MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Social

"Une réaction disproportionnée de l’État qui bascule dans la violence face à un mouvement pacifique et populaire"


L'union des collectifs anti pass sanitaire adresse un communiqué suite aux évènements survenus ce samedi 14 août à Saint-Denis.

Par LG - Publié le Dimanche 15 Août 2021 à 10:14

"L’Union des collectifs réaffirme toutes les raisons pour lesquelles des manifestations d'ampleur ont lieu depuis plus d'un mois : l'instauration du pass dit "sanitaire" qui enfreint le secret médical, l'absence de réelle volonté de proposer des traitements curatifs et préventifs alternatifs et/ou naturels et traditionnels à la vaccination, la protection des marmailles qui n'ont pas besoin d'être vaccinés puisque la balance bénéfice-risques pour leur tranche d'âge est largement en défaveur de la vaccination, privation progressive des libertés.

Malgré les manifestations tous les samedis de milliers de personnes depuis plus d’un mois, les annonces du gouvernement maintiennent le cap des restrictions de plus en plus liberticides. Et le préfet et les autorités font la sourde oreille.

Ce samedi 14 août, une fois de plus, des milliers de personnes étaient rassemblées, une grande partie des collectifs mobilisés depuis le début de la crise covid étaient là ! En effet l'appel avait été lancé pour rassembler les réunionnais autour d’un KABAR LA LIBERTÉ à Saint Denis. L’ambiance y était bon enfant, festive, joyeuse, sportive, créative...

A cette occasion, l’union des collectifs a décidé de créer une zone libre, qui veillerait devant la préfecture 24h/24, jusqu'à 'obtenir une réponse du préfet aux questions qui lui ont été plusieurs fois posées. Nous n'en pouvons plus de tourner en rond dans toutes les villes de l’île à la recherche d'une oreille, c'est pourquoi aujourd'hui nous avions décidé de nous faire entendre autrement. Ne plus être simplement présents en manif, mais faire corps et montrer qu'un autre monde est possible !

Cette zone libre a accueilli pendant quelques heures nos cris du cœur, nos rires et nos danses. Au son du maloya, un stand de vaccination contre les mensonges s'est installé, en plus d'une cuisine, d'un espace marmay, de plusieurs stands de faiseurs de changement, un terrain de sport... Des militants kréolèr (anti-coloniaslistes) ont recouvert symboliquement la tête de Mahé de La Bourdonnais, dans un désir déterminé de réparation et d'émancipation.

Vers 19h, alors que la zone libre était installée pacifiquement, les forces de l'ordre ont commencé à encercler la zone. A ce moment là, les familles avec enfants se sont senties menacées par les mouvements d’encerclement des forces de l’ordre et ont donc dû se retirer par prudence. Les autres personnes sont restées dans la zone libre, assises, ensembles, pacifiques ; malgré cela, les forces de l'ordre ont réprimé ce mouvement avec violence en faisant usage de la force, des gaz lacrymogènes et de leurs matraques. 

Cette réaction disproportionnée de l’État est inquiétante. A travers les réseaux sociaux, toute La Réunion a pu voir les images de ces hommes et femmes subissant une répression policière ; ces images choquantes altèrent encore plus la confiance entre les citoyens et les forces de l’ordre. 

Nous dénonçons également le silence assourdissant du Préfet quant à cet épisode néfaste qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Nous dénonçons l'irrespect des traditions et de la kiltir réyonèz, à travers l'attaque de ce kabar ! Gro zozo na lo draw fé sak zot i vé, aswar dann kabar la liberté banna la gaz nout zié, deux poids deux mesures i pass pa ! De plus la police a volé les instruments des musiciens ainsi que beaucoup d'affaires laissées sur place lors de la charge . Nous réclamons la restitution de tous nos effets !

Autrefois applaudis, ces soignants, médecins, pompiers sont désormais privés de leurs libertés fondamentales ... Ils sont terrorisés pour leur avenir (menaces de licenciement) et subissent une pression terrible depuis plusieurs mois.

Par ce mode opératoire l’Etat tente de réprimer un mouvement pacifique. Ces dernières semaines sont marquées par des procédures judiciaires disproportionnées contre des lanceurs d'alertes ! Nous sommes rentrés dans une grave crise politique qui ne va pas se résoudre d’elle-même. Les principes démocratiques tels que la liberté de circuler, de manifester, de critiquer l’État ou le gouvernement sont devenus des menaces pour la classe dirigeante, et elle se sert de l'autoritarisme pour maintenir l’ordre social. Ils s'enfoncent dans leur folie chaque jour de plus en plus, multipliant les mensonges et manipulant l'opinion. Le gouvernement prétend combattre la maladie, mais a installé un système dans son sens, il s'en sert pour écraser la résistance, pour détruire les acquis sociaux, ils appliquent leur politique de la peur afin d'amener la population à accepter l'impensable tout en se targuant d'agir en respectant la démocratie.

Pourquoi l’État envoie-t-il des policiers en nombre sur l'île pour une crise sanitaire ? Ils suppriment des lits d'hopitaux, mais le budget de l’État qui manque pour la santé et l'éducation est toujours disponible pour la répression ! Ils payent des contrôleurs de pass et n'ont pas d'argent pour nous !

Nous nous demandons vraiment si les gens qui nous regardent depuis leurs balcons ou derrière leurs postes de Télé sont conscients que le peuple qui se soulève aujourd'hui le fait pour leurs Futurs ? Si nous laissons aujourd'hui un Gouvernement nous contraindre par la force et nous menacer alors nous avons perdu. Nous avons tous perdus. Il n'y aura pas de lendemain. 

Allons nous organiser dans un mouvement de réparation, de souveraineté, politique et alimentaire. Par nous même, pour nous-même, récupération de la terre, relocalisation de la production, autonomie, autogestion... Ça va nous demander du temps, de l'engagement, beaucoup plus que les manifs : construire une société organisée, un monde où on n'a plus besoin d'eux, il va falloir convaincre des millions de gens !

Nos demandes sont claires :

Retrait du passe-sanitaire

Fin de l’état d’urgence

Véritable plan de redressement du système de santé, plus de moyens humains et matériels pour l’hôpital (taxe exceptionnelle sur les bénéfices des milliardaires francais qui se sont fortement enrichis pendant la crise pendant que la population s'appauvrissait)

Étude de l'impact de la vaccination

Étude sur les traitements préventifs et curatifs précoces

Levée des brevets sur les vaccins, et nationalisation du pharmaceutique, reconnaissance et utilisation de la pharmacopée traditionnelle, des tisaneurs, des médecines ancestrales.

Abandon des réformes retraite et de l'assurance chômage

Retrait des lois sécurité globale, séparatisme et surveillance

Mise en application des 149 propositions de la convention citoyenne sur le Climat afin d'éviter les prochaines pandémies et assurer un avenir plus soutenable aux générations futures et actuelles"



UNION DES COLLECTIFS
Colcovmed 
Voix Libre
V pour Vérité
Parents 974 Mobilisation 
Reunion Air Liberté 
Peuple Libre 974
QG Zazalé
Konsyans Réyoné
Comité d'Action pour l'Autosuffisance Alimentaire Durable (C3AD)
Komité Rényoné Panafrikin (KRP)
Les Révoltés du 974
MLK (Mouvman Lantant Koudmin)



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par vivons mieux le 15/08/2021 09:50

@ Pierrot le paketier ! Vous avez tout à fait raison ! Bien résumé ! 👍🏾

24.Posté par geramin le 15/08/2021 11:49

A Pierrot le Paketier ... Bravo , excellent post , tout y est dit !

Merci de démontrer qu'il y a encore des personnes qui ont encore un cerveau fonctionnel .

C'est rare , trop rare ...

23.Posté par Maroco le 15/08/2021 11:48

Faut arrêter de tout mélanger, surtout ici à la Réunion où l'on sait pertinemment que les partis politiques infiltrent les mouvements pour les décrédibiliser, quant au zazales et aux indépendantistes ils n'ont besoin de personne pour ce faire.

22.Posté par Yabos le 15/08/2021 11:48

Ce sont les policiers qui font preuve de pédagogie et de pacifisme face aux zazalés ou zamalés qui ne respectent rien!!!c est zot faute si nous lé confiné, ek zot rassemblement zembrassade après rhum charette!! Arrête emmerde créole dont, respecte un peu siouplé!!!

21.Posté par tizane le 15/08/2021 11:46

Bravo à celles et ceux qui agissent en se mobilisant !
Autrement plus courageux que les haineux du clavier qui ne pensent qu'à leur nombril.

20.Posté par vivons mieux le 15/08/2021 09:46

La stratégie de Macron et ses sbires fonctionne à merveille ! Diviser le peuple entre les antis et ceux qui ont peur ! Un peuple divisé et qui a peur est beaucoup plus facile à gérer pour imposer ses lois qu’un peuple uni !

19.Posté par Candide le 15/08/2021 11:45

Il ne suffit pas que deux ou trois personnes déclarent une zone libre pour quelle le soit. Le couvre-feu s'applique à tout le monde, comme le reste des lois. Certains pensent pouvoir s'en affranchir parfois mais ils seront les premiers à demander à ce que la loi soit respectée quand il s'agira de défendre leurs droits. Autrement dit, la loi est bonne quand elle me protège mais pas quand elle en protège d'autres ?

18.Posté par Abel le 15/08/2021 11:44

Il faut respecter les lois comme tout le monde non ??

17.Posté par Nimportkwa le 15/08/2021 11:44

Vous pouvez aussi aller vivre, à Haïti, Afghanistan, iran, ou à côté, mes peuples se l'évent quand ils ont faims, ou pour des causes juste....

16.Posté par Kok_A_Zot le 15/08/2021 11:40

Oté Zinfos !!

pk publier les délires de ces collectifs qui ne représentent que leur liberté de chier sur la gueule de zot voisins ???

Travaux d'intérêt collectifs dans les hôpitaux pour ces gratteurs de ki aux ventres et poches pleines pour certains pauvres petits héritiers de familles riches... pour les médecins de ville qui participent à ces pitoyables manifs... réquisitionnés pour aider dans les services de réas !!

mi aime bien les deux madames qui toisent les policiers... ayant l'air de dire ou donné qui mi lé ???
et le Boug à genoux pré dire la prière... allez rode in camarade pou ou l'asile dont !!!

quand l'épidémie va péter ici ... zot i sera bien planqués zot case en train de fé pancartes la taille !!
arrête fait chier do moun quand zot n'aura in temps !!!

15.Posté par TICOQ le 15/08/2021 11:38

Hey les collectors, vous nous emmerdez grave ! Ne vous faites pas vacciner et ne faites pas ch... le monde svp. Vous restez une minorité à vouloir imposer votre vision rétrograde des choses. Vous vous emmêlez les pinceaux avec des slogans qui n'ont rien à voir les uns les autres. Maintenant c'est les motards qui s'y mettent. Au secours !

14.Posté par Jp POPAUL54 le 15/08/2021 11:33

Le tohu-bohu des revendications.
Le puzzle des collectifs qui ne donne pas d'image construite.

13.Posté par way le 15/08/2021 11:31

quel bandes de nazes ... dissolution des ces groupes ...Allez au boulot DARMANIN.

12.Posté par Pierrot le Paketier le 15/08/2021 11:22

Bien triste époque. Aujourd’hui l’état ne rempli plus son rôle régalien mais bascule de plus en plus dans un totalitarisme assumé, avec les médias mainstream à leur soldes, trouvant pour alliés les pro vaccins et en face les anti vaccins ( ou plutôt les anti pass sanitaire).

Un clivage de la population ou certains sont satisfait de devoir présenter un document attestant de leur état de santé afin de voyager, d’accéder à des lieux de culture, de loisir, se félicitant parfois pour certains d’empêcher les non vaccinés d’en disposer.

Un système hospitalier ou l’on recrute davantage de vigile pour contrôler les pass, plutôt que du personnel et où l’on « licencie » ceux qui refusent de se soumettre à un acte médical forcé.

Des donnés en pagailles, des études à disposition du grand publique qui, soit par fainéantise, omission, négligence, non connaissance ou mauvaise foi, refuse d’y prêter attention.

La rhétorique du « si les vaccinés sont confinés au même titre que les non vaccinés, c’est à cause des non vaccinés » qui devient de plus en plus usuelle alors que c’est une aberration monstre « t’es vacciné, si tu crois autant en son efficacité qu’est que tu t’en fou que la personne d’en face ne soit pas vacciné ? » «  oui mais il peut transmettre le virus » « oui mais toi aussi le gougnafié ».

Les lycées qui évincent tout lycéen non vacciné.

C’est fou. On pourrait se croire dans un scénario de début de film post Apo.

Si vous avez la moindre notion de trading, allez voir les différentes actions liées à la conjoncture actuelle ( médicaments, transport, Réseaux, Communication, Recherche & D) et comparez les à N-2:) !

Ce qui me chagrine le plus ce n’est pas tant d’avoir un gouvernement de la sorte, ça va bouger. C’est surtout de regarder certains de mon entourage ou personnes lambda qui appliquent un protocole expérimentale avec pour finalité «  tout pour ma p’tite gueule » que vous le vouliez ou non «  JE peux voyager, JE peux sortir, JE peux etc etc ».

Pour un virus qui tue 0,4% des gens.

Divertir la population pour la rendre docile. L’effrayer pour lui faire perdre toute raison.


Merci aux manifestants, la mobilisation est un devoir citoyen que nombre ont delaissé.

11.Posté par Jean claude le 15/08/2021 11:18

N’importe quel groupe extrémiste peut maintenant avoir audiences dans Zinfos….. j’en prends note

10.Posté par ANGEL BOURBON le 15/08/2021 11:09

il serait temps de dégager aussi le rond point des azalées .

9.Posté par DOGOUNET le 15/08/2021 11:08

Il manque l'assoc NOULEKOUYONMEM !

8.Posté par Zorro le 15/08/2021 11:01

Bel exercice de grand écart, digne des jeux olympiques.
Ce Soviet demande à la fois une étude d'impact de la vaccination et une levée des brevets sur les vaccins.
C'est l'effet "Hold up", le célèbre ramassis de sornettes qui a si bien circulé sur le net, on peut désormais dire tout et son contraire dans la même phrase sans que ça ne choque personne.
Ils campaient devant chez le Préfet pour obtenir des réponses aux questions qui lui avaient été posées.
Il aurait été intéressant de profiter de ce long texte, digne des éditos de la Pravda dans ses heures les plus staliniennes pour indiquer de quelles questions il s'agissait.
De la bouillie de "revendications" ne sort en effet pour l'instant que des affirmations comme "on n'est pas contents", "vive l'indépendance", mais de questions, nenni.
Quand le "peup" sera gouverné par de tels zozos aussi bas de plafond, on aura du souci à se faire.

7.Posté par NINA le 15/08/2021 11:01

Vous avez tout à fait raison, il faut virer toute cette caste politique.

6.Posté par JPB le 15/08/2021 10:57

Ces gugusses essaient de recréer un " Notre Dames des Landes " à La Réunion;
Beaucoup en proviennent, c'est des contestataires dans l'âme.
Coupez leur le RSA et vous verrez qu'ils seront beaucoup moins enclins à manifester.

5.Posté par Wal le 15/08/2021 10:55

Ils ont oublié le kilo à un 1.2kg.

4.Posté par maki le 15/08/2021 10:52

Ahh franchement les gars, bravo! Vous êtes l'avenir de la Réunion en 1722. Plantez des brèdes, luttez pour la vie en anarchies et reculez vous le virus. Et si jamais un jour, l'hôpital est saturé et que vous devez être soigné en urgence. Ne vous étonnez pas qu'on vous laisse planté devant...

3.Posté par Davidgoliath le 15/08/2021 10:49

Ils ont trop fumé nos zamalés du samedi.

2.Posté par Aterré le 15/08/2021 10:38

Pathétiques ! ! !

1.Posté par Taifoll TAIFOLL le 15/08/2021 10:32

faut arrêter le délire .

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie










Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes