Courrier des lecteurs

Une presse d'opinion devenue... "propagande"

Lundi 15 Avril 2019 - 15:57

On les croyait plus discrets, voire plus intelligents, pourtant...

On ne peut pas dire que certains médias de la Réunion, fassent dans la discrétion et la dentelle quand ils renvoient l'ascenseur des éventuels appuis logistiques et financiers dont ils ont été les bénéficiaires. Ils deviennent alors non plus des "marcheurs", si ce n'est carrément des "démarcheurs" pour La République En Marche (LREM).

Le « mécène » Didier Robert, Président de la Région « Réunion » annonçant ses "épousailles" avec dame « Loiseau » et sa liste "Renaissance" du parti présidentiel, le média en question ne pouvait ignorer, et c'est légitime, voire même traiter normalement le sujet de la venue de la haute fonctionnaire et le ralliement de son bienfaiteur. Pourtant, si l'on se réfère à la visite précédente d'un autre candidat et au traitement plutôt laconique auquel il eut droit, le sujet pouvait paraître anecdotique.

En effet, on ne peut que regretter que ce même média n'ait pas déployé autant d'efforts, si ce n'est de zèle, à l'occasion de la venue du candidat Nicolas Dupont-Aignan et de sa liste pour les Européennes, il y a tout juste quinzaine. Pourtant, une "Réunionnaise", de surcroît active dans le domaine associatif, y est colistière. Un poids et toujours deux mesures.

Le constat est effarant, pas moins de 4 pages dans un seul numéro, consacrées à la liste de la sus-nommée et ses considérations sur l'Union Européenne, forcément bienfaitrices pour la Réunion. L'objectif affiché mais non avoué étant de mobiliser les électeurs réunionnais, qui selon Mme. Loiseau, ne se sentiraient pas assez concernés par l'Union Européenne. Le pourcentage de participation aux dernières élections flirtait avec les 20 % seulement. Ce désintérêt de l'institution supra-nationale a bien évidemment sa raison d'être. Il n'est que le résultat catastrophique de quarante années de « construction européenne » opérée par des « banksters » et des technocrates européens, sur le dos des populations les plus fragiles. Hier classes laborieuses, aujourd'hui classes moyennes. C'est le bilan d'une crise économique et sociale qui dure depuis des décennies et qui ne semble pas vouée à s'arranger.

A la lecture d'un des articles, toujours la même rengaine, déjà déclinée par les "arpètes" locaux, "référents" jouvenceaux, qui sagement et sans se poser de question, exécutent ce que la direction parisienne impose. L'ennemi et le coupable, c'est toujours le « RN » ! Pratique cette réponse là, car elle permet de s'exonérer de toute responsabilité et focalise le citoyen sur la forme et non plus sur le fond du problème.

C'est aussi oublier bien vite que LREM n'est qu'une « machine à laver » dans laquelle entrent tous ceux qui souhaitent se refaire une virginité politique ou échapper à leur passé, de droite comme de gauche. Viennent s'agglutiner au groupe, des loups opportunistes, qui ne rechignent pas à mentir pour protéger leur chef. C'est l'opportunité de pouvoir s'enrichir, voire spolier avec légalité.

A l'heure où la population réclame plus de transparence et de démocratie participative, il est dommage qu'en terme de traitement médiatique, certains médias et non des moindres, affichent clairement leurs préférences et ligne de conduite politiques par des choix rédactionnels guidés par leurs intérêts propres et non celui de la population réunionnaise. Il ne s'agit pas à ce niveau d'informations, mais d'une véritable propagande.

Ce faisant, ils portent gravement atteinte aux principes élémentaires d'une profession déjà largement et majoritairement décriée aujourd'hui. Celle de « journaliste ».
Marc LEWITT
Lu 627 fois



1.Posté par Bruno Bourgeon le 15/04/2019 17:03

Merci, M. Marc LEWITT. Voir mon papier sur Juan Branco et Crépuscule. Je ne savais pas que cela se pratiquait aussi à l'échelon local.

2.Posté par Détestable le 15/04/2019 21:31

Mon ami Didier et sa femme....

Pour 2 000 000 €.....
et 4 000 000 effacement de dette fiscale et sociale , c'est open bar...... ?

3.Posté par A mon avis le 16/04/2019 12:22

Vous découvrez l'eau tiède.
La presse dite "d'opinion" a toujours été, logiquement, un organe de propagande (avec une limite à ne pas franchir : l'infox ou la diffamation). Chaque lecteur qui possède un tant soit peu d'esprit critique la lit en ce sens.

Mais, ce qui est grave, et qui justifie votre courroux, c'est la presse dite "généraliste" ou déclarée comme telle, qui devrait être objective, et qui trompe son lectorat en se transformant en organe de propagande pour le bras qui la finance !

Existe-t-il des journalistes totalement libres dans nos médias aux mains des financiers et des publicitaires ?

4.Posté par Jean Le Monstre le 17/04/2019 17:59

micro macron MACRO ESCROC, élu grâce au financement des multi-milliardaires et grâce à leurs médias, bien sûr a entraîné dans son sillage d'autres poissons gourmands experts en nage..
Et pourquoi pas certains médias réunionnais ? La pâtée est tentante !
Je vous conseille "L'imposture Macron" d'Attac et la Fondation Copernic.
Je l'ai trouvé à Leclerc (le Portail), parce que dans ce domaine aussi la Réunion est l'objet d'une restriction sévère.

5.Posté par Professeur Komunistov le 20/04/2019 19:10

Et la censure sur les forums des sites d'infos...zinfos bille en tête aussi partial désormais que "Témoignages", toujours sous prétexte de lutter contre la haine tout avis qui dérange un peu passe à la trappe avec des modos ignares, à la culture proche du zéro, champions de la géométrie variable et de l'arbitraire.... mais qui croient tout savoir et sont intimement persuadés d’être dans le camp du bien en agissant ainsi lol


A quand un règlement clair, une information donnée au posteur censuré sur la raison de la censure.....une possibilité d'appel de la décision de censure par un comité de zinfonautes ??



Jamais of course, en attendant sur zinfos la censurée Pierrot continue à se présenter comme le champion de la parole libre......et quelques bulots le croient encore !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter