MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Une page se tourne, mais quelle belle page pour la psychiatrie


C’est en juin 2005 que la psychiatrie de Saint-Paul située près de la Grotte des premiers Français et du Cimetière Marin, déménageait de ce lieu historique de deux siècles et demi, pour s’installer sur le site du Grand Pourpier à Cambaie et....

Par Jean Claude COMORASSAMY. - Publié le Jeudi 25 Juin 2015 à 02:54 | Lu 1000 fois

Une page se tourne, mais quelle belle page pour la psychiatrie

devenait du coup un établissement public en santé mentale de la Réunion(EPSMR).

Quelques jours après ce déménagement sur le site de Cambaie, dans cette même année 2005, survenait aussi une délocalisation dans l’Est, pour les patients habitant la commune de St-Benoit, au lieu du site du Grand Pourpier. L’originalité de ce projet, qui a été piloté par l’agence régionale de l’hospitalisation (ARH), aujourd’hui devenue l’agence régionale de santé (ARS), le Directeur de l’époque M. Michel Brun, de M. Gérard Moutou de la CME, qui demeure toujours un acteur incontournable de l’évolution de la psychiatrie et de l'organisation de la prise en charge de soins, et enfin du Président du conseil d’administration M. Cyrille Melchior. Il s’agissait d’une volonté manifestée de ses acteurs, de rapprocher les patients de l’Est de leur lieu de soins c'est-à-dire à la ZAC de Bras-Fusil: surtout avec la construction des nouveaux bâtiments. Ainsi, le Secteur Psychiatrique entrait dans une logique de proximité des soins aux patients avec toujours des prises en charge diversifiées.

Aujourd’hui, à l’occasion de cet anniversaire, je pense qui est fondamental, de mettre un coup de projecteur sur ce Chef de pôle Est, le Docteur Gérard Moutou, pour qui une retraite se profile parait-il pour bientôt! Lui, avec un considérable CV depuis son arrivée 2002 en poste à la Réunion, avec une carrière extraordinairement riche en Métropole.

Á l’EPSMR, le Docteur Gérard Moutou a toujours joué un rôle très important pour la psychiatrie, tant comme président de la commission médicale d’établissement (CME) ou en tant que Chef de pôle, comme psychiatre ou encore comme expert-psychiatre auprès de la cour d’appel, avec une simplicité et une modestie déconcertantes pour ce psychiatre renommé de qualités. D’ailleurs, Il fût le premier psychiatre à la Réunion à recevoir, "pour la durée et la qualité des services rendus", la médaille d’honneur de la santé et des affaires sociales, distinction créée en 2012 par le ministère de la santé et viendra s’ajouter par la suite l’insigne de Chevalier de la légion d’honneur.

Une manière pour moi, à l’occasion de cette 10ème année du pôle psychiatrie Est, de souhaiter une retraite bien méritée au Docteur Gérard Moutou. Mais surtout pour le féliciter et le remercier sincèrement de toutes ses contributions et de cet investissement hors pair qu’il a fait, pour faire évoluer les modalités des prises en charge de la psychiatrie Réunionnaise. Favorisant la politique de secteur et de proximité, dans sa bataille pour une structure de gérontopsychiatrie, sur l’amélioration de la qualité de soins avec les moyens adéquats et sur d’autres dossiers aux résultats probants. Oui, votre empreinte de psychiatre restera indélébile à la Réunion et à l’EPSMR docteur. Merci pour vos qualités remarquables pour nous professionnels mais surtout aux patients !

Une page se tourne mais quelle belle page pour la psychiatrie !

Jean Claude Comorassamy




1.Posté par JANUS le 25/06/2015 15:36

Il faut arrêter la brosse à reluire Mr COMORASSAMY ...

On se demande parfois si votre objectif est de flatter tous les médecins qui ont travailler en psychiatrie à La REUNION ... ou de faire parler de vous.

Vous écrivez des livres sur l'histoire de la psychiatrie à Le REUNION, et c'est très bien ...
Contentez-vous de ce travail "d'historien", il est important de laisser à nos jeunes une "trace" de cette histoire ...

Peu de gens savent par exemple qu'il y a encore 50 ans l'hôpital psychiatrique de Saint-Paul était un lieu totalement fermé pour les malades ... Complétement coupés du monde ...
Qu'une famille "normale" vivait dans cet espace fermé ...
Que tous les enfants du voisinage venaient jouer dans cet hôpital avec les patients ...
Que des gens "extraordinaires" travaillaient dans cet hôpital ... Je pense à Mademoiselle AEGLE, à Mademoiselle ANANAGA, au Docteur JAY ...

Ecrivez cette Histoire-là ... Elle en vaut la peine ...

2.Posté par maçonnerie le 25/06/2015 21:16

on voit bien là le drame dans la psychiatrie..ceux qui y bossent s'y font soigner ?

3.Posté par PAYET O. et. RIVIERE M. le 28/06/2015 07:16

Kan in kréole i écri, jamé zot lé kontan !!! Zot i koné moucaté, zot lé jalou goug la, zot na maloki....arret souplé. laiss boug la écri dessi nout zistoir...la zot i sous entend que li lé racist, a koz li la écri dessi in psychiatre créole, un noir de po ? Zot la pa lir son bebète zarticle ké li la écri dessi lo docteur JAY, kan la cass la digue ??? Arrêt kamarad, laiss boug là ecri moin mi yem son n'écri, lé gadiam, tro gadiam....Zot i vé li écri dessi man zell AEGLE, la religieuse avec son foulard, sa manière li la dirige lopital comme surveillante à l'époque avec son sabouk ? Arrêt , arrêt...fé pa sa, pé a son ame !!! Lo dram po certin créole zot i croit ké zot lé en bonn' santé alor ké ni voi ké sé zot lé malade e i fo fé soingn' à zot dann' lopital lo fou la !!! Moin mi di mon dalon contini kom sa mêm', laiss' set i moukate dann' zot moukate, di a li ou a zot, fé kom ou, ou ou oze, lé zot ban' maloki, kosa i fé en déhor de moukaté???? Tant de mépris et de haine pour quelqu'un qui nous éclaire alors je dirai MERCI à M. Comorassamy, MERCI mille fois pour tout ce que tu apportes à la Réunion et aux Réunionnais. Laiss' band MALOKI o sa li lé .....laiss à zot dann' zot moukatage, zot i grandira jamé, jamé ....mé in jour i appel demain dessi la terre bon dié !!!!!

4.Posté par JANUS le 29/06/2015 08:32

Chers PAYET et RIVIERE,

Vous ne lisez et retenez que ce qui vous arrange ...

Tout d'abord Mademoiselle AEGLE n'a jamais été religieuse ...
Ensuite j'ai parlé de plusieurs personnes, et si vous les connaissiez vraiment, vous sauriez qu'il n'y a pas que des "zoreils" dans les noms cités ...

Je peux vous assurer que je n'ai rien contre Monsieur COMORASSAMY ... Et que j'apprécie le travail qu'il fait ...
J'ai juste dit que j'apprécie moins la brosse à reluire ...
On peut raconter l'Histoire (ou des histoires) sans être systématiquement dans l'exagération.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes