MENU ZINFOS

Une nouvelle stratégie de développement des Hauts, en construction

Mardi 13 Septembre 2022

Au Domaine Archambeaud

La mise en chantier d’une nouvelle stratégie de développement des Hauts était au cœur d’une réunion sur site, organisée le 9 septembre, au Domaine Archambeaud, au Tampon. Les Vice-présidentes du Département Laurence Mondon, Béatrice Sigismeau, Sophie Arzal, Camille Clain ainsi que les conseillères départementales Sidoleine Papaya, Fabiola Lagourde et Brigitte Absyte ont activement participé à cette rencontre hors les murs avec les porteurs de projets et les partenaires qui font vivre la boutique de producteurs du Domaine Archambeaud. 

Pour Laurence Mondon, 2e vice-présidente déléguée au Développement des Hauts, « il est important de constater sur le terrain ce qui est mis en application concrètement, et de venir à la rencontre des acteurs du territoire à travers les projets menés ici ». La visite a démarré autour d'un échange avec quelques riverains et la présentation des travaux de réhabilitation du domaine réalisés par le Département (lire en encadré). 

Ensuite, les élus ont été accueillis dans la boutique des producteurs où l’on trouve divers produits transformés du terroir : confitures, sirops, gelées, rillettes de poulet, canard, foie gras, escargots, rillettes ou terrines de cochon noir… Sans oublier les légumes, grains, miel, lentilles et vin de Cilaos.

Nadine Grondin, présidente de l’ASAR (Association de Solidarité Agricole de La Réunion), en charge de la boutique suite à l'appel à projets lancé par le Département, a rappelé ses principaux objectifs : « Répondre aux besoins et aux attentes des consommateurs en leur proposant une offre diversifiée de produits locaux dans un espace unique. On propose un nouveau mode de commercialisation aux exploitations agricoles à travers ce concept qui se développe bien en métropole ». 

La découverte des travaux de restauration écologique menés par la SPL Edden (Société publique locale, Écologie et Développement Durable des Espaces Naturels) était également au programme de la matinée de travail. En plus de la gestion de la forêt primaire (1,3 hectare) au sein du Domaine Archambeaud, la SPL Edden a mis en place une pépinière produisant des plants d’espèces indigènes et endémiques, qui seront utilisés dans le cadre du Plan 1 Million d’Arbres pour La Réunion (P1MA) mené par le Département. 

« La SPL Edden a comme objectif de fournir entre 450 et 500 000 plants sur la mandature, soit pratiquement la moitié des plants utilisés dans le P1MA. L’autre moitié étant assurée par les partenaires du Département comme les associations, les communes mais aussi les entreprises » a rappelé la 4e Vice-présidente du Département Béatrice Sigismeau, insistant  sur la qualité du travail réalisé par la SPL Edden qu'elle préside : « On ne plante pas n’importe comment, n’importe où ! Tout est minutieusement pris en compte depuis la collecte des graines, en passant par les pépinières, jusqu’à la mise en terre des plants, sur un territoire bien déterminé, de manière à avoir une totale traçabilité dans le process ». 

C’est avec un atelier de mise en sachet de plants que s’est achevée la matinée de découverte. Une séquence immersion qui a permis aux élues de s’imprégner de la réalité du terrain et de s’inspirer des expériences des acteurs pour concevoir une stratégie de développement adaptée et bénéfique pour les Hauts.

Le Domaine Archambeaud,  de la rénovation au projet de miellerie

Le Domaine Archambeaud situé au 14e Km, à la Plaine-des-Cafres au Tampon est le premier site acquis par le Département au titre des Espaces Naturels Sensibles par délibération du 4 décembre 1996. Le domaine, ayant appartenu dans les années 30 à Augustin Archambeaud, ancien maire de Saint-Pierre, député et Conseiller général. La Srepen et le Conservatoire botanique de Marscarin et l’ONF ont attiré l’attention du Département sur la haute valeur patrimoniale du site comportant de nombreuses espèces rares et protégées. Sensible aux arguments, Million des Marquets, la petite-fille d’Augustin Archambeaud qui résidait alors aux Etats-Unis a accepté de vendre le domaine à la Collectivité départementale.

D’importants travaux de rénovation et de restauration, tenant compte de l’authenticité et de l’originalité de la maison principale, ont été menés, pour permettre une ouverture au public. Après la mise en service du magasin des producteurs confié à l’ASAR, un projet d’implantation d’une miellerie - dans la dépendance (l’ancien boucan) située à l’arrière de la maison principale - est à l’étude, en partenariat avec le Syndicat des Apiculteurs de La Réunion. Cette structure sera composée d’une salle de réception destinée à la préparation des ruches et une salle équipée de bacs décanteurs, d’extracteurs et d’une centrifugeuse. La varangue servira pour les expositions sur les abeilles et l’apiculture. À suivre.




 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes