MENU ZINFOS
Communiqué

Une nouvelle présidence pour le rayonnement de l'Université de La Réunion


- Publié le Vendredi 9 Septembre 2016 à 09:34

L'Université de La Réunion vient aujourd'hui d'élire son Président, le Professeur Frédéric Miranville. Je tiens tout particulièrement à le féliciter pour cette belle victoire.

Je sais qu'il oeuvrera, avec responsabilité, dans l'intérêt de nos enfants et pour le rayonnement de notre Université. La Région Réunion tient à assurer au nouveau Président de l'Université et à l'ensemble de son équipe tout son soutien dans le cadre des projets qui seront développés, car nul n'ignore que l'avenir de La Réunion se construit solidement grâce aux études, à la recherche et à la formation.

Didier ROBERT
Sénateur, Président de la Région





1.Posté par Cool le 09/09/2016 16:55

C'est un bon choix pour la présidence de l'Université.

2.Posté par Union le 09/09/2016 17:29

L'Union fait la force.
Ils ont voulu s'unir pour le bien de la communauté universitaire, cela a déjà été une réussite vu le résultat de cette élection.

3.Posté par Albert le 09/09/2016 17:35

Le plus important dans cette élection, c'est l'intérêt de nos enfants.
Ayant un enfant inscrit à l'université, je m'intéresse à son environnement universitaire et ce choix ne me déplait pas.
Félicitation à M. Frédéric Miranville et lui souhaitant bon courage pour la nouvelle gouvernance.

4.Posté par JORI le 09/09/2016 18:25

1.Posté par Cool le 09/09/2016 16:55
Qu'est ce que vous en savez??. Parce que super cumulard D.Robert le dit??. Encore un pois chiche parmi les petites mains de la Région!!. Rappelons quand même les faits: « Gilles Lajoie qui jusqu’alors caracolait en tête des 3 scrutins de juillet avec 17 voix, suivi de Jean-Pierre Chabriat avec 16 voix. Contre seulement 2 rappelons-le pour Miranville... » et super cumulard D.Robert qui parle de « belle victoire ». La question serait plutôt : où est l’entourloupe, oui !!.

5.Posté par Cool le 09/09/2016 19:07

@ JORI

Tes mains, tu sais quoi en faire ... sinon tant pis pour toi !!!
Si toi, tu es une petite main de "sais pas qui".. c'est ton problème.
Sache que ce n'est pas mon cas et que ce n'est pas parce que j'ai commenté sous le communiqué du Président de Région que je sois une petite main... de mains, j'en ai 2 .. comme tout le monde.
Après si tu as une dent contre lui, tu règles tes comptes avec lui, parce que je ne penses pas t'avoir demandé quoi que ce soit dans mon commentaire, j'ai juste donné mon avis.
Fermer le ban !!

6.Posté par GIRONDIN le 09/09/2016 19:26

Une belle victoire, un beau résumé de cette tragi-comédie.

Comme pour l'hôpital le gagnant était déjà à la direction de l'université.

La prochaine étape se sera quoi ?

........".... Tirer profit de son mandat d'élu pour faire une place pour tel ou tel de ses proches n'est pas une conduite exceptionnelle dans ce département. Mais dans une île où les questions de l'emploi sont si vives, ces pratiques sont particulièrement choquantes.

Comment ne pas voir les effets dévastateurs de telles pratiques sur la chose publique? Et comme nous sortons tout juste des cantonales, où il a beaucoup été question du taux record d'abstention, comment ne pas voir là les effets d'un certain nombre de ces pratiques qui, cumulées, finissent par amener une partie de l'électorat à se détourner de son devoir de citoyens, convaincu qu'il est que l'élu est là d'abord pour se servir et servir les siens.

Cette pratique qui jusque là semblait ne concerner que le milieu politique semble aujourd'hui toucher également l'université. C'est ainsi que son jeune et très controversé vice-président Fréderic Miranville a imposé le recrutement de sa belle-sœur comme administrative sur le site du Tampon. Soucieux de bien faire, il a même veillé dans les détails aux modalités de recrutement et l'a ensuite affectée à son propre service.

Qui dit mieux? Tous ceux et toutes celles qui galèrent pour avoir un petit boulot et qui ont bien plus qu'un bac + 2, le niveau d'études de la dame en question, sont en droit de râler...

Mais ces personnes n'apprennent rien au vice-président de l'université, lui dont la délégation est précisément l'insertion professionnelle! Et quoi de mieux qu'une insertion professionnelle qui démarre par celle de ses proches?

Mais imposer le recrutement de sa belle-sœur alors que dans le même temps on explique, sur un ton hautain, aux contractuels de l'université, qui ont parfois plus de dix ans de services et plus de titres que madame la belle-soeur, que l'université est confrontée à de gros problèmes de trésorerie et qu'elle n'a plus les moyens de garder plusieurs dizaines d'entre-eux, cela ne passe pas!

Mais comme Monsieur Miranville estun proche parmi les proches du président, ce recrutement est par contre passé comme une lettre à la poste.

Reste que le prochain Conseil d'administration, où siège Mr Miranville et qui devra statuer sur le licenciement d'un certain nombre de contractuels, risque d'être assez houleux !

La gestion de l'université ressemble de plus en plus à celles de certaines de nos communes... Ce qui est loin d'être un compliment !"""""""2011

7.Posté par JORI le 09/09/2016 21:42

5.Posté par Cool le 09/09/2016 19:07
C'est votre droit de donner votre avis tout comme je le fais. A la différence c'est que j'essaie parfois de comprendre comment certains peuvent avoir tel ou tel avis d'où mes interpellations. Alors, connaissez vous ce nouveau président pour prétendre que c'est un bon choix ou c'est juste parce que super cumulard D.Robert l'a dit??.

8.Posté par kld le 09/09/2016 23:44

c'est pas la joie tout ça .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes