MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Une 'mise en congé', ou l'art de jouer avec les mots...


Par - Publié le Samedi 11 Octobre 2008 à 11:11 | Lu 1215 fois

Dans le JIR d'aujourd'hui, je découvre une déclaration de Marie-Luce Penchard, la secrétaire nationale de l'UMP chargée de l’outremer qui, telle qu'elle est traduite, pourrait laisser penser que Nassimah Dindar a gagné, que c'est elle qui a décidé de "se mettre en congé de la fédération de la Réunion", et que Paris a accédé à sa demande "de prendre du recul" pendant un certain temps.
En fait, il n'en est rien et Nassimah a bel et bien perdu la partie.

Souvenez-vous de ses premières déclarations: "Personne ne m'a demandé de démissionner", ou encore: "Je n'ai pas démissionné et je n'ai pas l'intention de le faire".
Effectivement, en bonne langue de bois politique et au pied de la lettre, elle n'a pas démissionné. Elle s'est juste "mise en congé" du parti.
Mais, si tout va si bien que cela, pourquoi "se mettre en congé"? Pourquoi avoir tout fait pour l'éviter, jusqu'à demander au final l'arbitrage du Président de la République?
Cette mise en congé est, malgré tout ce que peut affirmer Nassimah, une cuisante défaite pour la Présidente du Conseil général.
Malheureusement pour elle, à chaque fois qu'elle faisait une déclaration dans la presse pour démentir nos affirmations de la veille, à chaque fois nous apportions des éléments supplémentaires prouvant qu'elle mentait. Difficile de bâtir une ligne de défense crédible dans ces conditions...
Jusqu'à ce que, en fin de semaine dernière sur Freedom, voyant que sa position devenait intenable, elle a fini par avouer qu'elle avait demandé sa mise en congé du parti, "mais à condition qu'on mette en place un groupe des conseillers généraux UMP et apparentés au Conseil général", comme ça a été fait à la Région. Et ce, alors même qu'elle a tout fait pour s'opposer à cette création! Nassimah, ou l'art de s'approprier ce qu'elle a combattu et qu'elle ne peut plus empêcher. De façon à donner, une fois de plus, l'illusion qu'elle maîtrise encore la situation.
Marie-Luce Penchard affirme encore dans sa déclaration qu'il faut voir dans cette "mise en congé" une démarche conjointe de l'UMP et de Nassimah Dindar. Faux! Nassimah a tout fait, comme je l'ai déjà révélé, pour empêcher cette mise en congé. La preuve? Si c'était vraiment d'un commun accord que la décision a été prise, pourquoi a t-il fallu plus d'une semaine pour officialiser la démarche et pour publier le communiqué? En réalité, comme je l'ai aussi déjà dit, Nassimah a fait intervenir tous ses appuis parisiens pour essayer de sauver sa tête jusqu'au bout. Y compris en demandant l'arbitrage du Président de la République. Ce dernier n'aurait d'ailleurs pas vraiment apprécié de voir un dossier somme toute mineur débarquer sur son bureau, en ces périodes de crise internationale. Il y aurait du "remontage de bretelles" dans l'air, à ce qu'on dit...
Un signe du peu d'importance accordée à cette affaire par la direction de l'UMP Paris: Le "cas" Nassimah n'a même pas été évoqué lors du Bureau politique qui s'est tenu le 7 septembre dernier...
Enfin, pour reprendre les termes de Marie-Luce Penchard, “il n’est aucunement question” d’exclure ou de suspendre Nassimah Dindar. Encore une fois, pris au pied de la lettre c'est vrai. Mais la conséquence de cette "mise en congé" est qu'elle ne pourra pas participer aux élections internes de la fin de l'année au sein de la fédération de la Réunion. Et qu'en conséquence, ce sont ses ceux qui s'opposent à elle qui vont prendre le contrôle du parti, localement.
Et que ce sont les mêmes qui auront un avis à donner si, d'aventure, Nassimah Dindar souhaitait mettre un terme à sa "mise en congé"...
Il n'y a pas qu'en immobilier que le provisoire devient souvent définitif...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes