Faits-divers

Une mère condamnée pour avoir secoué son bébé libérée dans l'attente de son appel

Mercredi 4 Juillet 2018 - 07:24

Une mère condamnée pour avoir secoué son bébé libérée dans l'attente de son appel
En décembre 2013, une petite fille de 2 mois et demi se met à convulser. La toute petite est déjà victime du syndrôme d'alcoolisation foetale, mais les experts s'accordent sur le diagnostic : le syndrôme du bébé secoué. Aujourd'hui âgée de 5 ans, la petite fille est lourdement handicapée, elle subira les séquelles des violences subies toute sa vie. Son cerveau a été gravement endommagé, et deux de ses petites côtes étaient cassées.

La mère, condamnée aux assises le 4 mai dernier à 6 ans de prison, a fait appel de son jugement, elle est libérée dans l'attente de son nouveau procès, relate le Quotidien ce matin. La mère était en instance de séparation lorsqu'elle a violemment secoué son bébé, né prématuré et après un déni de grossesse. 
N.P
Lu 2617 fois



1.Posté par nono le 04/07/2018 07:43

même les animaux aiment leurs petits !!!! pourquoi certaines personnes sont inhumaines ????

2.Posté par Arie le 04/07/2018 11:31 (depuis mobile)

Comment ce genre de personne peuvent procreer.
Moi j''ai perdu mon bébé que je rêvais tellement d''avoir suite à une fausse couche. La vie est vraiment injuste parfois

3.Posté par yabos le 05/07/2018 12:41

Était il judicieux de la libérer après un tel acte sordide?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter