MENU ZINFOS
Social

Une médiation pour résoudre le conflit de la CISE


Une médiation s'ouvrira ce matin dès 9h sur le site de la CISE de Champ-Borne à Saint-André. Hier, les négociations se sont arrêtées sur une fin de non recevoir de la part de la direction.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mardi 15 Mars 2011 à 07:29

Une médiation pour résoudre le conflit de la CISE
Le personnel de la CISE entame son sixième jour de grève aujourd'hui mardi. Fait nouveau, un médiateur en la personne d'un inspecteur du travail a été sollicité pour renouer le dialogue entre direction et grévistes alors même qu'une possible réquisition planait hier si les conditions de distribution d'eau dans les villes que gère la société s'empiraient.

"Nous allons faire intervenir une procédure de conciliation"
précise Stéphane Ramassamy, délégué UNSA à la CISE. Pour lui, pas de doute, l'intersyndicale est allée au bout de sa logique après 15 jours de préavis de grève qui n'ont pas abouti. Une manière sans doute d'expliquer aux usagers qu'ils ont tout tenté avant d'en arriver à de telles extrémités.

Depuis le week-end, de grosses difficultés sont ainsi notées à la Plaine des Cafres, point sensible déjà en temps normal et de ce fait directement touché depuis le mouvement de grève.

Menace de réquisition

Par ailleurs, la CISE a recommandé la plus grande prudence dans leur consommation d'eau aux populations dont les communes dépendent du réseau de la CISE. "Tous les soucis qui arrivent sont mis sur le compte des grévistes. C'est quelque chose que nous refusons d'endosser. Nous avons par ailleurs refusé une réquisition car nous sommes des employés d'une société privée qui ne touchons pas de surrémunération" tient à préciser le délégué syndical.

Devant cet état de blocage entre direction qui dit avoir fait une offre de revalorisation de 140 euros (70 euros salaire de base + autre partie constituée de primes de participation et d'ancienneté), il est bon de rappeler que la CISE bénéficie d'une délégation de service public sur l'ensemble de communes dont elle est censée gérer la distribution en eau.

Une atteinte à la santé et à l'ordre publics conférerait à l'autorité préfectorale la possibilité de réquisitionner une partie des grévistes, en dernier recours. Dans son dernier communiqué, la direction dit "attendre de l'intersyndicale qu'elle fasse des propositions plus raisonnables". Cette dernière campe toujours sur sa revendication de revalorisation salariale de base de 200 euros.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes