MENU ZINFOS
Faits-divers

Une marche pour Miguel Kameni et contre les violences policières samedi prochain


Les proches de Miguel Kameni organisent une marche samedi 16 janvier pour connaître la vérité. Le 16 janvier 2020, le jeune homme est décédé des suites de la collision entre son scooter et un véhicule de la BAC. Un accident qui avait déclenché des émeutes dans le quartier des Camélias.

Par - Publié le Mercredi 13 Janvier 2021 à 10:31 | Lu 7454 fois

Les proches de Miguel Kameni, qui se sont regroupés sous le nom de « Komité Miguel », organisent une marche en sa mémoire. Celle-ci s’élancera du lieu de l’accident dans les rampes de St-François à 9h30 pour s’achever devant le commissariat Malartic. Cette manifestation vise à exiger la vérité concernant la mort du jeune homme et dénoncer les violences policières dans leur ensemble.

Le 10 janvier 2020, le scooter de Miguel Kameni percutait un véhicule de la BAC dans les rampes de St-François au niveau de la centrale EDF. Il décèdera le 16 janvier des suites de ses blessures, provoquant un mouvement de colère dans le quartier qui a dégénéré en affrontement avec les forces de l’ordre.

Selon la famille, la vérité autour du tragique accident n'est pas encore connue. La famille n’a toujours pas eu accès aux vidéos de la scène, l’une filmée par une riveraine, l’autre provenant de la station EDF, ni au rapport d’autopsie. Selon le procureur Éric Tuffery, ces vidéos confirment les témoignages des policiers qui assurent que c’est le jeune homme qui est venu percuter le véhicule des policiers. L’enquête est toujours en cours.

Les organisateurs insistent sur le respect des gestes barrières durant la manifestation.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Steve le 13/01/2021 12:53

Comment la caméra personelle de cette riveraine peut elle filmer un incident sur la voix public donc filme les gens a leur inssu car ni les entreprise ni établissement public ne peuvent filmer la voix public car les particuliers ne peuvent filmer que l intérieur de leur propriété : voir le site CNIL cette riveraine qui habite au boulevard de st François est hors la loi et ne respecte pas la vie d autrui

2.Posté par MirAU le 13/01/2021 13:35

Comment donc ! La marche pour Miguel Kameni (que je ne connais que comme citoyen français, mon frère... ) contre les violences policières samedi prochain est parfaitement justifiée . Nous exigeons la vérité , toute la vérité sur cette affaire ! .....

3.Posté par Vache à Lait le 13/01/2021 13:42

Avait il son caX?

4.Posté par Boule le 13/01/2021 15:01

Violence policière sur un bisounours! Le ridicule ne tue pas, la mauvaise foi et le mensonge sont parmi les qualites les plus appréciées dans notre chère ripoublique

5.Posté par JORI le 13/01/2021 16:25

On devrait y voir fidol castre. Lui qui est, soi disant, de toutes les manifs !! 😂 😂 😂

6.Posté par Laurent le 13/01/2021 16:44

Ça sera sans moi

7.Posté par dushmol le 13/01/2021 14:02

Les vidéos parleront et on aura le fin mot de l’histoire... C’est tout....

8.Posté par Rak Aye le 13/01/2021 17:16

Pourrait-on savoir pourquoi il ne s'est point arrêté lors de son interpellation, s'il avait un casque, si la mobylette lui appartenait, si elle était assurée...
Le quidam que je suis aimerait bien connaître déjà les circonstances de ce drame avant de parler de violences policières

9.Posté par DIDIER NAZE le 13/01/2021 21:06

Cette soit disante victime....s est comportée comme un voyou....lors de son interpellation ....les forces de l ordre n ont fait que leur travail.....that 's all !!...😨😐😠....

10.Posté par Orchidée974 le 13/01/2021 21:50

Ce n'était pas l'histoire du jeune homme qui roulait sans casque, sur une moto volé et qui était en train de fuir un contrôle de police ? Désolé si je me trompe. De toute façon, je me trompe forcément sinon il n'y aurai pas de marche citoyenne.
Il est tant de connaître la vérité pour laver son honneur.

11.Posté par dimension974 le 13/01/2021 22:23

comment on fait pour s'inscrire??? LOOOOOOOL

12.Posté par Curieux de voir ça le 13/01/2021 23:43

En dehors des faits bien connus, c'est à dire un jeune avec son casque sur une moto à lui, assurée qui respecte les lois et la police.
Je veux voir qui va marcher des rampes st François à Malartic. C'est pas à côté et entre lla pluie et le soleil...à part des jeunes à scooter tous en règle je vois pas mais bon

13.Posté par djeb le 14/01/2021 05:35

ben vue ce que dit le tutu lé déja bz l scoot la totoch la voiture dans les rampes vive la justice vivement que l tutu prenne l large vive la réplique banane

14.Posté par Portois Da Kour le 14/01/2021 07:17

Je me souviens de l'hommage .... des jeunes en moto, sans casques, sans equipement, faisant N'IMPORTE QUOI.

15.Posté par caramba le 14/01/2021 11:19

Miguel parti trop tôt. Il a joué, il a perdu. La police aussi de temps à autre paye son tribut au jeu du chat et de la souris. Quand c'est un délinquant, bien visible et identifiable sur Facebook, on pense bien que ceux qui posent sur les photos sont fichés et suivis. Ce petit jeu continuera longtemps avec les futures générations. Deux bébés naissent, l'un sera flic et l'autre policier.

16.Posté par Melass le 14/01/2021 13:20

Zot la point honte ?
La toute le peu en semb le bien alors ?

Si demain c'est zot momon zot famille ma voir moin 'honte à vous et mi espère justice sera faite trop de gros zozo à la Réunion y fait ce que zot y veut

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes