MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Une justice formatée, une presse formatée… une société formatée


Par transparence - Publié le Mardi 17 Juin 2014 à 09:33 | Lu 354 fois

Une justice formatée, une presse formatée… une société formatée
L’article paru le 14 juin sous le titre « 6 mois de prison pour un mensonge » est un cas d’étude intéressant. Sa lecture interpelle. 
Qui a été fautif dans ce dossier ? A priori le magistrat , les enquêteurs, les fonctionnaires qui ont prélevé la plainte initiale!
Pourquoi le titre n’ est-il pas explicite : « un magistrat condamne de manière abusive une jeune homme sous une plainte diffamatoire » ou encore « des enquêteurs judiciaires ont fait condamné un innocent » ?
Pourquoi ce détournement subtile de responsabilités ?
Pourquoi cette omerta cautionnée par la presse sur la profession de magistrat qui tente encore tant bien que mal de préserver une opacité sur la profession et maintenir ainsi pouvoir et privilèges s’opposant ainsi tant bien que mal au changement, à l’ouverture ?
Cette posture explique le décalage observé et les dérives à tous les niveaux : justice (condamnation abusive, maltraitance assermentée) , presse (voyeurisme pour son chiffre d’affaire), société (monsieur tout le monde qui se dit ma situation reste encore meilleure). Le tout est bien formaté, standardisé à souhait.
Les garde-fous s’imposent. Un peu de transparence dans ce monde institutionnel ne ferait pas de mal. La justice doit être maintenant affaire de tous et non plus l’affaire d’une poignée d’individus. Cet exemple est une fois de plus une preuve ir -ré-fu-ta-ble (voire même assermentée).
Qui dit mieux !




1.Posté par alex le 17/06/2014 12:32

Sans faire dans le populisme, la justice reste une affaire opaque, entre gens de bonne compagnie. Ce justiciable injustement incarcéré pourrait demander une indemnisation, même si celle-ci ne pourra pas atténuer le traumatisme d'une incarcération, qui plus est injuste.

2.Posté par Lyto le 17/06/2014 16:18

Pfff.
Faut arrêter la paranoïa. Le titre n'est pas "un magistrat condamne de manière abusive une jeune homme sous une plainte diffamatoire" pour la simple et bonne raison que c'est trop long. On s'en fiche du titre, tu lis l'article, l'affaire y est relaté et puis c'est tout. Si tu as eu des problèmes avec la justice et que tu as besoin de régler tes comptes fais le, toi aussi, de façon explicite. A bon entendeur !

3.Posté par Alexandre Lorion le 17/06/2014 22:52

Ben comme dit coluche : " tu as deux types de justice, tu as l'avocat qui connait bien la loi, et l avocat qui connait bien le juge..."


4.Posté par quisyfrottesypique le 18/06/2014 23:12

@ post 3
" tu as deux types de justice, tu as l'avocat qui connait bien la loi, et l avocat qui connait bien le juge..."
Excellent ! je ne connaissais pas celle-là de Coluche!

5.Posté par zen le 18/06/2014 23:20

@lyto
Il n'y a pas plus dangereux, qu'un ignorant qui s'ignore!

6.Posté par Toto le 19/06/2014 07:47

A poste 3, Bravo ! tu as bien résumé le sort des réunionnais devant cette mascarade qui nous sert de "justice" : selon que tu sois du bon ou du mauvais côte,ton sort est joué d'avance.

7.Posté par solution le 19/06/2014 08:13

[Le titre n'est pas "un magistrat condamne de manière abusive une jeune homme sous une plainte diffamatoire"pour la simple et bonne raison que c'est trop long.]
Bien lancé @ post 2. Plus court " des incompétents au TGI?" Pourquoi pas?
Parvenir à condamner un innocent, faut le faire!
Par ailleurs, cela me rappelle un film de Science fiction ( dont le nom m'échappe) où les terriens tentent d'abattre un homme venu d'ailleurs avec l'artillerie lourde (bien sûr!), puis blessant l'être, il lui glisse à l'oreille, " ne vous inquiétez pas, on est là pour vous aider."
Faut -il en rire ou en pleurer?

En outre, à titre d'information, il y a des audiences publiques régulières. Il suffit d'aller faire un tour. Mépriser, humilier l'individu, certains magistrats ne s'en privent pas, et pour peu qu'il se soient plantés, vous imaginez le drame!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes