MENU ZINFOS
Faits-divers

Une gramoune violée à l'hôpital de Saint-Joseph


Par NP - Publié le Vendredi 13 Avril 2018 à 07:42 | Lu 4637 fois

Une plainte a été déposée par la petite-fille d’une gramoune de 70 ans, qui affirme avoir été violée dans sa chambre du CHU Sud en fin de semaine dernière.

Selon les informations de la presse écrite locale, son agresseur souffrirait de "troubles du comportement". La famille regrette de n'avoir été prévenue de ce viol par le personnel soignant que quelques jours après les faits.

Une enquête est actuellement menée par l’établissement hospitalier.

En attendant, la septuagénaire a été transférée à l’hôpital de St-Louis.




1.Posté par AGENT MULDER le 13/04/2018 09:58

cest quoi ce delire bordel de merde
cest quoi cette race de merde qui envahi notre société

2.Posté par jean claude le 13/04/2018 10:01

IL doit etre malade cet homme

espérons qu'il sera retrouve et soigne

3.Posté par FG le 13/04/2018 10:05

encore un schizo?

4.Posté par citoyen Z le 13/04/2018 11:57 (depuis mobile)

Ce n''est pas normal que les hôpitaux soient de moins en moins sûr. La dernière nuit que j''y ai passé l''infirmière m''a conseillé de poser mes affaires au coffre car il y a des vols la nuit. L''état est responsable du manque de personnels et de moyens..

5.Posté par Fredo974 le 13/04/2018 12:21

POST 1 AGENT MULDER

Cet homme souffrirait de troubles du comportement ..
Toi comprendre ?

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 13/04/2018 19:09

*Si la fille de cette "gramoune"

*N'en avait pas fait état sur Freedom

*Mercredi dernier: est-ce que ça se serait su ?



7.Posté par L'Ardéchoise le 13/04/2018 20:16

Comportement abject de la misère sexuelle.
Je n'incrimine en rien les locaux, ce genre de "trucs" se passe ici ou ailleurs.
Et c'est d'une tristesse...

8.Posté par fressard le 13/04/2018 21:00

Pour avoir beaucoup fréquenté cet hôpital et d'autres du même acabit, je peux témoigner que la sécurité n'y est presque pas assurée. Ne tapons pas sur le personnel. Contentons-nous de signaler les faits. Les patients qui peuvent marcher- je veux parler des hommes - ont le droit de se balader librement. Or la plupart n'ont plus grand-chose dans le ciboulot. Et où vont-ils au cours leurs balades ? Ils arpentent les couloirs et ils pénètrent dans les chambres des femmes qui sont clouées sur leurs lits. Ils sont attirés par ces chambres comme les margouillats sont attirés par les papillons de nuit On a beau les chasser, ils y reviennent sans cesse.
Si ça peut rassurer quelques-uns, c'est pareil dans tous les hôpitaux, il n'y a personne pour surveiller les malades. Il y a juste un vigile, isolé dans sa guérite, à l'entrée de l'établissement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes