MENU ZINFOS
Communiqué

"Une fois de plus la population St-Louisienne et Rivièroise est la seule victime de la gestion approximative"


Par N.P - Publié le Mercredi 25 Juillet 2018 à 18:14 | Lu 621 fois

"Une fois de plus la population St-Louisienne et Rivièroise est la seule victime de la gestion approximative"
A plusieurs reprises, les groupes d’opposition que nous sommes, avons dénoncé les doutes que nous avions à l’époque sur le Compte administratif de 2017 présenté par la majorité municipale ainsi que le budget primitif de 2018. Ces doutes que nous avions formulé ont été confirmés par la Chambre Régionale des Comptes.

Hier soir, via presse télévisé, le Maire nous annonçait que le Préfet avait décidé de ne pas suivre les recommandations de la Chambre Régionale des Comptes. Un communiqué de la Préfecture viendra le contredire quelques minutes plus tard.

En effet, le Préfet de la Réunion a décidé de corriger les insincérités relevées dans le budget présenté par la majorité municipale et de rendre exécutoire le budget primitif de 2018. En d’autres termes, la commune de Saint-Louis est belle et bien sous la tutelle du représentant de l’Etat puisque celui-ci rendra exécutoire le budget préconisé par la Chambre Régionale des Comptes.

Notre collectivité n’est pas excédentaire et présente un budget, une fois de plus, en déficit de 2,8 millions d’euros. 

L’opposition municipale ne peut se réjouir d’une telle situation, mais est forcée de constater qu’une fois de plus la population Saint-Louisienne et Rivièroise est la seule victime de la gestion approximative et téléguidée effectuée par la municipalité. 

Nous resterons attentifs à la gestion faite des deniers publics et nous continuerons à dénoncer ce qui nous semblera inconcevable.

Il serait temps que la majorité municipale s’attache à nous proposer des mesures concrètes afin que notre commune retrouve une santé financière et que la pression fiscale subie par nos concitoyens revienne à un niveau acceptable.

Pierrick ROBERT, Shantal HOARAU, Patrick RAMIN, Christian AHO-NIENNE. 




1.Posté par GIRONDIN le 25/07/2018 19:36

...... Il serait temps que la majorité municipale s’attache à nous proposer.....

Et pour le bilan bancal, c'est quoiqu'il la suite ?

2.Posté par ZembroKaf le 26/07/2018 13:36

la population Saint-Louisienne et Rivièroise est la seule victime de la gestion approximative

Ahhh "La Rivière" est déjà devenue..."commune" ???
Les gens de "la palissade" du "gol"...des "makes"....ne comptent pas....???
Pierrick ROBERT, Shantal HOARAU, Patrick RAMIN, Christian AHO-NIENNE.....band' de komik !!!

3.Posté par Saint louisen le 28/07/2018 16:06

Ils sont autant complices qu’en le maire de la mauvaise gestion de la ville .
Eux aussi rêvent de la partitioń de la ville pour se partager le gâteau, ils font tout pour cela , ils se servent aussi ou s’apprêtent à le faire ...ce n’en soñt que dés hypocrites , donnez leur une belle indemnité et ils feront ce qu’on leur dit de faire , enfin’ uniquement si ça peut leur servir...
L’âme damnée de son frère n’a rien à faire dans la ville mais les accords passés eñtre les deux maires’ en disent long sur leur supposée honnêteté...
Citoyens , virez les tous sinon , ils auront votre peau!

4.Posté par Jp POPAUL54 le 29/07/2018 13:30

L'opposition se croit toujours être plus à même de faire mieux.
Si elle s'était montrée meilleure, pourquoi n'a t elle pas été élue ?

Maintenant quelles sont les suites à l'encontre de l'équipe de "maquilleurs" de bilan ?
A part suivre les recommandations de la CRC, la vie semble belle à la mairie.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes