MENU ZINFOS
Social

Une étudiante réunionnaise coincée en métropole faute d’aides pour le retour


Une Saint-Pauloise est actuellement coincée à Paris après ses 4 années d’études en Espagne. Endettée suite à un prêt pour payer son éducation, elle n’a pas la possibilité de payer les 1.300 euros de frais administratifs pour obtenir la copie de son diplôme et payer son dernier mois d'études. Sans cette preuve, la Région refuse de lui financer le billet retour. Ayant dû rendre son appartement, elle est actuellement sans logement. La Réunionnaise souhaite aujourd'hui simplement que la collectivité comprenne sa situation et lui fournisse le billet retour prévu dans le dispositif. Une fois à La Réunion, elle pourra trouver le soutien familial nécessaire pour se sortir de cette impasse.

Par - Publié le Lundi 11 Juillet 2022 à 16:43

À tout juste 23 ans, Camille est fraîchement diplômée d’une école de kinésithérapie en Espagne. Un aboutissement après 4 ans de travail, mais surtout rendu possible par un prêt étudiant de 50.000 euros et l’Aide à la mobilité spécifique (AMS) de la Région. Chaque mois, la collectivité lui payait une partie des frais de l’établissement : 653,3 euros d'aides pour une facture de 900 euros par mois. 

Durant ces 4 années, l’étudiante a justifié qu’elle suivait bien ses cours en fournissant tout ce qui lui était demandé. "J’ai envoyé mes certificats de présence, mes bulletins de notes, mes certificats de scolarité pendant 4 ans en plus de justificatifs mensuels. Je les ai bien prévenus depuis début juin que j’avais besoin de mon billet retour. Je voulais savoir comment ça se passait. Ils m’ont donné un formulaire à remplir et c’est là qu’ils m’ont dit que je devais fournir un diplôme officiel", explique-t-elle. 

Quand les administrations ne s’accordent pas

Malheureusement pour elle, le diplôme ne sera disponible que courant juin. De plus, en Espagne, l’obtention du diplôme officiel coûte 400 euros de frais. Totalement à court d’argent, Camille ne peut pas débourser cette somme pour le moment. Mais sans ce document, la Région refuse lui financer le billet d’avion retour. Elle se retrouve donc coincée.

De plus, le mois de juillet doit également être réglé à l’école alors que l’AMS s’est arrêtée le mois précédent. C’est donc 900 euros supplémentaires lui font défaut aujourd’hui. Il lui faut payer en tout 1.300 euros.

Inquiète en voyant arriver la date limite de bail de son logement qui s’est terminé en juin, elle a "harcelé" la collectivité pour avoir des réponses. Trouvant difficilement des interlocuteurs, les rares qui lui répondent disent qu’ils ne peuvent rien faire pour elle.

Actuellement sans logement, elle a dû puiser dans le peu d’argent qu’elle avait pour prendre un billet d’avion jusqu'à l'Hexagone afin d’être hébergée chez une amie. Elle est actuellement toujours là-bas.

La Réunionnaise rappelle que le dispositif de la Région prévoit un billet aller, une aide mensuelle et un billet retour. Elle demande aujourd'hui à ce que la collectivité entende sa situation et lui permettre de rentrer chez elle afin de pouvoir tout mettre en ordre. Elle déplore notamment avoir fourni tous les documents nécessaires durant les 4 ans de sa scolarité avant de se retrouver bloquée pour des raisons financières.

"Le plus simple, ce serait que je puisse rentrer à La Réunion afin que je puisse voir auprès de ma banque et de ma famille pour avoir les fonds pour payer le diplôme. Je vais de toute façon en avoir besoin pour travailler. Mais pour ça, il faudrait que je puisse rentrer", se désespère-t-elle.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par cHa le 11/07/2022 21:05

En France c'est gratuit (ou presque) la formation. Il faut juste bosser et être au niveau requis pour pouvoir exercer
Sinon, on achète à l'étranger ! Il faut pas venir pleurer après

12.Posté par Nativel regis le 11/07/2022 20:56

Il pleut il ne pleut pas il fait soleil il y a cyclone les salaires ne changent pas pour ceux qui sont à l abris, par compte pour les planteurs c 'est autre choses il n'est a l'abris de rien .On devrais effectivement pas toucher des subventions mais il va falloir alors acheter les produits au prix réel et tenir compte de nos h certainement plus que 35 heures

11.Posté par papette le 11/07/2022 20:31

pourquoi faut il toujours compter sur la collectivités? une petite saison dans un restos lui payera son billet et payer son diplôme; faut arrêter maintenant!

10.Posté par MDR. le 11/07/2022 20:29

Il faut demander à la famille un virement bancaire pour payer ce document et demandez l'aide retour.
Toute les réponses sont dans le texte.
Ou bien il faut aller travailler et payer son billet retour.
Il faut bien que l'argent qui sort de la Région ou autre soit justifier. Après c'est à nouveau des scandales qui éclate (voleur?) tout le monde ce plein et après on pleure. Ce sont des aides pas un financement total.
Voilà ce que c'est d'abuser sur le système.
Bref c'est triste j'espère qu'elle trouvera vite un moyen de s'en sortir. Il faut qu'elle demande un hébergement à des connaissances provisoire.

9.Posté par Anne le 11/07/2022 20:15

Elle veut le beurre argent du beurre aussi. Kome dit aller travail ou n a point famille fo arrêtez ns Soulez la vie les dire pour tt le monde.

8.Posté par Yab le 11/07/2022 20:13

1300€ ,c'est le salaire minimum qu'elle peut avoir en travaillant ce mois -ci en métropole.
Des postes de saisonniers sont disponibles partout.

7.Posté par Be bop le 11/07/2022 20:08

Pourquoi être allée en Espagne ? Il est possible de suivre ces études en métropole!!! Bizarre cette histoire !

6.Posté par Max le 11/07/2022 19:58

Je suis étonné qu’en tant qu’étudiante elle ne maîtrise pas les aides ( État Département éventuellement le Ccas de sa commune)
Qu’elle bouge un peu

5.Posté par Squid le 11/07/2022 19:39

@1
Traiter de fainéant une jeune fille qui a fait 4ans d'études en Espagne , il fallait le faire

Vous qu'avez vous fait dans votre vie ?

4.Posté par Skop le 11/07/2022 19:37

Merci gueguette.

3.Posté par flowice le 11/07/2022 18:59

En moins de 15 jours, si on bosse en Espagne, on peut régler le problème.
Faut arrêter de profiter du système pervers qui rend tout le monde paresseux

2.Posté par bobok le 11/07/2022 18:43

l'europe des diplomes des aides c'est rideaux de fumée, le flou artistique.

pieges les jeunes pleine de bonnes volontées.

ma fille téléphone radio freedom pou gagne la solidarité des réunnionais .

1.Posté par Patoche le 11/07/2022 18:34

Elle n’ a qu’un se trouver un job et se le payer avec l’argent de son travail son billet d’avion !!!
Pas plus compliqué que cela.
En France cet été les restaurateurs du Sud de la France on fait venir des milliers des tunisiens pour bosser comme serveurs.
Preuve que ce n’est pas le boulot qui manque en France.
Il lui suffit de bosser 2-3 mois comme serveuse pour se payer son billet de retour juste avec l’argent des pourboires.
Ras le bol de cette génération de fainéant qui ne veulent pas travailler mais qui veulent se faire tout payer.

Didier Robert le repris de justice avec ses aides à la continuité territorial a crée une génération d’assisté.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes