Société

Une épicerie sociale et solidaire ouvre ses portes à la Rivière des Galets

Jeudi 18 Avril 2019 - 15:40

C'est la deuxième de la commune. Après celle ouverte en 2013 dans le centre-ville du Port, une nouvelle épicerie sociale et solidaire a été inaugurée par le CCAS ce jeudi matin, à la Rivière des Galets. De quoi "réhabiliter les personnes [en difficulté] dans leur autonomie et leur dignité", s'est félicité le maire, Olivier Hoarau, pour qui cette boutique vient répondre à "une demande forte de la population" et "doit être le support d'une action solidaire plus vaste". 

Dans ce local mis à disposition par la Semader, on trouve toutes sortes de produits (alimentaires, mais aussi d'hygiène). "Ça reproduit ce que l'on trouve dans un supermarché classique"explique le directeur du CCAS, Bruno Hoarau. Principale différence : les prix, très réduits. 

Les clients y paient en effet une somme comprise entre 10 et 20% de la valeur marchande du produit (selon qu'il s'agit d'épicerie sèche ou de produits frais). À titre d'exemple, une boîte de pois du Cap coûte 15 centimes au lieu d'1,50 euro. De quoi permettre à une famille de quatre personnes de réaliser 216 euros d'économies par mois, selon les calculs de la collectivité. Une partie des produits provient de la banque alimentaire des Mascareignes, le reste est acheté par le CCAS (les produits frais proviennent de la production de l'association portoise AGIDESU). 

Une épicerie sociale et solidaire ouvre ses portes à la Rivière des Galets
Travail éducatif

En parallèle, les bénéficiaires disposent d'un accompagnement social. "L'objectif est de les aider à réaliser des économies par le biais d'un travail éducatif, de les accompagner dans une utilisation raisonnée", souligne Bruno Hoarau.

Avant de
 pouvoir faire leurs emplettes dans cette épicerie, les administrés dans le besoin doivent "déposer un dossier, lequel passera en commission pour un examen de la situation", précise Patrick Selly, directeur de la cohésion sociale et solidarité. Les courses se déroulent ensuite sur rendez-vous, généralement deux fois par mois, aux côtés de la conseillère sociale. 

La mise en place de ce dispositif dédié aux plus démunis représente pour la Ville un investissement de 10.000 euros, auquel s'ajoute la contribution du Département, à hauteur de 40.000 euros. Le fonctionnement est notamment financé par la CAF (20.000 euros), le CCAS (10.000 euros) et le Commissariat général à l'égalité des territoires (5.000 euros).

Alternative aux solutions d'urgence comme les colis alimentaires, ce nouvel outil permet aux familles concernées de "renouer avec un statut de consommateur acteur", se réjouit le maire du Port. 
Marine Abat
Lu 6079 fois



1.Posté par Titik le 18/04/2019 16:30 (depuis mobile)

Bonne initiative!
Apres dit i fai pas rien pour reunionnais i prefere donne tout migrant

2.Posté par Zentac le 18/04/2019 17:36 (depuis mobile)

Tiens le roi menteur de retour devant les clichés 😁.ou la faim i faut ou fait un dossier validé par une commission (composer de....?)de fin connaisseurs 🤔en Misère.?si ces bands mounes si photos la, la pauvreté à de beau jour devant eux😁


3.Posté par Rdg représente le 18/04/2019 18:04 (depuis mobile)

Oté i woi élections i ariv in’! Bougu la jamais ni da rdg ! Li fini fais mort defunt paulette li trouve moyen ar gagne le point sur la patrimoine le femme! Akoz li dis ps li la pu voulu finance FAR-Far! Arrête fey bon figur Hoarau MDRRR

4.Posté par Talion le 18/04/2019 19:13 (depuis mobile)

C'est bien ! Cela permettra aux défavorisés de gratter un peu plus dans les PMU et aux plus jeunes de se payer le dernier portable à la mode...Ainsi va la vie...Quant au travail, voyons, ne prononcez pas ce mot ! Vous êtes grossier ou quoi ?

5.Posté par Tristan Lefebvre le 18/04/2019 21:25 (depuis mobile)

Talion. T'as raison les travailleurs pauvres, ça existe pas nooooon! 🥴

6.Posté par Philippe le 18/04/2019 21:49 (depuis mobile)

Bravo. C’est le rôle des représentants élus que de trouver des solutions pour les 40% de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les temps sont durs et encore plus pour certains. Belle initiative.

7.Posté par hardcore le 18/04/2019 21:58

ca me fait penser à cette chanson

8.Posté par La gitane le 18/04/2019 22:46 (depuis mobile)

On pourrait ajouter également :


- le survêtement lacoste
- les chaussures à bulles
- le scooter TMAX

dans le nord ça pullule

9.Posté par RDG le 19/04/2019 05:09 (depuis mobile)

Pff Mesdames D et G profitent bien du décès de celle qui a toujours travaillé pour nous. Une inefficace au département et une qui se pavane au CCAS Les meilleurs sont partis. Dis merci Paulette et Sergio va faire mieux

10.Posté par Flamboyant le 19/04/2019 06:28 (depuis mobile)

Je connais bien une épicerie solidaire qui est plus chère que cela

11.Posté par Fidol Castre le 19/04/2019 12:04

C'est bien ! Cela permettra aux défavorisés de gratter un peu plus dans les PMU et aux plus jeunes de se payer le dernier portable à la mode.


On pourrait ajouter également :


- le survêtement lacoste
- les chaussures à bulles
- le scooter TMAX

dans le nord ça pullule


Minable ce mépris de ceux qui croient que ça n'arrive qu'aux autres.
J'ai connu des personnes qui géraient des millions et qui sont devenues SDF. Et dans l'ambiance actuelle et avec les corrompus qui nous gouvernent, ça arrive aux plus solides d'entre nous. Patience...

Il y a, à la Réunion, des personnes âgées respectables, généreuses, qui ont travaillé toute leur vie, qui n'ont jamais volé un centime et qui se retrouvent le 15 du mois avec 50 euros sur leur compte La Poste.
Il y a des travailleurs qui n'arrivent pas à payer un loyer et qui vivent chez leurs parents au mieux, dans leur voiture au pire.
Il y a des retraités qui font les poubelles des supermarchés.
Il y a des étudiants qui survivent avec 20 euros par semaine.
Liste non exhaustive.

Il est facile de mépriser et de brimer les plus faibles. Par contre on a moins de courage pour ouvrir sa grande gueule contre les pourris, les corrompus, les membres de réseaux occultes, les médias subventionnés, les milliardaires qui fraudent le fisc...etc..., on la met en veilleuse, on rampe et on se défoule sur les pauvres.


La roue tourne les amis. L'avenir est plus incertain que jamais.
Comme on dit en créole : " ou batte su ou l'estomac aujourd'hui, ou connait pas demain"

12.Posté par Rohinga le 19/04/2019 17:12

Mais y pas un z'affaire.Comme dit la pub.
Vue le ketchup, en complément l'homme à la badine.
Le fameux Johnny Walker.
Tres apprécier par les créoles réunionnais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Août 2019 - 10:42 Coup de départ de la Marche de la Mutualité