Société

Une entreprise réunionnaise accorde 4 semaines de congé aux jeunes papas

Les salariés du groupe Gaïa, entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables, bénéficient depuis quelques semaines d’un congé "deuxième parent" de quatre semaines, rémunéré à 100%. Alors que le droit français n’accorde que 11 jours de congé aux nouveaux papas (ou deuxièmes parents), l’entreprise réunionnaise prend les devants en signant le Parental Act, aux côtés de 105 autres dirigeants français.

Samedi 15 Février 2020 - 09:26

"Le papa était assez fatigué quand il a dû retourner travailler. Il s’est senti un peu mis à l’écart : il ne pouvait pas profiter des premiers moments avec son enfant alors que c’est important dans la vie du bébé", nous raconte Aurélie, maman d’une petite fille de 4 mois, et salariée chez Gaïa.
 
Son conjoint lui, travaille dans une autre entreprise. Comme la grande majorité des salariés en France, il n’a pu bénéficier que de 11 jours de congé paternité à la naissance de la petite Camila. Trop peu pour un jeune papa, et pour une jeune maman qui se retrouve seule à la maison avec le nouveau-né:
 
"On a déjà une première fille, donc organiser la vie à trois, sans le papa qui est au travail, ce n’était pas évident. C’est un peu injuste quand on sait que nous on a 16 semaines de congé en tout minimum, et le papa seulement 11 jours. Il y a un déséquilibre dans la répartition".
 
Pour Yann Rivière, directeur général du groupe Gaïa, proposer un congé digne de ce nom au deuxième parent était une évidence. À tel point que, lorsqu’il prend connaissance du Parental Act il y a quelques semaines, il signe sans même calculer le coût du dispositif:
 
"C’est quelque chose de tellement fondamental qu’on ne s’est même pas posé la question. Je pense que la surcharge engendrée par ce système se récupérera dans le bien-être et dans l’attachement du collaborateur à son entreprise. Ça ne peut pas se compter en argent, il y a des choses comme ça !" explique-t-il avec le sourire.
 
Et bien sûr, la bonne nouvelle a eu son effet auprès des salariés: "J’ai le sentiment que c’est quelque chose qui a marqué les esprits, et qui apporte encore une liberté, une diminution de certaines peurs autour de ce moment-là. Quand des entreprises ne recrutent pas des jeunes papas ou de futures mamans, nous ce qui nous intéresse c’est de conserver des collaborateurs qui sont en phase d’épanouissement et d’acquisition de compétences chez nous".

Un "Parental Act" pour plus d’égalité homme - femme
 
Première entreprise réunionnaise à signer le Parental Act, Gaïa s'engage ainsi pour plus d’égalité entre les hommes et les femmes. Car sous leurs formes actuelles, les congés parentaux restent centrés autour de la femme qui porte l’enfant.
 
Pour Céline Lazorthe, (fondatrice et dirigeante de Leetchi), Isabelle Rabier (Jolimoi) et Thibault Lanthier (Mon Docteur), les trois entrepreneurs à l’origine du Parental Act, les conséquences de cette répartition inégale sont nombreuses: "L’essentiel de la charge, qu’elle soit mentale, sociale, ou professionnelle, repose sur les femmes. Or les habitudes au moment de la naissance de l’enfant se répercutent ensuite toute la vie".
 

"Le rapport de l’IGAS sur les effets du congé paternité (Juin 2018), a montré que celui-ci favorise l’engagement paternel et la construction durable du lien père-enfant permettant ainsi un rééquilibrage dans le couple de la charge mentale", peut-on notamment lire sur la tribune du Parental Act, signée par 105 chefs d’entreprises.

La France en retard
 
Alors qu’en Finlande, le congé paternité va être allongé pour durer aussi longtemps que celui des mères (environ 7 mois), La France elle, est en retard.
 
L’Espagne a notamment déjà adopté un congé paternité de 8 semaines en 2019. Au Danemark, 32 des 52 semaines de congés parentaux peuvent être partagées entre les deux parents. Et du côté de la Suède, les jeunes papas ont droit à 480 jours de congé rémunéré à 80% du salaire.
 
En 2017, la Commission européenne travaillait à une proposition de loi pour moderniser le cadre juridique de l’Union Européenne en matière de congés parentaux. Alors que l’objectif était d’instaurer un congé paternité payé au minimum autant que l’assurance-maladie, le groupe de travail se heurte rapidement à de fortes résistances du monde patronal.
 
La directive est finalement présentée au Conseil et au Parlement Européen, mais Emmanuel Macron en personne s’y oppose en raison de son coût, jugé "potentiellement exorbitant". Le texte aboutit finalement l’année dernière avec 10 jours de congé paternité, et un congé parental de 4 mois dont 2 non-transférables.


Lu 10500 fois
Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Murielle le 15/02/2020 09:13 (depuis mobile)

Très belle initiative! Bravo Yan!

2.Posté par sbuba le 15/02/2020 09:28

dans ma boîte aussi!!!
mais comme je suis féministe je n'ai que des salariées femmes ménopausées👄

3.Posté par Mano le 15/02/2020 09:29 (depuis mobile)

L''humain, au centre des préoccupations....belle action.👍

4.Posté par Veridik le 15/02/2020 09:37 (depuis mobile)

Avec le gouvernement actuel il y a eu polémique pour allongement du congés lors du décès d'un enfant... alors une naissance ...

5.Posté par eric le 15/02/2020 09:49

tres discutable,

1 mois conges parternite
1 mois conges payes

peut etre des arrets maladie

une entreprise ne peut se permettre l'absence de son personne

6.Posté par Didam le 15/02/2020 09:59 (depuis mobile)

Un patron généreux. Suffisamment rare pour être signalé

7.Posté par cheche le 15/02/2020 10:29

16 semaines pour la maman et seulement 11 jours pour le papa ça me parait un peu juste ...et à ce que je sache c'est la maman qui allaite le bébé.Quant au biberon et langer le bébé, le papa peut aussi accomplir ces taches le soir ...Et puis le papa avec 35h par semaine n'est pas absent le soir et les week end...En attendant ce sont ses collegues de travail qui vont se farcir son boulot pendant quatre semaines ...plus conge de cm ou rtt? et ses dossiers seront en stand bay.et tout ça à un coùt pour la société...En France moins on en fait mieux ça vaut.Bref on avance à reculons...et cette mesure fera jurisprudence ...(et pourquoi pas moi?)que les patrons regretteront plus tard...et dans le cas présent ce patron un peu naif croyant que..ne pourra plus revenir sur cette décision qui n'est pas actée dans la loi.

8.Posté par GIRONDIN le 15/02/2020 11:18

Belle initiative.
Chez lui il y a combien d'homme? Et combien en age d'être papa ?

9.Posté par Le Jacobin le 15/02/2020 11:20

DU BON SENS !

Comme quoi, pas d'e légiférée par une lois, c'est juste une question d'organisation de bonne entente dans l'entreprise.

L’entente de branche pas besoins d' un syndicat.

10.Posté par Che le 15/02/2020 11:22 (depuis mobile)

A la CGTR et autres syndicats révolutionnaires, Sud, SNI, Sness notamment, les patrons ne sont pas toujours des salauds de riches ! Vous qui aimez bien les voyages, les restos gastro et autres croisières...Les salopards ne sont pas toujours ceux

11.Posté par Janus le 15/02/2020 12:10

Bravo Monsieur le Directeur pour cette excellente initiative ...

Il serait temps que le patronat comprenne qu'un salarié performant est d'abord quelqu'un qui a une vie familiale épanouie ☺☺☺

12.Posté par valdu le 15/02/2020 12:20 (depuis mobile)

Excellente initiative ! Ça ne peu faire que de la publicité positive a cette entreprise, et c’est légitime pour le coup !
Vraiment bravo.

13.Posté par Yab le 15/02/2020 12:24 (depuis mobile)

Pour avoir le temps d'éduquer un marmaille de nos jours, il serait nécessaire d'être présent jusqu'à sa majorité

14.Posté par LudauShit le 15/02/2020 12:34 (depuis mobile)

Par contre dit out band salarié... Arrête gare n'importe où... Zot néna le prix moke en rôle
Prochain coup mi. Barre à zot

15.Posté par Stleusien le 15/02/2020 13:11 (depuis mobile)

Bravo Mr👏👏👏

16.Posté par Avis le 15/02/2020 13:34

Et paf ! Prends toi ça dans les dents coquille vide usurpatrice du poste du siège de la présidence de la république ! Bravo à cette entreprise qui préfère favoriser les liens familiaux à contrario de ce gouvernement usurpateur qui divise plus qu'autre chose ! Belle continuité à Gaïa !

17.Posté par Arnaud le 15/02/2020 15:12

Ça sent le gros coup de com!!!!

18.Posté par Tisako974 le 15/02/2020 16:54 (depuis mobile)

Le coup de com s'est sur. Mais le coup de cœur encore +.

19.Posté par zanluc le 15/02/2020 16:57

soit c'est une entreprise qui génere un gros potentiel financier soit ce sont les clients qui supporteront le cout
mais bonne initiative

20.Posté par ASSOCIATION PAIRE 2 COEURS le 15/02/2020 16:59

Bonjour à tous et toutes,

Un grand bravo à ce chef d'entreprise, c'est exactement une de nos demandes dans la LETTRE OUVERTE AUX INSTITUTIONS pour l'équilibre familial publié sur le compte FACEBOOK Bernard Barsamian , INSTRAGRAM et TWITTER et faisant l'objet d'une pétition sur le site CHANGE.ORG.

Merci

BARSAMIAN Bernard Président PAIRE 2 COEURS
0692327835 0262681600 répondeur
émail: assopaire2coeurs@hotmail.fr

21.Posté par Dédélaminette le 15/02/2020 17:24 (depuis mobile)

C’est peut-être de la com’ mais en attendant il y en a qui vont en profiter, donc gagnant-gagnant! Ceux qui parlent de 35h et de rtt je pense qu’on ne vit pas à la même époque...les 35h c’est sur le papier bien souvent

22.Posté par PATRICK CEVENNES le 15/02/2020 19:10

fukcd473
Quid d'appliquer une mesure qui n'est pas inscrit dans le Code du travail, une CCN voire CCD, un accord de branche ou d'entreprise !
Je viens de parcourir la liste des 105 entreprises qui ont pactisé. Étonnamment pas d'entreprises du CAC40, d'ETI et de PME/PMI dignes de ce nom.
Qui financera la mesure pour les TPE qui n'auront pas les moyens de payer ce mois de congé paternel ?
La situation risque d'être épique si le couple travaille dans la même entreprise ! Pdr !

23.Posté par Ti Tangue zilé zone le 15/02/2020 20:13 (depuis mobile)

Na point la honte ....joli coup pub ...le surcoût ? our latronche du cochon client ...chez les Storiste pareil pub à gogo , travail comme des cochons ...

24.Posté par DIDIER NAZE le 15/02/2020 20:45

Je salue l initiative. ....voilà une entreprise qui a su faire une pierre....deux coups....je n en dirais pas plus. ..

25.Posté par Suppositoire le 15/02/2020 21:18

C'est dans l'air du temps toutes ces conneries féministes ! Si la France qui vit à crédit peut encore se permettre ce genre de gadget superflu, tant mieux ! Quatre semaines pour glander, aller à la pêche ou bricoler ! Mon père a travaillé dur et n'avait jamais eu de congé paternité. Nos parent nous ont bien élevés, moi, mon frère et mes deux sœurs et avec amour. Nous sommes tous diplômés Bac+3,4,5. Merci papa de nous avoir donné le gout du travail !

26.Posté par YES WE CAN le 15/02/2020 21:30

bravo espérons que d'autres suivront privé ou public

27.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 15/02/2020 21:41 (depuis mobile)

Merci pour eux. Quel bonheur. Ne reste plus qu.a convaincre les juges du JAF, du bienfondé de la Parité votée par le peuple Français mandataire et payeur.

28.Posté par Pauvre france... le 15/02/2020 22:28 (depuis mobile)

4 semaines de congés payés... 15 jours de congé paternité... les arrêts de maladie grassement payé par la sécurité sociale... les 35 heures... le mois de mai avec les ponts...
Quel plaisir de travailler en France !...

29.Posté par Kiki le 15/02/2020 22:39 (depuis mobile)

Y a t il un réunionnais embauché ds l''entreprise GAIA ? Là n''est pas le sujet, j''en conviens. Revenons à nos "mouflets". Si ça fait plaisir aux "papounets". 1 mois ! Y a pas ke les langes. Y a aussi la cuisine, ménage etc dit bonbonne. 1 MOIS !

30.Posté par Alledormidon le 16/02/2020 06:53 (depuis mobile)

Numéro 7 c’est des commentaires comme le tien qui donne envie de gerber.

31.Posté par Rohinga. le 16/02/2020 08:05

Venant de ce fameux patron, c'est pas une bonne initiative.
Commencer par appliquer la fameuse convention collective pour le personnel.
Bien payer ses sous-traitants.
Bien payer ses commerciaux..
Un mois payer à ne rien faire, le gars va bosser au noir.
Au final cela se répercutera sur les dos des clients.

32.Posté par cheche le 16/02/2020 09:36

J'ai eu deux enfants.Ma femme a bénéficié des congés maternite et MOI j'ai pris sur mes congés annuels pour assurer...De nos jours,les congés annuels c'est SACRE,on ne les ampute pas apres avoir "fait" le marmaille,car il faut se faire plaisir, relax max et vacances à Maurice ou ailleurs...autre temps autre moeurs,.La petite entreprise se démerdera pour assurer...

33.Posté par jlc2 le 16/02/2020 12:17

Bonjour! 11 jours c'est suffisant ,dans mon temps mes parents avaient le jour même

34.Posté par cheche le 16/02/2020 17:37

post 30 ALLEDORMIDON Vous devez dormir et avoir pas beaucoup envie de bosser.Mettez vous à la place du petit artisan qui a un chantier en cours avec des délais courts.déjà cinq semaines de congés,jours fériés,cm,itou,itou...Bref,Qui va remplacer le père absent? A la limite ça serait valable pour les grosses sociétés où les effectifs sont interchangeables....et la France est championne de l'absenteisme parfois pour un pêt de travers

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie