Education

Une enseignante mutée en métropole malgré deux avis favorables pour rester à La Réunion

Mercredi 14 Août 2019 - 11:18

Chaque année les professeurs réunionnais mutés en métropole remuent ciel et terre pour changer le cours de leur affectation en métropole. Généralement, les néo-enseignants ont droit au bizutage traditionnel dans l'académie de Créteil.

Si la majorité d’entre eux font valoir la raison de l’éloignement familial comme raison unique, et n'obtiennent donc pas satisfaction auprès de l'autorité de tutelle, ce n’est pas le cas de Sylvie (emprunt). 

Sylvie a obtenu son concours dans l’enseignement l’année dernière. Après son année en tant que stagiaire, elle a appris, fin avril, qu’elle était affectée dans l’académie d'Orléans-Tours à la rentrée prochaine. "Je suis attendue le 2 septembre", précise Sylvie qui, depuis avril, tente d’annuler cette mutation. 

"Mon compagnon est malade", soutient Sylvie. C’est cette raison qu’elle a fait valoir au rectorat de La Réunion pour que l’institution accède à sa demande de dérogation. 

"J’ai entrepris des demandes de révision d’affectation et j’ai obtenu un avis favorable du rectorat". Du côté de son académie de destination (Orléans-Tours), la Réunionnaise a également obtenu un avis favorable pour qu’elle reste finalement à La Réunion. Mais voilà, c’est le ministère de l’Éducation qui y a opposé son refus, faisant fi des deux avis favorables. 

Le médiateur de l’Education nationale suit la décision du ministère

Afin de demander une révision d’affectation, il faut demander un avis des deux rectorats concernés, celui de départ et celui de destination. Malgré ces deux avis favorables qui plaident pour son maintien à La Réunion, la Réunionnaise a eu la surprise de découvrir que le ministère de l’Education a émis, "de façon incompréhensible", un avis défavorable. "C’était comme s'ils n’avaient pas vu les deux avis favorables émis par les deux rectorats", regrette Sylvie qui se bat contre le pot de fer. 

Devant cette incompréhension, Sylvie a donc contesté cette décision en juillet en portant un recours face à  la décision du ministère. Mais il a abouti au même résultat confirmant son affectation en métropole...

"Moi même ma santé s’est détériorée ces derniers temps et je suis suivie ici. J’ai mon médecin qui a établi un certificat médical établissant le fait que je ne dois pas être à plus de 20 minutes de mon domicile", explique Sylvie. 

La jeune enseignante a déjà sollicité le médiateur de l’Education nationale mais c’est comme si, lui aussi, n’avait pas compris, s’en désole Sylvie. 

C’est désormais auprès des députés de La Réunion qu’elle espère une aide. Le temps presse. 
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 17473 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

38.Posté par Roberto le 14/08/2019 18:17

@34: Alain Posteur, lui même, ne se plaint jamais; lol!

37.Posté par division le 14/08/2019 18:16

5.Posté par titine**uils ont préparé un concours NATIONAL !!! donc .....................

36.Posté par jlr le 14/08/2019 17:52

@31AlainPosteur : c'est vrai que les commerçants , les camionneurs , les dockers , les infirmières , les agriculteurs ( par exemple ) ne font jamais parler d'eux-mêmes , ne font jamais grève , ne se plaignent jamais , ne sont jamais malades .

35.Posté par Glauret le 14/08/2019 17:41 (depuis mobile)

Bah moi hé suis parti, à Angoulême. Je suis bien content de ce chgmt de découvrir autre chose.
Allez.... un peu de courage.

34.Posté par un observateur le 14/08/2019 17:32

@7 ,Zorro : non,les Réyonés ne méprisent pas L’État français...les réunionnais se posent des questions
du genre : pourquoi l’État ne supprime t il pas cette prime de vie chère...injuste dans le développement
de la Réunion,et ce pour une meilleure entente entre les arrivants et la majorité des autochtones.
Cette dame, post 18, elle a passé un concours, sa réussite signifie qu'elle peut enseigner, alors pokoué envoy à elle là bas, alors qu'ici elle serait plus apte à mieux comprendre et enseigner aux créole...
@ 22 : et kissa d'après ou y barre la route à ces gilets jaunes ?
@ 24, Ticoq : faudré savoir kossa ou ve dire ? car en lisant out post13, et celui là, finalement
mi compren un merd'...je me demande s'il n'est pas plus intéressant de regarder les lapins crétins que de lire vos posts...

33.Posté par Alain Posteur le 14/08/2019 16:52

Je déplore cette façon détestable qu'ont les enseignants à faire parler d'eux (jamais contents, tire-au flancs, grévistes professionnels, malades chroniques, etc...) alors qu'ils exercent l'un des plus beaux métiers qui soit au monde, qui est d'apprendre à l'enfant à s'éveiller à la vie qui l'attend. Triste...

32.Posté par Trouduc le 14/08/2019 16:45 (depuis mobile)

A titine, voyez Marie...Il y a déjà une erreur dans le titre, cette femme n'est pas mutée, elle est affectée dans une académie métropolitaine. C'est son premier poste, point n'est besoin d'avancer des arguments plus mensongers les uns que les autres.

31.Posté par MARIE le 14/08/2019 16:23

Ce n'est qu'une mutation prise par la hiérarchie

en quoi la presse se mêle de cela

pour faire couler de l'encre sans doute

aprs avoir pris connaissance des posts

30.Posté par Pierre le 14/08/2019 16:10 (depuis mobile)

Oui Titine post 8, il arrivent que 2 ans suffisent pour revenir au bercail. Ma nièce est revenue au bout de la 3 ème année et à demandé une mutation 2 ans après son retour pour la région académique de ... Bordeaux !!!

29.Posté par Roberto le 14/08/2019 15:30

@9: je ne vois pas en quoi le lieu de naissance détermine le parcours de vie...
Vous devriez accorder vos violons avec Nicolas (post 8) qui grâce à une étude sociologique perso que lui seul connait affirme que 70% des cadres sont des métros....faut savoir, ces vilains métros trustent les emplois locaux ou utilisent des subterfuges pour retourner "chez eux"?
Bon bref, on ne connait rien de la situation mais tout le monde cause, on dit merci qui? Merci Zinfos mille collines!

28.Posté par olive le 14/08/2019 15:26

il me semble que quand on est fonctionnaire, il y a des avantages et des inconvénients et que la mutation fait parti du métier. Si l'administration, donc l'employeur, a décidé que, et bien 2 solutions : d'accord ou pas d'accord et démission.

27.Posté par Roberto le 14/08/2019 15:24

@7: Zinfos mille collines, encore et toujours....

26.Posté par TICOQ le 14/08/2019 15:04

5.Posté par titine le 14/08/2019 11:54

Si les "nombreux réunionnais professeurs qui attendent depuis bien plus longtemps et qui ne verront pas leur ile de sitôt" ....ont mangé leur pain noir, pourquoi donc ces jeunes promus n'iraient-ils pas se frotter à la dure réalité du métier de prof en métropole et faire ainsi de la place aux plus anciens qui ne rêvent que de revenir au pays ? Et, encore une fois, quand on passe un concours NATIONAL c'est qu'on accepte d'avance les règles du jeu des mutations. Sinon on ouvre sa petite entreprise et on reste à la Réunion.

25.Posté par Hoarau le 14/08/2019 14:42 (depuis mobile)

Cet article insiste bocou trop sur "la Reunionnaise" post1 à raison des prétextes alors que ces enseignants sont au courant d''''avance de la situation avt même d''''entrer dans ce monde "impitoyable"😂 cet article, me semble un tantinet partie pris

24.Posté par La vérité vraie... le 14/08/2019 14:35

Soutien total à cette enseignante. Laissons encore faire ! La crise gilets jaunes n'était qu'un début...

23.Posté par Pauvre fonctionnaire le 14/08/2019 14:07 (depuis mobile)

On va pleurer... sur le sort des pauvres petits fonctionnaires français !!!...
Avantages pour avoir des crédits... avantage des jours de carence de maladie... avantages de n''être jamais licencié... sans oublier les 115 jours de vacances !!!..

22.Posté par Yab bon des hauts le 14/08/2019 14:06

Une manière comme une autre de dégraisser le mammouth.

21.Posté par RADIO BISTROT le 14/08/2019 13:54

REUNION = Paradis de enseignants
c'est normal qu'ils souhaitent tous rester ici.

20.Posté par Dimtil le 14/08/2019 13:51 (depuis mobile)

Oui on connaît les règles quand on passe un concours National ! Ceux qui ont joué le jeu doivent rester prioritaires. C''est un changement choisi. Et en plus si elle est malade on paiera un prof pour rester chez lui. Un peu de motivation.

19.Posté par Olivier le 14/08/2019 13:47 (depuis mobile)

Pour trouduc, je ne sais pas où vous avez vu qu''un enseignant affecté en metropole rentrait automatiquement dans les 3ans. Mais je suis d''accord, le nombre de collègues qui usent de pretextes pour pouvoir rentrer est ahurissant voire lamentable.

18.Posté par Ceux sont les règles !!! le 14/08/2019 13:40

Quand vous passez votre concours vous savez très bien le risque que vous prenez ! Sinon ne le passez pas! un point c'est tout ! Trouvez-vous un autre métier bon sang !

17.Posté par division le 14/08/2019 13:15

lorsque l on prepare un concours national ainsi qu une formation suite a ce concours il faut s attendre a ce genre de chose !!! madame ....................le secteur privé de la réunion vous attend !!!! le beurre et l argent du beurre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

16.Posté par pipo le 14/08/2019 13:03

Le voyage forme la jeunesse... allez hop!

15.Posté par TICOQ le 14/08/2019 12:48

Les enseignants sont les premiers inciter nos jeunes à partir, étudier ailleurs, voir le monde, etc... mais ils ne s'appliquent pas leurs propres conseils. Comme on dit, les conseilleurs ne sont pas les payeurs...

14.Posté par TICOQ le 14/08/2019 12:46

Le motif médical à quelques jours d'une mutation, c'est un peu léger quand même. Le concours, il est bien "national" ?

13.Posté par Cricri le 14/08/2019 12:38

Si c'est pour être moins payé c'est intolérable....Et surtout quand on est muté dans les grandes villes ou le loyer est exhaustif , PARIS en tête. ..;Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas une prime de vie chère pour ceux qui habitent Paris même..la vie y est plus chère qu'à Saint Denis malgré la bouffe. on ne vit pas que pour bouffer, il faut payer le loyer et ttes les charges qui suivent (EDF chauffage en hiver et clim en été), les sorties ne sont pas gratuites non plus.

12.Posté par Zigoto le 14/08/2019 12:28 (depuis mobile)

Dit moi Jeanot je voudrais comprendre ce que vous appelez le beurre l''argent du beurre et la crémière ?! Parce que quand le métropolitain se fait muté par sa volonté a la réunion avec ses +35% vous appelez cela comment?

11.Posté par Nicolas le 14/08/2019 12:21 (depuis mobile)

On force les réunionnais à partir de force vous ne voyez pas?
En 2007, 70% des cadres étaient des métropolitains vous croyez que sa à reculer depuis?
La réunion aux réunionnais, c''est notre culture et notre vivre ensemble (pas parfait certes).

10.Posté par Trouduc le 14/08/2019 12:18 (depuis mobile)

A Roberto, et là elle risque de ne pas revenir de sitôt ! C'est tout !

9.Posté par Nicolas le 14/08/2019 12:12 (depuis mobile)

Vous voyez pas que tout pousse les réunionnais à partir de force?
En 2007,70% des cadres de la réunion étaient des métro vous croyez que sa réculer depuis?
On paye des billets aller mais jamais de retour, la réunion aux réunionnais avant tout.

8.Posté par zorro le 14/08/2019 12:05

Ce n'est pas une mutation, c'est une première affectation.
Entre "mutation" et "déportation" le pas sémantique est vite franchi. C'aurait été plus difficile avec le terme "Première affectation".
La formulation de cet article est par ailleurs tendancieuse.
Si on le lit entre les lignes, on suppose que le statut de Réunionnaise de cette fonctionnaire aurait dû suffire à lui seul pour la maintenir dans l'académie (au détriment des autres qui attendent patiemment leurs mutations. Ca, le journaliste ne le dit pas).
Alors que sa demande de dérogation est fondée sur sa situation personnelle très difficile.
Ajoutez à ça l'expression "bizutage" qui indique très clairement l'opinion très tranchée du rédacteur sur le supposé mépris des Réyoné par l'Etat Français, et vous comprendrez que si Zinfo avait voulu manipuler subtilement l'opinion, il n'aurait pas fait autrement..

7.Posté par mac ron le 14/08/2019 11:58

A jeanot : Va donc en Métropole toi cela va t enrichir vachement!!!!!!! L'Education Nationale est un système POURRI , à moins d'avoir des copains!!!!

6.Posté par chistophe le 14/08/2019 11:55

Pourquoi, elle ne veux pas aller en métropole ?????
La bas , il y a des médecins compétents aussi et de plus il est peut etre plus facile pour le cas de dianostic compliqué
La raison est surement ailleurs : 53 % de vie chére Tranquille ca ????
Alos , la France est en France partout L'enseignante doit respecter sinon ..... ben ,elle démissionne c'est si simple que ça té


5.Posté par titine le 14/08/2019 11:54

D'où vous sortez qu'un enseignant muté en France n'y reste au maximum que 3 ans ? Il faudra aller dire ça aux nombreux réunionnais professeurs qui attendent depuis bien plus longtemps et qui ne verront pas leur ile de sitôt. Au lieu de lancer des imbécillités, vous feriez mieux de soutenir cette dame qui se bat pour enseigner dans son ile, quand de nombreux postes ne sont pas pourvus dans les lycées et collège de la Réunion où on voit débarquer des contractuels néophytes sur des classes de terminales par exemple.

4.Posté par Choupette le 14/08/2019 11:50

Je compatis aux ennuis de cette dame, mais le bon air de l'Indre-et-Loire leur fera le plus grand bien à son époux et à elle.
De plus, elle pourra faire du tourisme dans le département d'à-côté, le Maine-et-Loire, là où ils vinifient le vin dans les caves de craie; et visiter les maisons troglodytes construites dans les falaises de craie.

Si on vous veut là-bas, c'est qu'il y a une raison ... qui vous dépasse pour le moment. Vous remercierez le Ciel plus tard.

3.Posté par Roberto le 14/08/2019 11:45

@1: et là quoi...?

2.Posté par jeanot le 14/08/2019 11:39

C est une bonne chose d'aller voir ailleurs et s'enrichir intellectuellement

ce principe devrait se genereraliser pour tous les fonctionnaires
on ne peut avoir le beurre , l argent du beurre et la cremiere

1.Posté par Trouduc le 14/08/2019 11:33 (depuis mobile)

C'est incroyable comment on peut invoquer toutes sortes de prétextes pour rester dans le département ! Surtout que d'une façon générale, un enseignant local muté en Métropole n'y reste à maximum 3 ans... A moins que cette dame soit métro et là ....

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie