MENU ZINFOS
Faits-divers

Une course-poursuite folle avec les forces de l'ordre s'achève au tribunal


La course folle entre un chauffard et une voiture de gendarmes s'achève ce mercredi au tribunal. Le primo-délinquant explique aux magistrats qu'il avait peur qu'on lui prenne son véhicule non assuré. Pour la peine, ce dernier est confisqué.

Par Régis Labrousse - Publié le Mercredi 23 Février 2022 à 16:19

Une course-poursuite folle avec les forces de l'ordre s'achève au tribunal
Le 16 février dernier vers 16h45, Loïc F. se trouve pris dans un conflit intra-familial qui amène sur les lieux les gendarmes. À la vue de ces derniers, alors qu'il n'a rien à voir avec ce qui vient de se passer, il s'enfuit au volant d'une Renault Mégane.

Rapidement rattrapé par les militaires, il refuse de s'arrêter malgré les sommations. Il poursuit sa route à toute vitesse et percute une première voiture. Plus loin, il roule à une vitesse folle, prend des sens interdit, double d'autres voitures et met en danger les automobilistes.

Coincé un peu plus tard dans une ruelle, il fait marche arrière et tape dans la voiture des gendarmes. "C'était volontaire", témoigne un des protagonistes engagé dans la poursuite au départ de La Possession.

"C'était volontaire"

Loic F., 21 ans, est sous permis probatoire depuis le 24 juillet 2021. Jugé pour la première fois de sa vie devant le tribunal correctionnel ce mercredi après-midi dans le cadre de la comparution immédiate, il reconnait tous les faits qui lui sont reprochés. Pour expliquer sa fuite, il indique"avoir eu peur que son véhicule lui soit confisqué car il n'avait pas d'assurance". Un motif qui semble dérisoire du côté des victimes : "Il a manqué renverser des piétons en circulant sur les trottoirs", fustige Me Sarah Daverio, avocate de la partie civile.

"Cette fuite est  particulièrement dangereuse à une vitesse excessive 90 km/h en pleine ville", résume le parquet. Prenant en compte le fait que le prévenu est un primo-délinquant, la représentante de la société propose au tribunal la peine de 9 mois avec sursis probatoire, l'annulation du permis avec un délai de 6 mois avant de pouvoir le repasser et la confiscation du véhicule. "Il s’est excusé devant les gendarmes à l’audience", justifie Charlène Delmoitie.

"Il a eu peur de tout perdre. Il est immature, il a perdu toute réflexion à ce moment-là", plaide l'avocat du vingtenaire, Me Sébastien Navarro.

Le tribunal suivra à la lettre les réquisitions du ministère public. Loïc F. est condamné à 9 mois de prison avec sursis probatoire. Son véhicule est confisqué, son permis annulé. Il devra attendre un délai de 6 mois avant de le repasser. Les gendarmes, reconnus victimes, seront indemnisés.


 




1.Posté par Vera Cruz le 23/02/2022 18:48

Petite prime bienvenue pour les gendarmes qui ont bien entendu été les premiers à se porter partie civile, victimes de quoi on ne comprends pas bien puisqu'ils ont juste fait leur boulot 😂

2.Posté par Axel le 23/02/2022 19:13

Gendarmes indemnisés alors qu ils fessaient leurs boulot ?? C est quoi ce delire??

3.Posté par KitTabouette le 24/02/2022 06:24

Bann marmaille la tro joué GTA sa 🤣🤣🤣

4.Posté par bruce le 24/02/2022 08:26

moi non plus je ne comprends pas en quoi les gendarmes sont victimes. Peut etre qu'il y avait du fric à se faire?

5.Posté par Antiflic le 24/02/2022 15:47

Les gendarmes, reconnus victimes, seront indemnisés.
C'est le loto pour les gendarmes

6.Posté par Rossi le 24/02/2022 17:52

En somme quand je lis vos commentaires vous vous en prenez aux gendarmes.
Moi je dis merci les gendarmes il y en a marre des chauffards complètement débile.

7.Posté par Jeep le 25/02/2022 05:48

@ 6. Merci qui ? Ils ont provoqué une course poursuite debile pour un bilan dérisoire et risqué bêtement la vie de quidam mis en danger par leur inconscience. Tout ça pour un minus habens qui n avait pas d assurance ( ce qui n est puni depuis Taubira que d une modeste amende). C est n importe quoi!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes