Société

Une consultation publique lancée par France Télévisions et Radio France sur le devenir de l'audiovisuel public

Lundi 15 Octobre 2018 - 15:24

Une vaste consultation citoyenne a été lancée conjointement le 8 octobre dernier par France Télévisions et Radio France. Le but: interroger les Français sur leurs attentes concernant l'audiovisuel public et leur permettre d'exprimer leurs suggestions pour construire une télévision et une radio ambitieuse. La restitution des résultats aura lieu début 2019.

Cette consultation publique sera réalisée sur une plateforme web, où chaque citoyen peut se connecter à l'adresse www.matelemaradiodemain.fr. L'internaute aura accès à plus d'une centaine de questions sur différentes thématiques: sport, Outre-mer, jeunesse ou encore culture.

L'analyse des résultats, supervisés par l'institut Ipsos, permettront aux directions respectives de Radio France et de France Télévisions d'améliorer leur offre de programmes.


"Aujourd’hui, nous écoutons et dialoguons avec nos téléspectateurs. Demain, nous voulons aller encore plus loin en interrogeant tous les Français sur leurs aspirations, attentes et ambitions pour l’audiovisuel public", explique la présidente directrice générale de France Télévisions, Delphine Ernotte.

De son côté, Sybile Veil, PDG de Radio France, souhaite que les programmes et les "innovations" de la radio publique "doivent être intimement liés à ceux auxquels ils s'adressent et en prise avec leurs aspirations".

Au niveau local, cette consultation est très attendue du côté de Réunion La 1ère. Elle permettra selon la direction de relever le pouls des Réunionnais sur les attentes qu'ils ont vis-à-vis de la station de la Technopole.
NP
Lu 1313 fois



1.Posté par Marc le 15/10/2018 16:02

Le lien vers la consultation ne fonctionne pas.

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 15/10/2018 16:40

fukcd473
au lieu de lire ça
il faut lire ça

3.Posté par Modeste le 15/10/2018 17:46

à Marc, le lien fonctionne mais il est comme nos chaines.....long à la détente.....faut patienter!

4.Posté par Sio le 15/10/2018 18:09 (depuis mobile)

Une chose : supprimer l'amour le doux !!!

5.Posté par Farenheit 974 le 15/10/2018 20:24 (depuis mobile)

Privatisation..sauf la partie info qui pourrait faire l'objet d'un appel.d'offres aupres des redactions journalistiques locales..imaginez une info pilotee par la comm' regionale qui.muselerait la presse libre

6.Posté par Marc le 15/10/2018 21:06

3. Non, il a été corrigé, le post 2 a constaté la même chose que moi d'ailleurs. A l'origine, il menait à une page 404.

7.Posté par Yab bon des hauts le 16/10/2018 16:29

Faire revenir Sébastien, Taddéi, Sabatier, Courbet, Lepers, Tex et les mâles blancs de plus de 50 ans virés par Ernotte au nom du sectarisme LGBT/féminisme.
Et virer Ruquier, Salamé, Ernotte, Angot et tout se qui crache sur la gueule de la majorité des français en imposant un agenda mondialiste éhonté au profit des seules minorités sectaires.
Y ajouter une nouvelle présence féminine (et non pas féministe), pour ajouter de la parité bienvenue.

8.Posté par 75% le 16/10/2018 20:11 (depuis mobile)

Des inutiles à 75%...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter