Faits-divers

Une boutique de rachat d’or braquée à Saint-Louis

Vendredi 1 Septembre 2017 - 15:49

Un cambriolage a eu lieu ce midi à Saint-Louis dans le local d’une boutique de rachat d’or située en centre ville. 

Deux jeunes ont pénétré dans la boutique encagoulés et ont menacé la vendeuse. Choquée et blessée au visage, l’employée a été transportée au CHU de Terre Sainte. Les braqueurs ont utilisé un objet en fer pour s'en prendre à la vendeuse. Un objet que les gendarmes n'ont pas retrouvé sur les lieux du braquage. 

Les gendarmes de l’identification criminelle se sont rendus sur les lieux pour y relever des indices. Située en centre ville mais dans une ruelle perpendiculaire à l'avenue qui longe le centre ville, les deux agresseurs ont eu tout loisir de commettre leur forfait sans être inquiétés, dans une rue très peu passante.

Deux hommes sont toujours activement recherchés ce vendredi à 17H30 d'après les dernières informations officielles que nous avons obtenues.

Zinfos974
Lu 4326 fois



1.Posté par noe974 le 01/09/2017 16:53

Je pensais que les voleurs s'intéressaient plutôt aux liquides !

2.Posté par Dazibao le 01/09/2017 18:03

C'est quoi le butin volé par ces salauds?

3.Posté par Jean le 01/09/2017 18:22

Allez, quatrième braquage, et les flics cherchent toujours activement...

Ah qu'il est bien plus facile de piéger les automobilistes pressés planqués le long de la route des Tamarins pour leur piquer des sous !

Vous n'êtes pas rémunérés pour chercher, mais pour trouver !

A quoi servent nos impôt, si à présent les braqueurs ne sont jamais appréhendés ?

4.Posté par pipo le 01/09/2017 20:20

Moi si je vendais de l'or sur St Louis j'aurais une porte blindée au prix d'or!

5.Posté par Vellin le 02/09/2017 05:18

que des caniards à Saint Louis. la faute à qui? aux Maires en place ces dernières années.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:59 Il attaque son ex avec deux sabres

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:40 La victime du kidnapping en garde à vue