MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Une boucle idéologique imparable au profit de l’ambition démesurée de M. Blanquer, ministre de l’Éducation nationale


Par Le bureau du SAIPER UDAS - Publié le Mardi 14 Août 2018 à 14:32 | Lu 492 fois

Le premier ministre et le ministre de l’Éducation proposent de rendre plus efficace l’Ecole, sous couvert de données mensongères invérifiables par le commun des mortels. Se drapant dans son rôle de ministre au – dessus de toute politique partisane, M. Blanquer se veut le chantre de la réussite des élèves et recommande pour cela de changer la vie des enseignants en passant notamment par la modification de la formation initiale.

En réalité, le changement des modalités du concours permettra simplement de supprimer 25 000 postes de stagiaires et ne garantit en rien une amélioration du système, les enseignants eux-mêmes se verront assigner la charge de former leurs collègues moins expérimentés sans aucune rémunération supplémentaire juste en rêvant à possibilité de bénéficier d’une part salariale au mérite ; cela conduira tout simplement à la généralisation de la précarité déjà à l’oeuvre dans l’Éducation nationale et ce volant plus mobile de précaires corvéables à merci deviendra la norme. Car l’ensemble des mesures préconisées s’inscrit dans la réforme de la fonction publique initiée par le premier ministre qui a pour seule ambition de réaliser 30 milliards d’euros d’économie d’ici 2022.

La mise en oeuvre de cette politique a un caractère éminemment idéologique, ces mesures ont déjà été expérimentées puis supprimées : on nous parle d’uniforme alors qu’il n’a jamais existé, de téléphone portable alors que cette prescription est déjà effective , de méthode globale de lecture responsable des mauvais résultats alors qu’elle n’est pas utilisée réellement, tout cela pour mettre en exergue une seule volonté, celle du ministre de l’Éducation nationale, au travers d’un livre orange biblique qu’il nous convient d’appliquer sans rechigner.

De même, le changement des programmes en plein mois de juillet assorti d’une exigence de leur application dès la rentrée, la volonté affichée de réduire les vacances scolaires, la formation continue placée en dehors du temps de classe tout cela accrédite une gouvernance autocratique imbue d’elle-même et peu soucieuse de la réalité du terrain.

Pourtant ce hiatus entre le discours ministériel et la réalité quotidienne de l’école n’est plus à démontrer. En effet, si la formation continue est inexistante c’est qu’il n’y avait aucun financement abondé pour cela, la suppression des contrats aidés et donc la suppression dans certaines communes des ATSEM en maternelle, la suppression des aides à la direction, la suppression des CAPD, la rémunération au mérite sans que celui-ci soit clairement défini, tels sont les changements apportés au final.

Monsieur le ministre oublie de préciser à l’opinion publique que toutes ces mesures ne sont en rien révolutionnaires et ont déjà fait grandement la preuve de leur inefficacité en France comme ailleurs, dans d’autres pays européens.

Faire croire à l’opinion publique qu’il suffit d’être inventif, que les moyens existent et que l’échec en germe dans ses réformes ne sera que le fruit des enseignants : telle est la volonté à peine dissimulée dans le discours.

Comme nous aussi croyons-en la qualification de notre ministre à connaître tout cela, nous ne pouvons que penser que la réussite des élèves est le dernier de ses soucis, seules comptent les économies réalisées pour flatter son maître d’oeuvre et obtenir ainsi un poste encore plus prestigieux.




1.Posté par Parcours sup en panne le 14/08/2018 20:27 (depuis mobile)

Et parcours sup : 66 000 bacheliers sur le carreau attendent une orientation universitaire.

Bravo !

2.Posté par Zarin le 15/08/2018 10:34

Garder les gens stupides pour mieux les exploiter - retour-a-krishna

Dans la conversation qui suit Srila Prabhupada critique avec virulence les politiciens actuels. “Ils veulent garder les gens dans l’ignorance pour leur intérêt personnel”, “...ils n’aspirent pas au bien-être des citoyens. Tout ce qu’ils veulent c’est obtenir des postes, et leurrer les citoyens afin d’avoir leurs votes...”, “ Tous sont des buveurs, des coureurs de jupons, des mangeurs de viande, des joueurs (jeux de hasard et d’argent)! Que de bonnes qualités ! Et ils occupent des postes élevés !...”


3.Posté par A mon avis le 19/08/2018 18:29

Excellent diagnostic de la situation.

Alors que L’École devrait être la PRIORITÉ DES PRIORITÉS, le Gouvernement vise à faire des économies comme il est précisé dans ce texte :

"Car l’ensemble des mesures préconisées s’inscrit dans la réforme de la fonction publique initiée par le premier ministre qui a pour seule ambition de réaliser 30 milliards d’euros d’économie d’ici 2022. "

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes