MENU ZINFOS
Economie

Une baisse du surendettement à La Réunion


L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) vient de publier son bilan sur le surendettement dans l’île en 2020. Le département compte une baisse des demandes de dossiers de surendettement. Ces demandes sont de moins en moins liées à l’accumulation de crédits, mais le nombre de difficultés pour faire face aux charges de la vie courante est en augmentation.

Par - Publié le Jeudi 27 Mai 2021 à 16:55

Le communiqué 
 
Le surendettement à La Réunion en 2020
Un recours moins important qu’en métropole, mais des ménages en situation plus précaire

L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) publie une analyse synthétique du surendettement à La Réunion en 2020.

En 2020, le nombre de dossiers de surendettement diminue avec le confinement

1 102 dossiers de surendettement ont été déposés en 2020 à l’IEDOM qui assure le secrétariat de la commission de surendettement. Ce nombre est en baisse de 15 % sur un an, en raison des restrictions de déplacement pendant la période de confinement. Le montant des dettes est inférieur à 16 000 euros pour la moitié des dossiers.

Sur ces dernières années, le nombre de ménages surendettés réunionnais évolue autour de 1 200 dossiers par an. Leur part dans la population est plus faible à La Réunion qu’en métropole, alors que la population y est plus pauvre. Ce paradoxe apparent peut s’expliquer par des spécificités socioculturelles réunionnaises (notamment une solidarité familiale ou communautaire plus forte). Par ailleurs, les ménages à faibles revenus, plus nombreux à La Réunion, ont moins accès au crédit bancaire (qui nécessite un minimum de solvabilité) majoritairement présent dans les situations de surendettement.

Moins d’accumulation de crédits à la consommation, mais plus de difficultés face aux charges courantes

Si le nombre de dossiers progresse peu ces dernières années, les situations qu’ils dépeignent évoluent. On constate notamment une baisse des situations de surendettement liées à l’accumulation de crédits à la consommation depuis dix ans. En 2020, 58 % des dossiers présentent au moins une dette à la consommation à La Réunion, contre 78 % en 2011. Dans l’Hexagone cette proportion est plus élevée (74 % en 2020), en baisse également sur dix ans. Ces évolutions reflètent les actions menées pour réduire le risque de surendettement par les crédits à la consommation (lois Lagarde 2010 et Hamon 2014).

En revanche, les dettes de charges courantes sont en hausse, révélant des difficultés accrues pour certains ménages à faire face aux charges de la vie quotidienne. Ces dettes (loyers impayés, impôts, factures etc.) sont présentes dans 9 dossiers de surendettement sur 10 en 2020. L’endettement moyen lié à ces dettes a doublé depuis 2011 passant de 3 700 euros à 7 500 euros en 2020.

La typologie des ménages surendettés témoigne de la vulnérabilité d’une partie de la population

Au fil des années, la procédure de surendettement se concentre sur des personnes plus fragiles financièrement. Ceci est plus marqué à La Réunion, reflétant une plus grande précarité de la population. La proportion de chômeurs parmi les personnes surendettées est ainsi deux fois plus élevée sur l’île que sur l’Hexagone (49 % contre 26 % en 2020) à l’image du taux de chômage global. Cette situation se reflète sur les capacités de remboursement : 63 % des ménages surendettés réunionnais n’ont ainsi aucune capacité de remboursement en 2020, contre 50 % en métropole.

Cette fragilité financière concerne par ailleurs davantage les femmes seules qui représentent 45 % des ménages surendettés à La Réunion (dont 27 % des mères seules avec enfant contre 18 % en métropole) contre 29 % pour les hommes seuls et 22 % pour les couples.



Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ben voyons le 27/05/2021 20:27

Avec toutes les primes covid distribuer encore heureux que l endettement baisse....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes