Société

Une Réunionnaise à Barcelone: "Nous n'étions pas surpris"

Vendredi 18 Août 2017 - 11:27

Avant de prendre le travail dans une heure (9H locales en Espagne), Frédérique Nourry a bien voulu répondre à nos questions. Cette Réunionnaise originaire de Saint-André mais qui a vécu à la Plaine des Cafres vit en Espagne depuis plus de vingt ans. C’est avec émotion qu’elle évoque ce qu’il s’est passé hier soir dans sa ville d’adoption : Barcelone.


Depuis combien de temps êtes-vous installée à Barcelone ?

Je vis là depuis 1995. Je suis responsable administrative dans une grande chaîne de distribution en Espagne. Je vis à Barcelone avec mon mari qui est métropolitain et nos 3 filles.

Hier soir, quelles ont été les directives des autorités ?

Les directives étaient claires et rapides : sur twitter en particulier et sur les chaînes d'infos. Il nous était demandé de rester de préférence chez nous, de ne pas s'approcher de la zone de l'attaque, de ne pas diffuser d'images des blessés pour ceux qui étaient sur place, mais aussi de ne pas diffuser la position des policiers. 

Quelle est la situation ce matin ? 

J'ai appris au réveil pour Cambrils*, c’est donc un autre choc et nous avons en tête que cela peut se reproduire encore ce jour. Ils parlent toujours de 13 morts à Barcelone et une centaine de blessés. Des Allemands et une Belge sont confirmés parmi les victimes pour l'instant. Pour Cambrils, 5 terroristes tués et la police aurait fait des explosions contrôlées hier soir. Apparemment un ou plusieurs terroristes portaient une ceinture d'explosifs. Beaucoup de fausses rumeurs ont circulé aussi. Que je sache ils n'ont toujours pas arrêté le terroriste qui conduisait la fourgonnette de Barcelone. Ils ont retrouvé une deuxième fourgonnette hier à Vic (dans la province de Barcelone), abandonnée. Je vais aller travailler quand même, la vie continue et les transports en commun fonctionnent, sauf sur Les Ramblas.

Pensiez-vous que l’Espagne pouvait être à l’abri ?

Nous étions sous le choc et tristes mais je n'étais pas surprise et nous n'étions pas surpris. Tout le monde que je connais se disait : un jour ce sera notre tour.

*Une 2ème voiture fonce sur la foule en Espagne
L.Grondin - A.Dolphin
Lu 9664 fois



1.Posté par Vache à Lait le 18/08/2017 12:10

Il faudra s'y faire, les forces vives, ingénieurs, médecins, et cadres sup, qui arrivent par bateaus entiers nous apportent leurs savoirs ainsi que les modes d'expressions Qu'ils pratiquent dans leur pays. C'est enrrichissant non?

2.Posté par Julot le 18/08/2017 14:38 (depuis mobile)

Je crains que nos populations ne soient plus désormais cloisonnées qu''à ces pratiques récurrentes post attentats, à savoir, rassemblements, dépôts fleurs et bougies, marchés blanches etc...Quant aux islamistes, terroristes, ils doivent bien rigoler..

3.Posté par Vache à Lait le 18/08/2017 14:48

Bateaux

4.Posté par fontaine le 18/08/2017 15:02

la vraie question a se poser , pourquoi le terroriste peut facilement louer une camionnette sans etre contrôle par un fichier via les renseignements etant donne ses antécédents, n'y aurait il pas derriere tout cela un vrai complot des états visant a faite" regner l un nouvel ordre mondial qui veut en realite nous duper ? a force, les gens vont s'habituer a ce genre d'attentats!! et pendant ce temps les victimes sont toujours les memes , nous les gens faisant partie de la masse et non pas l'elite qui reste intouchable!!

5.Posté par severin le 18/08/2017 16:52

@2 / Vous ne croyez si bien dire,depuis l'attentat de Charlie Hebdo,ils ont réussi a faire taire notre belle liberté laïque,d'expression humoristique sur tout et n'importe quoi.Il y a des femmes qui se battent dans leurs pays d'origine du Maghreb ou autre,pour vivre leur indépendance par la liberté de pensée.De vivre comme bon leur semble,de se vêtir comme elle veulent tout en respectant leur religion.En France,il y a une recrudescence des femmes et jeunes filles voilées.Plus par pure provocation que par la pratique de leur belle religion qu'est l'Islam.
A mon arrivé sur ce sol de Métropole en 1979,les femmes qui étaient voilées,c'était les femmes mures qui allaient faire leur pèlerinage a la Mecque,qui ont décidé de s'adonner a 100 pour 100 a leur religion pour le restant de leurs vies.Ce qui étaient normal et respectable.Maintenant c des jeunes et des enfants,c de savoir si c une décision qui sont de leur pleins grès ou sous influence d'un tiers.En tout cas,dans ces faits,nos dirigeants parasites politiques mafieux ont joués leur rôle très médiocre,en naturalisant uniquement pour l'augmentation de leurs quotas électoraux.On peut leur dire merci,de ce qu'ils ont fait de notre belle liberté a la laïcité de notre pauvre république Française.Tout ça a l'insu de la misère et l'état de la pauvreté de la majorité des D.O.M. In yab des Yvelines

6.Posté par PATRICK CEVENNES le 18/08/2017 22:11

fukcd473
Mais quand va-t-on prendre en compte ceux qui sont dans les rangs mêmes de la Police nationale ?

7.Posté par Je bouffe tes glaires pour 10 euros le 19/08/2017 09:17

On finit par s'habituer à tout.
Comme nous l'enseigne la gauche française en la personne du socialiste Manuel valls : " il faut s'habituer à vivre avec la menace terroriste".

Les larves gauchisantes de France nous changent des personnalités vigoureuses comme Trump ou Poutine. Chacun choisit son destin. Pour l'instant le destin de l'Européen gay pride est de mourrir dans des attaques de musulmans revendicatifs.

8.Posté par hoboko le 19/08/2017 10:00

J'adore le choix de la photo. Quelle finesse.

9.Posté par polux le 19/08/2017 14:33

Il faut choisir: soit s'habituer à vivre avec la menace terroriste, soit résister.

10.Posté par Fidol Castre le 19/08/2017 15:30

Dédicace au peuple de gauche bras ouverts.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter