MENU ZINFOS
Faits-divers

Une Portoise raconte : "J'ai entendu des cris, j'ai cru à une bagarre"


Par M.A - Publié le Lundi 20 Novembre 2017 à 09:55 | Lu 11183 fois

Elle témoigne anonymement, de peur de représailles. Une Portoise habitant en face de la gare routière raconte ce qu'elle a vu ce dimanche soir, lorsque des émeutes ont éclaté. Dans le quartier, l'atmosphère est particulièrement pesante en ce lundi matin.

"Ils sont arrivés vers 21 heures, j'allais coucher mon enfant. J'ai entendu des cris, j'ai cru à une bagarre, ils étaient au moins une centaine, que des jeunes de moins de 18 ans. J'ai entendu 'On va aller casser le petit bar en dessous'".

Effectivement, le cadenas du snack a été cassé et la gérante s'est retrouvée dans l'impossibilité d'ouvrir sa boutique ce matin. "La police est arrivée", reprend la riveraine. "Ils ont tiré au flash-ball, j'ai tout fermé à cause des gaz lacrymogènes".

"Des jeunes qui caillassent des policiers, c'est malheureux, tout ça pour des rodéos", déplore-t-elle. "C'est une réaction gratuite, les pauvres gens qui travaillent au Mac Do sont ce matin au chômage technique".  L'enseigne n'a effectivement pas ouvert ses portes.

Bérénice Alaterre sur place

 


Créez votre propre sondage de satisfaction des utilisateurs





1.Posté par Isis le 20/11/2017 10:49

Il suffit de prendre ces motos et scooters, et les mettre dans un espace clôturé pendant 1 mois. Quand les jeunes se seront calmés, ils reprendront leur machine. Mais des TEG ne leur feraient pas de mal... Ca les occuperait, ça occuperait leur esprit dans une meilleure perspective...

2.Posté par cmoin le 20/11/2017 11:57

Destruction de tous les véhicules impliqué dans les rodéos et 2ans de prison ferme pour ceux qui y participent!

3.Posté par Choupette le 20/11/2017 12:08

Le maire aurait dû déplacer les rodéos ou pousses sur le front de mer.
Il y a là-bas une route en ligne droite.
Il cale un jour (le dimanche de préférence) pour ces activités bruyantes.
Pour l'horaire 14 à 15 heures ... .

4.Posté par paul le 20/11/2017 12:39

Lamentable ! faudrait revoir la politique de la natalité car certains font des enfants pour les alloc et les prestations qui vont avec et cela a des répercussions sur la montée de la délinquance et de la violence.

5.Posté par mimorpouletranspor le 20/11/2017 12:51

Confisquer les machines ? Autant les détruire et envoyer les "propriétaires" (voleur ou trafiquant pour la plupart) effectuer un service militaire si majeure sinon remettre en place l'APECA financer par les allocs versées aux parents qui ne s'occupent pas de leur progéniture.

6.Posté par MICHOU le 20/11/2017 13:01

Déjà qu'ils réparent la boutique!

7.Posté par Albert le 20/11/2017 13:05

Pourquoi appeler ça des jeunes?

Racailles leur sied mieux, prenez les noms, et retenez les allocs aux parents irresponsables !

8.Posté par Non ! le 20/11/2017 13:25 (depuis mobile)

Ce n''est pas confisquer les motos pour un moi, c''est saisie puis vente ou destruction.
Un moi à l''ombre pour les conducteurs, sinon plus en fonction des infractions et autres délits commis, ça calmerait, pour les parents, suppression des aides...

9.Posté par jean Claude le 20/11/2017 10:28

Moi je serai plus direct - on a les photos et les films des casseurs - des sentiments de vengeance pourrait apparaître ...

10.Posté par croc le 20/11/2017 11:00

C’est malheureux mais il y avait bon nombre de spectateurs dans la rue, si on regarde les photos des différents médias, pour admirer et encourager ces abrutis. Vous avez raison Isis, confiscation des scooters et autres 2 roues puisque les parents ne le font pas eux même !

11.Posté par Fressard le 20/11/2017 15:05

Les voyous veulent faire la loi à tout prix, leur loi. Face à ce comportement, il y a deux réaction possibles : les laisser faire au détriment des honnêtes gens et leur laisser croire qu'ils sont intouchables, ou bien leur rentrer dedans comme il se doit. Quel est votre choix ?

12.Posté par Babacool le 20/11/2017 20:16 (depuis mobile)

Que ce soit au chaudron, au port, ou ailleurs, les gens devraient créer des associations de riverains et se réunir afin de dénoncer ces comportements. S'' il le faut, bloquer l''accès pour les empêcher de faire leur conneries.I '' union fait la force.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes