MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Une Fabrik repeinte en Vert ?


Par - Publié le Mercredi 15 Décembre 2010 à 10:45 | Lu 1215 fois

La Fabrik est un Espace culturel ayant une mission de service public, c'est un espace de création et un lieu de résidence pour les artistes, financé par la Région, le Département et la Mairie de Saint-Denis. On ne peut y louer de salles, même pour un spectacle.



Or, étrangement, un parti politique y tiendra une Assemblée générale le samedi 18 décembre prochain, y renouvellera ses instances exécutives et y annoncera même ses candidats aux élections cantonales.

C'est  la Mairie de Saint-Denis qui, en tant que co-financeur, a demandé à réserver une salle, non pas pour une réunion municipale ni même pour le parti du maire, le PS,  mais pour le mouvement Europe Ecologie/Les Verts.

Question : La Fabrik peut-elle prêter à des partis politiques un espace dédié statutairement à une mission de service public ? Si oui, aucune raison que l'UMP, le PCR ou le MODEM, ne puissent en bénéficier s'ils en font la demande et, à l'approche des cantonales, on peut être sûr  qu'ils vont se faire une joie de solliciter cette résidence d'artistes.

Autre question : pourquoi Gilbert Annette fait-il ainsi une fleur aux écologistes ?

Est-ce parce qu'ils s'apprêtent à intégrer son "pôle progressiste" aux côté du PSR et du MRC, comme le stipule une motion que doivent voter les écologistes ce jour-là ?

Est-ce parce que c'est une ancienne militante du PS qui candidate à la Présidence du nouveau mouvement Europe Ecologie/Les Verts ? Parti qui verra aussi entrer dans son exécutif le frère d'un conseiller général socialiste bien connu à Saint-Denis.
Voilà en tout cas un rapprochement qui risque de diviser encore plus,  si c'est possible, les écologistes péi...



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Europe Ecologie - Les Verts le 15/12/2010 12:29

Les partis riches ont les moyens de se payer des salles, les partis avec peu de moyens quémandent des lieux pour pouvoir se réunir. C'est la démocratie que nous vivons, le monde du riche qui a tous les moyens et du petit qui demande.

En ce qui concerne cette assemblée générale, il ne s'agit ni d'un meeting public, ni d'un lieu ou seront "annoncées des candidatures", vous n'avez et n'allez recevoir aucune invitation pour venir en ce lieu.
Il s'agit d'une assemblée générale interne ayant pour objet d'échanger entre adhérents sur la stratégie, de renouveler nos instances locales, et de désigner nos candidats aux cantonales. Rien de public dans tout cela, aucune utilisation médiatique du lieu, aucune exploitation possible par quiconque.

Sur le fond, les municipalités ont tout à fait le droit de prêter gracieusement des salles, à la demande, pour des réunions de ce type, à l'expresse condition de ne pas favoriser l'un ou l'autre. Tout cela est encadré très précisément. Beaucoup d'autres municipalités, de tous bords politiques, prêtent des salles pour les réunions, et c'est bien heureux que nous puissions disposer de lieux pour nous réunir, travailler à l'expression de nos idées politique, c'est à dire "la vie de la cité".

Oui, cela se passe, heureusement, régulièrement, ça n'est pas un scoop ! Et il faudrait qu'il y ait plus de de salles, plus d'outils pour permettre à ceux qui le veulent de se retrouver pour faire de la politique, de l'associatif. Souhaitez vous que cela soit réservé aux riches ? Ou que les militants d'un parti politique soient obligés de payer pour s'abriter et construire la vie politique de demain ? Il est déjà difficile de motiver le citoyen aidons le plutôt que de l'obliger à payer même pour faire valoir son droit d'expression.

Votre article, M.Dupuy, ne fait que desservir ceux qui veulent travailler à la politique et ceux qui n'ont que peu de moyens. Demain on nous refusera partout des salles, on nous coupera encore nos moyens, parce que vous insinuez le doute là ou il n'y a que moyens pour permettre le liberté d'expression. Imaginez vous que nous soyons à vendre pour le prix d'une location de salle ? Que G.Annette ou un autre maire s'occupe de nous faire réserver des salles personnellement ? Nous avons peu de moyens, mais nous n'en sommes pas là.

Battez vous dans le bon sens, M.Dupuy: demandez à ce que dans chaque commune soit mis à disposition des citoyens qui le souhaitent des espaces de travail gratuitement, ne lapidez pas par vos insinuations calomnieuses ceux qui doivent les demander et ceux qui les leur offrent dans le plus strict respect de la loi.

Merci de publier mon commentaire

Thierry Denys
Secrétaire Régional Europe Ecologie-Les Verts

2.Posté par Chui Vert et Ecologiste le 15/12/2010 12:57

Les informations sont à la fois précises et très partiales.

Aucun doute sur leur origine: Un groupe de militants métros qui préférent casser le parti plutôt d'accepter le fait qu'ils sont extrêmement isolés.

3.Posté par annais le 15/12/2010 13:22

LES VERTS RÉUNION ONT UN TROU DE PLUS DE 70000€ ET M DENYS (débarqué de chez les chtis et vire de orange reunion) EST EN TRAIN DE VENDRE ce parti E A ANETTE POUR QUE LE PS Y MET LA MAIN A LA POCHE ET VOIR LES CANTONALES;;;MAIS LES DYONNISIENS VONT ÊTRE TRÈS CONTENTS DE SAVOIR A QUOI peuvent SERVIR LEURS IMPOTS rdv à cette ag tout le monde il faudra rendre compte sin dni lé à nou M DENYS!!

4.Posté par le congo chez tintin le 15/12/2010 13:32

Incroyable !

surtout quand on sait qu'une cabine téléphonique est largement assez grande pour qu'ils fassent une assemblée générale...

5.Posté par mère Noël le 15/12/2010 14:16

Pour certaines personnes (post3), diffamation et mauvaise foi sont au service de leur égo démesuré... Le contenu ne mérite pas qu'on s'y attarde tellement c'est creux... Allez, au boulot, et en avant l'écologie!

6.Posté par mamie nova le 15/12/2010 14:26

Certains propos de ces néo-militants écolos puent le nationalisme et la haine de l'autre. Après l'entrisme des parnoumim, Europe Ecologie Réunion "accueille" la frange la plus anti-zoreys du PS. Je ne pense pas qu'ils connaissent vraiment les valeurs de l'écologie politique!

7.Posté par non surrémunéré le 15/12/2010 14:36

Thierry Denys est pas content contre Pierrot Dupuy : "Souhaitez vous que les militants d'un parti politique soient obligés de payer..." c'est la meilleure celle-là ! Non content d'être quasiment tous des fonctionnaires surrémunérés à + de 53 % , les écolos sont radins ! Ils ne veulent pas mettre la main à la poche pour louer une salle pour leur AG ! Et comment ils font les autres M. Denys ? Ce sont les cotisations de militants non fonctionnaires et non surrémunérés qui servent à payer les salles ! Vous voulez nous faire pleurer sur votre sort "nous sommes un petit parti", "nous n'avons pas de moyens", snif, snif, alors c'est normal que le maire de saint denis nous fasse prêter gratuitement une salle qui a été payée avec les impôts des réunionnais. c'est indécent, vous vous vantez d'avoir beaucoup d'adhérents depuis votre succès des régionales, eh, bien faites leur payer des cotisations ! Vous êtes forts pour clamer que vous êtes pour la liberté de la presse mais dès qu'un journaliste dévoile vos petites combines, là c'est pas pareil, ce sont des "insinuations calomnieuses" ! Mais apparemment Pierrot sait de quoi il parle et c'est un fait puisque vous le reconnaissez vous même que les verts vont bénéficier gratuitement grâce à l'aide désintéressée de GILBERT ANNETTE, d'un lieu qui est réservé à la création culturelle. Comment vous dites déjà ? "faire de la politique autrement", c'est ça ?

8.Posté par Europe Ecologie - Les Verts le 15/12/2010 15:48

A tous ceux qui crient au scandale, ce scoop est juste un pschiiittt....le code des collectivités est très clair sur la question, le prêt de salles est quotidien, permis, favorisé même, encadré depuis le code des collectivités locales jusqu'aux décisions du conseil d'état.

Allez, bonne journée à toutes et tous.
Amicalement
Thierry Denys
Secrétaire Régional Europe Ecologie-Les Verts



Article L. 2144-3 du Code général des collectivités territoriales.

“ Des locaux communaux peuvent être utilisés par les associations, syndicats ou partis politiques qui en font la demande.
...
Le maire détermine les conditions dans lesquelles ces locaux peuvent être utilisés, compte tenu des nécessités de l’administration des propriétés communales, du fonctionnement des services et du maintien de l’ordre public. ”.
....

La commune doit en tout état de cause, sauf si une discrimination est justifiée par l'intérêt général, veiller à l'égalité de traitement entre les associations, syndicats et partis politiques, dans sa décision d'octroi ou de refus sous peine d'être sanctionnée par le juge administratif (C.E., 15 octobre 1969, Association Caen Demain).
...

Le conseil municipal fixe, pour sa part, si nécessaire, la contribution due à raison de cette utilisation. A cet égard, le principe d'égalité des usagers des dépendances du domaine public s'applique pour la location ou la mise à disposition mais le maire peut néanmoins établir des discriminations entre certaines catégories d'usagers. Il peut par exemple décider qu'une salle peut être louée ou prêtée à toute association culturelle, et exclure du prêt ou de la location les groupements politiques (C.E., 21 mars 1990, Commune de la Roque d'Anthéron), mais il ne peut valablement le faire entre des usagers de même catégorie, par exemple en prêtant ou louant la salle à une association sportive et en refusant ce prêt ou cette location à une association analogue (C.E., 21 mars 1979, commune de Tourettes-sur-Loup ; T.A. Amiens, 27 janvier 1987, Club de judo d'Hermevilliers contre commune d'Hermevilliers).
....
Dans un arrêt de principe, le Conseil d'Etat, après avoir considéré que la liberté de réunion est une liberté fondamentale qui s'attache pour un parti politique légalement constitué de tenir des réunions, notamment des universités d'été, a rappelé qu'il appartient aux communes et à leurs groupements de déterminer dans quelles conditions des locaux dépendant d'eux sont susceptibles d'accueillir des réunions organisées par les partis politiques et que lorsqu'une telle possibilité est ouverte, un refus ne peut légalement être opposé que pour des motifs tirés des exigences de l'ordre public ou des nécessités de l'administration des propriétés communales (CE, 19 août 2002, Iforel).

9.Posté par pere Plexe le 15/12/2010 16:22

j ai rien compris
ya un bleme ou là ?

10.Posté par pschiiiit ? le 15/12/2010 19:03

Post 8 : “ Des locaux communaux peuvent être utilisés par les associations, syndicats ou partis politiques qui en font la demande"
Le problème c'est que ce ne sont pas des locaux communaux. La Fabrik n'appartient pas à la mairie de Saint-Denis.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes