MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Une ATSEM tabassé ce lundi par le fils d'une cantinière du Gol à St-Louis...


Par un parent d'élève - Publié le Vendredi 12 Novembre 2010 à 15:31 | Lu 2190 fois

Je déplore cette acte gratuit qu'à subi une ATSEM de l'école maternelle Ravines piments sur le quartier du Gol à St-Louis. En effet à l'heure de retour de son déjeuner elle s'est fait agresser physiquement au portail par le fils d'une cantinière. Tout semble à croire que la cantinière proférait des petits insultes que l'ATSEM gardait et rongeait au fond d'elle, jusqu'à la semaine dernière où son sang n'a fit qu'un tour après la énième réflexion, elle n'a pu se retenir et le ton est monté d'un cran.

Lundi matin le fils de la catinière est venu de lui-même régler le problème de sa mère en venant aux mains! Ceci sous les yeux de ses collègues de travail, quelque enfants qui rentraient du déjeuner... de plus les enfants à l'interieur de loin qui ont bien compris qui se passaient quelque chose... Inadmissible pour un cantinière qui n'a peu de scrupule d'être lui-même a ce jour en arrêt maladie et couvert de la commune parce qu'elle est une communiste c'est grave... un comporement imature!

Ce matin le blocage de cette école avec l'appui des parents, représentants des parents d'élèves aussi quelque membres de sa famille, faisait justement référence à l'une des préoccupations simple de la victime de se faire entendre auprès de la mairie qui a toujours ce malaise de se faire attendre et entendre aussi que cette cantinière soit déplacée dans une autre école.

A suivre....




1.Posté par ANONYME le 12/11/2010 15:53

ah bon! y recommence! il faut corrige à lu.....pas avec les mains comme lu la fait - c'est son porte monnaie qu'il faut fatiguer - tout simplement en faisant un recours contre tiers - c'est à dire la CGSS y condamne l'agresseur à payer les frais médicaux de sa victime suite aux coups portés - mais il faut que c'est l'atsem qui sava faire les démarches auprès de la CGSS -
tracas va gagne à lu si l'atsem néna gain de cause! par ces temps de crise hum...............!!!! après ça? y tape pu personne lu!
irrespectueux ce garçon, oser taper une femme!

2.Posté par MIMI le 12/11/2010 18:00

Et oui, néna encore zafaire kom sa à st-louis! parait que la cantinière là, déja avoir plein de problème ek elle, moin mi dit ke fo déplace a elle ...fé pa zafaire kom sa. le fils là, fallé lé té sa défoule si un boug...là ou la plané gars!

En tou lé cas, bon couraz a la victime et surtout fé respect à ou, mi espère ke ou la porte plainte.

3.Posté par DGS le 12/11/2010 19:48

Ce catcheur a agi seul. Clo clo a donné des consignes. Il n'a pas obéi.
A la permanence il sera viré. Personne ne le défendra et il va devoir assumer ses actes.
Le message était bien clair, ne pas faire mal voir et faire parler de la ville de saint-louis en mauvais terme.
Que la victime dépose plainte. Qu'elle fasse bien préciser sur l'arrêt de travail qu'il s'agit d'un accident causé par un tiers et de mentionner le nom et l'adresse de ce catcheur. Quand il va recevoir la facture il va savoir qu'il ne faut pas taper.
La victime, employée communal doit demander la protection juridique car elle a bien été agressée sur son lieu de travail. C'est un accident de travail. Elle peut faire jouer son droit de retrait et qu'elle se rende au bureau de la DRH pour faire inscrire sur le registre des accidents les faits avec les témoins. De par la brutalité de l'accident, la victime peut avoir des conséquences plus tard.
Et surtout monsieur le Maire, si l'ASEM n'est pas titulaire dites bien à votre DRH qu'il est interdit dans ce cas de défalquer les jours d'arrêt de travail.
Courage à la victime car il est rare que dans une mairie on sache traiter ce genre d'accident avec impartialité. Faites vous aider par l'ACMO ou un membre du CHS.

4.Posté par moin la honte le 12/11/2010 20:57

AH AH AH Y VOIS BIEN QUE Z'ELECTION LA PA LOIN !!!! MOIN AUSSI MA' RACONTE A ZOT UN Z'HISTOIR SA LA PASSER LE MERCREDI 3 NOVEMBRE A ILET FURCY QUAND MR LE HA::::::::: LA PROPOSE A UN DE SES MILITANTS DE VENIR SE MESURER A LUI TOUT EN TROUSSANT SA CHEMISE QU'ELLE HONTE SACHANT QU'ILS ETAIENT A TROIS DANS LA 206* PERDEREZ VOUS LES PEDALES MISTER ALORS

5.Posté par zd974 le 12/11/2010 21:50

St louis , A EVITER !

6.Posté par P4 le 12/11/2010 22:11

La méthode de Claude Hoarau des années 1980 referait ‘elle surface ? le jeune communiste prendraient t’il exemple sur lui ? !!!!!!
Claude H ne peut pas condamner cet acte vue qu’il la déjà fait lui-même sur une femme enceinte (pont de la rivière St Etienne)

7.Posté par milie le 13/11/2010 08:06

saint louis c'est dernier métier sa t !!

8.Posté par franck le 13/11/2010 09:07

à post 5 ou 6 : ce n'est pas du tout spécifique à st Louis le problème de cet article...

9.Posté par Plus dure sera la chute le 13/11/2010 09:11

Il va battre une femme pour défendre sa mère. Comment vous pensez qu'il va se comporter plus tard avec la mère de ses enfants? Et quand il aura commis l'irréparable, on verra dans la presse son entourage témoigner: "on comprend pas c'était un gars bien pourtant?"
Il faut qu'il paye ses actes. SOUTENONS TOUTES CES VICTIMES, HALTE À LA VIOLENCE.

10.Posté par Plus dure sera la chute bis le 13/11/2010 09:14

Ah, joubliais! La déplacer ne ferait que déplacer le problème. Et en plus, elle irait foutre la mauvaise ambiance ailleurs. IL FAUT LA VIRER!

11.Posté par paul le 14/11/2010 08:02

tel maire,tel militant c'est ça saint louis actuellement


12.Posté par Ded le 14/11/2010 19:23

L'exemple vient d'en haut..
.Il fut un temps où CH n'hésitait pas à utiliser la manière forte et à menacer les opposants ( par exemple sur le pont de la Rivière St Etienne)
A St Louis, ça continue. Si ces personnels qui sont sous la responsabilité de la mairie ne sont pas sanctionnés par un renvoi , c'est que la mairie n'y trouve rien à dire...l'agresseur ou sa mère sont peut-être de bons militants fidèles , plus que la victime sans doute ( mais comment a-t-elle eu son poste , elle aussi...
C'est la que ça coince: c'est e la castagne entre bons petits toutous du maire!

13.Posté par Inconnue le 15/11/2010 22:04

Je trouve complètement scandaleux ce ki c passé a st louis, c'est vraiment petit ce qu'a fait ce jeune homme a l'égard de cette employée?Le pire c'est que personne de la mairie n'est intervenu.Un grand bravo a cette ATSEM, aux parents et les membres de sa famille qui ont étés présents ce jour. J'espère que la mairie de st louis choisira ses futurs employés comme tout employeurs dignes de son nom, un recrutement avec un bon CV, une bonne lettre de motivation et de bonnes compétences et non des incompétents. J'espère qu'il y aura des sanctions très lourdes pour cette maman et son fils. ..

14.Posté par ETANGSALE le 24/11/2010 20:11

comment qualifier cet acte!la barbarie na aucune limite chez les communiste de stlouis!encore un acte qui sera mi au oubliette par la mairie pour couvrir cet employer communiste!quand ca les gens comprendront que CLAUDE HOARAU est en train de diviser les stlouisien en sement la haine dans le coeur de ses militants et cautionne tout ce qu il font par sa passivité!

15.Posté par anonyme le 25/11/2010 11:55

y faut la fé un affair pour la pers tape a elle

16.Posté par a moin la le 20/03/2011 18:56

otéé! la mi voi a quel poin domoune i gob toute zafair en une minute.Lé facile critiquer quan ou la pa suivre l'action... quan ou lé gro ou sans a ou fort , si le femme l'a été tabassé comme i dit ben pokwé na poin suivi plus que sa? ma di a zot moin pokwé parce que premierement son certificat lé trafiqué è lé pa aprouver par la loi
deuxiement son famille n'avait poin le droit vien bloque un lékol sans un préavi , a koz quand la loi la arivé navé rien que 4 personne communale t travail dan le lékol é lé reste t la famille de la soi disante victime..si son aret maladie lé valabe kwé ou vien bloque un lékol.a koz ou permette a ou jure momon lé zot décrit famille lé zot? pokwé parce que peut etre out vie lé propre..et tou sa rienk po la politique franchement c n'importe kwé.donc mi voi que ya gagne contourne la situation a son avantage po fait passe a el po la victime.Dommage , na rienk un version lé ecouter.et voila na poin rien lé fai dan ssaint louis. i paye pas domage et interet po un moune na certificat trafiqué, lé facile largue out corps dans la terre et rouler comme un fole aprés porte pleinte po di domoune la tappe a ou.Farnchement la victime i fait ri a moin. yé tro dos yé bon po tourne film meme li. é kwé la avance a li contact la presse, fai ni son famille?? riiienn!!!!!

17.Posté par rsl le 22/06/2011 20:03

Le maire de st louis n'est pour rien , mais par contre la chose qu'il peut faire c'est une mise à pied qui pourras se faire suivre par un licenciement pour faute grave .Que cette femme est communiste ou pas cela ne lui donne pas le droit d'agir de la sorte envers ses collègues de travail cela s'appelle le respect d'autrui,en ce qui concerne le fils la justice s'occuperas bien de lui .


Mais une seul chose arrêter de salir la réputation de st louis parce que c'est un peu facile de s'acharner sur notre ville qui est en difficulté ,mais nous saint louisiens et rivièrois ,nous savons la valeurs de notre ville et nous saurions la préserver

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes