MENU ZINFOS
Société

"Un vieux singe en été"


Par Mohamed AÏT-AARAB - Publié le Lundi 12 Juillet 2021 à 11:04

Le moment des élections est derrière nous. Les élus l’ont été. La présidente et le président président. Il est donc enfin temps de passer aux choses sérieuses. Et le tour de France - revenu à son calendrier habituel - est un événement des plus sérieux, quoi qu’en pensent les pisse-froids qui prennent la pose d’intellos au café de Flore.
Si vous en doutez, plongez-vous dans les 524 chroniques du tour de France écrites entre 1954 et 1978 par MONSIEUR Antoine Blondin. Les titres de certaines d’entre elles sont un bonheur de vivacité et de virtuosité d’écriture. D’un coureur particulièrement en forme dont l’allure facile tranche avec le pédalage heurté et laborieux de ses adversaires, on a coutume de dire qu’il a la socquette légère. Antoine Blondin avait le stylo aérien et la plume agile lorsqu’il racontait une échappée en solitaire, le calvaire d’une pente à 12% ou le frottement des épaules à l’arrivée d’un sprint. Blondin emportait toujours dans sa musette de l’étape quotidienne une bonne dose de pastiche et quelque provision de calambours :
  • « Au diable la varice ! »
  • « L’embarras du chouan »
  • « Le régional de l’épate »
  • « Le dernier Chalon où l’on cause »
  • « De la Suisse dans les idées »
  • « L’affaire est dans le sacre »
  • « Le jour du soigneur »
  • « Un tour de Rhin »
  • « Un dandy de grand chemin »
  • « Les trainardiers »
  • « Le Mao jaune »
Il a fait d’un événement sportif populaire une épopée. Il a transformé les coureurs en héros mythiques dont les exploits méritaient un récit, et ce récit la postérité :
 
« Partis du virage du Nouveau-Monde, les coureurs chevauchaient à tour de rôle entre deux falaises de verdure, relevées comme le ciment des vélodromes, pour aboutir au virage du Paradis, autant dire dans l'autre monde, où ils sombraient dans une agonie provisoire, illuminée par une auréole en forme de chronomètre. » (9 juillet 1956).
 
Sous la plume de Blondin, le tour de France devient une véritable “Comédie humaine” avec ses drames (la chute de Luis Ocana) et ses petits et grands bonheurs, ses personnages aristocratiques (Louison Bobet, Eddy Mercx) ou faussement indifférents (Jacques Anquetil), et ses héros, perdants magnifiques (Raymond Poulidor).
Antoine Blondin est l’égal des chroniqueurs du Moyen-Âge : ses chevaliers enfourchent des destriers d’acier ; mais leur héroïsme, leur capacité à braver la douleur n’avaient rien à envier à ceux de la table ronde.
Certains de ses amis pensent qu’il aurait mérité d’être élu à l’Académie française. Très peu pour Blondin qui avait toujours dit : « À l’habit vert, je préfère le maillot jaune. »
Et immortel, Antoine Blondin l’est sans aucun doute. Davantage que nombre d’anonymes qui n’ayant plus qu'une paire de fesses pour penser sont allés l'asseoir à l'Académie Française.




1.Posté par A mon avis le 12/07/2021 12:33

"...nombre d’anonymes qui n’ayant plus qu'une paire de fesses pour penser sont allés l'asseoir à l'Académie Française. "

Bravo ! Là, y'en a sous le chapeau !
Ça, ce n'est pas une réflexion de blonde ! Hein !

2.Posté par zambrocal le 12/07/2021 14:05

Mohamed,

Essaye au moins d'être élégant, à défaut d'être brillant.
Tu es quand même un universitaire!
Mieux vaut se taire quand on n'a rien à dire, sauf à se faire remarquer...

Bon hiver quand même (sauf si tu es dans le bain de COVID en métropole)!
LOL

3.Posté par michaela le 12/07/2021 14:36

Arrêtez de faire le singe, on peut lire tranquillement sans vos admonestations.

4.Posté par Mohamed le 12/07/2021 15:23

Veuillez, cher zambrocal, accepter mes excuses,
j’ai pissé de la copie et je m’en accuse.
Vos remarques sont frappées au coin du bon sens.
Je ne manquerai pas d’y faire obéissance.

5.Posté par polo974 le 12/07/2021 18:02

J'ai bien ri à l'insu de mon plein gré...

Merci pour ce moment d'humour.

6.Posté par Imaginaire déor le 13/07/2021 06:26

Quel est votre lecteur? Pour qui écrivez-vous?

Je pensais avec les allusions à la "présidente et président" que vous vous adressiez à nous, réunionnais.
Mais final de compte, non. Si j'avais été intello, et si je voulais me la jouer, je chercherais encore la flore de ce café évoqué.


"Le moment des élections est derrière nous. Les élus l’ont été. La présidente et le président président. Il est donc enfin temps de passer aux choses sérieuses. Et le tour de France - revenu à son calendrier habituel - est un événement des plus sérieux, quoi qu’en pensent les pisse-froids qui prennent la pose d’intellos au café de Flore."

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes