Faits-divers

Un tyran domestique en prison

Mercredi 20 Septembre 2017 - 08:11

C'est un véritable calvaire qui prend fin pour une femme et ses deux filles, par la décision du tribunal de placer le père de famille tyrannique en prison, pour trois ans ferme. L'homme ne s'est pas présenté au tribunal, et avait minimisé les faits auprès des enquêteurs, reconnaissant seulement une certaine autorité.

Les deux fillettes étaient déscolarisées, leur père leur donnait cours à la maison, et, témoigne la mère "elles ont appris à lire à coups de claques". Les petites ne sortaient que pour se rendre 3 fois par semaine à l'école coranique. Les prières se faisaient elles aussi à domicile, la mère et les fillettes n'avaient aucun contact avec l'extérieur. Un contrôle qui s'étendait aux dépenses, l'homme faisait des listes de courses très précises dont la mère ne pouvait dévier, sous peine de coups.

C'est à l'occasion d'un passage aux urgences que l'ainée a brisé l'omerta paternelle. Ce 12 octobre 2016, le père demande à la petite si elle veut un tic-tac. "Non, je veux juste que tu arrêtes de me frapper, ce serait mon plus grand cadeau", ose-t-elle. L'homme voit rouge, et la projette contre un angle de mur, la blessant au dos.

Après des années d'humiliation, de harcèlement moral et de violences, les petites se reconstruisent difficilement loin du tyran pervers. L'ainée des fillettes, à douze ans, souffre de grave dépression avec des idées suicidaires. Un constat qui conduit l'avocate générale à requérir 3 ans de prison dont 2 ferme, que le tribunal a revu à la hausse, condamnant l'oppresseur à 3 ans ferme.
Zinfos974
Lu 3252 fois



1.Posté par Anis le 20/09/2017 09:38

3 ans ? A la place de la maman et les filles, je demanderai le divorce et déménagerait pour mieux reconstruire la vie de famille... Dieu, Allah n'a jamais dit de gifler qui que ce soit ou d'être violent envers l'autre ! Si le père a besoin de violenter, qu'il pratique des arts martiaux et non la boxe. Au moins il sera en contact avec soi "moi" profond, et pourra extérioriser sa violence de manière plus zen.

2.Posté par hoareau le 20/09/2017 10:31

Ca même ,Non pas possible..

3.Posté par Cimendef le 20/09/2017 12:05 (depuis mobile)

Si ses co-detenus pouvait l'éduquer à coup de trique cela lui serait profitable.

4.Posté par Bon coeur le 20/09/2017 14:26

Se mettre 2 secondes à leur place et celle de tant d'enfants et animaux martyrisés sans que personne n'intervienne jamais ou avant des années...

5.Posté par Kal grand mère le 20/09/2017 14:34 (depuis mobile)

Ôté ben retourne en l''air canal Mozambique dont

6.Posté par Jette le 20/09/2017 23:00

Monstrueux! Qu'il pourisse en prison !

7.Posté par Doudou le 21/09/2017 07:21 (depuis mobile)

Ce monsieur i risque de faire n importe quoi dans 3 ans,mi té zot mi té quitte l île vu ce que li la pu faire.

8.Posté par polo974 le 21/09/2017 07:31

C'est vraiment la loterie, un coup, c'est 30 ans, le suivant, c'est 3 ans...

Enfant déscolarisé, normalement, c'est sensé être suivi de près, non ? ? ?

9.Posté par MICHOU le 21/09/2017 11:24

A Doudou, non justement, il faut arrêter de dire aux gens de fuir, ces femmes sont chez elles aussi et cet homme n'a pas à décider de leur vie, leur sort et les condamner à la fuite.
C'est ce qu'on préconise aujourd'hui mais il faut dire STOP et arrêter ces bêtes qui se prétendent des hommes ou des femmes.
A8 oui jusqu'à 16 ans ça devrait être le cas mais justement dans les cas de maltraitance familiales physique ou morale, ces personnages sont passés maîtres dans l'art de passer entre les mailles du filet jusqu'au jour où l'occasion se présente pour les victimes, sauf que les dégâts sont là et il faudra du temps à ces personnes pour se reconstruire.
Ce serait bien que cet homme ait un accompagnement par ses pairs et des professionnels pendant qu'il sera en prison

10.Posté par MICHOU le 21/09/2017 14:44

maltraitances

11.Posté par di toute le 21/09/2017 23:31

ÔTÉ COSA NENA DAN CORAN LA DON POU REN DEMOUNE CÔME SA

12.Posté par kolokolo le 22/09/2017 12:32

Voilà une femme forte et des filles encore plus forte...
Honte à la famille de ce monsieur à sa communauté, j’espère que ces actes de bravoure donnera des idées aux zarabes de la réunion (et plus généralement à toutes les femmes) de sortir des maltraitances de ces pseudo barbues.

Bon courage à Madame et à ses filles et profitez de votre liberté.

13.Posté par Ibrahim le 23/09/2017 15:24 (depuis mobile)

Message a ditoute et kolokoko
Ce n''est pas l''islam, ni le Coran, ni la barbe qu on doit blàmer, ce sont ses actions qui sont impardonnables
Vous avez d''un côté la religion et de l''autre côté les hommes
Il faut savoir interpréter les textes

14.Posté par Katy le 23/09/2017 14:27

L’Islam à travers le Coran n’a jamais dit que l’homme devait être un tyran domestique et qu’il devait battre et maltraiter sa femme et ses filles !!! Honte à lui en plus de ne pas reconnaître ces faits hautement répréhensibles. Il aura des comptes à rendre la haut. Vivement qu’on le retrouve et que ces copains de cellule lui fasse voir des vertes et des pas mûres. Les filles reconstruisez vous auprès de vos proches dans le sud et que Dieu Tout Puissant vous Protège et vous Aide ( Ameen ). Mettez une croix sur cet individu qui ne mérite aucune compassion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Décembre 2017 - 07:01 Découverte macabre à Saint-Joseph