MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Un triumvirat CFDT à la rencontre du nouveau directeur de l'EPSMR


Insuffler ce doux parfum coloré de dialogue social, apaisant et apaisé, que le nouveau Directeur de l’EPSMR M. Laurent BIEN a ambitionné et a donné comme objectif, dès son arrivée à notre hôpital...

Par Jean Claude COMORASSAMY. - Publié le Mardi 15 Juillet 2014 à 10:58 | Lu 392 fois

Un triumvirat CFDT à la rencontre du nouveau directeur de l'EPSMR
Se réunir et échanger autour d’une table, pour permettre de mener une prospection réflexive. Impose de se fixer un cap. Exige de préparer le terrain, en premier lieu à travers une politique de relations sociales « pacifiées », d’abord avec le syndicat CFDT mais aussi des autres partenaires sociaux, semble un peu la marque de fabrique et la stratégie du Directeur Laurent BIEN, pour esquisser ses fonctions.

Vu que notre syndicat avait été contraint de mettre sur la place publique, cette rupture de confiance et de dialogue au sein de notre institution. Puisque ce malaise était devenu insupportable pour tous, malgré l’appel lancé et entendu de personne !

L’arrivée de ce nouveau directeur avec une approche originale, authentique, réflexive et objective, a permis lors de cette première rencontre, de diagnostiquer et d’essayer de commencer à traiter efficacement et équitablement, le malaise social qui a ébranlé notre hôpital durant ces quelques mois, malgré les séquelles encore bien présentes et éprouvées.

Pourtant, il a fallu que deux heures trente de discussion avec ce nouveau venu, mais expérimenté presque d’une vingtaine d’années de direction générale aussi de DRH, dont douze dans l’Océan Indien à Mayotte et au CHD Félix Guyon. Pour aplanir les quelques sujets qui sont sources de conflits à l’EPSMR. Pour que le dialogue s’instaure avec les trois les principaux collaborateurs de la CFDT en la personne de M. Govindama, M. Grondin et de moi-même pour de cette première entrevue.

Aujourd’hui, après la rencontre avec ce Directeur, nous avons l’assentiment d’avoir pu ébauché ensemble dans une transparence, les fondements d’un bon socle de dialogue social à l’EPSMR. Vu qu’une certaine forme d’audace, de dynamisme, de confiance retrouvée et apaisée avec un respect mutuel, nous ont permis de sortir de cette impasse.

Maintenant, que la feuille de route a été déroulée par ce nouveau directeur, les « bonnes clefs » sont à mettre en œuvre, non plus dans le discours ou d’une théorisation, mais bien dans une pratique. Afin de répondre aux soins de nos patients à travers notre contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens (CPOM), qui est aujourd'hui l'outil privilégié de témoignage d’une politique de santé publique et de dialogue.

Néanmoins, notre optimisme nous semble légitime, après cette première entrevue, en raison de la confiance retrouvée, avec du raisonné au raisonnable, sans jeu de mot c’est immensément bien pour l’avenir.

Jean Claude Comorassamy
Secrétaire adjoint CFDT-EPSMR




1.Posté par question bête le 15/07/2014 17:35

et avant ? il y avait quoi ? de l'aveuglement syndical dans la non compréhension du dialogue social, ou de l'acharnement managérial dans le refus de faire du dialogue social ?

ou l'inverse?

2.Posté par yabos le 16/07/2014 09:30

Quelle flatterie éhontée de la part de se syndicat. Un premier contact et le coup de foudre. Naiveté, ou bêtise? En tous les cas, honteux de la part de ce syndicaliste Jean Claude. Gageons, qu'il aura prochainement une promotion pour ses belles paroles.

3.Posté par Michel le 17/07/2014 08:11

Bonjour,
Moi je connais M. Comorassamy, je peux vous dire d'abord que c'est un très bon professionnel d'au moins 40 années de service en psychiatrie de l'enfant en tant qu'éducateur et très bon syndicaliste surtout concernant les Textes de Loi et le Dialogue social....Il faut obsolument que vous lisiez son livre, sorti il y a à peine un an ou ses divers articles dans la presse pour vous faire une vraie opinion de lui.

Pour information toutes les recettes de son livre (sur l'historique de la psychiatrie de près de trois siècles et son parcours ) ont été versées pour les enfants hospitalisés en pédopsychiatrie....

Non, il n'attend pas de promotion car dans quelques mois, il sera en retraite et on va le regretter sincèrement.....

Au sujet de l'article il y avait une rupture de dialogue depuis 6 ou 7 mois à l'EPSMR en raison d'un intérim ( voir conférence de presse fin d'année ou courrier adressé à l'ARS....), aujourd'hui les choses semblent bien débuter avec ce nouveau directeur nommé, c'est un premier pas ! M. Comorassamy n'est l'homme de la compromission et d'allégeance loin de là, par contre il pense toujours que c'est dans le dialogue social qu'on trouvera des solutions.
Moi et beaucoup d'autres vont le regretter quand il partira en retraite....Mais lisez son livre qui doit être obsolument à rééditer car on les retrouve plus en grande grande librairie.
A méditer la citation de George Sand « La critique est plus facile que la pratique. ».

Un collègue de longue date.

MICHEL.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes