Société

Un tour de l'île à cheval pour promouvoir l'animal en tant qu'énergie renouvelable

Jeudi 31 Mai 2018 - 14:25

Un tour de l'île à cheval pour promouvoir l'animal en tant qu'énergie renouvelable
C'est un tour de l'île un peu particulier. Depuis lundi, Rico Nourry a commencé à sillonner nos routes avec son cheval, Apy. Le représentant de l’association Groupement Professionnel des Activités Equestres profite de la semaine du développement durable pour présenter son "projet pour la planète". Une initiative qui répond à l'appel à projet lancé par le Ministère de la transition énergétique et solidaire. "J'espère qu'après cette semaine, ça deviendra 'notre projet pour La Réunion'", confie-t-il ce jeudi matin depuis l'Hermitage, lors d'une halte avant de reprendre la route.  

Apy et Rico partent ainsi à la rencontre des différentes parties prenantes (collectivités territoriales; Chambre d’agriculture, universités, centre de recherches....) mais aussi des citoyens rencontrés au fil du chemin, dans le but de mettre en évidence les capacités de l’animal en tant qu'énergie renouvelable. "On remet un manifeste de revendications, c'est aux gens de voir s'ils se sentent concernés ou pas", souligne Rico Nourry. 
 
Utiliser le fumier du cheval comme alternative à l’emploi d’engrais chimique dans l’agriculture, se servir de l'animal en ville comme mode de transport doux ou pour le ramassage de petits encombrants, comme "outil" agricole pour préserver la qualité productive des sols, mais aussi valoriser les métiers de l’agrotourisme font partie du projet du gérant de la ferme équestre du Grand Etang (Saint-Benoît), dont l'exploitation a été labellisé par Certipaq Bio.

--
Plus de détails sur https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/


Un tour de l'île à cheval pour promouvoir l'animal en tant qu'énergie renouvelable

Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 2990 fois



1.Posté par Zarin le 31/05/2018 14:43

C'est la fin des bourricots ?
(Posez la question à Daniel Vabois)

Âne — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%82ne

2.Posté par Lév la tét le 31/05/2018 16:30 (depuis mobile)

Superrrr fo continuer vers l'écologie er montrer l'exemple en plus de reboisé l'hermitage. ..

3.Posté par Hugh le 31/05/2018 18:01

Hier matin, je l'ai vu sortir vers 6 h d'une annexe de la préfecture à Saint-Denis. Il marchait à coté de son cheval.
Il l'a enfourché et a traversé le Barachois en arrêtant les véhicules. Il a pris la direction de la Possession.
Grande élégance pour ce monsieur et sa monture.
Bravo et belle initiative.

4.Posté par PFFFFF le 31/05/2018 18:35

Vous voyez pas que c'est commercial et pour enterrer l'ACE!!!

5.Posté par PEC-PEC le 31/05/2018 20:24

Rico Nourry tire plus vite que son ombre pour toucher les subventions !
Dans le cheval depuis une vingtaine d'années c'est lui qui utilise le plus les chemins de randonnée de grand étang ou il effectue ses promenades à cheval, peut être qu'il peut envisager de mettre la main à la poche pour aider là ou il fait ses profits ?
Avant de toucher pour se former puis s'installer avec ses chevaux il avait chassé la prime dans le domaine des arbres fruitiers et des abeilles. Alors le donneur de leçons est bien mal placé.

6.Posté par 51889 le 01/06/2018 12:26

@4: pour enterrer l'ACE de guerre?

7.Posté par Antiflic le 02/06/2018 07:36

Ce mec la il n'est bon que dans la pub*
son accueil est minable

8.Posté par Antipode le 03/06/2018 07:53

Ils sont forcés d'endurer toutes les conditions météorologiques, d'endurer la circulation et de pilonner le bitume toute la journée. Des Chevaux sont morts d'un coup de chaleur après avoir travaillé dans la chaleur et l'humidité brûlantes de l'été... Merci d'avoir une profession qui n'exploite pas les animaux !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter