MENU ZINFOS
International

Un terroriste traverse la Méditerranée en se faisant passer pour un réfugié


- Publié le Mercredi 11 Novembre 2015 à 14:18 | Lu 1556 fois

Un terroriste déjà condamné mais libéré de prison l'année dernière a tenté d’entrer en Europe, rapporte le journal italien La Repubblica dans son édition du 10 novembre 2015.

Mehdi Ben Nasr, 38 ans, avait été arrêté en 2008 en Italie, et condamné à sept ans de prison après avoir été reconnu comme le chef d'une cellule terroriste ayant des liens avec al-Qaïda. Il avait été extradé vers son pays natal, la Tunisie.

Mais en octobre dernier, Mehdi Ben Nasr a tenté de retourner en Europe sur un bateau de migrants depuis la Libye et est arrivé à Lampedusa, une petite île italienne en se faisant passer pour un demandeur d'asile.

Mais, lors de son arrivée sur le sol italien, les policiers ont eu des soupçons sur son identité, alors que le réfugié annonçait avoir des parents installés en Europe du Nord. Ce sont les enregistrements d'empreintes digitales de ses précédents démêlés avec la justice italienne qui ont trahi le demandeur d’asile.

Le Tunisien est considéré comme l'un des terroristes les plus dangereux connus des services de sécurité italiens en raison de son rôle dans le recrutement de candidats djihadistes envoyés en Afghanistan, en Syrie et en Irak.

Il avait été arrêté en avril 2008, après une enquête sur le terrorisme mené par le Groupe des opérations spéciales italien.

Lors de son arrestation à l’époque, la police avait trouvé des manuels d'Al-Qaïda sur la production d'explosifs et de détonateurs. Quelques jours auparavant, il avait été trahi par des appels téléphoniques interceptés par les services anti-terroristes italiens.




1.Posté par Faismalmonzié le 11/11/2015 16:05

Message à l'auteur anonyme de cet article : La joie générée par le classement du site semble avoir un effet néfaste sur l'orthographe de cet article. Nul n'est à l'abri d'une faute d'étourderie, mais lorsque l'on se dit journaliste, le minimum est tout de même de se relire...et de se corriger !
"Mehdi Ben Nasr, 38 ans, avait été arrêté en 2008 en Italie, et condamné à sept ans de prison après avoir été reconnu d’être le chef..."
"Mais en octobre dernier, Mehdi Ben Nasr tenté de retourner en Europe..."
"Ce sont les enregistrements d'empreintes digitales de ses précédents démêlés avec la justice italienne qui a trahi le demandeur d’asile."
Ceci sans parler de la ponctuation qui est plus qu'aléatoire....bref, il reste encore une belle marge de progression !

2.Posté par L'Ardéchoise le 11/11/2015 19:43

Je vois , 1 , que nous partageons le même agacement !
Vous aurez sans doute remarqué que fort souvent ce sont les articles non signés, même pas avec des initiales, qui sont blindés de fautes ; perte de temps que de les signaler, elles n'en sont pas pour autant corrigées (pas loin de deux heures entre la parution de l'article et votre commentaire).
J'en profite au passage pour saluer S.I. qui tient compte des remarques, c'est tout à son honneur.

En ce qui concerne le sujet, c'est sans nul doute le premier cas médiatisé, d'autres l'ont sûrement précédé, d'autres encore suivront, qui sont passés ou passeront au travers des mailles du filet.
J'ai déjà lu ici que les terroristes ne risquaient pas d'emprunter les boat-people.
Parmi les bateaux des passeurs, il y en a qui tiennent la route, si j'ose dire, et leurs propriétaires n'ont pas envie de voir couler leur petit capital...

3.Posté par L''''Ardéchoise le 11/11/2015 20:11

Au temps pour moi ! C'est corrigé ! Bravo et avouez que c'est bien plus agréable à lire.
La prochaine fois, signez ...

4.Posté par Faismalmonzié le 12/11/2015 01:47

Merci pour ce soutien à vous l'Ardéchoise. Finalement, cela porte ses fruits même un 11 novembre ! Comme quoi, il ne faut pas désespérer, mais je persiste sur la belle marge de progression quant à la rédaction, au style, aux temps, à la ponctuation, etc. A commander cent fotes, heu pardon sans faute, au Père Noël cette année : http://bescherelletamere.fr/

5.Posté par Pamphlétaire le 12/11/2015 06:55

La curiosité et un facteur capital, essentiel, fondamental, nécessaire, principal, primordial de la fonction de policier et l'article le démontre aisément.

6.Posté par Pervers Pépère le 12/11/2015 13:01

Tiens, post 5 a sorti son dictionnaire des synonymes!

7.Posté par EKOLO le 12/11/2015 13:49

@ L'Ardéchoise :

Vous aviez raison, il est fort possible que parmi les migrants qui traversent la méditerranée (ou une autre mer), il y ait des agents terroristes.

Vu qu'en fin de compte, les terroristes financent en partie leurs activités par le transport de migrants.

J'ai donc eu tort de prendre cette possibilité à la légère, et je le reconnais.
D'ailleurs je m'en suis rendu compte en lisant cet article du mois de juillet :
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/07/06/002-terroristes-etat-islamique-a-bord-navires-refugies-mediterranee.shtml

Pour le moment, aucun terroriste passé à l'acte n'a été reconnu comme demandeur d'asile/réfugié, et je ne pense pas que ça arrivera : ces gens ne sont pas là pour demander l'asile, mais uniquement pour pénétrer sur le territoire de l'UE et disparaître aussitôt dans la nature.

Celui-ci a été bien couillon de se mêler aux migrants, il aurait du se douter que les flics italiens le choperaient (vu qu'il était fiché). Il n'a pas pris le temps de se renseigner sur le comité d'accueil qu'on organise à Lampedusa.
Tant mieux.

A mon avis, il a du avoir bien du mal à réunir en un an la somme demandée par les passeurs ; donc il aurait été plutôt financé par une organisation.
L'enquête dira s'il agit pour le compte d'une organisation terroriste, ou bien simplement pour son propre compte.

Par contre, il faut qu'ils arrêtent de relâcher des terroristes. Ca fait longtemps que je dis qu'il faut les garder sous la main plutôt que de les expulser vers leur pays. Ces gens là partagent leurs infos et leur expérience avec leurs groupes, et ils font des petits.

A part ça, vous avez relevé des fautes d'orthographe/grammaire.
Mais personne n'a réagi sur l'emploi du terme "réfugié".
Ce gars là n'est en aucun cas un réfugié, car ça voudrait dire qu'une demande d'asile a été acceptée et qu'on lui a remis un titre de séjour.

A la limite, on aurait pu dire que c'est un demandeur d'asile, même si :

1° pour obtenir cette simple appellation, il faut quand-même avoir déposé une demande officielle, qui permet d'obtenir un récépissé de demande de titre de séjour ;

2° dans notre cas, on est bien d'accord que le gars n'était pas là pour demander refuge politique ; même en ayant de faux papiers lybiens, je ne crois pas qu'on puisse l'accepter comme réfugié politique : le gouvernement lybien n'est pas reconnu comme persécutant son peuple ou simplement une partie de son peuple.

Il vaut mieux éviter de confondre les 2 statuts, surtout dans un titre, ça fait plus sérieux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes