Faits-divers

Un surveillant du collège Mille-Roches agressé par un parent d'élève

Samedi 10 Mars 2018 - 08:24

Un surveillant du collège Mille-Roches agressé par un parent d'élève
Ce parent d'élève d'un collégien de Mille-Roches n'a pas apprécié qu'un surveillant de l'établissement ait remonté les bretelles de son turbulent marmaille…

En effet, comme rapporté dans les colonnes du JIR de ce jour, il a asséné au surveillant des coups de poing à la tête. Ce dernier s'est vu délivrer 3 jours d'ITT.

Les faits se déroulés mercredi à la mi-journée, lorsque le surveillant faisait le tour des carnets de liaison des élèves pour les autoriser ou pas de quitter l'établissement scolaire. Un des élèves échappe à la surveillance de l'assistant d'éducation et parvient à quitter le collège. Il revient quelque temps après avec son père, qui s'en prend violemment au surveillant.

Il a fallu l'intervention du principal pour maîtriser le père du collégien. Le principal et le surveillant ont porté plainte contre ce dernier. De son côté, le collégien "sera sanctionné sous la forme d'une retenue de 2 heures", ajoute le JIR.
NP
Lu 3853 fois



1.Posté par Batofou974 le 10/03/2018 10:11

Et on va cautionner ça ? Non mais c'est la foire et du n'importe quoi ! Elle est où l'éducation ? On va dans quel monde ? Autant de questions qui m'interpellent. Ce garnement est appelé à devenir délinquant...peut être les gènes de son père.

2.Posté par Oscar DUDULE le 10/03/2018 10:20

Le collège de Mille roches pourrait, peux être communiquer ce texte à de père*

Douze" conseils" de la police (de seattle, U.S.A)

La direction de la police de Seattle (Washington) vient de publier les douze règles à appliquer pour faire de son enfant un "bon" délinquant :

1 Dès l'enfance donnez-lui tout ce qu'il désire.
2 S'il dit des grossièretés, riez, il se croira très malin.
3 Ne lui donnez aucune formation morale. Quand il aura 18 ans ,"il choisira lui-même"
4 Ne dites jamais : c'est mal! Il pourrait faire un complexe de culpabilité. Et, plus tard, lorsqu'il sera arrêté pour vol d'autos, il sera persuadé que c'est la société qui le persécute.
5 Ramasser ce qu'il laisse traîner . Ainsi il sera sûr que ce sont toujours les autres qui sont responsables.
6 Laissez-lui tout lire. Stérilisez sa vaisselle, mais laissez son esprit se nourrir d'ordures.
7 Disputez-vous devant lui. Quand votre ménage craquera, il ne sera choqué.
8 Donnez lui tout l'argent qu'il réclame. Qu'il n'ait pas à la gagner. Il ferait beau voir qu'il ait les mêmes difficultés que vous.
9 Que tous ses désirs soient satisfaits : nourriture, boisson, confort, sinon, il sera "frustré"
10 Prenez toujours son parti. Les professeurs, la police lui en veulent à ce pauvre petit.
11 Quand il sera un vaurien, proclamez vite que vous n'avez jamais rien pu en faire.
12 Préparez-vous une vie de douleur. Vous l'aurez....

3.Posté par La vérité vraie... le 10/03/2018 10:28

Jusqu'où cela va-t-il aller ? Jusqu'à quelle limite laissera t-on faire ? Il faut systématiquement porter plainte contre ces parents ! A Pau, 20 parents ont été condamnés pour dénonciations calomnieuses contre des enseignants. La diffamation, les violences, les outrages sexuels qui se multiplient entre élèves, les fraudes aux examens, les enseignants insultés par les parents ou les élèves, les cas de harcèlement qui se multiplient. Autant dans le public que dans le privé, les petits caïds sont protégés et les élèves bosseurs trinquent avec la complicité de l'administration qui a la pétoche de sanctionner, l'hypocrisie ambiante, le non respect de la réglementation (article 40 du code pénal qui enjoint les fonctionnaires à dénoncer les méfaits), les chefs d'établissements largués, défendant des parents toujours plus mal élèves que leurs gamins, les recrutements copinages, les nuisances syndicales et règlements de comptes, des enseignants pédagogues et non spécialistes dans leur discipline d'enseignement, les prédateurs chez les adultes en charge de l'encadrement. La justice doit remettre de l'ordre : CE N'EST PLUS POSSIBLE.

4.Posté par Ville à éviter le 10/03/2018 10:35 (depuis mobile)

Saint André est la ville à éviter.

5.Posté par esclave dans la tete et serviltié mal cernée le 10/03/2018 10:59

Encore une GDR qui s'est imaginé sa dignité bafouée par les autres et qui n'avait que la violence pour exulter sa haine refoulée.

6.Posté par noe le 10/03/2018 11:41

Certains parents illettrés souvent , croient de façon exagérée les dires et causements de leurs rejetons ... ces parents ne savent pas que leurs enfants souvent en manque d'affection , inventent plein de trucs surtout dans l'école , juste pour faire le "pitié" et bien sûr ces parents souvent alcoolisés et zamalés envahissent les cours des écoles , collèges et lycées pour faire leur intéressants en proférant des menaces idiotes !
Heureusement que le ridicule et les clowneries (comme pour le st leusien) ne tuent pas !

7.Posté par cmoin le 10/03/2018 11:44

Lui et ses parents doivent aller faire un pti tour en prison.

8.Posté par yabos le 10/03/2018 12:09

Minimum, renvoi de l'élève pour 2 semaines et plainte au pénal contre le père pour violence contre un agent public. Mais ne rêvons pas trop. 😎

9.Posté par Marre de cette société! le 10/03/2018 12:33

"le collégien "sera sanctionné sous la forme d'une retenue de 2 heures", ajoute le JIR. "
LOL
2heures de colle! Que risque un personnel d'éducation lorsqu'il frappe un enfant?
Si l’État arrêtait de nourrir/pourrir ces gens qui font des enfants pour toucher des alloc, qui n'ont aucun savoir-vivre et savoir-être et qui se croient disposés à être parents!
Enfin... à quoi bon écrire sur un site... rien ne changera! Continuons à subir la loi du plus fort et des débiles et pour les gens plus intelligents, continuons à mettre en avant des lois INADAPTEES!
Conseil pour ce pauvre surveillant: Puisque cet établissement ne peut malheureusement rien pour vous, portez plainte! Beaucoup de courage pour vous.

10.Posté par SupremeOffWhite le 10/03/2018 13:44

Les parents comprennent pas que si on verifie les carnets, c'est pour voir que les marmailles sont autorisé a sortir et n'est plus sous notre responsabilité. Imagine, on laisse un gosse sortir, il avait cours, il a un accident, il meurt. La faute a qui ? Au surveillant qui l'a laissé sortir parce que normalement il devait être en cours.
Et dans ce genre de situation la Justice va pas chercher midi à quatorze heure pour savoir si c'est la faute du marmaille qui a échapper a la vigilance du surveillant etc. et pareil pour les parents, le coupable c'est le surveillant.
Mais bon, en general ce genre de marmailles turbulent suivent les parents. Les parents ne s'en occupent plus. Par desespoir, par manque d'autorité ou pour "l'argent la CAF".
DE toute façon le jour ou la CAF sera lièe à l'education nationale et que si l'eleve au bout de plusieurs avertissements au niveau absences/retards/comportements ne change pas. ..On coupe pendant 1 ou 2 mois les versements. Vous verrez que les marmailles changeront du genre au lendemain.

11.Posté par Réveillez vous le 10/03/2018 14:01

4.Posté par Ville à éviter le 10/03/2018

y a aucune ville a éviter, juste certains personne qui ne savent pas vivre en société...
et une vrai justice qui se fait attendre....

12.Posté par Choupette le 10/03/2018 14:21

A l'auteur de l'article

Manque pas quelque chose, là ...? "Les faits se ? déroulés"

Et là, ce serait plutôt "pas à quitter l'établissement ... " au lieu de " ... de quitter ... ", non ?

13.Posté par Ville dortoir le 10/03/2018 14:23 (depuis mobile)

Saint André : la ville que tout le monde évite (quand on a les moyens).

14.Posté par Choupette le 10/03/2018 14:36

2.Posté par Oscar DUDULE

Texte très à-propos. Méthode très anglo-saxonne mais qu'employait aussi nos parents et grands-parents.

De nos jours, très peu de parents (ici) comprennent l'ironie ou le second degré. Ces 2 trucs qui affûtent l'esprit.

Et comme ils ne comprennent pas, leur frustration est décuplée ... .

Les gosses d'aujourd'hui, surtout depuis 1 décennie ont le Q bordé de nouilles. Mes parents (et pas que les miens) ne nous donnaient pas des "mon coeur" par-ci, ou des "mon chéri" par-là (roulement des yeux), pour nous démontrer leur affection.

Nous n'avions que des leçons de vie dont nous profitons encore maintenant, le plus important.
L'affection est dans l'acte.

15.Posté par Mondealenvers le 10/03/2018 14:39 (depuis mobile)

On vit dans une société où l eleve est roi..on lui cherchera toujours des excuses ou circonstances atténuantes vu son âge.C est toujours la faute à l adulte mais pas les parents; les professionnels du monde scolaire!!

16.Posté par Sophie le 10/03/2018 15:29

J'attends une réaction et des mesures de l'etat un citoyen très contrarié

17.Posté par Carlo le Calamar le 10/03/2018 16:44

Merci à Oscar DUDULE, j’enregistre ce texte, c’est une très bonne citation que vous nous faites là.

L’élève n’a QUE 2h de punition? Il mériterait un renvoi de plusieurs jours!

18.Posté par klod le 10/03/2018 19:10

quant les "parents d'élèves" deviennent violents............... ou sa nou sa va , bien que certaines "dérives rectorales " sont aussi à condamner, mais quand meme , certains parents d'élèves y fé peutié ..................... ? nou lé formidable ?

19.Posté par Oscar DUDULE le 10/03/2018 21:58

Carlo le calamar post 17
Merci pour votre approbation.
Ce document n'est pas tout récent. iI doit dater d'entre 15 et 20 ans.

20.Posté par Vérité le 10/03/2018 22:01 (depuis mobile)

Ben voilà : encore encore encore ...en ce moment l’éducation nationale est en vogue à la reunion :harcèlement, violences,souffrances....ôter i arrête plus kouer

21.Posté par l nternationale des GDR le 11/03/2018 06:54

voila pourquoi il faut rehabiliter le proviseur de salazie. lui il saura mater avec ses methodes bien à lui, les particularités du péï.

22.Posté par Mehdi BOUACHRA le 11/03/2018 14:39

Un père "cagnard" ne peut qu'engendrer qu'un enfant futur "cagnard"

Les victimes ont porter plainte......je suis mort de rire......la justice fera rien.

Un cagnard ne comprend qu'une chose: Un bon Totochement

23.Posté par allise le 11/03/2018 16:53 (depuis mobile)

C'''' est caniar ou kaniar a la rigueur et non cagnard dont je ne sais d''''où vous sortez d''''ailleurs ! c''''est pas parce que c''''est une langue parlé qu''''il faut écrire
n''''importe quoi.

24.Posté par Larousse le 12/03/2018 07:48

cagnard

nom masculin

(ancien provençal canha, chienne, puis niche, abri)

25.Posté par Anonyme le 12/03/2018 19:07 (depuis mobile)

En M1 le jeudi les enfants n''ont pas eu cours pour encourager le surveillant, le soutenir. C''est honteux ce qu''a fait ce parent régler ses problèmes avec la violence!! Bon exemple pour son enfant!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter