Economie

Un supermarché de Saint-André lance une campagne de recrutement originale

Mercredi 13 Février 2019 - 11:58

Voilà des annonces d'emplois qui ne passent pas inaperçues. Un supermarché de l'Est a réalisé une campagne de recrutement plutôt originale en passant par les réseaux sociaux.

Sur Facebook, l'enseigne a partagé des photos d'employés du magasin tenant fièrement la pancarte "Recherche collègues" dans leurs mains. Le message est clair ! Exit donc le passage par la case du Pôle Emploi en s'adressant directement aux candidats. 

Publiée mercredi dernier, elle a déjà porté ses fruits. "Suite à notre recrutement, nous avons le plaisir d'accueillir nos deux nouveaux collègues, mais nous en cherchons encore, alors à vos CV et lettres de motivation", a posté le Super U de Saint-André ce mardi. 

Des postes de boucher, apprentis boucher et poissonnier restent à pourvoir.  


N.P
Lu 2673 fois



1.Posté par Troudeballe le 13/02/2019 14:26 (depuis mobile)

C'est quand même effarant ! Dans une île où il y a près de 40% de chômeurs, on arrive pas à trouver en 3 ou 4 h des personnes pour ces emplois ? C'est à ne plus rien comprendre ! Ou plutôt si, les gens veulent des sous mais pas de travail , CQFD !!

2.Posté par Jean le 13/02/2019 14:40

Avec tous ces chomeurs dans l'ile vous allez trés certainement trouvé?:

3.Posté par Le Bougre le 13/02/2019 17:26 (depuis mobile)

Ça confirme vraiment que la grande distribution, par son climat délétère, ne peut pas .....n arrive pas.
La aussi un énorme travail est a faire pour intéresser les gens. Belle initiative malgré tout

4.Posté par Le Jacobin le 14/02/2019 11:19

3.Posté par Le Bougre le

Quand on ne connaît pas on dit peut-être.

Ce n'est pas que la grande distribution, trouver une (un) dans l'habillement de la personne est un parcours du combattant, aucune motivation, aucune implication dans l'entrepris une seule exigence un gros salaire sachant que ceux là mêmes n'ont rien foutus à l'école pour aller vers l’excellence.

C'est aussi la réclamation des GJ un gros smic en oubliant qu'il faudra élever aussi les salaires intermédiaires, suite de quoi le coût de revient de la production ne serait plus compétitif.

Les plus honnêtes vous le disent: en restant chez moi j'ai plus d'avantages, à cela il faudrait compléter vous n'avez rien foutu à l'école vous avez le salaire que vous méritez.

Si on supprimait un pan des protections sociales certains trouveraient une motivation pour se bouger le FION.

5.Posté par bibi le 14/02/2019 08:44

Après il faut avoir envie de travailler
c est là le problème

6.Posté par Le Jacobin le 14/02/2019 14:44

A CELA IL FAUT RAJOUTER LA PHRASE MYTHIQUE:

Zot y embauche rien zoreil?

Pardonnez moi, je ne reprendrai pas cette phrase à mon compte, je dirai Métropolitain(e) certains Métropolitain arrivent à la Réunion trouvent du travail dans la vente au bout d'une semaine le temps de poser les valises, parce qu'en Métrople trouver un boulot dans la vente c'est l'assurance au moins d'un repas le temps de trouver mieux, en observant ce qui se passe dans mon entourage je suis en mesure de vous affirmer qu'il ou elle assure en responsabilité.

Revenons aux boîtes de formation qui sont des boîtes à chômage avec non pas la réussite mais le CA, la formation est pour le moins bidon, au chef d'entreprise d'assure le stage dans son entreprise aux boîtes de formations d'encaisser le pognon MERCI LES CONS.

Il convient de repenser la formation afin de cibler les besoins pour éradiquer le chômage, si non nous risquons bien vite de regretter le départ des Sri-Lankais.

7.Posté par Nobread le 17/02/2019 10:21 (depuis mobile)

Attention poissonnier ou boucher ce n est pas si facile que ca a trouver ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter