MENU ZINFOS
National

Un sous-officier français tué en Afghanistan


Par - Publié le Mardi 8 Juin 2010 à 07:54

Un sous-officier français tué en Afghanistan
Un sous-officier français du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi a été tué hier, dans l'est de l'Afghanistan, par un éclat de roquette antichar tiré par des insurgés et trois de ses camarades ont été blessés, a annoncé l'Elysée.

Ce décès porte à 43 le nombre de soldats français morts dans le pays depuis le déploiement des troupes alliées, fin 2001. La France compte 3.750 soldats en Afghanistan. La plupart sont stationnés dans la province de Kapisa et le district de Surobi, à une soixantaine de kilomètres à l'est et au nord-est de Kaboul.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par etjosedire le 08/06/2010 11:33

Quand tous seront rentrés dans un cercueil Sarko commencera t'il à comprendre que les Afghans n'ont rien demandé et que Karzaï n'est qu'un parrain de la drogue qui a réussi à prendre le pouvoir et qu'il est aussi franc qu'un arracheur de dents ?

Comme les proches de Sarko ne sont pas des militaires susceptibles d'être envoyés au front, les larmes qu'il ne parvient pas à verser sur le cercueil des français tués par sa faute vont plutôt finir en rires comme cela a été le cas lors de sa visite du cimetière des résistants de la 2° guerre mondiale.

Pauvre France !

Toute ma sympathie à la famille endeuillée.

2.Posté par Cambronne le 08/06/2010 14:52

Quand tous seront rentrés dans un cercueil avec la rosette à titre posthume Sarko ...aura probablement un putsch des Généraux ou bien alors une guerre civil en France

3.Posté par Un quidam le 08/06/2010 19:03

je pensais que les légionnaires du 2 REP pour qui la mission en afghanistan s'achève dans moins d'un mois, avaient levé le pied mais je constate qu'ils continuent à taper fort là-bas.Pour une fois qu'ils ont en face d'eux un ennemi à la hauteur, ils veulent en profiter jusqu'au dernier jours on dirait.

4.Posté par bertel le 08/06/2010 19:32

Quand un HOMME DE VALEUR donne sa vie pour SON PAYS, alors il faudrait que NOTRE NATION lui rende HOMMAGE... autrement...

UNE famille qui perd un Soldat dans une guerre qui n'a jamais été déclarée est une famille qui ne comprend plus les Articles de Notre Constitution.

Pleurer les morts est une OBLIGATION.. mais ne sert à rien... sauf à rendre ridicules ceux qui ont privé de moyens NOS FILS et NOS FILLES qui défendent NOTRE NATION dans des contrées obscures où ........ [ auto-censure ]

Bertel de Vacoa

5.Posté par djembé le 08/06/2010 20:08

RIP

6.Posté par Cambronne le 09/06/2010 09:13

4.Posté par bertel le 08/06/2010 19:32
Quand un HOMME DE VALEUR donne sa vie pour SON PAYS, alors il faudrait que NOTRE NATION lui rende HOMMAGE... autrement...

UNE famille qui perd un Soldat dans une guerre qui n'a jamais été déclarée est une famille qui ne comprend plus les Articles de Notre Constitution.

Pleurer les morts est une OBLIGATION.. mais ne sert à rien... sauf à rendre ridicules ceux qui ont privé de moyens NOS FILS et NOS FILLES qui défendent NOTRE NATION dans des contrées obscures où ........ [ auto-censure ]

Bertel de Vacoa

ben vous voyez mon cher baron avec le temps l'on fini par se comprendre , car combattre le côté sombre de la force est une chose le faire et mettre en pratique en est une autre ... d'ailleurs pourquoi selon vous le Groupe de Bilderberg ne se cache plus ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes