MENU ZINFOS
Société

Un skipper assisté à 900 kms de nos côtes


La préfecture de la Réunion nous informe qu'une assistance à eu lieu le 4 janvier afin de porter assistance au voilier le Kaerou qui a démâté à 500 miles de nos cotes.

Par - Publié le Lundi 7 Janvier 2019 à 17:03 | Lu 1953 fois

Le vendredi 4 janvier 2019 vers 11h30 locale, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Réunion a été informé du démâtage d’un voilier français de 11 mètres, le « Kaerou », en transit entre l’Australie et l’Afrique du Sud, à 900 kilomètres au sud de La Réunion. Le skipper du voilier, âgé de 68 ans et seul à bord, a indiqué que le démâtage n’avait pas généré de problème de structure pour le navire, mais il a sollicité une assistance car son autonomie au moteur ne lui permettait pas de rallier La Réunion.
 
Le CROSS Réunion a interrogé plusieurs navires de commerce en transit afin de savoir s’ils disposaient de carburant diesel à leur bord permettant d’assister le voilier français. Le « SAITA1 », navire vraquier de 230 mètres sous pavillon chypriote, a pu ainsi se dérouter et rejoindre le voilier le dimanche 6 janvier, vers 6h30 locale, à 343 milles nautiques (635 kilomètres) au sud de La Réunion, pour lui transférer 300 litres de gas-oil et quelques vivres.

Le voilier poursuit sa route avec une autonomie suffisante pour rallier l’île de La Réunion, qu’il devrait pouvoir rejoindre, compte tenu de sa vitesse au moteur, dans la matinée de jeudi 10 janvier. Il fait l’objet d’un suivi de navigation par le CROSS et des contacts réguliers sont programmés.

Cette opération souligne une nouvelle fois l’esprit de solidarité qui anime les gens de mer dans ces zones hauturières où seule leur action permet d’assister d’autres marins en difficulté.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Al dente le 07/01/2019 18:00 (depuis mobile)

Pas de Sri lankais à bord au moins ? Au fait, que sont devenus les 6 autres migrants sur le point d'être expulsés ? On en entend plus parler.....

2.Posté par KLOD le 07/01/2019 19:13

"Cette opération souligne une nouvelle fois l’esprit de solidarité qui anime les gens de mer dans ces zones hauturières où seule leur action permet d’assister d’autres marins en difficulté"

c'est peu de le dire

sinon, pour les "voileux" en solitaire ou en "équipage réduit" en HAUTE mer , il reste le transall ou la marine nationale ou le CROSS et la SNSM ........... merci à eux . La mer au large , dernier espace de liberté .

3.Posté par Syndicalist le 07/01/2019 22:30 (depuis mobile)

À son âge j'estime qu'il n'a pas assez évalué les risques d'une telle traversée !

c'est pas l'homme qui prend la mer c'est la mer qui prend l'homme..... Tatatam

4.Posté par KLOD le 08/01/2019 00:06

hey, post 3 68 ans , c'est encore jeune ou pas, selon !

5.Posté par Nrvik le 09/01/2019 15:05

@Syndicalist (post 3) :

Je ne sais pas sur quelle base vous avez mené votre "évaluation" très argumentée,

mais d'une part je ne vois pas en quoi l'âge de cette personne pose problème (il est dans la moyenne d'âge de la plupart des navigateurs à la voile au long cours, j'imagine ...),

et d'autre part je ne vois pas en quoi le fait qu'il aurait eu 20 ans de moins aurait changé quoique ce soit à la survenue du problème, et à sa résolution, le tout n'ayant semble-t'il pas causé le moindre tort à qui que ce soit.
Amicalement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes