MENU ZINFOS
Social

Un sit-in en guise d'avertissement à Saint-Pierre


Une délégation composée d'une douzaine de représentants syndicaux a été reçue par le sous-préfet de Saint-Pierre, Jean-Luc Lhemanne. Des représentants syndicaux qui se sont dits déçus de la réponse du représentant de l'Etat face à leurs doléances. Résultat, une vingtaine de manifestants ont campé leur position dans les jardins de la sous-préfecture avant de revenir, vers midi, sur le parvis de l'hôtel de ville de Saint-Pierre.

Par Ludovic Robert - Publié le Mardi 19 Octobre 2010 à 12:40 | Lu 1125 fois

Quelques 700 personnes se sont réunies en milieu de matinée pour faire part une nouvelle fois de leur opposition au projet des retraites. Rapidement organisés en un cortège, les manifestants se sont, sur initiative des syndicats, dirigés vers la sous-préfecture de Saint-Pierre pour une action symbolique. Résultat, une circulation perturbée sur les rues Marius et Ary Leblond et Archambaud accompagnée des échos en chorale de l'Internationale devant les locaux des services de l'Etat.

Pendant ce temps, une délégation d'une douzaine de syndicalistes a été accueillie par Jean-Luc Lhemanne. Un accueil juge "froid" de la part de Max Banon de la CGTR et des autres représentants syndicaliste à l'image de Patrick Corre de la CFDT visiblement soucieux de renforcer le mouvement localement comme cela est déjà le cas en certains points de l'hexagone. Après avoir évoqué le blocage des dockers et de la SRPP au Port, les leaders de ce nouveau mouvement ont évoqué le symbolisme de leur action. "Ce sit-in devant la sous-préfecture peut être considéré comme un avertissement à l'Etat" lançait devant le cortège Max Banon qui indiquait ne pas "s'attendre à des miracles" ce mardi. Retour donc à la case départ, sur le parvis de l'hôtel de ville de Saint-Pierre où de nouvelles actions pourraient bien être discutées en début d'après-midi.

A retrouver, les explications du leader de la CGTR dans le Sud, en vidéo.




1.Posté par midi le 19/10/2010 20:25

POURQUOI L'INTERSYNDICALE N'APPELLE PAS TOUS LES CHÔMEURS DE LA RÉUNION A VENIR MANIFESTER, EUX PEUVENT LE FAIRE ET IL Y AURAIT PLUS DE MONDE. A MOINS QUE LES 30% DE CHÔMEURS NE SENTENT PAS CONCERNÉS PAR LA RETRAITE!!!

2.Posté par Citoyen revolté! le 20/10/2010 11:13

Les chômeurs 'séniors' ne sont pas concernés par ces agitations, car la très grande majorité des réunionnais aura à peine de quoi mourir (minimum vieillesse). Donc, là vous n'avez que les 'privilégiés' qui manifestent... et eux, on s'en fout!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes