Economie

Un simulateur de vol pour pilotes de ligne à La Réunion d'ici 2021

Le premier centre de simulation de vol pour pilote de ligne A220 de l’Océan Indien sera installé à La Réunion. Le projet est désormais officiellement lancé. Monsieur Marie-Joseph Malé, Président Directeur Général d’Air Austral, Monsieur Guillaume Branlat, Président du Directoire SA ARRG et Monsieur Eric Renault, Président de SIMAERO, ont signé ce vendredi 15 novembre 2019 un mémorandum d’entente posant les bases du projet dont le début des opérations est prévu d’ici au mois de septembre 2021.

Dimanche 17 Novembre 2019 - 13:15

"Ce projet de centre de simulation de vol pour pilotes de lignes est un projet phare et porteur pour La Réunion. Ce centre  facilitera l’entrainement des pilotes d’Air Austral, bien sûr, mais aussi ceux des compagnies de la zone. L’objectif est bien de viser la formation récurrente des pilotes étrangers venus d’Afrique ou encore d’Asie. Les retombées attendues, pour notre île, sont conséquentes : la reconnaissance méritée pour notre savoir faire peï au niveau international, une augmentation du tourisme d’affaires dans notre île ; et la création à terme d’un campus aéronautique à Gillot, dans le cadre de la filière en devenir. Ce projet qui est annoncé aujourd’hui par trois partenaires d’envergure porte une vraie ambition pour notre territoire, à laquelle je m’associe. Je remercie le Président de Simaero d’y croire et de relever avec nous ce défi, dont je soutiendrai de toutes mes forces la réussite." Didier Robert, Président de la Région Réunion, Président de la SEMATRA.

L’idée de la création d’un centre de simulation de vol à La Réunion est née au moment de la réflexion portée par Air Austral pour le renouvellement de sa flotte Moyen-Courrier. Air Austral a pour mémoire annoncer en octobre dernier la commande ferme de trois A220-300 au constructeur européen AirBus.
 
A ce jour, seuls deux centres au monde,  disposent de simulation de vol pour Airbus A220, situés à Zurich (Suisse) et à Riga (Lettonie). Face à ce faible nombre de simulateurs et à la probabilité de difficultés de disponibilité pour la formation règlementaire de ses pilotes, la compagnie a décidé de lancer le projet d’implantation d’un simulateur A220 à La Réunion. Cela ferait de ce centre de simulation de vol A220, le 3ème au monde et le premier simulateur A220 dans l’hémisphère Sud.

Au-delà du fait que les compagnies partenaires Air Austral et Air Madagascar se doteront prochainement d’A220-300, la vente probable d’autres unités en Afrique et en Asie milite pour l’implantation d’un centre de formation agréé au sud de l’équateur. Ce centre sera ainsi destiné à la formation des pilotes d’Air Austral mais aussi de tous les pilotes de compagnies aériennes agréées par les autorités internationales et européennes d’Afrique et d’Asie du Sud Est.
Un tel projet, inscrit dans les ambitions de la filière aéronautique régionale, positionnerait la plateforme aéroportuaire de Roland Garros comme l’épicentre de l’excellence aéronautique de l’Océan Indien, avec des répercussions économiques et touristiques indéniables, immédiatement mesurables.

Il consiste à implanter, dans un bâtiment dédié situé en zone aéroportuaire, un centre de simulation pour différents types de qualification. Le centre fonctionnerait avec 1 simulateur A220 au démarrage et serait dimensionné pour accueillir à terme 1 à 3 simulateurs supplémentaires si rentabilité avérée. Les infrastructures permettraient, d'une part, la qualification des pilotes sur le type-avion et, d'autre part, le maintien annuel des compétences qui nécessite 12 heures d’entrainement sur simulateur de vol par équipage.

Air Austral a pour cela établi un partenariat avec le groupe Simaero, un des plus grands fournisseurs indépendant de formation en simulateur de vol de pilote commercial au monde, et  la SA Aéroport Roland Garros de La Réunion.
Le démarrage des travaux est prévu pour le premier semestre 2021 avec un début des opérations prévu pour le dernier trimestre 2021.
 

Un simulateur de vol pour pilotes de ligne à La Réunion d'ici 2021
"La signature de ce mémorandum d’entente est aujourd’hui un moment important. Il démontre la volonté des partenaires d’aller de l’avant, une volonté de mettre en place un projet innovant. Ce projet est né au moment de notre réflexion pour le renouvellement de notre flotte Moyen-Courrier, et nous sommes très heureux qu’il aboutisse aujourd’hui. Ce centre de simulation de vol A220 pour les pilotes de lignes commerciales sera le tout premier de l’hémisphère sud. Il contribuera indéniablement au rayonnement de La Réunion dans l’océan Indien, mais sera aussi un véritable élément de promotion de notre île au niveau mondial. Nous démarrons aujourd’hui une aventure complexe mais extraordinaire aux côtés de nos partenaires SIMAERO et l’Aéroport Roland Garros. Je souhaite à ce projet un plein succès" ,souligne Marie-Joseph Malé, Président Directeur Général d’Air Austral.
 
"Je suis très heureux de l’aboutissement de ce projet. Un projet qui s’inscrit pleinement dans la stratégie de l’Aéroport Roland Garros menée depuis 2017 qui est de faire de la plateforme réunionnaise un véritable pôle d’attractivité économique. Ce centre de simulation de vol sera, pour La Réunion, créateur de valeurs, créateur d’emplois, d’activités et d’attractivité. Il s’inscrit dans la structuration de la filière aéronautique et dans notre objectif de création future d’un pôle aéronautique. Nous sommes d’autant plus heureux que ce beau projet soit mené par Air Austral, compagnie basée à La Réunion. Nous avons la chance d’avoir une compagnie basée sur notre territoire. Travailler ensemble, c’est exploiter cette chance", déclare Guillaume Branlat, Président du Directoire de la SA ARRG.
 
"L’implémentation d’un centre de simulation de vol est toujours un projet d’envergure. C’est aujourd’hui un véritable challenge et un très beau défi que nous nous lançons. Nous sommes heureux de mettre notre expertise et notre expérience au service de la compagnie Air Austral. SIMAERO, nous sommes les garants de la sûreté et de la sécurité, une qualité de service aujourd’hui reconnue. Nous ferons notre maximum pour que ce projet vive et soit viable à long terme. Ce centre accueillera dans un premier temps un simulateur A220, le premier dans l’hémisphère sud. A terme, nous comptons intégrer jusqu’à trois simulateurs complémentaires", précise Eric Renault, Président de SIMAERO.
Zinfos 974
Lu 1888 fois




1.Posté par Mano le 17/11/2019 15:04 (depuis mobile)

Simulons, Simulons....nous ne sommes plus à une simulation près....😉😉

2.Posté par ali le kafhir le 17/11/2019 19:25

est il possible de simuler les retard ou annulation de vol que les pilotes perdent pas la main ?

3.Posté par l’aviateur le 17/11/2019 20:34

Avant de courir il faut apprendre à marcher ... qu’air austral se concentre d’abord sur sa flotte d’aéronefs!

4.Posté par Foutage le 18/11/2019 13:43 (depuis mobile)

Faut surtout un simulateur pour les mécano...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie