MENU ZINFOS
National

Un responsable du CRAN en métropole demande aux Comores de rompre avec la France


Par - Publié le Samedi 15 Août 2015 à 19:07 | Lu 6250 fois

Les incidents qui ont marqué les derniers Jeux des Iles à la Réunion n'ont pas fini de faire couler de l'encre et d'agiter le landernau politique.
Dernier épisode en date : Un certain Nassurdine Haidari, président du Conseil représentatif des associations noires (Cran) de la région PACA et ancien élu PS de Marseille, vient de publier une tribune libre dans le magazine Jeune Afrique, dans laquelle il demande aux Comores de rompre toute relation avec la France et d'appeler au boycott des produits français dans tous les pays d'Afrique.
Nous publions sa tribune ci-dessous :


Les incidents entre les Comores et la France, qui ont émaillé la 9e édition des Jeux des îles de l'océan Indien (JIOI), ont ravivé l’un des derniers contentieux de la Françafrique : l’occupation de Mayotte.

En toute connaissance de cause, la France a manqué à sa parole en violant délibérément la charte des jeux qui stipulait clairement que Mayotte ne pourrait « arborer aucun symbole de l’État français (hymne et drapeau) ». Devant cette arrogance néocoloniale, les sportifs comoriens ont quitté les jeux en signe de protestation.

France-Mayotte : un délire colonial

Les résultats de la consultation du 22 décembre 1974 sur l’indépendance des Comores n’ont souffert d’aucune ambiguïté. Près de 95% des suffrages exprimés sur l’ensemble des quatre îles des Comores ont été favorables à l’indépendance. Furieuse et vexée, la France, rechercha tous les moyens d’invalider les résultats. Elle activa certains réseaux d’extrême droite (notamment l’Action Française avec Pierre Pujo) et organisa deux milices (les chatouilleuses et les bastonneurs), pour entretenir un climat de peur et de terreur.

Conscientes des enjeux géopolitiques de la région, les autorités françaises n’auront de cesse de maintenir l’instabilité politique (soutien direct et implicite aux mercenaires et principalement à Bob Denard) et de contrôler le non-développement économique des Comores (par le contrôle monétaire de la Banque des Comores et par les incidences du CFA), allant jusqu’à semer la division sociale par le visa de la mort (visa Balladur en 1994). Sans oublier la vingtaine de résolution de l’ONU bafouées par le pays des droits de l’homme qui manifeste constamment la même volonté aveugle, néocoloniale d’arrimer Mayotte à la France.

Rompre diplomatiquement avec la France, une nécessité

Depuis une quarantaine d’année les Comores ont tenté de raisonner la France et ont essayé de trouver une solution pacifique à la question mahoraise. Une entreprise qui s’est soldé par un échec cuisant, tant la France n’a jamais montré le moindre signe d’apaisement, mais a, au contraire, continué à dicter sa loi, en départementalisant une partie du territoire comorien. Face à cette énième provocation, les Comores n’ont aujourd’hui plus le choix. Les responsables politiques devront clarifier leurs positions et rompre les relations diplomatiques avec la France en fermant l’ambassade de France à Moroni et en demandant son adhésion au Commonwealth.

En même temps, les autorités comoriennes devraient sérieusement envisager de saisir la Cour pénale internationale pour le transfert forcé de populations et la persécution d’un groupe identifiable pour des motifs d’ordre politique. Une initiative qui mettrait peut-être fin à cette fausse amitié de la France qui se traduit par toujours plus d’occupation et toujours plus d’arrogance.

Rompre économiquement avec la France, une preuve de responsabilité

Cette rupture devra également s’inscrire dans une stratégie économique répressive en boycottant les entreprises françaises aux Comores et en demandant à nos pays africains et arabes de boycotter les entreprises françaises tant que notre intégrité territoriale ne sera pas rétablie. Car dire que Mayotte est comorienne en acceptant tacitement l’occupation du territoire et sa départementalisation, en fermant les yeux sur les milliers de morts, en recevant chaleureusement François Hollande qui a encore affirmé que Mayotte était pleinement la France, en d’autres termes que la violation du droit international aux Comores lui donnait le droit d’inscrire pleinement Mayotte dans le paysage français est une haute trahison, une forme de capitulation et une hypocrisie sans nom des autorités comoriennes qui, sans courage ni conviction, jouent avec la vie et l’honneur du peuple comorien.

Le rôle de la diaspora comorienne

Face à l’outrance de l’occupation des Comores, la diaspora franco-comorienne devra également prendre ses responsabilités. Elle devra s’unir et exiger des élus de la République française le respect du droit. Elle devra mettre en place un « comité de vigilance » et œuvrer pour préserver la langue, la culture, la fraternité et les traditions comoriennes.

La diaspora devra également exiger des candidats à la présidentielle des Comores d’inscrire sur leurs programmes respectifs la rupture avec la France car les responsables politiques des Comores ne pourront plus pleurer Mayotte ni maintenir un silence complice et coupable une fois invités à Paris. Le temps de la clarification, du courage politique, du combat pour notre totale liberté et notre indépendance a sonné.

Nassurdine Haidari
Président du Conseil représentatif des associations noires (Cran) de la région PACA
Ancien élu PS de Marseille.



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par veridik le 15/08/2015 19:38 (depuis mobile)

Dans le contexte actuel... On peut dire... Qu'il a du cran...

2.Posté par Moroni le 15/08/2015 19:46

Je ne suis pas sûr que les Comoriens suivent ce Nassurdine Haidari.

3.Posté par dadou le 15/08/2015 19:46

surtout la rupture ECONOMIQUE : REFUSER TOUTES LES AIDES FRANCAISES!!!mais ca cest une une autre histoire et conseillee par une personne qui a le c...bien assis en france et ne connaissant pas les diffiucultes de ce pays exsangue !! comme disent les vieux "i fait bon de causer quand ou coné pas koué ou di"!!

4.Posté par oscar le 15/08/2015 19:57

Rien que ça !!! Il y en a qui ont vu jouer le film :" La grande illusion"

5.Posté par Choupette le 15/08/2015 20:01

Bon, qu'il donne l'exemple en rentrant fissa dans ses Comores chéries.

Parce qu'il n'a pas choisi la région la plus triste pour s'y installer: PACA, ... .

☺♫♪

6.Posté par Pat 974 le 15/08/2015 20:13

pat974
Comment peut-il cracher dans la soupe d'une France qu'il lui a ouvert les bras..........?
Et de faire se qu'il faut. Afin de ne plus avoir de comorien à prendre des kwasa-kwasa au péril de leurs vie pour une meilleure liberté.

7.Posté par Jean le 15/08/2015 20:26

"Conseil représentatif des associations noires"...

Si ça c'est pas du racisme?

Imaginez un Conseil représentatif des associations blanches!

Même notre extrême droit n'a pas osé un tel titre!

Assez de ces pleureuses, qui n'ont qu'un but, c'est de nous envahir, nous imposer leur religion, et leur coutumes ancestrales.

8.Posté par Zbob le 15/08/2015 20:57

Les Comores ? Couper les ponts , mais qui va renflouer les caisses , qui va , comme souvent envoyer du fric ( au nom d'une coopération que les Comores acceptent) pour payer les fonctionnaires , et les comoriens de Marseille ( première ville comorienne après Moroni ) qu'est-ce qu'ils en disent?
Ce type , qui représente il ? Qui l'a élu?

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 15/08/2015 21:05

fukcd473
Assez paradoxale ! Et si la France l'invitait à quitter le territoire "manu militari" !

10.Posté par Koa? le 15/08/2015 21:31 (depuis mobile)

Eeuuhh ? Il sait ce qu''il dit au moins? Les nombreux Koiça Koiça qui arrivent (illégalement ) à Mayotte, c''est qui? Des chinois? Non....des comoriens. Alors svp...mettez en la en (Nas)surdine.

11.Posté par Channa le 15/08/2015 22:03

Je précise tout d'abord que je suis mahoraise, L'affaire France-Mayotte-Comores est un sujet épineux et chacun a le droit d'avoir son opinion. Je n'ai absolument rien contre l'article en lui même, je tiens à signaler que Nassurdine Haidari (je pense qu'il est comorien) est un brave type, il ne dit pas que des sottises, seulement lorsqu'il parle d'hypocrisie en pointant du doigt Les Comores...qui reçoivent François Hollande, qui ont des relations économiques avec la France etc...Je dois dire que je suis perplexe. On est en droit de se poser des questions, lui il vit bien en France, dans la région PACA je crois.il doit certainement avoir la binationalité, n'est-ce pas une forme d'hypocrisie? QUESTION.

12.Posté par A mon avis le 15/08/2015 22:16

Ce n'est pas la première fois que le CRAN se manifeste par ses prises de position provocatrices. C'est sa seule manière de se faire remarquer.
Par ailleurs il parle en son nom personnel. C'est un abus que de se présenter comme président du Cran, car Il n'est pas dit dans son papier que le texte est le résultat d'une prise de position décidée en réunion du CRAN !

13.Posté par Didier Turquet le 15/08/2015 22:33

Il est vrai que cette personne représente que ses idées, pour travailler avec des comoriens depuis des années, ils ne partagent pas cette vision. Ce monsieur élu du PS a du mal comprendre les notions du suffrage universel, et encore moins celle du référendum de Mayotte. Si le même référendum était fait sur les 3 autres îles, il serai fort à parier que le résultat serai identique. Alors Monsieur le pseudo élu représentant de je ne sais quel asso, un peu d’humilité, vous ferai le plus grand bien.
Un particulier anti-raciste.

14.Posté par Moin la di le 15/08/2015 22:58

OUF !!! Enfin ........mais plus koissa koissa pou rejoindre un hébergement chez un cousin Mahorais pou bék la CAF et boire Dodo qui ne vous réussi pas alors resté aux Comores ou .........Marseille puisque Tonton Francois lé d'accord
fraternellement

15.Posté par kafir le 15/08/2015 23:08

Certes cette association joue son rôle pour ne pas dire fait son cinéma. Malgré moi je suis contraint de dire ce que désire la majorité du peuple Comorien une indépendance association avec ( la mère patrie France ) et ce sans réticence. Méfions nous des pompiers pyromane ! sans commentaire.

kafir

16.Posté par A mon avis le 16/08/2015 00:28

Les commentaires, c'est sur Jeune Afrique qu'il faut les faire !

Mais, bizarrement, "Le service des commentaires est actuellement fermé" !

17.Posté par kreole le 16/08/2015 00:54 (depuis mobile)

Monsieur pourquoi avoir la double nationalité? Avant d inciter les autres a aller aux combats com les chefs de l E.I poussent des ecervelés a tuer leur promettant d vierge donner l exemple je vous mets au défie de rentrer chez vous.

18.Posté par kreole le 16/08/2015 01:02 (depuis mobile)

Pourquoi les comoriens quittent t ils leur si beau pays indépendant?quel genre d energumène etes vous ?comment avez vous obtenu votre nationalité francaise.fierté mal placé va.

19.Posté par lorema le 16/08/2015 09:08

Avec tout le fric qu'il brasse avec son association il a le cran de parler de la sorte. Il mérite qu'on lui botte le cul et le renvoie chez lui. Sûr qu'il ne doit pas fréquenter les cantines .

20.Posté par maroco le 16/08/2015 09:41

Mayotte aux Comores - Indépendance pour la Réunion. On va pas faire chier avec ça, à quand le référendum en métro pour ces deux mesures (indépendance totale bien sur).

21.Posté par ALAIN DIMITRI le 16/08/2015 09:44

un raciste de plus dans notre france bleu blanc rouge

22.Posté par Tonton le 16/08/2015 09:51

lol, il fait plein le pot d' inspiration fachiste & raciste, et il est au PS.
Ils accuillent n'importe quel malade dans leurs rangs, à ce jour? Peut être une vocation pour moi.

23.Posté par fred le 16/08/2015 10:52

moi je vais aller sur son facebook pour lui dire directement

"qu'est ce que tu fous dans mon pays avec ta clique" à bouffer mes impôts qui servent pour tes alloc....
aller vite vite , retourne aux Comores

24.Posté par bob le 16/08/2015 10:56

La deuxième ville de Mayotte c'est saint Denis.

la deuxième ville de Moroni c'est saint Denis.

Merci aux élus pour votre contributions sans l'avis des citoyens

25.Posté par kersauson de (P.) le 16/08/2015 10:58

OKKKKKK

et vs ns rendez cette belle marternité
dont vs ne voulez pas vs servir ! vs preferez venir accoucher en France ( Mayotte)

et que fait on des comoriens de la + grande ville comorienne ?? ( Marseille)

26.Posté par Levieuxcréole le 16/08/2015 11:19

Il n'aime pas la France qu'il la quitte et qu'il reste chez lui aux Comores car ce monsieur semble être digne et fier d'être comorien.

Comme il le dit si bien il faut que les comores rompent toutes liens avec la France ainsi nous ferons des économies par ces temps de crise.

Par contre ce penseur Nassurdine verra son peuple s'enfoncer un peu plus tous les jours dans la misère car une indépendance totale ce sera aussi une misère totale pour le peuple qui va souffrit toujours un peu plus.

27.Posté par mibaistout le 16/08/2015 12:09

La France aime l'humiliation, allez fais moi mal !!! Que Nassurdine la mette en sourdine ou qu'il dégage avec toute sa bande!!!

28.Posté par muppets le 16/08/2015 13:48

Le CRAN fidèle à lui même, c'est à dire toujours aussi nul, mais avec notre argent

29.Posté par Sa position est trop paradoxale pour être crédible le 16/08/2015 14:26

Comment un ancien élu franco-comorien peut-être a se point être partisan, je n'ai pas d'idée perso sur Mayotte, ai essayé de me renseigné, ça m'a l'air bien compliqué, mais son point de vu n'est pas vraiment neutre et objectif, visiblement il est très partisan et j'ai du mal à comprendre sa haine et son racisme à peine voilè d'un intellectuel qui a plutôt réussi. Si son cœur est pleinement là bas, et qu'il crache sur la France, sa position n'est pas cohérente au vu de ce qu'il demande de faire a "ses compatriotes". Faite ce que je dit pas ce que je fait, et ça fait un peu l'hospital qui se moque de la charité.
Il est français et est tout a fait dans son droit, mais sa position très moralisatrice et extrémiste manque clairement de crédibilité personnelle qui est semble bien plus conciliante d'un point de vu diplomatique et économique.

30.Posté par Moin la di le 16/08/2015 14:46

Post 24 VIVE ZILBER et n'oubli aussi Nassima dans fond la Rivière la prochaine Mairesse de la Ville et que dire de tous ces autres Maires qui recherchent la facilité pour se faire élire alors que qu'ils ont déjà la population avec eux pour faire la mode ? ex Bras Panon Sainte Marie
Si ce Monsieur a marre d'habiter Marseille li fait un ti demande pour les HLM à Livrer prés de la gare dce St Denis

31.Posté par déplacement forcé de population????? le 16/08/2015 14:55

"En même temps, les autorités comoriennes devraient sérieusement envisager de saisir la Cour pénale internationale pour le transfert forcé de populations et la persécution d’un groupe identifiable pour des motifs d’ordre politique. Une initiative qui mettrait peut-être fin à cette fausse amitié de la France qui se traduit par toujours plus d’occupation et toujours plus d’arrogance."

???

Comment se fait-il que, actuellement 20 000 à 25 000 personnes surtout des comoriens(nes) débarquent illégalement à Mayotte chaque année au point que cette île compte près d'une 1 personne sur 3 ou sur 2 en situation irrégulière?

Les 3 îles des Comores ne seraient donc pas un paradis?

Et que fait le Gouvernement des Comores pour lutter contre ces migrants cherchant à débarquer à Mayotte, à l'insu de son plein gré, au delà du problème constitutionnel de l'appartenance ou pas de Mayotte à l'Etat comorien ?

Le but de ce gouvernement comorien est-il la déstabilisation ou la "colonisation" sociologique et démographique de Mayotte, via tous ces migrants venus dans des kwassas kwassas?

En tous cas, comment peut-on parler de transfert forcé de population?

32.Posté par jeune maorais le 16/08/2015 16:10

ils sont bizarre les gens ;moi qui n a pas connus l Independence des Comores je ne souhaiterais pas que mes enfants grandissent là-bas; le 5 président le plus riche d Afrique avec un salaire de 100000eu par mois. Avec un double nationalité bien sur .moi jeune mahorais qui veut m en sortir on me reproche, pourquoi tes ailleux on choisis la France; parce que j ai un prénom a connotation arabe; ce monsieur qui donne des conseils; pourquoi il rentre au pays pour aidé ce qui sont rester; pour quoi ils prennent le kwassa s ils sont heureux là-bas au final il s en foute lui il mange a sa fin;

33.Posté par Viva le 16/08/2015 16:21

Allez KLD un petit commentaire intelligent et sans consulter Wikipedia. Et pas de " bravo Nassurddine" ou " je plussoie Nassurddine". Nous voulons un commentaire constructif de votre part.

34.Posté par BOB le 16/08/2015 18:46

Post 30,
Tu as raison à 200% les Annette, les Virapoulé et autres politiques qui ont récolté les voix électorales qu'ils attendaient .Même Mme DINDAR au Conseil général embauche plus de Mahorais que de réunionnais Pourquoi le Conseil général de Mayotte les embauche pas puisqu'ils sont " français
Et les 50 comoriens qui sont partis dans la nature pendant les jeux des iles ,on en parle plus???????
Ceux la vont vivre à nos frais et nos taxes , monsieur le Préfet faites le nécessaire pour les retrouver rapidement
SVP un con tribuable.

35.Posté par Titi or not Titi le 16/08/2015 19:19

Un Peu De Lecture Pour Comprendre
Qui, Ils Sont !! 😜

http://www.foreignpolicyjournal.com/2011/03/12/the-rivkin-project-how-globalism-uses-multiculturalism-to-subvert-sovereign-nations/

36.Posté par Tehuantepec le 16/08/2015 19:47

Bien d'accord! Que Mayotte retourne aux Com ores conformément aux résolution s de la' ONU. Retour des comoriens de Marseille et de La Réunion à Moroni! Rupture des relations diplomatiques France\Comores' CHICHE! Continue CRAN tu me fais rêver !

37.Posté par môvélang le 16/08/2015 22:53

après la fin de la guerre , ils ( les occidentaux ''' ) ont dit , "" plus jamais çà"", , mé les francais , de race supérieures , ont le droit de faire pire que les nazis !!!!!!!!!!!

38.Posté par Que faire? le 17/08/2015 08:39

Rendez vite Mayotte aux Comores, le problème sera réglé !! des millions d'euros épargnés aux contribuables !

39.Posté par Rudolph le 17/08/2015 09:13

Sauf erreur de ma part, je crois que historiquement ce sont les comoriens qui ont mis à la porte leur monarchie vers Mayotte, ces derniers devenant de fait les mahorais........ donc dire que la France a foutu le bordel dans les archipels des Comores, je peux le concevoir (vu tout ce qu'on a fait en Afrique) mais cela mérite quand même un peu plus d'argument......

de 2 - les mahorais ont décidé de devenir Français.... pas les comoriens, les mahorais.......

donc arretez de nous casser les roubignoles avec ça.... si ils prennent la mouche pour une histoire de drapeua et d'hymne, ben restez chez vous et bien loin dans l'obscurantisme, nous français, on avance....

40.Posté par breneeke 12/70 le 17/08/2015 09:41

Nous sommes en temps de guerre, puisque la guerre de civilisation nous a déjà été annoncée par nos dirigeants politiques. Il faut choisir ses alliés, ses amis et combattre ses ennemis, traître. Point barre. Le CRAN n'est pas un allié, ni un ami...

41.Posté par JORI le 17/08/2015 13:30

"l’occupation de Mayotte.", tout comme l’auteur prend en référence les résultats de la consultation du 22 décembre 1974 soi disant sans ambiguïté mais dont on voit les résultats de l’émigration clandestine vers Mayotte, et des résultats qui montraient déjà que Mayotte souhaitait rester française, il faudrait rappeler à ce monsieur que Mayotte s'est prononcée depuis sans ambiguïté également sur son destin au sein de la France. C'est ce que l'on nomme le principe du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes que même l'ONU bafoue et que l'on n'entend toujours pas au sujet de l'annexion de la Crimée par Poutine. Étrange non!!. C'est ce que l'on nomme 2 poids, 2 mesures en fonction des forces en présence dans un conflit."Le temps de la clarification, du courage politique, du combat pour notre totale liberté et notre indépendance a sonné. ", j'en déduis que l'auteur de ce texte est d'origine comorienne, alors si la politique de la France ne lui plait pas qu'attend il pour aller combattre ses idées aux Comores plutôt que dans la vie choyée de la France???.

42.Posté par Que dire le 17/08/2015 14:08

Posté 38.
Commençons par rendre la Réunion aux Mascareignes avant de rendre MAyotte aux Comores. Il y a plus d'assistés réunionnais que mahorais. C'est le seul moyen d'épargner le contribuable français. Plus de dodo ni de rhum charrettes et hop ! Au travail réunionnais comme le font les mauriciens. Et les mahorais suivront l'exemple.

43.Posté par polo974 le 17/08/2015 14:29

le cran est un bidule qui ne fait que mettre de l'huile sur le feu là où on ne lui demande rien.
il prétend être représentatif de gens qui ne lui ont rien demandé à part de leur foutre la paix.

44.Posté par jeanpé le 17/08/2015 16:07

Ce Nassurdine Haidari est un véritable HYPOCRITE!! Il demande le boycott des produits Français et des entreprises Française alors que lui même et sa famille vivent tranquillement en France à Marseille! profitant des avantages de la France! Que ce monsieur montre l'exemple et rentre au Comore rejoindre ses frères pour les aider!

45.Posté par Caffreman le 17/08/2015 19:31

Le pauvre a du trop abuser des ;
Anisettes
Liqueur de génépi
et vins de Provence
on devrais le faire souffler dans le ballon.
Mais s`il est sérieux alors vite qu`il prenne l`avion et retourne aux iles Comores,solidarités
avec ses compatriotes Diantre, pourquoi rester en métropole?

46.Posté par Jacques BOVIS le 18/08/2015 10:06

les comores futur eldorado francais platine or et j'en passe

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes