MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Un remake des "Dents de la mer" tourné à la Réunion ?


Par - Publié le Jeudi 14 Février 2013 à 10:57 | Lu 4075 fois

Un remake des "Dents de la mer" tourné à la Réunion ?
La Région envisagerait de participer à la création d'un studio de cinéma à la Réunion.

Pour y tourner un remake des "Dents de la mer"?

Plus sérieusement, j'ai retenu un chiffre : Pour 1 euro d'investi dans cette activité, les professionnels du cinéma dépense 5 euros à la Réunion...

Je ne connais pas beaucoup de secteurs d'activités qui présentent un tel retour sur investissement...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mi marche ec Melenchon le 14/02/2013 13:31

il faut reconnaitre que Paul Verges avait vu juste la dessus avec l'iloi

2.Posté par Close up le 14/02/2013 13:45

Mégalomanie! Il n'y a eu que quatre films de cinéma tournés jusqu'à présent sur l'île. Certes le rythme semble s'accélérer mais de là à penser qu'il est rentable d'investir 150 M€ dans un studio de cinéma...
Un projet similaire est prévu à Toulouse. Voici ce qu'en pense Thierry de Segonzac, président de la Fédération des Industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia (FICAM). Cette organisation syndicale patronale regroupe plus de 170 entreprises.
"Sur les 60 plateaux de tournage qui existent en France, une trentaine est affectée à l’activité cinématographique. Et seulement la moitié d’entre eux sont occupés ; les infrastructures françaises sont donc largement sous-exploitées. Il faudrait 50% de production en plus pour atteindre l’équilibre (...)
Avec la Nouvelle Vague, les films sont sortis des plateaux et n’y sont jamais retourné. Depuis dix ans, il y a environ trois films français qui sont intégralement tournés en studio chaque année. Et c’est pareil pour les films européens. (...)
Les élus locaux vont s’impliquer et investir dans ce projet pendant deux ans, et puis ils vont se planter et ils n’investiront plus jamais dans un projet de cinéma… »

Avant de créer un studio à la Réunion, il faudrait consulter la FICAM et l'APC l’Association des Producteurs de Cinéma.
Mais ce qu'on peut déjà dire, qui relève du bon sens, c'est que ce studio ne pourra certainement pas créer des emplois pérennes. Les producteurs ne viennent ici que pour deux raisons, dans l'ordre:
1/ les subventions
2/ les décors naturels.
Le studio ne sera utile que pour quelques rares scènes, et pour servir de lieu de repli en cas de mauvais temps.
Il serait plus raisonnable de faire une isolation phonique dans un hangar désaffecté, afin de servir de lieu de repli et de studio occasionnel...

3.Posté par Charly le 14/02/2013 13:49

Bah, avec tous les requins que nous avons ici (non pas en mer, mais bien sur terre)..., tout dépend du scénario, mais oui, il y a de quoi faire le festival de canne!

4.Posté par Jiji2 le 14/02/2013 17:33

1 euro d'investi dans cette activité, les professionnels du cinéma dépense 5 euros à la Réunion...

----

Comment vous pouvez gober ça?

Vous mettez 500 000€ de la Region et ça vous rapporte 2 500 000€? dans les hotels, restos? c'est des palaces votre truc, c'est combien d'Euro la journée que dépensent les acteurs, ils claquent autant d'argent!
Pourtant c'est pas le Quatar.

MDR Pierrot, ce qui vous a raconté ça vous avez bien eu, la preuve vous colportez cette rumeur le matin à la Radio...

5.Posté par Close up le 14/02/2013 22:44

Une étude très complète a été faite par la région PACA pour étudier les retombées des tournages sur la Région, en termes financiers. En voici un extrait:

Longs métrages intégralement tournés en PACA
Le montant moyen des dépenses effectuées en PACA par les longs métrages intégralement tournés en Région de l'échantillon s'élève à 575 099 EUR pour 37 jours de tournage en moyenne sur le territoire régional, soit une dépense quotidienne de 15 756 EUR.
-Les rémunérations constituent plus de la moitié des dépenses en PACA (52%). Les frais de personnel captent à eux seuls plus du quart du budget régional.
- 44% des frais effectués en Région PACA sont des dépenses de tournage. Premier poste de dépenses régionales, les charges de transports, défraiement et régie représentent à eux seuls plus du quart des dépenses en PACA.
-La part des dépenses en Région relative aux frais techniques est inférieure à 4%.
Très peu concerné par les phases amont et aval des tournages, l'essentiel du budget régional est consacré aux dépenses de production à proprement dites et notamment aux postes suivants :
- Transports, défraiement et régie (poste qui inclut, entre autre, les frais de déplacements, d'hébergement et de restauration),
- Décors et costumes ;
- Personnel (embauche de technicien locaux).
On notera par ailleurs le faible recours à l'emploi de comédiens locaux : moins de 6% des dépenses d'interprétation des longs métrages de l'échantillon sont localisées en PACA et ces films ne consacrent que 7% de leur budget régional à ce poste."

Il est clair, à la lecture de cette étude, que les retombées financières avancées par la Région Réunion sont très loin de la réalité...

6.Posté par Guy Marcoz le 19/02/2013 16:05

Une lecture qui démontre à Zinfos974 qu'il y a nettement plus rentable que le cinéma en terme de retour sur investissement ...

" A titre de comparaison, le mercredi 17 mai 2006, ...Après avoir obtenu le feu vert de l'Agence de l'environnement, la Marine Américaine avait procédé à l'immersion de la coque dépolluée, de l'ancien porte-avions "Oriskany" - 3 fois plus gros que la Jeanne - au large de la Floride dans le Comté d'Escambia situé au Nord-Ouest de l'Etat. L'étude qui avait été faite par l'Université d'Etat de Floride datant de 2004 avait estimée que l'ensemble coûterait 19 millions de dollars mais pourrait rapporter 92 millions de dollars, CHAQUE ANNEE en revenus touristiques... Ce qui a été largement démontré à ce jour et pourrait donc pour son plus grand bien, être facilement applicable à l'économie Réunionnaise.

Une étude faite en Floride a prouvé que la création de récifs artificiels – tels que le sabordage du vaisseau Spiegel Grove en 2005 – a créé plus de 26.000 emplois dans la région côtière du sud-est, et que celle-ci génère plus de 1,7 milliards de dollars par an de chiffre d’affaire dans le secteur de la plongée, un succès économique loin d’être négligeable. L’étude ajoute que pour 1 dollar dépensé pour la création de ces récifs en Floride, 131 dollars de profits ont été générés par le biais de la pêche sportive et de la plongée sous marine. Forte de ces résultats, la Floride a volontairement créé le 27 mai 2009, un des plus gros récifs artificiels au monde en coulant après l'avoir dépollué le vaisseau USS Vandenberg (160 mètres de long) au large de Key West à l'extrême Sud de l'Etat."

(http://nautilus-lajeanne.com)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes