Société

Un rassemblement "contre le massacre des animaux" devant la préfecture

Samedi 21 Octobre 2017 - 12:49

Une cinquantaine de personnes sont réunies ce samedi matin devant la préfecture pour répondre à un appel citoyen pour dénoncer la situation critique de la maltraitance sur les animaux et l’errance animale sur notre île.

Le but : provoquer une prise de conscience des pouvoirs publics afin de mettre en place une véritable campagne de stérilisation. L’euthanasie n’est en effet qu’un bouche trou et n’est pas viable sur le long terme selon les organisateurs de la manifestation.



R. Floricourt sur place
Lu 1139 fois



1.Posté par jerome le 21/10/2017 16:41

Il y a fort à faire pour venir à bout de la maltraitance animale. A ce sujet, j'ai été profondément bouleversée et indignée en lisant l'article sur Zinfos974 ayant pour titre :
"Saint-Paul: Il maltraite son chien et rigole au nez de ses voisins"
Vendredi 20 Octobre 2017
Un chien en piteux état à la Plaine Saint-Paul, à côté de l'école maternelle Caramboles. Enfermé 24 heures sur 24, dans une cage avec une courte laisse et à même le béton, le calvaire de ce chien visiblement affamé et "régulièrement sans eau" dure depuis deux ans. Le pauvre animal ne sort même pas pour faire ses besoins et la cage est jonchée d’excréments. Ce chien a des conditions de vie abominables, ne peut même pas se dégourdir les pattes, ni sortir pour faire ses besoins, il y a urgence à le retirer d'office rapidement, qu'une association de protection animale le sorte de là avec l'intervention des gendarmes car cette pauvre bête va se laisser mourir de désespoir dans une souffrance....

2.Posté par LE BELLEVILLOIS le 21/10/2017 22:57

Bravo pour votre solidarité j'étais là il y avait que des chiens de race mais pas un petit bâtard les manifestants font ils de la discrimination et du racisme envers les animaux?

3.Posté par Pierre Vergereau le 22/10/2017 07:08 (depuis mobile)

L'errance animale personne ne s'en préoccupe réellement. pas plus nos élus locaux que l'État. Pas plus que la pollution automobile de certains moteurs diesel trafiqués.

4.Posté par Bénévole le 22/10/2017 08:48 (depuis mobile)

@lebellevillois j’y étais aussi et si vous vous étiez renseigné, ces « chiens de races » comme vous dites il y avait par ex 1 pinscher sauvé il y a 3ans retrouvé etat de cachexie, 1 chien retrouvé abandonné au volcan, 1 chienne sauvée cette semaine

5.Posté par lilas le 22/10/2017 11:15


@4.Posté par Bénévole. Exact et nos petits chiens royals bourbons en faisaient partie.

6.Posté par Michel le 22/10/2017 12:40

Pas de problème donc avec les meutes de chiens qui trainent jusque dans les centres villes, en viennent à attaquer de simples passants, joggers, cyclistes, et déciment les élevages d'animaux dans les fermes ?

Entre ceux qui laissent leurs clebs divaguer hors de chez eux, en toute irresponsabilité et toute impunité, et les "amoureux" forcenés des bêtes, on est bien entouré !

7.Posté par erick le 22/10/2017 14:02

De tout coeur avec ce rassemblement en faveur de nos amies le bêtes dont un certain nombre sont en grande détresse et souffrance.

8.Posté par louisette le 22/10/2017 14:10

Il serait souhaitable qu'il y ait un refuge animalier dans l'est et l'ouest digne de ce nom, ces refuges sont demandés depuis longtemps. Par ailleurs, concernant les petits chiens Royals Bourbons, je connais bien les petits chiens de l'île de la Réunion (que l'on appelle des Royal Bourbon ce sont en fait des croisés par exemple de coton, des croisés de petits bergers, de petits griffons, de petits papillons, de petits pinscher, de petits teckels, etc.......). Ils sont intelligents, sensibles, affectueux et très attachants, ce sont des petites merveilles. De plus, ils sont souvent bien beaux surtout lorsqu'ils ont la chance d'être heureux et choyés par leur famille. Pour ma part, j'ai un faible pour les petits chiens royal Bourbon et j'ai déjà adopté deux petites chiennes au refuge SPA du Grand Prado de Sainte-Marie de l'île de la Réunion qui sont très attachantes.

9.Posté par sebastien le 22/10/2017 14:33

Mais comment ne pas penser à ces pauvres chiens et chats enfermés en fourrière (pas de week-end pour eux, pas de sortie, pas de NOEL (ou plutôt le pire cadeau : la mort), délaissés par des humains inhumains) condamnés à la piqûre fatale qu'ils redoutent avec angoisse où leurs jours sont comptés, pauvres victimes innocentes qui n’ont probablement pas envie de passer entre les mains d’un veto euthanasieur dans l’horreur de ce qu’on appelle une “salle d’etuthanasie”, je trouve cela honteux surtout lorsque l’euthanasie est pratiquée sur des animaux en bonne santé.

Le rôle d’un vétérinaire est de soigner un animal malade et non de donner la mort à un animal en bonne santé. je vois d’ici déjà les réponses , “si c’est pas un tel qui le fait ce sera un autre, etc, etc, mais quand même. Bien évidemment la loi le permet et cela permet de se donner bonne conscience. Résultat dramatique : des euthanasies à longueur d’année dans les fourrières et c’est lourd à porter sur notre conscience d’humain.

Certains vétérinaires refusent catégoriquement d’euthanasier des animaux en bonne santé et inoffensifs car c’est contraire à leurs principes alors que d’autres vétérinaires, sans état d’âme, acceptent pour le fric d’euthanasier en fourrière des animaux non malades, ou qu’on peut arriver à se rétablir, mais peuvent-ils se regarder dans une glace ?

Conclusion : il y a urgence à ce que les parlementaires revoient la loi sur l’euthanasie animale pour que celle-ci ne soit pratiquée qu’exceptionnellement (animal par exemple en fin de vie qui souffre le martyr à cause d’une maladie incurable,....)

10.Posté par loyada le 22/10/2017 19:24

2.Posté par LE BELLEVILLOIS...regardez le dernier article sur le chien retrouvé mort , pas un batard pourtant ? les batards ne sont pas toujours ou on le croit , quand a la solidarité les personnes se trouvant sur ces lieux s occupent de leurs chiens ELLES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

11.Posté par christophy le 22/10/2017 23:28

@Poste9 posté par sebastien. Je suis d'accord avec vous. Et ce qui me choque et m’indigne ce sont les milliers de chiens et chats qui sont euthanasiés, chaque année, dans les fourrières animales de l'île. Il faut savoir qu’avant l’euthanasie, l’animal ressent des émotions : angoisse, stress, l’odeur de la mort qui rode dans les fourrières, etc.... Il y a quelque temps, j’ai eu connaissance d’une histoire incroyable qui m’a profondément bouleversé : dans une fourrière animale, un pauvre chien a senti qu’il allait subir l’injection mortelle et au moment fatal, il s’est mis à verser des larmes, les larmes coulaient réellement de ses yeux et il était terrifié, à ce moment là l’employé de la fourrière et le vétérinaire (habitués aux séances d’euthanasies) sont restés sous le choc, tant ils étaient émus, cela a réveillé la conscience du vétérinaire qui a refusé de l’euthanasier. Au final, ce chien a eu la vie sauve et cette histoire a super bien fini car il a été adopté très rapidement par une grande amie des bêtes bouleversée par l’histoire de ce chien. C’est vraiment touchant et cela laisse à réfléchir, les chiens ne peuvent parler mais ils comprennent rapidement et souvent il ne leur manque que la parole.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter