Faits-divers

Un quinquagénaire viole sa compagne et sa petite fille

Samedi 14 Avril 2018 - 07:26

Alors que l'homme de 57 ans s'est déjà retrouvé devant la cour d'assises pour des faits de viols sur une femme il y a 30 ans. Aujourd'hui, de nouveau accusé, il s'agirait cette fois-ci de viols sur sa compagne et sur sa fille. Le verdict devrait être connu lundi.


Un quinquagénaire viole sa compagne et sa petite fille
Jugé en 1989 pour viols sur une jeune femme de 19 ans, l'homme semble ne pas en avoir eu assez. Aujourd'hui âgé de 57 ans, c'est sa propre compagne et sa propre fille, entre ses 7 et 11 ans, qu'il agresse sexuellement. Une nouvelle fois sur le banc des accusés, l'homme ne nie pas: "oui, je reconnais les faits, mais je n'ai jamais été violent". Il va même jusqu'à raconter en détail les neuf viols et agressions sexuelles. Il déclare en toute franchise "lorsque j'avais des envies et que ma femme ne voulait pas, je prenais la petite."

En 2016, "les services sociaux d'un collège dionysien préviennent le parquet de la détresse d'une jeune fille, qui affirme avoir subi de nombreux viols de la part de son propre père", souligne le JIR. La brigade des mineurs de la sûreté urbaine départementale du commissariat Malartic s'est très vite saisie du dossier. Le père a été interpellé à son domicile, avec des seringues intra-caverneuses, habituellement utilisées par les personnes souffrant de difficultés érectiles. Avec ces injections, les relations sexuelles pouvaient durer des heures. "Il pouvait se faire jusqu'à trois injections dans la journée. C'était infernal", confie la compagne de l'accusé. 

Le quinquagénaire sera défendu par Me Mihidoiri Ali. Le verdict devrait être connu lundi en milieu de journée.
Charline Bakowski
Lu 6467 fois



1.Posté par L'Ardéchoise le 14/04/2018 12:46

Cela donne envie de gerber !!!

2.Posté par Abominable minable le 14/04/2018 14:21

Envie de fracasser soudaine et certaine .

3.Posté par Marie le 14/04/2018 15:28

faudrait les castrer dans des cas comme cela.....!

4.Posté par SPARTACUS974 le 14/04/2018 16:23

Je vais avoir honte de dire que je viens de la Réunion car franchement les faits divers sont à gerber .Il y a une concentration de tarés exceptionnelle sur notre petit caillou.Et dire que certains se gargarissent encore du modèle réunionnais du fameux vivre ensemble.

5.Posté par Georges donald POTOLA le 14/04/2018 17:16

Poste4 Spartacus974

1 Je pense que tu n'es pas Réunionnais.
2 En France les fait-divers ne sont pas tous dans la presse, encore moins dans la presse Nationale.
3 Il n'y a pas plus de tarés ici qu'ailleurs.
4 Arrêtez de parler du vivre ensemble car vous êtes loin de savoir ce que sait.
Vous avez raison ne dites surtout pas que vous venez de la Réunion. Quoi qu'il arrive, je suis Réunionnais et je le revendique avec fierté, ça c'est dans le sang.

6.Posté par Marie le 14/04/2018 18:01

à Georges donald POTOLA vi faire rire ma bouche revendiquez jeune homme si vous en êtes fier tant mieux pour vous mais je trouve que l'évolution du réunionnais ne se fait pas dans le bon sens, en plus votre hypocrisie quand vous parlez du vivre ensemble alors que vous êtes racistes, vous n'aimez pas les mahorais,malabars, les arabes, les z'oreils et les réfugiés et vous osez encore parler du vivre ensemble c'est du grand n'importe quoi! de belles paroles c'est tout c'est du vide derrière!

7.Posté par A m"diter le 14/04/2018 18:33

P.S le vivre ensemble n'a rien à voir avec les faits divers faut pas tout mélangé sous prétexte de La Réunion!

8.Posté par Tanguy le 14/04/2018 19:06

la castration chimique s'impose à ce triste individu.

9.Posté par Réunionnais est fière de l''être le 15/04/2018 10:44 (depuis mobile)

Marie désolée mais à la réunion on est pas raciste du tout justement on vie ensemble vous Avez un peu trop de préjugés, faut tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler.
À la réunion comme partout ailleurs il y a des crimes sexuels

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 23:28 Les barrages levés sur la quatre-voies de St-Louis