Société

Un professeur reçoit un avertissement pour avoir parlé créole

Jeudi 23 Mai 2019 - 10:24

Lors d'une réunion pour un incident en classe, un enseignant à l'école Laurent Vergès au Port, prend la parole et s'exprime en créole, qui est la langue maternelle de 80% des élèves. 

Or, l'inspecteur était présent ce 11 décembre 2018. Ce dernier lui a interdit de poursuivre en créole et lui a ordonné de parler en français sous peine de sanctions. 

L'enseignant habilité à enseigner dans la langue "régionale", a été convoqué par l'inspection en avril dernier et se voit recevoir "un avertissement solennel", pour refus d'obtempérer. 

Suite à cet avertissement, la FLAREP -Fédération pour les Langues Régionales dans l'Enseignement Public- a lancé une pétition pour dénoncer "l'attitude scandaleuse de l'administration éducative". 

Ils demandent ainsi le retrait de cet "avertissement solennel" ainsi que la diffusion d’une circulaire académique reconnaissant l'usage par les enseignants des deux langues de la région dans l’exercice de leurs fonctions.
 
Le professeur d'école milite également à titre personnel pour l'égalité linguistique entre français et créole, pour un bilinguisme équilibré.
Lu 37467 fois
Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Nathalie D le 23/05/2019 10:54 (depuis mobile)

J''ai rien contre le créole bien au contraire mon mari est réunionnais et toute sa famille est là-bas. Le réunionnais est réunionnais avant d''être français. Bonjour le choc des cultures pour certains !

2.Posté par Antoine le 23/05/2019 11:11

Je pense que l'IEN a commis une faute professionnelle et qu'il doit être convoqué par son supérieur hiérarchique pour un avertissement selon la réglementation.

3.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 23/05/2019 11:21

Comme Réunion Première ...Mina ....Milé ..... hi hi hi...!!!

4.Posté par eh oui! le 23/05/2019 11:32

Dans le primaire , l'inspecteur n'a qu'un objectif , depuis toujours: infantiliser les profs des écoles alors là , il en a profité.
Réactions des collègues ? car l'infantilisation passe bien souvent par l'acceptation

5.Posté par et ça étonne encore le 23/05/2019 11:33

Juste une question que je me pose comme ça , en passant:
Qu'aurait fait cet inspecteur en Corse , face à un enseignant s'exprimant en corse en classe.?

6.Posté par ZembroKaf le 23/05/2019 11:44

lo inspestère la vé son...kiki...pou graté...!o!

7.Posté par Nathalie P le 23/05/2019 11:44

Je me bats pour que mes enfants s'expriment en français ! Ils parlent créole entre camarades, mais je n'accepterais pas que l'enseignant leur parle en créole !

Vous êtes payés pour faire monter le niveau, et non le faire baisser !

En apartheid, si un élève ne comprend pas le mot français je suis d'accord qu'il faille lui ré-expliquer en français ou en créole, mais certainement pas devant toute la classe ! Je dis NON.

Je suis entièrement d'accord avec l'Inspecteur

8.Posté par Jean Payet le 23/05/2019 11:47 (depuis mobile)

Et les élèves ne parlant pas créoles, on les met de côté ? Le réunionnais c’es Pas LE créole, c’Est le malbar, le zoreil, le comor, le créole, le zarab. Le réunionnais c’est le mélange !
Parler français pour l’ecole C’est mieux

9.Posté par Choupette le 23/05/2019 11:49

3.Posté par Ti Tangue Zilé zone

C'est vrai ça, d'où ça sort ce "mina, milé ... ". De mon temps, ce sont les demeurés qui parlaient comme ça. Et ils étaient aussitôt corrigés par les parents " moin nana = moi j'ai, et à moin lé = moi, je suis ... "

Alors, les "mina et milé ... " faut consulter ... .

10.Posté par oups le 23/05/2019 12:03

c'était pas en classe c'était une réunion pour incident pour mémoire la langue officielle en France est le Français

11.Posté par potola georges le 23/05/2019 12:14

Nous voila revenir au temps des colonies, quand ce genre de personne débarque chez nous, il se prend pour Dieu, en métropole c'est un pauvre bougre anonyme dans le froid, qui fait son job plus ou moins bien. Ici dans la colonie, il se croit d'une race supérieur, au dessus de tous les Réunionnais, y compris au dessus de notre recteur peï, d'ailleur ce dernier ne bougera pas le petit doigt pour défendre ce prof créole. Quand aux sanctions contre cet inspecteur, faut pas rêver mes frères, on ne touche pas un être supérieure, au pire une promotion pour lui.
Nos frères et sœurs professeurs réunionnais , sont rabaissés, humiliés, sanctionnés, cela dur depuis des années, ne comptez surtout pas sur les syndicats pour les défendre, tous des vendus, Ils ont passé des accords au plus haut niveau pour faire muter leurs compatriotes au dépend des ultra marins.
Le Réunionnais a trop peur, un prof me disait récemment, si je bouge ma carrière est foutu...
Il préfère se rabaisser, se courber et lécher les bottes dans l'espoir d'une promotion.
Les autres Réunionnais continuent à dormir... DODO BABA, le réveil sera brutal !
Félicitation à ce professeur qui a eu le courage de dénoncer cet abus de pouvoir, cette injustice.
Mais d'après ce que je vois et entends, J'ai peur pour l’avenir et la paix dans mon Île,

12.Posté par vince le 23/05/2019 12:19

reunionnais levent la tete !!exprime a zot en kreol ici c la REUNION sek les pas content traverse!!!!!
na toujour i veu rabaisse nout cultur nout tradition nout koser nout misic bin kouer zot fai chez ici aller !!zot va fait anou plaisir

13.Posté par microipi le 23/05/2019 12:32

@ poste 5 qu'aurait fait cet inspecteur face à un enseignant corse la réponse il aurait fait dans son froc en criant allo smecta ou tata immodium en kréol tortue y konné son zerbe

14.Posté par Joseph le 23/05/2019 12:41

Les enfants sont à l'école pour apprendre.
Le Français est la langue officielle, on parle créole quand on maîtrise le Français, là d'accord, mais pas avant !

15.Posté par Lib le 23/05/2019 12:41 (depuis mobile)

si mi comprend bien post 7 le créole c bas nivo alors ke na dautre pays i parle créole basé su le francais et ke le bien reconnu par la population et dans les administrations mi voi ke na certain na honte le créole

16.Posté par bouboul974 le 23/05/2019 12:42

Poste 7 parler et enseigner le créole à l’école permet d'évoluer mieux encore pour comprendre le Français, honte a vous de dénigrer le Créole de la sorte!!!!!

17.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 23/05/2019 12:42

@ 7.Posté par Nathalie P le 23/05/2019 11:44

Les inspecteurs devraient également se pencher sur les accoutrements (coiffure, habillement, tatouages) desdits "Professeur (es)" des écoles ....

L'EXEMPLE oté ... Je me rappelle de l'exemplarité mes INSTITUTEURS ..MERCI A EUX

18.Posté par noe le 23/05/2019 12:51

La langue de la République est le « français » !!!! Jack Lang a fait son cinéma en inventant les langues régionales quand il était ministre car il n’avait pas grand-chose à faire ! les langages « créoles » sont des patois , mélanges du vieux français des pirates , de l’anglais et autres … et de nos jours certains en manque d’initiatives veulent réécrire les patois …. du n’importe quoi !

19.Posté par Professeur Komunistov le 23/05/2019 12:51

7 en apartheid.......ptdrrrrr !!!!!!!!! Apartheid n'a rien à voir avec aparté, mais descend du français apartité ( intraduisible en kreol à moins de lancer dans un pénible laïus patoisant de cinq minutes )

Un coco sectaire (par définition) a réussi à se victimiser et à créer un faux débat sur son caillou, surtout ne pas changer les vieilles techniques de propagande puisqu'il y a encore des bulots qui gobent !


Comme toujours avec les cocos il faut différencier ce qu'ils prônent pour les pays qu'ils veulent foutre par terre.......de ce qu'ils font la contrario lorsqu'ils ont le pouvoir !

http://www.axl.cefan.ulaval.ca/europe/russie-4pol-lng.htm

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=61129

20.Posté par Zilé zone le 23/05/2019 13:04

Le colonialisme a encore ses défenseurs. Et pourtant, dans les mairies, on peut faire usage de la langue créole pour célébrer les mariages, on peut aussi préparer un CAPES créole dans nos universités.....Certains veulent faire tourner la roue de l'Histoire à l'envers. Pengare à zot, un zour bèzement va péter! Okilé lo CRAN?

21.Posté par Monik le 23/05/2019 13:12

Il s'agit là d'une discrimination à prétexte linguistique. Cet inspecteur de l'Education Nationale ignore-t-il les textes de loi ? Ne sait-il pas que depuis le 18 novembre 2016, l'article 225 du Code Pénal a été modifié par la loi n°2016- 1547 qui dit,entre autres, ceci : "Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes - physiques sur le fondement de leur origine,..de leurs opinions politiques....de leur appartenance ou de leur non-appartenance,vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée" ?
Ce qui est nouveau aussi c'est le fait de considérer ces différences de traitement comme des discriminations lourdement punies par la loi (cf Le titre du Chapitre 3 dont le premier article est le n° 86 est "L'action de groupe en matière de discrimination"). Que dit et que fait Monsieur le Recteur pour faire respecter la loi?

22.Posté par lou le 23/05/2019 11:20

je suis outré en lisant vos commentaires. je ressent du mépris pour ma cultures et nos cultures. mois je parle Français et créole avec mes enfants. qui zot y le pour accepter le comportement de cette inspecteur?

23.Posté par qoop le 23/05/2019 13:21

A ce compte là, je propose une pétition pour que le créole mais aussi le mahorais et le malgache soit autorisé en classe. (bon courage)

ps : Un fonctionnaire d'état qui milite pour l'usage d'une langue régionale au travail, n'a forcément pas tout compris à son statut.

24.Posté par sucorsu le 23/05/2019 13:21

Salutu

>>Qu'aurait fait cet inspecteur en Corse , face à un enseignant s'exprimant en corse en classe.?
oh et bien il apprendrait a nager avec des cailloux dans le port de Bastia :-)

plus sérieusement la sanction est plus que ridicule , il faut savoir relativiser. les gens qui ont trop de pouvoir déconnent parfois.

a Dopu

25.Posté par Eric le 23/05/2019 11:22

A Jean payet
Tu oubli le mauricien, l'africain, le malgache, l'anglais, l'espagnol, l'allemand, le portugais, le tunisien, l'algérien, le marocain, etc....
Et toutes les sauces qui vont avec !

26.Posté par Babeuf le 23/05/2019 13:30

Que cet enseignant parle et écrive le Créole dans ses cours c'est entièrement légitime.
Qu'il s'exprime en Créole lors d'une réunion probablement pédagogique, c'est non!
Imaginez une réunion pédagogique ou un conseil de classe pendant lequel le prof d'Anglais parlerait Anglais, un autre en espagnol ,un autre en Allemand, et pourquoi pas en Arabe!!!
Il faudrait traduire à chaque intervention!!!
Cet enseignant de la langue créole est un provocateur et a bien mérité une sanction que je trouve légère.

27.Posté par MARIE le 23/05/2019 13:38 (depuis mobile)

Perso lors d''une réunion ou convocation, nous sommes tenus de ns exprimer correctement ! Sans renier mon Créole ! Ou lé in professeur et ou lé pa non plus ds une cour de récré !!! Avec ça, le créole lé expressif quand li lé en colère ! Lol

28.Posté par MARIE le 23/05/2019 13:40 (depuis mobile)

Lol ! Mi veut le boug té sent pa li insulté di tout !
Plus sérieusement ! Les profs d'aujourd'hui ne sont plus du tout comme ceux d'avant ... et c'est triste

29.Posté par Modeste le 23/05/2019 13:52 (depuis mobile)

À lire l''article c''était lors d''une réunion en présence de l''inspecteur d''académie..... effectivement il aurait dû s''exprimer en français en plus pas sur également que l''inspecteur l'ai compris. De plus un minimum de respect envers son supéri

30.Posté par effet blanquer le 23/05/2019 13:54

voila pourquoi il faut voter younous ormajee

31.Posté par lila le 23/05/2019 11:54

A l ècole en cours on doit parler français! Desolée pour les progressistes!

32.Posté par Raoult le 23/05/2019 14:01 (depuis mobile)

A Nathalie, en koi exprimé en kreol par moment, i baisse le nivo ? De mon temp, ban instite , + 40 an la kozr ek nou souvent en kreol...et mi pense pas ke jordi cette génération ley demeuré. La réalité c ke un paker la honte zot langue, pas moin

33.Posté par rekin le 23/05/2019 14:19

@11 je n'ai aucun mépris pour votre culture qui est la mienne également. J'ai beau parler créole je ne veux pas du créole dans une salle de classe. L'école est celle de la république et la république est à ce que je sache française.
Le créole c'est entre camarades dans la cour dans la rue. L'école est censée faire progresser un enfant. Le créole n'amènera que confusion chez l'enfant lors de son expression en français.

34.Posté par kgn le 23/05/2019 14:21 (depuis mobile)

Apparament parler créole c'est faire baisser le niveau...pas de soucis en métropole aucun prof parle le créole...il y a des départs tous les jours vers Paris...

35.Posté par @ 11 le 23/05/2019 14:30

Mwin t'un créol ! mi reni pas dutout ma race, mon créol. Mwin lé complètement d'accord avek l'inspecteur !

Mi envoye mon marmaille lékol po ke lu apprend bien coze français. Le créol, lu apprend avek son band kamarade et à la case, mais lékol lé fé po aprend le français ! lire écrire et calkuler !

Mi pe comprendre que ou lé pas d'accord avek mwin, mé insulte pas mwin parske mi pense pas kom ou !

Apcette que mi pense diférament d'ou! notte deu lé créol, notte deux nana deu fasson différente de vwar ce problème ! mé respekt à mwin si ou plé !

36.Posté par citoyenne-lambda le 23/05/2019 14:35

Tous les membres de cette réunion sont-ils "créolophones" ? Si oui, où est le problème ? Si non, la politesse voudrait que la personne s'exprime dans la langue commune à tous, non ?

37.Posté par Modeste le 23/05/2019 14:36 (depuis mobile)

Lou si tu sens du mépris pour ta culture met un peu d'engrais..... pour l'enrichir 😁

38.Posté par Angel le 23/05/2019 14:50 (depuis mobile)

Bin moin mi di koé francais band couillon zot peau ek zot cheveu les pa pareil ,les vilain un creole i fe le zoreil t.et plus vilain un zoreil i fe le creole. Parcke i arange a zot di toute c creole o moin i permet integre à zot. Vive le creole

39.Posté par cathy le 23/05/2019 14:54

c'est une blague on est créole et je ne vois pas en quoi ça dérange quoi c'est notre culture quand même on renit pas ça

40.Posté par Orange is bad le 23/05/2019 15:01

Post 5
En Corse, il maîtrise le français depuis Napoléon Ier

41.Posté par @ 15 le 23/05/2019 15:07

Premièrement nous ne sommes pas un pays, nous sommes un département Français !

Les Seychelles, Maurice etc ... sont des pays (îles indépendantes), nous nous sommes Français jusqu'à preuve du contraire.

Nous n'avons de pièce d'identité Réunionnaise, mais bien une pièce d'identité Française !

Vous êtes complètement à côté de la plaque, ne modifiez pas le débat svp !

J'ai vu trop de créoles en Métropole êtres complexés, ne sachant pas faire une phrase en français ! Dernièrement, lors de la crise des Gilets Jaunes nous avons vu que certains ne comprenaient même pas ce qu'on leur disait, et en plus ils n'arrivaient pas non plus à se faire comprendre dans leur revendication !

Mwin lé d'accord que de moun y cause créole, mais nous lé d'abord Français ! Sek lé pas content, ben change de pays, allé Maurice, Allé Rodrigue, Allé Seychelles ! Mais la Réunion c'est la France dans l'Océan Indien !

42.Posté par Papé restank le 23/05/2019 15:20 (depuis mobile)

Je comprends qu''il est important pour les Réunionnais de maîtriser parfaitement la langue française pour leurs études et leur avenir professionnel, puisque la Réunion a fait le choix d''être rattachée à la France. À suivre.

43.Posté par pipo le 23/05/2019 15:29

Et si moi aussi je faisais mon travail en parlent Créole... Certains pilotes son Créole, mais je leur parle en Français ou en anglais juste pour une histoire réglementation et de sécurité :)

44.Posté par Hardcore le 23/05/2019 15:45 (depuis mobile)

@17 vous, vous êtes une blague lol en tout cas vos instit ont loupé de vous apprendre l ouverture d esprit. Je ne vois pas en quoi tatouage et coupe de cheveux influent sur les apprentissages. Bientôt il faudra interdire les enseignants Homo ?

45.Posté par Mi coze créole en cours le 23/05/2019 16:18 (depuis mobile)

Dans ce cas pourquoi a t on des cours de contractualisation à l’ESPE ! Quand on a une classe avec 80% de creole mahorais comorien et qui ont du mal avec les énoncés en français, jsuis désolé mais moi j’explique en créole !

46.Posté par Monik le 23/05/2019 16:25

Non, mé m'i rèv m'i rèv pa ??? An 2019 koz kréol a Larényon pandan inn rénion èk in linspéktér sé konm in "crime de lèse-majesté" !!! Arèt dékoné don !!! Lo Réktér lé dakor èk in zafér konmsa ??? Kisa i pé fé aksépt anou in zafér gro konmsa. Pa li antouka.

47.Posté par MôveLang le 23/05/2019 16:37 (depuis mobile)

Alors là, ça va être terrible le recrutement pour la prochaine rentrée, vu le nombre de profs qui parlent créole à l''école et qui vont être virés,

48.Posté par durand le 23/05/2019 17:20

vu la richesse des posts j eviterai de parler mais cela donne une idee sur le niveau

a l image de la radio Freedom la premiere fois que l on ecoute on si dit c est pas possible
puis avec le temps et sans argent on comprend mieux

49.Posté par Troudeballe le 23/05/2019 17:28 (depuis mobile)

Suite.. C'était de la provocation et un manque de respect envers les membres de la réunion...Et il a eu ce qu'il méritait, à savoir une sanction ! Ceux qui prônent le créole à l'école, pour beaucoup d'entre eux, leurs enfants sont dans le privé..

50.Posté par Milie974 le 23/05/2019 17:32 (depuis mobile)

Vous êtes payés pour faire monter le niveau, et non le faire baisser !???
En quoi "parler créole" peut faire baisser le niveau, quelle connerie!!!
...au lieu de dire des conneries on se tait!

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie