Société

Un professeur reçoit un avertissement pour avoir parlé créole

Jeudi 23 Mai 2019 - 10:24

Lors d'une réunion pour un incident en classe, un enseignant à l'école Laurent Vergès au Port, prend la parole et s'exprime en créole, qui est la langue maternelle de 80% des élèves. 

Or, l'inspecteur était présent ce 11 décembre 2018. Ce dernier lui a interdit de poursuivre en créole et lui a ordonné de parler en français sous peine de sanctions. 

L'enseignant habilité à enseigner dans la langue "régionale", a été convoqué par l'inspection en avril dernier et se voit recevoir "un avertissement solennel", pour refus d'obtempérer. 

Suite à cet avertissement, la FLAREP -Fédération pour les Langues Régionales dans l'Enseignement Public- a lancé une pétition pour dénoncer "l'attitude scandaleuse de l'administration éducative". 

Ils demandent ainsi le retrait de cet "avertissement solennel" ainsi que la diffusion d’une circulaire académique reconnaissant l'usage par les enseignants des deux langues de la région dans l’exercice de leurs fonctions.
 
Le professeur d'école milite également à titre personnel pour l'égalité linguistique entre français et créole, pour un bilinguisme équilibré.
Charline Bakowski
Lu 36133 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

110.Posté par Mehdi BOUACHRA le 28/05/2019 20:28

Pour le "mort de rire"........Mdr

Le terme créole, à la fois nom et adjectif, en espagnol ancien creollo, devenu criollo. La première nation créole du monde fut les îles du Cap-Vert, découvertes par les portugais en 1456 et très vite peuplées d'européens et d'esclaves africains dont le métissage créa le premier peuple créole du monde, le Crioulo1. Le mot crioulo dériverait du portugais "criado" qui signifie "serviteur".

Le créole fut ensuite "exporté" aux Amériques après l'arrivée de Christophe Colomb en 1492 sur les futures terres américaines. Le terme créole est passé dans les langues française et anglaise entre 1595 et 1605,

désigne d'une façon générale une personne née dans une ancienne colonie de parents venus d'ailleurs. Il est souvent compris restrictivement comme s'appliquant à une personne d'ascendance européenne.

109.Posté par microipi le 28/05/2019 12:55

@ poste 108 j'ai pissé dans mon froc en lisant votre commentaire en disant que le réunionnais est un métropolitain qui vit à la réunion , il fallait sortir cette bêtise bon je vous décerne le prix de la vaseline 2019

108.Posté par Pat le 27/05/2019 23:38 (depuis mobile)

Mais c''est trop drôle cette polémique, le créole a été inventé par les colonialistes eux mêmes! Et maintenant ils le réfutent. N''oublions pas qu''un Créole est un métropolitain Vivant sous les tropiques, donc cest parler le français Bananes pour bcp!

107.Posté par Mehdi BOUACHRA le 27/05/2019 22:42

Na demoun ek mallol dan z'yeux" y vois ti bois avec le grec.....Mdr

ou rode tek tek su la po bèf?

allé zoué canette......doooonnnnnnnnn !!!


106.Posté par sim le 27/05/2019 14:39

oubien sinon allé fait un tour voir les grecs pour pour zaffaire y gratte avec ou.

105.Posté par sim le 27/05/2019 14:37

ou bien sinon allé voir roland

104.Posté par sim le 27/05/2019 14:36

hein prends 2 ptit bois allé jouer dans cet ou coné la

103.Posté par Mehdi BOUACHRA le 26/05/2019 23:02

Tout est dit: le fameux complexe d'infériorité qui est le moteur de tous ces arrogant raciste anti zoreil qui passe leur temps a cracher dans la bonne soupe dont il bénéficie.

102.Posté par alain maillot le 26/05/2019 19:51

ou sont nos élus, Ratenon, les universitaires, les écrivains, l'office la langue kréol... i bouge pu Kan i fo sabot pou créole... la honte

101.Posté par A POST 99 (bis) le 26/05/2019 17:44

Et entre nous, j'espère que tu écorches moins le créole que le français. Les fautes pullulent dans ton discours et pas des moindres.. Dis-toi que cela aussi pourrait être considéré comme un manque de respect envers la langue français que tu malmènes. Tu vois jusqu'où pourrait mener la bêtise du complexe d'infériorité ou du chauvinisme mal placé.
Dans le monde du travail, on parle la langue officielle susceptible d'être comprise par tous : le français. Est-ce si difficile à comprendre?

100.Posté par A POST 99 le 26/05/2019 17:34

Tu cites l'exemple de la Bretagne où en effet tout est écrit en Français et en Breton, sauf que, et c'est là que l'on retrouve une évidente mauvaise foi ou un complexe mal placé, tu ne verras personne parler breton à une réunion quelconque dans un établissement scolaire ! La langue officielle demeure le Français point barre. Ou bien on va dans une école Diwan ! Je suis breton, j'ai fait toutes mes études là bas, et je reste ahuri de constater jusqu'à quelle bêtise peut mener un vrai complexe d'infériorité sur l'île de la Réunion. De toute ma jeune vie en Bretagne, je n'ai jamais entendu un breton enfreindre ce principe de la langue nationale et pourtant on le sait à quel point le chauvinisme breton, c'est quelque chose.

99.Posté par Papangue le 26/05/2019 04:56

Je suis une Réunionnaise qui parcours actuellement la France et je fais un unique constat :

Quand je vais dans en bretagne à Quimper et que je regarde les crèches souvent ces crèches ont deux langues affichées ! Le BRETON et le FRANCAIS ! les deux peuvent coexister ! ça fait des panneaux en plus certes mais les deux existent et ce distingue !

A la Réunion on étouffe le Kréol en prétendant que c'est du "Français mal parlé" mais une professeure d'anglais dont le coeur du métier était la linguistique m'expliquer à l'époque que le Kréol a toutes les caractéristiques d'une langue mais mal comprise parce qu'on fait un amalgame entre le Français et le Kreol qui possèdent toutes le deux des règles et un agencement de mot très différentes ! Les mentalités ne sont pas les mêmes, Normal !

Le Kréol est une matière a part entière ! comme le Français! Alors nous devrions avoir dans nos cours du Français et du Kréol !

Le problème c'est que le Français dénigre le Kréole sous prétexte d'un emprunt de mot à la langue (ceci dit elle le fait exactement avec des mots en latin, grec voir parfois à l'anglais ) mais le kréol Réunionnais est aussi un métissage entre les portuguais, le malgache et l'anglais et beaucoup d'autre car au travers du malgache c'est toute la richesse indonésienne dont on a hérité également (oui mes amis ! les malgaches sont beaucoup plus proche du peuple indonésien que directement africain !)

Que l'on cesse de maltraiter cette belle langue qu'on cesse également de l'employer juste pour insulter et dénigrer l'autre ! Le respect d'une langue est aussi l'image du contexte dans lequel on l'emploie ! et Malheureusement on est encore conditionné !

Zot tout siouplé, gard zot parlé prop kréol la pa zist inn lang po ziré sa sé lo sèl éritaj vivan nou aprann direk not marmay ! soinn a li ! a li mon zarlor! a li mon véli ! pran gard band moune i respèk pa out lang parsk'li respèk pa out lidentité

Zot tout siouplé larg pa tien bon zot kozé !

98.Posté par microipi le 25/05/2019 13:32

je hurle les loups sont dans la bergerie mwin lé kréol mi koz ça lé pa kontan azzize la desis et travers vive la kréolité mwin lé kréol dans mon sang y koule l'afrik et Madagascar , la prève dan zardin lo préfé domoune entier y gagne la nationalyté francé

97.Posté par Mehdi BOUACHRA le 24/05/2019 21:53

Ceux qui veulent maintenir les enfants réunionnais dans un état ou il parle que le créole, veulent en fait les maintenir dans un état de sous éducation tellement profitable ensuite pour tous les petits chefs de l'ile type maire, conseiller général, régional etc.….

Ce débat favorise aussi le racisme anti zoreil et les arriérés ne se gênent pas pour en profiter.

96.Posté par Frédolino le 24/05/2019 20:42

93. Titik
" Pourquoi ce n''est pas à lui de s''adapter ? En venant ici il sait bien le contexte linguistique à la Reunion.":
Oui, il sait que le français est l'unique langue officielle ici , langue que tout le monde est censé maîtriser, contrairement au créole . Voilà pourquoi .

95.Posté par Frédolino le 24/05/2019 20:38

92. Gaelle
" Parce que parler créole c''est un manque de respect?? ": la question n'est pas là, le français est la langue des institutions publiques .
" mais peut être voulons nous faire évoluer les choses! ": l'enseignement du créole en tant que matière, comme c'est le cas pour le corse, l'occitan, etc ... pourquoi pas ? Mais de là à permettre son utilisation généralisée , non ! Déjà que les gamins actuels ont un niveau très moyen en français (francophones comme créolophones) ... on n'a pas besoin de ça .

94.Posté par balayedovant zot porteavan le 24/05/2019 19:41

@ poste 93 ils veulent jouer aux généraux chez nous chez eux ce sont des caporaux ils font tout pour être mis de côté, bon vive la créolité et les langues régionales !

93.Posté par Titik le 24/05/2019 18:58 (depuis mobile)

L''inspecteur vient travailler dans un milieu à majorité creolophone. Pourquoi ce n''est pas à lui de s''adapter ? En venant ici il sait bien le contexte linguistique à la Reunion.

92.Posté par Gaelle le 24/05/2019 18:17 (depuis mobile)

Ah! Parce que parler créole c''est un manque de respect??
Nous connaissons tous vos articles de loi sur le devoir de parler francais pour les fonctionnaires etc.mais peut être voulons nous faire évoluer les choses!Les colonisés se reveillent!!:-)

91.Posté par Christophe le 24/05/2019 14:20

Bonjour,
Merci pour cet article et le débat au sein des commentaires.
Je suis Alsacien et parle également ma langue régionale. L'Alsacien n'est pas un patoi mais bien une langue. Au cours de notre histoire, tout comme les créoles, j'imagine, nous avons soufferts de l'nterdiction, par la France, de nous exprimer dans notre langue, punition à l'école, campagne d'affichage, etc La France à toujours été "angoissée" par la différence et a donc, en générale violemment imposer une certaine uniformité républicaine certaine de la supériorité de sa culture imposée par son armée. Nous savons bien aujourd'hui que cette uniformite est un appauvrissement culturel.
Pour ce qui me concerne La Réunion, étant un département français sa langue régionale fait donc, de fait, tout comme l'Alsacien, partie integrante de la culture française et a donc tout à fait sa place dans l'école de la République ainsi que dans son administration. Il necs'agit pas bien entendu de parler à un fonctionnaire un langue qu'il ne comprend pas. Qu'un enfant soit élevé dans les deux cultures n'a jamais créé de confusion dans la tête de nos chers bambins mais n'a pus que les fais grandir, nous le constatons aujourd'hui avec l'enseignement bilingue dans certaine écoles de nos région "Le savoir c'est le pouvoir", tout savoir est bon à prendre d'autant plus quand il permet à quelqu'un de mieux appréhender ses racines culturelles.
Concernant cette affaire, dont comme vous je ne connais pas le détail, je serai un peu pessimiste. Je pense que la République au travers de l'inspecteur fait à nouveau preuve de l'arrogance qui l'a constamment qualifiée au cours de son histoire et de son passé colonial qui n'a rien apporté de positif à aucun pays, deracinement et esclavage pour les africains de couleurs noire, génocide de peuples Kanak, massacres de population ( par ex Sétif le 8main1945.), pillage des ressources naturelles des pays, etc la France coloniale est un parasite qui maintien les peuples dans la misère, il en sont encore victime, sous d'autre forme, aujourd'hui. Je trouve en l'absence d'autre éléments la position de l'inspecteur non seulement maladroite mais également très violente au regard de notre passé concernant les culture régionale. Nous manquons d'humilité, nous sommes arrogants voilà pour notre côté sombre mais heureusement nous ne sommes pas que cela.
Bravo et tout mes encouragements au personnes qui défendent et promeuvent la culture Créoles ainsi que lesnautres cultures régionale, qui loin d'être une menace ne peuvent que faire grandir la République. Salut bissame, au-revoir tout le monde.

90.Posté par Veli le 24/05/2019 14:07

Le 20 déssanm Danyel Waro lété dann lékol Laurent vergès.
https://www.linfo.re/la-reunion/societe/20-desamb-paroles-d-enfants

89.Posté par Lex le 24/05/2019 12:21

C'est bléser un peuple au plus profond de lui même que de l'atteindre dans sa culture et sa langue.
François MITTERANT

Le premier instrument du génie d'un peuple, c'est sa langue.
STENDHAL

Quand un peuple n'ose plus défendre sa langue, il est mûr pour l'esclavage.
Rémy DE GOURMONT

88.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/05/2019 11:39

fukcd473
76.Posté par rose trifot le 24/05/2019 01:38
A priori vous n'avez pas pris le soin et le temps de lire l'article. Ça c'est l'effet confiture !
L'article nous informe que le didacticien (mdr) est habilité à dispenser des séquences de cours en créole. Ça c'est l'effet culture.
Et vous vous écrivez : "... si le prof a envie de parler creole en reunion c'est son droit, si ca se passe dans les cours c'est un peu genant, ..."
En clair vous confondez confiture et culture. En d'autres termes, "moins vous en avez, plus vous l'étalez"
De rappeler que le didacticien est fonctionnaire et qu'il est soumis à des devoirs et obligations, notamment d'utiliser la langue française, dans les réunions au sein de son établissement.
Mais nous ne connaissons rien de ce didacticien. Peut-être une "tête brulée" qui a voulu se la jouer à la John Wayne.

87.Posté par Mehdi BOUACHRA le 24/05/2019 10:46

@post 17

Entierement d'acord avec vous. un instituteur doit montrer l'exemple et avoir un look impeccable.

Certain ont un look de "gratteur d'ki" et cela fait honte à la république.

86.Posté par Mehdi BOUACHRA le 24/05/2019 10:41

Bien sur que la sanction est mérité. A l'ecole on parle français et pas le creole. On est pas francais uniquement pour toucher le RSA, les aides sociales et profiter des impots de TOUS les français.

Je vois même pas pourquoi il y a polémique. ce monsieur est un fonctionnaire francais, il doit donc parle français et pas faire le "coq sans ergots" en provoquant l'inspecteur d'académie.

Mi di a lu, ou la rodé, ou la trouvé, goute aster.......

85.Posté par Horreur le 24/05/2019 10:18 (depuis mobile)

Je vois pas le problème quand marmaille ira se présenter en métropole il dira Bin mi appel Kevin et quand le directeur lui dira je comprends pas kevine dira Bin Kwé ou comprend pa rien Bin mi le fier noot racine mais point de boulot....bin

84.Posté par Romain le 24/05/2019 10:15

Mouai bref, c'est juste un choc des égos quoi, et pourquoi au lieu de créer cette polémique, le prof ne s'est pas juste contenter d'arrêter de causer kréol quand l'inspecteur le lui demandait et une fois l'inspav parti il continuait sa vie et à parler le kreol...

Le plaisir de se rebeller.....

83.Posté par oups le 24/05/2019 09:56

post 80

tout à fait d'accord

et ce matin on apprend qu'en fait il s'est mis en colère à interrompu l'inspecteur ...en gros rien à voir avec sa défense médiatique !! pour finir les faits ont eu lieu en décembre 2018 !!

82.Posté par Hardcore le 24/05/2019 09:38 (depuis mobile)

@rose trifot : ce prof a le droit d aménager des séances en créole vu qu'il est habilité créole langue régionale. En tant que fonctionnaire il a aujourd'hui l obligation de parler français en réunion administrative.

81.Posté par Ald'eau le 24/05/2019 09:03

@ 56.Posté par " VIEUX CREOLE" le 23/05/2019 18:18 ;

Toute la difficulté provient de la non-ratification par la France de la 'Charte européenne des langues régionales ou minoritaires', en considération ici de l'usage du créole dans les rapports professionnels.

Par ailleurs, peut-on conférer une force supérieure à une hypothétique circulaire, par rapport à une loi (celle citée par le post 55) ?

80.Posté par Kayam le 24/05/2019 07:52

🎶
koz kozé pou di vérité sitiation noute péi
koz kozé langaz oui kom moman papa la done a nou ---done ali don !
.....
Té mon zenfan y fo ou lé fier (ène ti boute Baster dan'n Langkozé)
-------
Du oui et du non à ce fait.
Par respect vis-à-vis des autres, qui ne comprennent pas le créole, bien-sûr il faut parler la langue officielle de notre république, à savoir le français.
C'est comme pour nous, quand on se retrouve parmi des gens qui ne parlent pas le créole et/ou le français, et que ces gens parlent entre-eux, nous sommes interrogatifs sur ce qui se dit et avons l'impression d'être moukatés.

Maintenant recevoir un avertissement de la part d'un supérieur à cause du parler créole, c'est un peu exagéré. L'inspecteur aurait pu juste dire à l'enseignant que la discussion doit être en français. Excès de zèle, p'tète ?

Pour ceux qui pensent que parler créole rabaisse ou fiche l'individu au moins que rien est très réducteur aussi. Chacun a sa place dans cette société et si l'on veut que ça avance, il n'y a pas de raison que cela ne se fasse pas. Nous ne sommes pas tous des intellos et les faiblesses sont partout, dans n'importe quel pays. Il faut arrêter de toujours critiquer le créole. Il n'est pas dit que ceux qui parlent le français tout le temps est mieux loti que celui qui le parle moins ou pas.

Dans une émission sur la situation des Chagossiens, j'ai beaucoup aimé quand la dame a dit aux enfants, qu'il ne faut pas avoir honte de parler leur créole, car c'est leur culture. Et pourtant, ces gens-là parlent + l'anglais. Il faut croire qu'à La Réunion, il est temps que cela s'arrête... de parler créole !
Il y en a aussi ici qui se la pètent, hein ! mais grave quoi !

Moi, ce que je dis toujours, c'est qu'il est nécessaire que le créole reste entre nous, qu'il soit notre fil conducteur qui nous attache les uns aux autres car à bien regarder, il ne nous reste plus trop grand chose, à nous, ceux qui y sont nés, qui ont grandi avec cette belle langue mater-paternelle.
Stop à sa prostitution dans livres, dico, etc...pour l'extérieur.

🎶 Mon kiltir, mon langaaazzz, mon manièr woir la vi mon lémé.... aterlà 👉🏼❤️

79.Posté par Modeste le 24/05/2019 07:38

juste une question pourquoi déformer les faits, car il est bien dit qu'il s'agissait d'une réunion entre profs et inspecteur, donc rien à voir avec l'enseignement du créole à l'école.....! ce professeur aurait dû s'exprimer en français avec ces collègues lors de cette réunion déjà par respect envers ses supérieurs!
A ceux qui bossent dans un bureau lors des réunions de travail avec votre direction, vous vous exprimez en créole......? à noter que de beaucoup qui prône le créole en cours, ont leurs enfants dans des écoles privées et très souvent dans ceux qui critiquent sont les premiers à parler français à leur gamin.....! hypocrisie!

78.Posté par olivier le 24/05/2019 07:21

l'éducation nationale est la pour enseigner le français . . . et surtout pas un truc qui mène à rien . . . car les "intellos" métis de la réunion . . . sont bien souvent de bons petits fonctionnaires su-rémunérés . . . qui palabrent en patois réunionnais . . . mais envoient tout leurs enfants dans de bonne institution ou l'on enseigne bien le français et des langues internationales . . . . mais chut ! ! ! a bien réfléchir ! ! ! Au Népal . . . 60% d'hindouiste et 40% de sino-tibétain . . . . un des pays les plus pauvres du monde ! ! ! a 5 ans à leur entrée à l'école tout les enfants apprennent l'anglais et font toutes leur scolarité en anglais . . . culturellement, ils gardent leur langue maternelle et leur tradition ethnique . . . . Résultat, grâce à cela et aux bourses, toutes les universités du monde anglophone leur sont ouvertes . . . les langues sont une grande liberté . . . et le meilleurs moyens de scléroser un peuple, c'est de le priver de libertés. . . regardez à la télé . . . france outremer . . . les jeunes guyanais, martiniquais, polynésiens, etc . . . ils s'expriment dans un très bon français . . . et avec des accents qui réveillent l'oreille . . . . les vieux comoriens parlent très bien français . . .

77.Posté par Mickaël le 24/05/2019 03:31 (depuis mobile)

Le Pape la coze créole
(Zorte dan fénoir vien dan la lumière)

76.Posté par rose trifot le 24/05/2019 01:38

Parler la langue que vous voulez et arretez de vous prendre la tete pour ca , cet inspecteur doit prendre sa retraite, et allez apprendre le creole, il vit a la Reunion et si le prof a envie de parler creole en reunion c'est son droit, si ca se passe dans les cours c'est un peu genant, elle a eu son avertissement faut pas aller plus loin

75.Posté par Renée Houng On Seing le 24/05/2019 01:37

41 ans en France, moin lé arrivé à 28 ans à Poitiers. Retraitée de l'éducation nationale après 10 ans d'exercice à La Réunion, moin la passe un week end du 10 au 13 mai, avec des anciens internes de l'école normale de Bellepierre et nou la koz créole parce que même si nu vive en France, nou la jamais oublié not'patois. A la Réunion, dans ma classe, avec mes élèves, mi parlait kréol ou Français. Les marmailles i parlaient kréol. Ici, en Métropole, quelle joie d'entendre parler kréol : ça réchauffe mon cœur d'exilée volontaire. Ces derniers temps mes enfants et mes petits-enfants me reprochent de ne pas leur avoir appris le kréol. Ils apprennent en écoutant les artistes réunionnais. Et ils se débrouillent bien. Je trouve ça super! Moi, comme tous les Réunionnais qui vivent en France, mi parle kréol avec les Réunionnais et français avec les Français. 41 ans après, moin na toujours l'accent et au téléphone, mon interlocuteur i reconnait tout de suite que c'est moi... L'important c'est la communication, c'est de se faire comprendre!

74.Posté par Frédolino le 23/05/2019 23:47

klod : Encore faudrait-il que vous sachiez faire la différence entre une langue officielle et langues "appartennant au patrimoine de la France". Je me permets d'en douter vu votre réponse .

" parler créole est un déni du " droit" ": Quel droit ? Montrez-moi un article de loi légalisant une telle pratique SVP ? (en dehors des cours de langue évidemment) .

73.Posté par Inspecteur la honte le 23/05/2019 23:23

A tous les anti créoles à l'école : faites le bilan, et vous constaterez que l'apprentissage du français
est un véritable fiasco pour le plus grand nombre des réunionnais.
Comment apprendre une langue sans support ?
L'anglais, l'allemand, l'espagnol ...etc , se font par une comparaison au français.
Et qu'en est il pour l'apprentissage du français pour le créole ?
D'entrée, on veut supprimer le kosement en créole (langue parlée avec ses camarades, et chez lui).
Sanctionner un enseignant qui fait son travail de manière honnête pour une classe de maternelle à la Réunion,est une honte monsieur l'inspecteur, car n'oubliez pas qu'il s'adressait avant tout sa classe, et non à l'inspection.
Mwin, mi kose créole tous les jours avec les créoles, et le français ke dans le cas où mon vis à vis y exprime à lu dans la langue de Molière.
Si mi peut exprime à mwin en français, c'est que à l'époque mwin la eu des profs qui n'ont absolument rien à voir avec ceux d’aujourd’hui, parfois un peu sévère mais toujours respectueux.

72.Posté par klod le 23/05/2019 22:57

A post 74 : Dans son article 2 la Constitution de 1958 affirme : « la langue de la République est le français ». Il n’existe donc qu’une seule langue officielle sur le territoire français. Cependant, l’article 75-1, résultant d’une modification constitutionnelle de 2008 ajoute : « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ».

mais bon , si pour post 74 , parler créole est un déni du " droit" ............ pourquoi pas , on retourne dans les tristes rhétoriques d'une certaine époque ....

Après , comme déjà dit, en fonction des interlocuteurs , c'est une question de contexte et de respect de ces derniers , mais de là à donner "un avertissement" ................ affligeant o twa !

71.Posté par Henri claude le 23/05/2019 22:13 (depuis mobile)

Ohlalala. On voit bien qu il y a une majorité de bounty dans ce pays...pour info. "un bounty est noir a l exterieur et blanc a l interieur"
Allez goute ça !!!! Bande cretin

70.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/05/2019 22:05

Monsieur l'Inspecteur pour péter, je dois aussi péter en français ?

69.Posté par Fitir trou le 23/05/2019 21:35 (depuis mobile)

Un boug comma pecnaud dan son village troudbalien de france.... arrive ici pareil sur de lui comme un johnny haliday. Ce crois tout permis car lecheur de ki i manque pa. Mi dit alli chante par coeur granmounlélé kan captire ali.
Sinon kalot daguèle.

68.Posté par Matth le 23/05/2019 21:07 (depuis mobile)

Si l''inspecteur T un kréol noré pa eu ce problème. Après zot y vien dire n''à pa travail la Réunion. Momon, papa, frère, sœur lé ici, Nout z''ancetre lé enterré ici. Ohhhhh ki lé mon travail ?

67.Posté par PEC-PEC le 23/05/2019 21:02 (depuis mobile)

Tout ça pour ça ! Tempête dans un verre d''eau. De toute évidence l''enseignant fait de la provoc et l''inspecteur tombe dans le panneau en sanctionnant sévèrement. Résultat opération réussie, c''est le bordel pour rien ou si peu !

66.Posté par Matth le 23/05/2019 20:54 (depuis mobile)

Si l''inspecteur T un kréol noré pa eu ce problème. Après dit n''à pa travail la Réunion. Si ou n''a un problème avec le kréol c''est que vi n''a un problème avec la Réunion. Nout terre koz kréol car tout nou band ancêtre lé ici.

65.Posté par Emmanuelle HOARAU le 23/05/2019 20:54

alterego
C qui Laurent un ancien gouverneur ?

64.Posté par Frédolino le 23/05/2019 20:14

" Klod un avertissement pour "kose Kréol" ????????????????????
du néocolonialisme ! encore et encore ! " : ben voyons ...
Le fait d'avoir la nationalité française et les avantages qui vont avec, c'est aussi " néocolonialisme" ?
Ici le français demeure, corrigez si je me trompe, la seule langue officielle.
La république n'est pas à la carte ; il n'y a pas de: " j'accepte les droits mais pas les devoirs" qui tienne .

63.Posté par tite retraitée lucide le 23/05/2019 20:01

Pour espérer être crédibles, pourquoi tous les indignés contre cette juste décision de l'Education Nationale de sanctionner ce professeur, ne se scandalisent du paiement de l'injuste sur-rémunération à tous les professeurs réunionnais kréols ou zoreils ?

D'abord cela libérerait des postes pour les réunionnais de souche qui pourraient mieux se comprendre entre eux,... ce qui ne relèverait pas pour autant le niveau dans les classes,... il suffit de voir aujourd'hui le nombre d'illettrés demandeurs d'emplois qui se présentent chaque année pour en être convaincu,

Et ensuite, cela serait une mesure d'égalité sociale entre tous les réunionnais qui sont divisés dans cette République qui enseigne le sois-disant " bien vivre réunionnais et l'égalité entre tous ses citoyens !!! "

62.Posté par Laurent le 23/05/2019 19:01 (depuis mobile)

Une chose est vraie qu'ils parlent déjà français car le créole ne va à coup sûr pas leur servir à grand chose dans la vie donc peine méritée pour un enseignant de la république

61.Posté par klod le 23/05/2019 18:57

un avertissement pour "kose Kréol" ????????????????????


du néocolonialisme ! encore et encore !


rappeler que devant un auditoire hexagonal qui ne comprend pas la langue vernaculaire , on se doit de s'exprimer en français , certes !!!!!



mais en faire un avertissement .................... la subtilité et le bon sens ne sont pas de ce monde , du moins , dans la tete de deux trois certains qui se disent "agent de la fonction publique" !

la connerie d'une certaine époque continue , affligeant !

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >