Education

Un préavis de grève pour la rentrée scolaire, CGTR Educ'Action anticipe

Lundi 20 Juin 2011 - 16:15

La CGTR EDUC 'ACTION informe, par le biais d'un communiqué qu'elle dépose un préavis de grève reconductible pour la rentrée 2011/2012. Voici l'intégralité du document.


Un préavis de grève pour la rentrée scolaire, CGTR Educ'Action anticipe
"La CGTR éduc’action reste mobilisée en cette fin d’année contre l'expérimentation "Eclair" et face aux destructions de moyens dans notre académie.
 
La CGTR éduc’action dépose un préavis de grève reconductible dans les premiers jours de la rentrée 2011/2012 du  22 août au 26 août 2011 en appelant l’ensemble des établissements (écoles, lycées et collèges) à se mobiliser sous différentes formes y compris par la grève.
 
Nous souhaitons que de véritables négociations s'ouvrent concernant l'abandon du dispositif "Eclair". Nous exigeons par ailleurs le gel des suppressions d'emploi pour notre académie  dans toutes les filières ( enseignante, d'education, administrative, vie scolaire, laboratoire ....) et l'arrêt du recours à la précarité".


Dispositif Eclair : Le nouveau dispositif Eclair est destiné à remplacer les Réseaux Ambition Réussite (RAR) qui sont au coeur de l'enseignement prioritaire. Au total à la rentrée 2011, il concernera 249 collèges et 1725 écoles et remplacera les établissements prioritaires.
.
Lu 1630 fois



1.Posté par noe974 le 20/06/2011 16:59

Ce nouveau dispositif est un plus pour les élèves , les équipes pédagogiques ne peuvent pas être laissées seules face à l’enjeu de faire progresser l’ensemble des élèves scolarisés dans les écoles et les établissements les plus difficiles (initialement en RAR = réseau ambition réussite)...Les écoles et les établissements seront amenés à s’auto-évaluer au moyen des outils mis à leur disposition...

Lorsqu'on essaie de tout faire pour lutter contre les échecs scolaires , certains profs et autres administratifs (sans avoir expérimenté le dispositif ECLAIR) crient au scandale !!!
Et pourtant le référentiel enseignant dit clairement que "Le professeur est capable de tirer parti des apports de la recherche et des innovations pédagogiques pour actualiser ses connaissances et les exploiter dans sa pratique quotidienne. Extrait de la compétence 10 du référentiel du métier d’enseignant, "Se former et innover".
Pour compenser les inégalités, les écoles maternelles et élémentaires ECLAIR doivent être exemplaires en matière pédagogique :
-les fondamentaux (maîtrise de la langue , les math ...)
-une bonne pédagogie (élaborer un enseignement progressif , les partenariats , travail autonome...)
......

Avant de dire que ce dispositif n'est pas bon ou ne sera pas bon ...il faudrait l'avoir mis en pratique et après évaluation , on le corrigera ....

Chez certains , on met la charrue avant les boeufs !!! toujours négatifs , jamais positifs...

2.Posté par bertel le 20/06/2011 17:25

"1.Posté par noe974 le 20/06/2011 16:59
Ce nouveau dispositif est un plus pour les élèves ,


Nan ! Dites-moi que j'ai mal lu. Il ose vraiment tout ce mec ! C'est bien à ça qu'on le reconnaît.

Bertel de Vacoa


3.Posté par noe974 le 21/06/2011 06:22

Le professeur est un fonctionnaire capable de :

– de comprendre les fonctions de l’évaluation ;

– de concevoir des évaluations aux différents moments de l’apprentissage, c’est-à-dire :
1. définir le niveau d’exigence de l’évaluation,
2. utiliser différentes méthodes d’évaluation (tests, feuilles de positions, grilles
d’observation, etc.),
3. adapter le support et le questionnement en référence aux objectifs et au
type d’évaluation que l’on souhaite mener,
4. expliciter les consignes, guider les élèves dans la préparation de l’évaluation,
5. expliciter les critères de notation,
6. analyser les réussites et les erreurs constatées,
7. concevoir des activités de remédiation et de consolidation des acquis (exercices d’entraînement, exercices de mémorisation oraux ou écrits, activités d’aide, de soutien et d’approfondissement, etc.) ;

– de développer les compétences des élèves dans le domaine de l’auto-évaluation...
(Compétence 7 du professeur)

Le professeur a été formé pour cela ....Il n'y a pas à avoir honte du renouveau , de faire son boulot autrement ...
A savoir :
-Concevoir et garantir collectivement les parcours des élèves
-Mobiliser pour les aides toutes les ressources
-Repérer les talents
-Utiliser l’aide personnalisée
-Expérimenter des dispositifs , toutes les aides ....

On expérimente ce dispositif ECLAIR pour mieux aider les enfants à mieux réussir ...

4.Posté par lou le 22/06/2011 01:16

c'est quand même dommage de ne pas evaluer le dispositif rar et ce que les équipes ont pu mettre en place avec , même si ce dispositif pousse en avant l'évaluation comme postulat à tout travail pédagogique, il est regrettable de faire table rase, et de repartir sur un dispositif encore fumeux sorti d'un placard et réaliser par des inspecteurs à priori à la retraite ou au placard, rien que certains termes utilisés dans le vademecum de l'éclair, me font penser à une nostalgie d'antan : juste un exemple, le préfet des études " nouveau vieux concept" sorti tout droit d'une époque révolu de l'école de Jules Ferry: concrètement un enseignant volontaire s'occupe de suivre tout un niveau moyennant une rémunération miserable, autant dire que les prétendants ne se bousculeront pas au portillon pour prendre la place. je ne donne pas cher de ce dispositif qui est vide au niveau pédagogique et qui ne s'interresse à mots couverts qu'aux élèves ayant des difficultés comportementales; encore une stigmatisation des quartiers populaires . et que dire de cet emballement pour l'évaluation à tout crin, évalue t on dans les beaux quartier comme on veut le faire dans les quartiers défavorisés. ah l'école du pauvre , l'évaluation du pauvre, si l'on écoutait ces vieux croutons qui nous pondent ces évaluations sans queue ni tête, les enseignants des ex ZEP, anciens rar et futurs éclair, passeraient leur temps à évaluer.
dans quelle misère intellectuelle, ces incompétents comptables du ministère veulent nous emmener.
il serait tellement plus interessant d'évaluer nos ministres successifs de Darcos à Chatel pour le premier infoutu de faire une règle de trois, et d'utiliser un temps de conjugaison certes peu usité mais pour un ancien prof de grec ancien ça la fout mal ( en même temps je comprends qu'on l'ai fait monter au ministère au moins il n'est plus devant élèves) ; je ne parlerai même pas du deuxième, placé là pour réaliser les basses besognes de son maître.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter