MENU ZINFOS
Faits-divers

Un policier du Port jugé devant la cour criminelle pour avoir éborgné Steeve, 16 ans


Ce jeudi et pendant trois jours, Philippe P. ancien de la BAC du Port, est jugé pour des faits criminels pour lesquels il encourt 15 ans de réclusion. Lors des émeutes de 2014, il lui est reproché d'avoir tiré un coup de Flash Ball sur un lycéen qui a définitivement perdu son œil.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 20 Avril 2022 à 16:07

C'est une première. Ce jeudi et jusqu'à lundi 25, un policier de la brigade anti-criminalité comparaitra devant la cour criminelle pour des violences volontaires ayant entrainé une infirmité permanente. Les faits qui lui sont reprochés datent de février 2014. A cette époque, des mouvements de protestation secouaient l'île de La Réunion à la suite d'une augmentation du prix des carburants.
Au Port, les échauffourées s'enchainaient et les forces de l'ordre, comme la population, étaient sur les dents.

C'est dans ce contexte tendu que dans la nuit du 1er au 2 février, un groupe de jeunes était poursuivi par un équipage de la Bac. À bord, quatre policiers. Selon les premiers éléments, le groupe s'était dispersé et Steeve, un lycéen de 16 ans, avait emprunté une ruelle, la voiture sur ses talons. Le mineur inconnu de la justice avait reçu un tir de lanceur de balles de défense (LBD) en plein visage et avait perdu un œil malgré une opération chirurgicale.

Deux versions s'opposent

Deux versions s'étaient immédiatement opposées. Les policiers avaient unanimement déclaré avoir répliqué suite à des jets de galets. Mais des témoins avaient raconté que les quatre policiers étaient descendus de voiture, l'un d'eux visant Steeve, maintenu au sol sans défense. Les agents l'avaient laissé sur place avant de quitter les lieux, concluant à une blessure sans gravité. Le procureur de la République de l'époque avait indiqué que le tireur avait utilisé son arme "à mauvais escient".

Une marque indélébile

Après leurs auditions par l'IGPN dépêchée sur place, les quatre protagonistes avaient été mis en examen dont un pour avoir modifié la scène en revenant sur les lieux après les faits supposés pour récupérer des éléments qui se trouvaient au sol et un autre pour non-assistance à personne en danger. 

Après avoir tenté de faire annuler sa mise en accusation par la Cour de cassation, Philippe P. qui comparait libre est finalement jugé. De nombreux témoins sont attendus à la barre de la cour afin de permettre aux cinq magistrats professionnels de comprendre ce qui s'est exactement passé ce soir-là. L'accusé va vraisemblablement axer sa défense en essayant de prouver que le tir était parti tout seul. 

Cependant, pour les parties civiles, dont Steeve qui a déménagé en métropole pour devenir surveillant pénitentiaire, l'enjeu est de démontrer l'aspect intentionnel des faits qui ont laissé au jeune homme une marque indélébile.




1.Posté par MMarley le 20/04/2022 16:12

Ce policier n'aura rien. Du sursis tout au plus et rien d'autre. Mais pendant ce temps là, un jeu handicapé à vie. Je ne jette pas la pierre au policier, le seul responsable est le donneur d'ordre caché et au delà l'État...qui encadre ou recommande le retrait de cette arme mortelle mais obligé ses agents à l'utiliser.

2.Posté par Question ? le 20/04/2022 16:34

Steeve, maintenu au sol sans défense. Les agents l'avaient laissé sur place avant de quitter les lieux, concluant à une blessure sans gravité. Le procureur de la République de l'époque avait indiqué que le tireur avait utilisé son arme "à mauvais escient".

Une marque indélébile

Après leurs auditions par l'IGPN dépêchée sur place, les quatre protagonistes avaient été mis en examen dont un pour avoir modifié la scène en revenant sur les lieux après les faits supposés pour récupérer des éléments qui se trouvaient au sol et un autre pour non-assistance à personne en danger.
............................

Le procureur devrait dans le box avec les autres policiers.

Modifier une scène de crime ? C'est quoi ce policier.?

3.Posté par liberté le 20/04/2022 17:12

c'est quoi ces jeunes ? évidemment c'est toujours la faute à la police, monstrueuse et qui veut s'attaquer à des 'jeunes' évidemment on est dans cette vision quasi poétique des jeunes gentils contre des policiers méchants. évidemment cette image d'épinal ne resiste pas aux faits même si dans certains cas comme ici un jeune est blessé ce qui est toujours regrettable. que fichaient ces 'jeunes' là ? ils manifestaient leur droit à mettre le bordel dans la rue ? les journalistes savent toujours conserver un parti pris toujours contre la société et pour ces jeunes

4.Posté par palux le 20/04/2022 17:42

un bon marmaille! dehors la nuit a quoi faire? ah c'etait une nuit d'émeute ...Courage aux policiers

5.Posté par Ruddy le 20/04/2022 18:15

La base de l'honnêteté intellectuelle est de reconnaître que le mot "jeune" est moins approprié que "caniar" ou "voyou".
Néanmoins certains semblent penser que c'est un devoir de systématiquement éborgner les caniars même lorsqu'ils ne représentent pas de danger pour les membres des forces de l'ordre.
Il y a des bas instincts un peu sadiques dans cette société.

6.Posté par valeo le 20/04/2022 18:16

En tant que policier, il doit prendre plus cher qu'un civil s'il est coupable.
Les policiers, gendarmes...doivent être exemplaires.

7.Posté par Lucos le 20/04/2022 18:26

Poste 3 et 4 : Et si c'était votre enfant??

Il vas faire de la tol ce flic, il y a des limites à toutes choses, aucune excuse dans le contexte démontré...


8.Posté par Lucide le 20/04/2022 19:27

Je suis curieux de savoir qui sont ces fameux témoins.

Dans tous les cas, à 16 ans on doit être chez soi en pleine nuit et non dehors à provoquer la police.

9.Posté par tec tec le 20/04/2022 19:53

À 16 ans on est dehors lors d'une émeute ? À 16 ans on part en courant en voyant la police ?
Et après on vient pleurnicher ?

10.Posté par Question ? le 20/04/2022 20:27

@3 c'est quoi ces jeunes ?

.............................
Ces jeunes peuvent être poursuivis pour participation à une manifestation, jet de galets...ça va pas chercher loin avec le laxisme de la Justice.

Par contre concernant les policiers ce qui compte c'est ça:
1-Mais des témoins avaient raconté que les quatre policiers étaient descendus de voiture, l'un d'eux visant Steeve, maintenu au sol sans défense.
2.Le procureur de la République de l'époque avait indiqué que le tireur avait utilisé son arme "à mauvais escient".
3.les quatre protagonistes avaient été mis en examen dont un pour avoir modifié la scène en revenant sur les lieux après les faits supposés pour récupérer des éléments qui se trouvaient au sol et un autre pour non-assistance à personne en danger.

C'est pas du tout déontologique et cela est répréhensible. Normalement, je dis bien "normalement contrairement aux jeunes, le policier fautif doit écoper "du double" de ce qui est prévu. Les brebis galeuses dans la Police, il faut les éliminer.

Aujourd'hui l'un d'eux est dans la pénitentiaire. On lui donne encore les moyens légaux (de l'Etat) pour parfaire ses vices. S'il a été viré de la Police, c'est qu'il y a eu faute ?


"L'accusé va vraisemblablement axer sa défense en essayant de prouver que le tir était parti tout seul. ". Ben voyons. Une arme qui tire toute seule. Les armuriers devraient se méfier. Il parait que même les couteaux agressent et coupent de leur plein gré sans besoin de les manipuler.

Je serais les juges je dirais: la condamnation à de la prison est partie toute seule "....

11.Posté par cilaosaa le 20/04/2022 20:27

Comme d'habitude... le policier aurra rien ...on connaît la justice a la Réunion pour les gros...

12.Posté par Question ? le 20/04/2022 20:28

Question: "a-t-il été viré de la Police ou a t-il démissionné "?

13.Posté par @ post 10 question ? le 20/04/2022 21:49

Faut apprendre à lire !
La haine anti flic t'aveugle, mais bien lire l'article et non imaginer ce que l'on aimerait lire... 🙄
Ce n'est pas le policier de la BAC qui est surveillant en métropole, mais Steeve, le petit délinquant, un comble 🙄🙄🙄
Voici le morceau concerné :

"dont Steeve qui a déménagé en métropole pour devenir surveillant pénitentiaire"

Voilà, c'est plus clair dans votre esprit ? 🙄

14.Posté par Question ? le 20/04/2022 23:44

@13
ok lecture un peu trop rapide

Mais ces flics n'ont rien à faire dans la Police. Pas de haine. Bien au contraire. Tout policier qui déroge au code déontologie à la porte . Même l'IGPN n'est pas fiable .

15.Posté par Question ? le 21/04/2022 03:27

@13

Pour moi le principe est simple: force doit rester à la loi. Mais les abus, niet. Là il y a visiblement abus et le fait qu'un policier revienne modifier la scène du crime ça en dit long sur l'état d'esprit de ce policier et des autres ("dont un pour avoir modifié la scène en revenant sur les lieux après les faits supposés pour récupérer des éléments qui se trouvaient au sol et un autre pour non-assistance à personne en danger").

c'est plus clair dans votre esprit ?

16.Posté par Maurice le 21/04/2022 06:00

Que justice soit faite attention à certains qui se prennent pour des tout puissant parce qu ils possèdent une arme quand on veut armer la police municipale ça m inquiète surtout à la réunion

17.Posté par rabe le 21/04/2022 08:49

La moindre petite parcelle de pouvoir que l'homme stupide détient le conduit à en abuser et à se comporter comme un tyran.Tel est souvent le cas des policiers et des gendarmes.Leur uniforme leur font croire qu'ils sont infaillibles et peuvent tout se permettre d'où nécessité de leur imposer à faire des stages de remise en cause psychologique et de maîtrise de soi.Ils sont souvent par ailleurs aisément instrumentalisés et encouragés par des politiciens véreux ,sans scrupule qui cherchent à fabiriquer la chienlit et le désordre pour mieux régner. et abuser de leurs pouvoirs.

18.Posté par Tonton le 21/04/2022 11:25

L'histoire des "policier" ne tient pas !
a) ils sont 4 - et ils ont besoin d'utiliser une "arme de defense" contre un jeune ????
Mais qu'ils se font virer, s'ils n'ont pas les muscles pour le maitriser, à 4...

b) selon temoins, il était "à terre"?? Mais quelle bande de lache !
C'est une agression !

Qu'ils se font viré tous les 4 - une bande de lache, qui se prend à une jeune. MON dieu....

19.Posté par Marylen BRICE le 21/04/2022 18:34

@ 8 et 9
C'est la première question qui m'est venue à l'esprit. Émeute ou pas, un mineur encadré et éduqué doit être en sécurité dans son lit, la nuit !

@18
Tonton ne se pose surtout pas les bonnes questions. C'est désolant !

20.Posté par Justin le 21/04/2022 21:33

LA JUSTICE DOIT TRE IRREPROCHABLE.
QUAND LES POLICIERS REVIENNENT SUR LE LIEU POUR EFFACER TOUTES TRACES, ILS DOIVENT ÊTRE SÉVÈREMENT PUNIS.
IL Y A COMPLICITÉ EN BANDE ORGANISÉE QU'IL FAUT SÉVÈREMENT CONDAMNER.
ON NE DOIT PAS CAUTIONNER CE GENRE DE FRIPOUILLES

21.Posté par Question ? le 21/04/2022 22:41

19.Posté par Marylen BRICE le 21/04/2022 18:34

@ 8 et 9
C'est la première question qui m'est venue à l'esprit. Émeute ou pas, un mineur encadré et éduqué doit être en sécurité dans son lit, la nuit !
.........................

Donc un jeune qui n'est pas dans son lit, la Police a le droit de l'abattre ?

Malik OUSSEKINE ça vous dit quelque chose ? ( C’est l’histoire d’une bavure qui a marqué une génération. Le 6 décembre 1986, le jeune homme de 22 ans était tué à Paris par des policiers lors de la répression d’une manifestation étudiante contre la loi Devaquet sur la réforme des universités).

Il aurait dû être dans son lit.

Le citoyen Zéclair qui s'est fait tabassé aurait dû être dans son lit ?

Donc pour vous tous les citoyens doivent être dans leur lit pour être en sécurité ? L'âge importe peu. On doit être en sécurité entre les mains de la Police. Le jeune a fauté ? Il doit être arrêté et non tabassé (à 4), et conduit devant la justice qui décidera.

Il y a des bons flics mais il y a des cow-boys qui pensent que la carte de Police donne tous les droits.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes