MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Un poème de Prosper Eve en réponse aux colonialistes et néo-colonialistes


Un magnifique poème de Prosper Eve en réponse à l'interpellation de Mohamed Rochdi, le président de l'université, au collectif venu le rencontrer pour contester les conditions d'embauche du successeur de Sudel Fuma...
Il mériterait d'être encadré et offert comme cadeau de bienvenue à certains hauts fonctionnaires et cadres de grosses sociétés du privé à leur arrivée à Gillot...
Pierrot Dupuy

Par - Publié le Jeudi 9 Juin 2016 à 11:30

Peuple réunionnais.

Peuple réunionnais,
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage 
Avec un brin de suffisance :
"Qui est Réunionnais ?"
Ne vous bercez plus d’illusions,
Le  temps des dodolaminettes doit prendre fin,
Parce les sat marron sont toujours là pour vous souké.
La vérité n’ayant qu’une seule couleur,
Accouchons-la sans peur,
Des mensonges qu’ils savent proférer,
Sans peur,
Des coups de poing et de bâton qu’ils savent distribuer,
Par garde-du-corps interposé
Ou nervi bien rémunéré,
Sans peur,
Des coups de pistolet qu’ils savent tirer
Ou faire tirer
En maquillant les indices,
Pour qu’un non-lieu soit prononcé.

Peuple réunionnais,
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage 
Avec un brin de suffisance :
"Qui est Réunionnais ?"
Vous êtes là en face d’experts qui ont érigé le mensonge en vertu,
De monuments d’intolérance,
De dominants abjects et méprisants,
De vils tyrans.
S’ils se permettent cette outrecuidance,
C’est parce qu’ils ne sont pas réunionnais,
Mais en manipulateurs forcenés,
Ils ont l’habitude de se faire passer
Pour les excellents qu’ils ne sont pas,
Et ils veulent vous donner mauvaise conscience.
Pour eux,
Vous n’êtes rien,
Vous n’avez aucun titre,
Même pas celui d’indigène,
Puisque l’île n’a pas d’indigènes
Au moment de sa colonisation définitive.
Comme ils avancent drapés dans le manteau de Marianne,
Bonnet phrygien sur le crâne,
Les textes de toutes les constitutions entre les mains,
Ils veulent vous faire admettre,
Non pas qu’ils ont autant de droits que vous,
Non au grand jamais, non.
Car ils sont intimement convaincus,
Qu’ils sont à La Réunion chez eux,
Que cette île est à eux,
Qu’ils ont des droits,
Qu’ils ont tous les droits,
Et que vous êtes nés pour ramper
Devant les exogènes qu’ils sont.
D’ailleurs ils tiennent qu’à leur arrivée
Les bons parmi vous,
Les Figaro majoritaires,
Leur réservent l’accueil qui sied à leur majesté.
Car ils sont les meilleurs,
Car ils sont les  porteurs de la civilisation.
Ces Figaro doivent dérouler devant eux
Des tapis brodés or,
Avancer vases d’albâtre en mains
Pour verser sur leurs pieds les parfums les plus rares,
Parer leurs corps des vêtements de lin blanc,
Orner leur cou de colliers
De fleurs multicolores et odoriférantes,
Brûler des tonnes d’encens pour purifier leur air, 
Lâcher des colombes,
Faire sonner l’ancive, le cor et la trompette,
Demander à leurs filles de se contorsionner devant eux.
Par définition, le seul droit que vous avez,
Est de leur faire place nette,
Car ils sont adeptes du 
"Bandes d’abrutis, poussez-vous que je m’y mette !"

Peuple réunionnais,
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage :
"Qui est Réunionnais ?"
Car ils se foutent de votre Histoire.
Ils se foutent de vos aînés.
D’abord, des Blancs,
Va-nu-pieds issus du Tiers-Etat,
Victimes de la crise d’Ancien Régime,
Exilés sans espoir de retour,
Qui ont dû s’adapter coûte que coûte
A leurs nouvelles conditions de vie, 
Ensuite, des Noirs,
Arrachés à leur terre natale
Pour arroser celle-ci
De leurs souffrances,
De leurs cris,
De leurs pleurs,
De leur sang,
De leurs lamentations,
De leurs tribulations.
Enfin des métis nés dans l’île,
Des Créoles, nom sacré,
Qui n’ont d’autre horizon
Que l’île qui les a vus naître
Et qui n’ont cessé d’être créatifs
Par amour de leur île.
Cette vieille histoire tissée pendant deux siècles
N’a aucun prix pour eux.
Cette histoire-là ne vous accorde aucun mérite.
Ils sont les derniers débarqués,
Dans cette île considérée par eux
Comme la terre de recyclage de leurs fay,
Selon le principe bien connu
Trop faible pour la France
Trop fort pour La Réunion,
Mais ils sont plus Réunionnais que vous,
Ils sont plus que vous.
Car vous êtes nés pour avancer tête baissée.
Vous êtes nés pour vous taire.
Vous êtes né pour occuper les postes non rémunérés,
Ou mal rémunérés.
Ils vous condamnent à être des assistés
Et vous reprochent en même temps
Avec un cynisme inégalé
D’être des assistés,
Des danseuses de la république.
Comme ils sont ici en terrain conquis
Si ici, pour leur bonheur un enfant leur est né,
Alors là, leurs droits sont centuplés.
Ils ne jurent que par leurs attache-bidon.

Peuple réunionnais
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage :
"Qui est Réunionnais ?"
Vous êtes là à la pire des adresses.
Vous n’avez droit qu’à leurs miettes Jetées par terre comme à des chiens.
Peuple réunionnais,
Si vous ne devez rien avoir,
Eux ils sont là pour rafler toute la mise,
Et investir dans leur pays natal.
Ils sont là pour sucer votre sang,
Pour boire la dernière goutte
De sève de cette terre.
Peuple réunionnais,
L’Histoire ne se renouvelle pas.
Elle se décline sur le même tempo,
Pour les colonialistes d’hier
Et les néo-colonialistes d’aujourd’hui.  

Peuple réunionnais
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage :
"Qui est Réunionnais ?"

ProsperEve


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

5.Posté par noé le 09/06/2016 13:53

C'est si bien dit , si bien écrit !
Félicitation !
Je vois que M. Eve a un bon coup de plume ...

4.Posté par Zarin le 09/06/2016 13:32

Nous sommes tous des imposteurs dans l'ensemble de ce monde, nous prétendons tous être quelque chose que nous ne sommes pas.

Richard Bach

3.Posté par XIII le 09/06/2016 13:10 (depuis mobile)

On pourrait l'offrir à certains élus du cru également ...

2.Posté par sortez de la france le 09/06/2016 12:49

independance the solution

1.Posté par Sortons de la France le 09/06/2016 12:13

Sortons de la France et créons un vrai Etat libre et indépendant avec le peuple kreol.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes