MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Un poème de Prosper Eve en réponse aux colonialistes et néo-colonialistes


Un magnifique poème de Prosper Eve en réponse à l'interpellation de Mohamed Rochdi, le président de l'université, au collectif venu le rencontrer pour contester les conditions d'embauche du successeur de Sudel Fuma...
Il mériterait d'être encadré et offert comme cadeau de bienvenue à certains hauts fonctionnaires et cadres de grosses sociétés du privé à leur arrivée à Gillot...
Pierrot Dupuy

Par - Publié le Jeudi 9 Juin 2016 à 11:30 | Lu 7200 fois

Peuple réunionnais.

Peuple réunionnais,
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage 
Avec un brin de suffisance :
"Qui est Réunionnais ?"
Ne vous bercez plus d’illusions,
Le  temps des dodolaminettes doit prendre fin,
Parce les sat marron sont toujours là pour vous souké.
La vérité n’ayant qu’une seule couleur,
Accouchons-la sans peur,
Des mensonges qu’ils savent proférer,
Sans peur,
Des coups de poing et de bâton qu’ils savent distribuer,
Par garde-du-corps interposé
Ou nervi bien rémunéré,
Sans peur,
Des coups de pistolet qu’ils savent tirer
Ou faire tirer
En maquillant les indices,
Pour qu’un non-lieu soit prononcé.

Peuple réunionnais,
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage 
Avec un brin de suffisance :
"Qui est Réunionnais ?"
Vous êtes là en face d’experts qui ont érigé le mensonge en vertu,
De monuments d’intolérance,
De dominants abjects et méprisants,
De vils tyrans.
S’ils se permettent cette outrecuidance,
C’est parce qu’ils ne sont pas réunionnais,
Mais en manipulateurs forcenés,
Ils ont l’habitude de se faire passer
Pour les excellents qu’ils ne sont pas,
Et ils veulent vous donner mauvaise conscience.
Pour eux,
Vous n’êtes rien,
Vous n’avez aucun titre,
Même pas celui d’indigène,
Puisque l’île n’a pas d’indigènes
Au moment de sa colonisation définitive.
Comme ils avancent drapés dans le manteau de Marianne,
Bonnet phrygien sur le crâne,
Les textes de toutes les constitutions entre les mains,
Ils veulent vous faire admettre,
Non pas qu’ils ont autant de droits que vous,
Non au grand jamais, non.
Car ils sont intimement convaincus,
Qu’ils sont à La Réunion chez eux,
Que cette île est à eux,
Qu’ils ont des droits,
Qu’ils ont tous les droits,
Et que vous êtes nés pour ramper
Devant les exogènes qu’ils sont.
D’ailleurs ils tiennent qu’à leur arrivée
Les bons parmi vous,
Les Figaro majoritaires,
Leur réservent l’accueil qui sied à leur majesté.
Car ils sont les meilleurs,
Car ils sont les  porteurs de la civilisation.
Ces Figaro doivent dérouler devant eux
Des tapis brodés or,
Avancer vases d’albâtre en mains
Pour verser sur leurs pieds les parfums les plus rares,
Parer leurs corps des vêtements de lin blanc,
Orner leur cou de colliers
De fleurs multicolores et odoriférantes,
Brûler des tonnes d’encens pour purifier leur air, 
Lâcher des colombes,
Faire sonner l’ancive, le cor et la trompette,
Demander à leurs filles de se contorsionner devant eux.
Par définition, le seul droit que vous avez,
Est de leur faire place nette,
Car ils sont adeptes du 
"Bandes d’abrutis, poussez-vous que je m’y mette !"

Peuple réunionnais,
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage :
"Qui est Réunionnais ?"
Car ils se foutent de votre Histoire.
Ils se foutent de vos aînés.
D’abord, des Blancs,
Va-nu-pieds issus du Tiers-Etat,
Victimes de la crise d’Ancien Régime,
Exilés sans espoir de retour,
Qui ont dû s’adapter coûte que coûte
A leurs nouvelles conditions de vie, 
Ensuite, des Noirs,
Arrachés à leur terre natale
Pour arroser celle-ci
De leurs souffrances,
De leurs cris,
De leurs pleurs,
De leur sang,
De leurs lamentations,
De leurs tribulations.
Enfin des métis nés dans l’île,
Des Créoles, nom sacré,
Qui n’ont d’autre horizon
Que l’île qui les a vus naître
Et qui n’ont cessé d’être créatifs
Par amour de leur île.
Cette vieille histoire tissée pendant deux siècles
N’a aucun prix pour eux.
Cette histoire-là ne vous accorde aucun mérite.
Ils sont les derniers débarqués,
Dans cette île considérée par eux
Comme la terre de recyclage de leurs fay,
Selon le principe bien connu
Trop faible pour la France
Trop fort pour La Réunion,
Mais ils sont plus Réunionnais que vous,
Ils sont plus que vous.
Car vous êtes nés pour avancer tête baissée.
Vous êtes nés pour vous taire.
Vous êtes né pour occuper les postes non rémunérés,
Ou mal rémunérés.
Ils vous condamnent à être des assistés
Et vous reprochent en même temps
Avec un cynisme inégalé
D’être des assistés,
Des danseuses de la république.
Comme ils sont ici en terrain conquis
Si ici, pour leur bonheur un enfant leur est né,
Alors là, leurs droits sont centuplés.
Ils ne jurent que par leurs attache-bidon.

Peuple réunionnais
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage :
"Qui est Réunionnais ?"
Vous êtes là à la pire des adresses.
Vous n’avez droit qu’à leurs miettes Jetées par terre comme à des chiens.
Peuple réunionnais,
Si vous ne devez rien avoir,
Eux ils sont là pour rafler toute la mise,
Et investir dans leur pays natal.
Ils sont là pour sucer votre sang,
Pour boire la dernière goutte
De sève de cette terre.
Peuple réunionnais,
L’Histoire ne se renouvelle pas.
Elle se décline sur le même tempo,
Pour les colonialistes d’hier
Et les néo-colonialistes d’aujourd’hui.  

Peuple réunionnais
Méfiez-vous comme de la peste,
De ceux qui vous jettent au visage :
"Qui est Réunionnais ?"

ProsperEve


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par Henri Darty le 10/05/2019 08:23

Etant assisté , on devient assimilé , et vit dans la colonie , sans partage , de liberté , d'égalité , de dignité de fraternité et de convivialité , l'on ne peut vivre ensemble et en commun , sans une lueur d'étoile , de ce fait l'ESCLAVAGE LE PAS MORT !!!!

54.Posté par A moin même ti yabe la cour... le 13/08/2017 09:14 (depuis mobile)

Prosper Eve
Rêve une prospérité
Su le dos domoun
Li même il la rien fé
Pou sorte dan'' lilétré
parce que la paie
Il même il vé pa pou de vré
Mé domoun ici y conné
Qui ca li lé
É i connai y gainw pas empêche la mer bat''

53.Posté par Nathalie maillot le 13/08/2017 08:17 (depuis mobile)

Grande et honorable vérité MR Prosper, votre poème les criant de vérité! Lu les bien d''actualité : après les contrats TUC, CES, CIA, CUE, CUI voilà nous la!!! note band cocole politique la Réunion et ailleurs, y maintien le peuple dannfénoir...
Nath

52.Posté par Giovanni le 29/10/2016 02:34 (depuis mobile)

Cette li dit le un peu vrai . Le zoreil en place li va privilégiez ses dalons zoreil pou travail ek zot. Parce ke "" la majorité " i croit azot réellement supérieur du réunionnais de base. Mentalité français le comme ça.

51.Posté par Payet le 06/10/2016 18:27

Mr Eve n'a jamais brillé par ses performances d'enseignant, totalement soporifique à lire son livre d'une voix monocorde devant une assemblée d'étudiants, des générations de malheureux réunionnais qui l'ont subi et dont j'ai fait partie. Ce torchon dénué de tout sens poétique n'est que le reflet de sa médiocrité, pourtant bien rémunérée par la République Française dont fait partie La Réunion...

50.Posté par Moi le 30/06/2016 17:35

à "Qu'ils ont des droits", post 47. à la question que tu poses "qui n'a pas de droit à la Réunion" [sic], je te réponds, sans hésitation : toi : tu ne sais même pas que "la réunion" s'écrit "La Réunion". non seulement tu ne sais pas grand chose en droit, mais tu donnes l'impression de ne pas savoir grand chose... tout court ! et puis un coup de Bled ne te ferait pas de mal ! Ha ça ira ça ira, ça ira, les colonialistes à la lanterne.... tu connais la suite !

49.Posté par Moi le 30/06/2016 17:31

et Baby, tu n'es pas non plus un chantre de la langue française ni un cador, en ton temps, de la discipline ! Gros jabot, ti cerveau : c'est ce qu'on disais de toi. Tu n'est pas juste dans ton jugement : d'autres que tu as eus et que tu ne cites pas ont allègrement pompé, la seule différence, c'est que tu avais l'impression de t'en faire apprécier, grand naïf ! Allez, donne un sens à ta vie, grandis, comprends ce qui est dit : tu as pourtant fait de la critique historique, diantre !

48.Posté par Jean-Denis Baby le 22/06/2016 09:31

Bonjour... Les réactions ne manquent pas de sel... Moi, je suis scandalisé par le caractère ethnique du texte qui lui vaut des réactions nauséabondes... Ce poème, ce manifeste n'est pas un beau texte. Prospère Eve n'est pas Aimé Césaire. Oh peuple réunionnais méfie-toi comme la peste d'un professeur d'université qui ne faisait que lire en amphi au lieu de construire ses cours. Lire des ouvrages en guise de faire cours et consterner des générations d'étudiants et d'ailleurs. Oh peuple réunionnais méfie-toi comme la peste des imposteurs et de l'imposture..

47.Posté par "Qu’ils ont des droits" ?????????? le 20/06/2016 23:32

ben oui comme tous citoyen français, pas plus pas moins, c'est le principe de l'égalité en droit dont beaucoup sont mort pour justement avoir des droit et des devoir qu'on soit le descendant d'un tel ou t'el.
les zoreil ne devraient pas avoir de droits selon vous ?
Je sais pas grand chose en Droit, mais je m’inquiète sincèrement des valeurs législative ainsi défendu de la part d'un savant en titre, historien universitaire...à nos marmailles.
Qui n'a pas de droit à la réunion ?
Qui ne devrait pas avoir de droit à la réunion selon vous ?
Même les sans papier en ont il me semble selon les convention internationale (et pas uniquement celle de la méchante république française ?

46.Posté par pourquoi tant de haine aussi simpliste ? le 20/06/2016 22:44

Ce monsieur a une image bien trop caricaturale et cliché des "exogènes arongant qu'ils sont des qu'ils sorte de leur Paris (et pas seulement à la réunion...)" pour caché une méchanceté haineuse bien simpliste, étonnant pour un historien qui devrai quand même savoir qu'il y a autant d'Histoire avec un rand H que d'historiens et d'époque, qu'il est vraiment difficile d'avoir un avis éclairé en histoire vérité historique absolu n'est qu'utopie: ce "militantisme" pour rester courtois est quand même inquiétant quand à l'objectivité scientifique de ses propre recherches historiques, si en 2016, il ne sais toujours pas voir autre chose à travers un blanc qu'un menteur arrogant néocolonialiste profiteur, fé juste pitié. le monde il est pas blanc ou noir, ni tout simple..ça c'est que les politique y racontent a nou pou nous embobiner.
Et monsieur depuis désolé, mais ce texte est juste de la violence gratuite et de l'incitation à la haine raciale, et pas un "beau" poème. Monsieur Minatchy semble tout simplement avoir juste réfléchi avant d'écrire, au sens de réflexion, se remettre en cause sans se laisser bersé par ses propre envie et frustration personnelles..c'est bien connu c'est toujours la faute de l'autre. J'ai rien contre l'indépendance, le patriotisme etc..C'est juste que systématiquement c'est des con racistes bouffi de leur propre haines qui défendent ce genre d'idée pourtant noble à la base. être réunionnais, j'ai pas l'impression que ce soit ça.

45.Posté par Moi le 15/06/2016 19:16

Zozossi maloki a plusieurs visages, le voici arborant celui de Minatchy !

44.Posté par mithra le 15/06/2016 06:28

@40 Ode au doudouisme et des "bienfaits de la colonisation"...mi yem zot toute...aret ek sa mon ti peu san i bouille!

43.Posté par Saint-Pauloise fière d'être Réunionnaise Française. le 14/06/2016 18:14

@ Zinfos974 à monsieur Pierrot Dupuy - Directeur de la publication.

Envisagez-vous d'encadrer et d'offrir comme cadeau de bienvenue à certains hauts fonctionnaires et cadres de grosses sociétés du privé à leur arrivée à Gillot ...

le magnifique mail ci-après @40.Posté par Sandjiva Minatchy le 14/06/2016 03:35 superbement bien écrit, en réponse à votre Blog écrit à l'honneur de Prosper Eve ???

MERCI de publier votre réponse !!!

42.Posté par "Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les MENTEURS, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." [Ap 21.8] le 14/06/2016 16:44

Enfin! L'honneur est sauf... Je reconnais mieux le peuple Réunionnais dans tes propos que dans ceux de Prosper Eve.
MERCI et BRAVO Sandjiva Minatchy!

41.Posté par Fier d être Réunionnais Français ! le 14/06/2016 11:00

BRAVO pour la pertinence de vos propos ....

MERCI d'avoir si bien exprimé notre ressenti !!!

40.Posté par Sandjiva Minatchy le 14/06/2016 03:35

Ôde à Tristan Picrate, qui gratte, qui gratte

Peuple réunionnais,
Méfions-nous comme de la peste,
De ces hypocrites sournois et serviles
Qui trop longtemps ont courbé l’échine,
Mangé au râtelier,
Grassement payé par la République,
Mais qui, par arrivisme et frustration,
Prêchent la haine de leur prochain,
Comme des Tartuffe ou des Savonarole
Aux mains sales,
A la gueule vomissant des infamies
Et des invectives de seconde classe
Pour diviser, manipuler l’opinion,
Tromper ceux qu’un rien enflamme.

A quoi bon aller à l’église,
Et communier en bon chrétien,
Un peu marxiste,
Ou prêcher des vers de Lacaussade,
Pour chérir la mémoire de ces esclaves
Qui ont eu le front de se jeter de la cime des Salazes
Afin que nul n’entrave leur liberté reconquise ?

Si la vérité n’a pas de couleur,
Il est, hélas, toujours des êtres vils
Pour pousser les imbéciles
A la révolte, au crime, au tumulte des égarés,
Qui, comme des marionnettes, gesticulent
Pour un oui ou pour un non,
En vociférant qu’on les dépouille de leurs biens,
De leur patrimoine, de leur territoire, de leur histoire,
De leur identité, de leur salaire de misère,
De l’air qu’ils respirent,
Et de bien d’autres choses encore,
Sans se plaindre jamais d’avoir perdu le sens de la raison.

Peuple réunionnais,
Ne nous laissons pas abuser par ces carriéristes
Sans scrupules, qui, arborant le nom d’une femme,
Distillent avec l’habileté d’un serpent
Toute la rancœur du monde.

Ne soyons pas les créatures de nos démons.
Nous avons construit, ici, sur cette terre de souffrance,
Un espoir nouveau, où les hommes et les femmes,
Quelque soit la couleur de leur peau,
Ont le droit d’être respectés pour ce qu’ils sont,
Sans souci de leur apparence.

Peuple réunionnais,
N’est-ce pas ici que nous avons aboli le mot race,
Pour incarner la Liberté, l’Egalité et la Fraternité ?
Ne sommes-nous pas ici,
Sur cette terre enviée,
A l’origine de l’entièreté des mondes apaisés ?

Certes, notre île a ses défauts,
Tous n’y sont pas égaux,
Tous n’y sont pas fraternels.
D’autres chaînes ont remplacées celles d’hier.
De toutes, la plus lourde est celle de l’ignorance.

Ceux qui vitupèrent contre la tyrannie de Marianne
Ont-ils le cœur assez pur et l’esprit dénué d’ambition ?
Pourquoi prétendre qu’il y ait ici plus de Figaro que d’Elie ?
Pourquoi, encore, vouloir diviser un peuple qui s’est rassemblé ?
A quel avenir, en effet, peut rêver un peuple replié sur ses peurs ?

Si nous n’avons pas la volonté ferme et sincère
De comprendre cette histoire complexe qui est la nôtre,
Et d’inventer d’autres chemins que ceux de la perfidie,
Par quelle illusion serons-nous des Hommes libres ?

Ne sommes-nous pas les enfants bâtards de mutins débarqués,
De pirates cueilleurs de trésors,
D’esclaves marqués au fer rouge,
De trafiquants obscurs, échoués au hasard des naufrages,
De putains au grand cœur, mères de toutes les sources,
De colons rachitiques, de commandeurs aux bras forts,
D’esprits libres et insoumis, affranchis de la noirceur de leurs chaînes,
De zélateurs, ayant vendu leur âme pour une bouchée de pain,
De chasseurs de marrons aux longs colliers d’oreilles coupées,
De miliciens et de petits bourgeois endimanchés,
D’engagés venus d’ailleurs, troquant leur pauvreté contre une autre,
De nénènes engrossées, entre deux corvées, par leurs maîtres affolés,
D’aristocrates désuets ou de dockers endoctrinés,
De séparatistes ou de nationaux,
De fonctionnaires ou de coupeurs de cannes,
De professeurs d’université ou de érémistes,
Et n’en déplaisent à certains,
De Mahorais ou de Comoriens ?

L’histoire n’est pas une éternelle répétition,
Elle est le surgissement d’un imprévu tenace.

Puisqu’elle est mélangée,
Qu’importe que notre race soit celle des Cafres,
Des Malbars, des Chinois, des Zarabs,
Des Yabs, des Créoles ou des Zoreils.
Notre métissage est notre fierté,
Et c’est ensemble que nous devons écrire,
Ici et aujourd’hui, l’histoire de demain.

La haine reste un horizon bien misérable
Pour ceux qui l’attisent furieusement.

Notre humanité ne peut se construire sans l’acceptation de l’Autre.
Il ne s’agit pas de renoncer à défendre ce que nous sommes,
Il s’agit d’accepter d’être un peu plus que ce à quoi nous nous réduisons-nous mêmes.

L’Histoire n’est pas une friche
Appartenant à certains plus qu’à d’autres.
Elle est notre mémoire commune,
Elle est le fruit de ceux qui cherchent,
Dotés d’un véritable esprit critique,
Et qui l’enrichissent d’un éclairage plus juste au profit de tous.

Peuple réunionnais,
Méfions-nous de ceux qui, jalousement, défendent leurs platebandes
Pour masquer par de subtiles mesquineries leur étroitesse d’esprit,
En nous montant les uns contre les autres.

Nous Réunionnais, nous sommes
Le peuple de la réunion des Peuples,
Et à ce titre, nous devons défendre la tolérance,
Car, elle est l’héritage le plus précieux de notre histoire.
Si nous sommes les enfants d’Adam et d’Eve
Ne sommes-nous pas tous frères et sœurs ?


Sandjiva Minatchy

39.Posté par bonnemémoire le 12/06/2016 23:29

Ressaisissez-vous Zozossi.
je vous l' ai dit votre excès de modestie vous joue des tours .
Comment un instant croire que je suis obsédé par votre modeste personne ?
La seule personne digne à vos yeux d'être obsédée par votre "modeste personne" ne peut être que vous ! Aussi loin de moi cette prétention.
Vous l' avez si bien écrit dans un commentaire précédent vous concernant que je ne comprends pas comment vous pouvez laisser votre excès de modestie vous brouiller ainsi la vue sur vous, vos écrits, votre style, vos trouvailles, vos talents.
Heureusement qu'il y a des signes encourageants : je reste dans ' les petits pages ' et suis ' un rien-disant"!
Reprenez-vous que diantre continuez à flinguer . Ces auteurs dont les commentaires contiennent des coquilles, des fautes d'accord , des formulations contestables, et autres incorrections.
Ne ravalez pas vos invectives , ne mégotez pas sur votre mépris , ne modérez pas votre haine car c'est la langue qu'on assassine, c'est la France qu'on humilie, c'est la civilisation qu'on contamine et vous ne devez pas fléchir .
Ne baissez pas la garde Zozossi le titre d' UBU 1er est pour vous .
Ensuite , une fois votre titre acquis , avec d' autres, il sera alors plus que temps d 'aborder ce qui nous intéresse ici le fonctionnement de l' Université"de La réunion.

38.Posté par silafédit le 12/06/2016 20:03

Attention Zozossi !
Qui a dit que je l' ignorai mon bon gros fantoche, votre géniale trouvaille ?
Mais à vouloir trop faire étalage de votre science et de vos trouvailles faites gaffe : " la secte du piment zoiseau " ....... c'est également génial .
Alors avant de me refaire le coup finaud de votre culture sachez que
PIMENT est le laboratoire du dénommé Rochdi .
une camomille Zozossi , une camomille mon gros , fantoche est une activité à risque pour vous .

37.Posté par de quoi Zozossi est le nom le 12/06/2016 19:51

La violence des propos de Zozossi est tout à fait extraordinaire .
Qu'est ce qui justifie tant de haine et de déchainements de sa part, en direction exclusivement des auteurs dénonçant la situation à l' université ?
Faut-il vraiment croire celles et ceux qui dénoncent le système en place à l' Université menacent trop d' intérêts et qu'il convient d' obscurcir au maximum la situation pour que le système perdure?
jusqu'où ce zozossi compte -t-il monter en violence ?
Faut-il vraiment qu'il est peur pour ce système ?

36.Posté par Zozossi le 12/06/2016 17:51

Bon!
Je crois qu'on n'a plus besoin de moi pour ramener la petite clique à la raison.

D'autres s'en occupent très bien:

-PATRICK CEVENNES (post 32), Némo (post 24) et MARIANNE (post 6) mettent au pape de la secte, Prosper, le nez dans son noir caca;

-A mon avis (post 9) (avec une élégance remarquable à mon égard vu nos différends) le rappelle à la décence;

-Zeb BULO (post 33) fesse publiquement Sa Majesté Universitaire Raoul;

-gandolfi (post 25) lacère encore un peu plus sa peau d'âne déjà si peu présentable;

-"des resultats ... pas du blabla" assaisonne toute la secte au piment zoiseau.

Toute la Sainte Alliance Repentantiste du sabre et du goupillon en prend pour son grade:

-le pape Eve, et son long cri de haine, d'ingratitude revancharde et de chauvinisme de clocher sur fond d'"Histoire" sauce rouge mandarin au Noir sans Beur (trop) blanchi;

-Sa Majesté Universitaire le roitelet Lucas, qui l'a enfin, son "débat" sur le thème "trop de profs classe exceptionnelle et trop de mauvais résultats";

-les trois petits pages:

-"vraiment?" (post 28) , qui crachouille à sa mesure,
-"bonnemémoire" (post 30) , le rien-disant obsédé par ma bien modeste personne,
-"Moi" (post 29) , le mouché vexé mal embouché.

Post scriptum pour le fol de Sa Majesté, le tard venu "Silaféladi" (post 31), un peu brut de décoffrage : l'expression "mutins de Panurge" n'est bien sûr pas de moi; les gens dotés d'un minimum de culture auront reconnu Philippe Muray.

35.Posté par Mithra le 12/06/2016 17:10

Un vent nouveau souffle sur ce haut lieu du savoir, puisse-t-il innonder les narines de nos élus qui ont une responsabilité séculaire dans cette gabegie !

34.Posté par Dazibao le 12/06/2016 16:12

En ce royaume, il n'y a qu'une seule loi qui prévaut sur toute autre considération, celle des condescendants.

33.Posté par Zeb BULO le 12/06/2016 13:36

Raoul Lucas c est ce Maitre de conférences Hors classe, membre du Conseil d'administration de l'Université de La Réunion, membre des instances académiques et nationales de Sup-Recherche (syndicat des enseignants-chercheurs de la fédération UNSA )?

Qui est donc la femme d'un illustre enseignant de cette faculté (commentateur politique du dimanche), certifiée d'EPS et qui se retrouve aujourd'hui Professeur des Université en Histoire du sport et des loisirs dans le Sud-Ouest de l'Océan indien, très souvent à la manœuvre dans les cours d'histoire contemporaine pure ?

32.Posté par PATRICK CEVENNES le 12/06/2016 12:24

fukcd473
M'sieur Propser (youplaboum est Le Roy du pain d'épice) Eve.

Il faudrait de ne pas revisiter l'Histoire de France avec un grand H !

Remerciez la "Colonisation", puis la "Départementalisation" et enfin la "Mondialisation" que l'ile de la Réunion soit peuplée. Parce que sinon, vous ne seriez même pas à l'état de projet dans les "bourses" de vos aïeux !

Vous poser la question "qui est réunionnais ?"
Il faudrait surtout ne pas demander à des zistoriens de votre trempe qui ont la fâcheuse détermination de revisiter l'Histoire de philosopher sur "Qui est Réunionnais". Il faudrait plutôt demander à des laboratoires d'excellence (Mdr !) en génétique de répondre à votre question.

Mais ça, vous n'en voulez surtout pas. On se demande bien pourquoi ?
- Est-ce parce qu'il y a pas dans la liste des candidats à la MCF22 un seul candidat local au grade de Post-Doctorant ?
- Est-ce parce que vous-même, Yvan Combeau, Jean-François Geraud et Colombe Couelle (la clique qui ne s'est pas présentée aux réunions du comité de sélection) n'avez pas le grade de Post-Doctorant ?
- Est-ce parce que vous-même, Yvan Combeau, Jean-François Geraud et Colombe Couelle (la clique qui ne s'est pas présentée aux réunions du comité de sélection) ne faite pas partie d'une équipe de "chercheurs" qui rayonne au national et à l'international ?

Maintenant, si vous n'arrivez pas à rayonner au national ou à l'international. J'ai une piste pour vous. Demandez à l'alimentaire de service de la Région Ile de France, "Président" (Mdr !) du Crefom ou "Président" (Mdr !) de la Coordination des chrétiens d'Orient (des Réunionnais) en danger, d'intercéder en votre faveur auprès de Flamby, Manolito et son réseau de copains.

Au fait, M'sieur Propser (youplaboum est Le Roy du pain d'épice) Eve :
- Etes-vous fier d'être fonctionnaire ?
- Etes-vous fier de faire de la recherche et de "conférencer" dans une institution publique ?
- Etes-vous fier de percevoir une rémunération versée par les Finances publiques ?
- Etes-vous fier d'avoir une CNI de la République française ?
- Etes-vous fier de participer à la discrimination positive, véritable bombe à retardement, qui va nous amener un jour ou l'autre à ce qu'un Breton, un Basque, un Corse, un Alsacien fasse prévaloir la préférence régionale facce un Réunionnais pour postuler à un poste de la fonction publique ?

Ce jour-là, ce Réunionnais comprendra pourquoi vous préférez rayonner dans des bastringues qui se terminent tous par OI.

31.Posté par Silaféladi le 11/06/2016 22:32

ça chauffe un max , l' heure est pourtant tardive .
Mais vrai que le gus, mi nomme pas lu , qui fait tout pour déclarer ce qui est discutable et écrivable, avec ce qu'il prend pour un style flamboyant ( "mutins de Panurge" que c'est génial Grand maître ) tout en se prétendant, en tout,référence , commence à nous gaver .
Prends une camomille mon vieux , jouer les fantoches c'est pas bon pour ton cœur.

30.Posté par bonnemémoire le 11/06/2016 20:40

Zozossi quelle modestie!
Je suis ému d' être épinglé par un individu qui nous explique que nul autre que lui n'est digne de " corriger" ses commentaires .
Je suis touché par individu qui accepte de consentir " Mon seul lapsus"
Comme le seul sujet qui vaille pour vous c'est ceque vous pouvez écrire (et la manière dont vous l' écrivez ) je ne vais pas vous détournez de ce qui vous mobilise ( vous , vos écrits , votre style , vos trouvailles ) . Passons donc sur ce que d'autres vous ont répondu et laissons les , s'ils le souhaitent revenir sur vos réponses . Quant à moi quitte à aggraver mon cas à vos yeux je maintiens ce que j' ai écrit .

Maintenant permettez moi de vous faire remarquer qu'il y a une différence de taille , entre vous et ceux que vous couvrez de votre mépris . Vous vous parlez que de vous , eux non.
Aussi puisque vous mentionnez Ubu je me demande qu'est ce qui manquerait à votre personnage quand je lis votre prose pour vous déclarer son digne représentant . Votre excès de modestie sans doute .
Vous savez les excès , même en modestie , cela se soigne.
Ne vous sous-estimez pas mon vieux , relisez vous ! Vous verrez alors combien votre potentiel est fabuleux . depuis que je fréquente ce site je ne vois personne qui vous arrive à la cheville.
Le titre d' UBU 1er est vraiment fait pour vous . Allez , faites un petit effort surmontez votre modestie.

29.Posté par Moi le 11/06/2016 20:34

Zozossi, cher maloki,
J'irrite apparemment ! ça grattouille ? je crois que le Bon usage ne vous serait pas superflu ! En tous cas, j'ai fait mouche : tu t'es sorti les doigts pour écrire un peu plus correctement ! Comme quoi, parfois, un bon coup de pied dans le derche et ça remet le peu de marmelade que l'on a en place dans ce qui nous fait office de crâne ! HAHAHAHAHAHA ! Continue à poster, ça ne fera que nous permettre de réagir et de continuer le débat que tu souhaites étouffer !
Pour en revenir à ce qui nous intéresse, tu fais (tu me pardonneras - ou pas peu m'importe -, de te tutoyer, tu ne mérites pas que l'on te conjugue à la deuxième personne du pluriel) indubitablement partie de ceux qui entretiennent le système que nous dénonçons.

28.Posté par vraiment? le 11/06/2016 20:13

zozossi,
Votre discours d'autorité ne m' impressionne nullement, pas plus que votre ton , pas plus que votre style . Et au nom de quoi faudrait-il faire amende honorable? Et à qui d' ailleurs ?
Votre cuistrerie n' a d' égale que votre volonté d'empêcher que la réalité de cette université soit mise à nu .
Je ne suis le page de personne. Je lis ce qui s'écrit ici et ailleurs . j' écoute ce que déclarent les uns et les autres et je vous lis .
Votre monde est extraordinaire . Il y a vous , les médiocres ( le plus grand nombre) et les troupeaux de Panurge .
C'est extraordinaire l' énergie que vous mettez et les développements que vous tentez d'imposer pour ne pas traiter de ce dont il est question ici .
Pourquoi refusez- vous d' aborder la question de cette université et de son fonctionnement ?
"L' élégance impertinence" c'est quoi ? Et c'est quoi une impertinence qui ne serait pas élégante ? Toute impertinence dont vous ne serait pas l' auteur ?
Et sur la " suffisance" là je vous l' accorde votre expertise s'impose tant , cette suffisance vous l' incarnez .
baissez d' un ton mon gars cela ne vous fera pas de mal

27.Posté par Zozossi le 11/06/2016 13:40

Tiens!
On dirait que j'ai flanqué un bon coup de pied dans la termitière: il en sort de partout!

Sa Majesté Universitaire, docte Scientifique de l'Education dont la renommée s'étend jusqu'au fond de la Haute-Bretagne, qui a même retrouvé ses majuscules dans son fatras mal maîtrisé, en est outré: comment ose-t-on railler ses peaux d'âne, si loqueteuses qu'elle n'en soulignent que plus la nudité d'un autre roitelet Ubu?!

Et les petits pages de cour de rappliquer pour oindre Sa Majesté offensée et poindre l'odieux vilain Zozossi, "Zozossi le maloki, le Zozo sans si, Sizozos", qui se "cache derrière un pseudonyme" (pas comme eux):

-"Raoul, Prosper, MERCI", s'écrit en grandiloquentes majuscules un certain monsieur "Moi" (post 20) éperdu de reconnaissance.

-"Merci Monsieur Eve , Merci Monsieur Lucas", renchérit respectueusement un monsieur nommé "vraiment?" (post 16).

-Quant à monsieur "bonnemémoire" (post 23), il fait dans le soutien sérieux: selon lui, l'infâme Zozossi-le-maloki ne viserait pas à moins, par ses "attaques personnelles", qu'à "empêcher un débat sur cette université" lancé par les valeureux Eve et Lucas pour procéder au "démontage d' un système" (pas celui qui les nourrit, rassurons-nous).

Mes réponses à Sa Majesté offensée:

-Zozossi suis, Zozossi reste.
L'usage des forums est l'emploi du pseudonyme (vous dites vous-même "n'ignorer en rien l' usage dans ce domaine"), et je ne sache pas qu'il faille y déroger sous prétexte que je ne vous passe pas la pommade à laquelle on vous a peut-être fâcheusement habitué.
Ou alors, demandez à vos petits pages de cour suspseudonymés de donner l'exemple.

-Au lieu de faire amende honorable (dans "honorable", il y a "honneur") en reconnaissant modestement vos fautes d'expression, vous ne faites que confirmer votre méconnaissance de la langue (celle -il est vrai- du "colonialiste-esclavagiste-raciste-etc.") par les remarques trissotinesques que vous avalisez chez le nommé "moi" et celles de votre cru:

-"Mais qu'est-ce qu'ils ont tous" est parfaitement correct, et je l'ai préféré à "qu'ont-ils tous" pour son côté gouailleur -mais cela, ça s'appelle le style, dont vous n'aborderez l'étude que quand vous maîtriserez les rudiments de la phrase.
-On écrit bien "mère patrie" et non "Mère-Patrie" (j'espère que votre compère "moi" -qui a la folle prétention de "corriger ma copie"- n'enseigne pas vraiment…).
-Les locutions latines passées en français (comme "a fortiori") ne s'écrivent pas en italique -laquelle n'a d'ailleurs pas cours sur un forum.
-"Régles" était (évidemment) mon seul lapsus.
Mais il a échappé à votre comparse "moi" (distrait… ou ignorant de la chose?...) que j'avais omis l'accent circonflexe sur "fumatolâtre": que ferait "moi" sans moi pour me corriger?...
-Au fait, ce n'est pas le "Français" que je maîtrise (ambition déraisonnable), mais le français: vous devriez essayer vous aussi…

-Passons sur les bizarreries relatives aux cocotiers (c'est la métaphore qui vous file entre les doigts) ou "l'outre-atlantique" (?): on sent bien qu'il y a une volonté de régler des comptes (comme toujours avec les gens de votre coterie); mais la géographie, elle, n'y trouve pas son … compte.

-"Apparatchik - fonctionnaire" n'est ni mien ni trait d'esprit: c'est la constatation de votre état.
Avec les références littéraires y afférentes: votre citation de la vieille Durasoir (le savez-vous?) était le titre d'un répugnant article où elle faisait l'apologie de l'infanticide.
Vous auriez pu trouver mieux…

Conclusion?
Vivement qu'on ouvre portes et fenêtres de l'université pour qu'y entre enfin le savoir désintéressé allié à une audacieuse et élégante impertinence, et qu'en sortent la suffisance, l'ingratitude et la haine stipendiée d'un petit troupeau de mutins de Panurge, à cent lieues de ce que pensent et ressentent les gens d'ici.

26.Posté par vraiment? le 11/06/2016 08:42

"A mon avis "
Votre commentaire et génial mais ......pour ce qu'il ne dit pas !

Vous et votre compère , dont le pseudo est en réalité SIZOZOS", un vrai malin celui là , votre objectif commun est d' empêcher le débat sur cette université .

Donc vous multipliez les diversions pour éloigner des lecteurs de la réalité dénoncée par les deux universitaires .

pourquoi cela ?
Ou parce que vous avez directement à gagner de ce système manifestement pourri , et que sous vos beaux pseudos se cachent deux personnes travaillant dans cette université.
Ou vous avez à gagner indirectement car il vous faut contribuer à maintenir ce système afin que rien ne change dans cette île.
Or Chacun dans son style c'est précisément ce que démontent et démontrent les 2 profs .
C'est cela qui vous fait hurler car ils nous donnent les clés de compréhension de votre petit monde.

Quant à la France convoquée par vous qu' a -t-elle avoir avec votre idéologie ? Et en quoi êtes-vous les étalons de ce qui est la bonne France ? La bonne conduite française ?
Basta de votre idéologie rance et vos attaques personnelles n' impressionnent plus .
En venant ici , contrairement à nous et surtout à vous , à visage découvert , les universitaires savaient certainement les insultes qu'ils allaient récolter .
Ils ont été courageux et je salue leur courage .
Mais surtout ils ont réussi à faire sortir du bois les hyènes qui se nourrissent de ce système putréfié.
Totale réussite car le débat est enfin posé .
Merci Monsieur Eve , Merci Monsieur Lucas

25.Posté par gandolfi le 11/06/2016 01:15

post 16 écrit avec beaucoup d'humour et d'un langage soutenu qu' il est rare de lire ici. merci

- Arrêtons de stigmatiser la sur-rémunération des fonctionnaires en opposant français vivant à la Réunion et français natif de la Réunion. TOUS les fonctionnaires français vivant à la Réunion touchent cette sur-rémunération quelque soit leur lieu de naissance

- Je suis pour que les employés du privé touchent cette sur-rémunération. Tout est plus cher ici. Si c'est reconnu par l'état, pourquoi les entreprises privés n'alignent pas leur salaires comme dans les grandes villes en métropole ? Pourquoi les employés ne font pas grèves pour cela ?

- En ce qui concerne ce régionalisme, je le trouve absurde et malsain. On va faire pareil en PACA, Région Parisienne ? Il ne va plus rester grand monde à Paris pour travailler ou faire des études alors.Cela voudrait aussi dire que les "Réunionnais" doivent se cantonner à leur région car ils défendraient justement cette enfermement.

- Quand aux études de "sciences de l'éducation", cela a été inventé pour caser des étudiants en attendant de passer les concours de l'éducation nationale et pour valider le niveau bac+5 obligatoire désormais pour le concours. MAis tout le monde sait que s'ils ne réussissent pas de concours, ce diplôme n'a absolument aucune valeur sur le marché du travail.

24.Posté par Némo le 11/06/2016 00:08

Monsieur Posper Eve vit dans le monde des ténèbres. Je n'accorderai plus la moindre crédibilité à un historien qui dénature la poésie pour nous asséner un tissu de mensonges et de contre-vérités, qui font injure à la pensée humaine. N'ayant pas su raison garder, Monsieur Prosper Eve s'est rendu coupable d'une mauvaise action, dont on ne peut mesurer pour l'instant les conséquences dévastatrices. L'histoire sera juge. Némo.

23.Posté par bonnemémoire le 10/06/2016 22:19

16 , 21 et quelques autres à venir .
Pas mal la manip , pas mal du tout .
Comment pour empêcher un débat sur cette université passer du démontage d' un système à des attaques en direction ceux qui dénoncent le système, au nom évidemment d'une maitrise jugée défaillante de la la langue écrite à travers les commentaires postés sur ce site .
Mais n'est ce pas justement ce que pointent dans leurs textes respectifs Eve et Lucas ?

22.Posté par Raoul Lucas ( Université de La réunion) le 10/06/2016 21:59

A Zozossi
Votre expertise naturelle connait manifestement quelques ratés.
Voir ce que vous répond l'auteur du post 20. Merci à lui . C'est con, hein , Zozossi . Au fait pourquoi " si" dans votre pseudo ?
J’ajouterai brièvement trois choses .
.Mon texte je le signe . Et vous ? Ce texte vient compléter ce que j' ai exposé par ailleurs sur cette université et son fonctionnement rochdien . C'est cela le sujet .
.Dans les limites de ce format , qui est ni celui d' un article et encore moins d' une communication, je signe et persiste dans mon analyse de cette université . Quelle est la vôtre ?
. Sortez de votre anonymat et ensuite nous pourrons enfin débattre de la forme , du fond, comme de nos responsabilités respectives , sociales , idéologiques et intellectuelles , voire même des " sciences de l' éducation' comme de mes approches et de mon cursus. Et surtout de l'université . Relisez mon texte . Alors à quand ce débat ?
Enfin en point final, j ' adore " apparatchik - fonctionnaire" . C' est manifestement pour vous un trait d'esprit, majeur forcément majeur comme dirait Duras .
Maintenant il n' y aura, ni pour vous ,ni pour d'autres, une suite à nos échanges si vous ne sortez pas de vos anonymats respectifs.

21.Posté par A mon avis le 10/06/2016 21:29

@ 20 Moi et @ 16 Zozossi :
Je n'ai pas pour habitude de prendre la défense de Zozossi, dont je ne partage pas les idées. Mais, pour une fois, j'approuve son commentaire @16.

En effet, sa critique du post @15(Monsieur Lucas de l'Université de la Réunion) est tout à fait fondée.
Quand on se dit Universitaire comme Monsieur Lucas, on se doit de s'exprimer dans un Français impeccable ! Dans le cas contraire, on est en droit de se demander quelle qualité d'enseignement peut bien dispenser ce professeur !

@ 20 : vos propos ne brillent pas non plus par leur clarté ! Ne secouez pas trop le cocotier non plus !

20.Posté par Moi le 10/06/2016 20:19

à Zozossi, ce Maloki.
Nous ne sommes pas dans le cadre feutré et aseptisé d'une communication universitaire. Gardé vos sarcasmes pour vous. Si ces réactions sont postées à la va-vite, et occasionnent certaines coquilles, cela n'enlève rien à leur pertinence. Vous faites étalage de votre maîtrise du Français comme d'autres font étalage de la confiture....

"Que lisons-nous ici? Un texte constellé de fautes et de maladresses": dans le cadre d'un article j'aurais fait un appel de note pour citer ma source, mais ici, ce n'est pas permis.

Zozossi, votre première phrase est incorrecte, du point de vue de l'écrit. Cher ami, voyez-vous : on ne dit pas "Mais qu'est-ce qu'ils ont tous", mais "Mais qu'ont-ils tous", en effet, si j'avais à vous corriger, j'aurais mis "Mal dit". Vous faites, au passage, l'économie de quelques mots superflus. "mère patrie" s'écrit "Mère-Patrie", un peu de respect tout de même ! "a fortiori", en bon français, se met en italique, car c'est du latin... "régles" s'écrit "règles" (confondre les accents.... puéril !) . Mais où sont vos manières ? Vous voila, arroseur, arrosé !
Faites attention, prenez garde, les cocotiers, s'ils sont trop secoués, avec ce qu'il en tomberait, pourraient vous rendre la tête beaucoup moins dure et surtout... la faire paraître moins vide, effet d'écrasement oblige ! La langue utilisée par Raoul et Prosper n'est pas adaptée ? Allez battre la vôtre sur une enclume, vous la lisserez et, de plus, vous nous rendrez un grand service.
Vous parlez de mandarinat ? mais vous vivez dans quel siècle ? Celui passé ? Braudel et consorts sont morts et enterrés ! Vous êtes englué dans la longue durée ! Révisez votre historiographie.
Le combat mené est noble, ne vous en déplaise et je pense que vous ne l'avez pas compris, ou ne comprenez que ce que vous avez envie de comprendre. Ce n'est pas celui d'une Colonie contre une Mère-Patrie, c'est celui d'une partie de ses enfants outre-atlantiques contre les néo-colonialistes de la façade atlantique et de leurs amis décolonisés d'Afrique du Nord. Et les droits des seconds ne s'imposeront pas aux premiers, tenez-le vous pour écrit. Vous parlez de communautarisme, en effet, vous êtes bien placé. Mais qui tirera la gueule à la rentrée ?
Raoul, Prosper, MERCI.

19.Posté par CUT le 10/06/2016 19:43

@ POST 16 :

"Les Réunionnais en ont un peu marre de ces gens assis le cul entre deux chaises -ou plutôt deux fauteuils tapissés de brocard-, je-pars-et-puis-je-reste, je-veux-et -je-veux plus, je-t'aime-et-moi-non-plus, tu-paies-et-je-te-tue." Quels Réunionnais en ont marre ? Vous et quelques nostalgiques de l'époque colonial qui s'agitent anonymement devant leurs claviers et qui n'aiment pas que les Réunionnais puissent s'exprimer, mais vous ne représentez absolument pas les Réunionnais. Les Réunionnais, dans leur grande majorité soutiennent toutes actions qui leur permettent de travailler sur leur île près de leurs familles et de leurs biens. Présentez-vous à une élection et dites aux Réunionnais que vous êtes contre les emplois réservés aux locaux et on n'en reparlera !

18.Posté par VPV le 10/06/2016 18:38

@16 Merci beaucoup de ce commentaire lucide, objectif, sans haine et avec humour !
@17 Merci aussi
Je respire ...

17.Posté par des resultats ... pas du blabla ! le 10/06/2016 17:48

à @15.Posté par raoul Lucas ( Université de La réunion)

Votre témoignage de soutien d'un réunioné fonx su-rémunéré à un autre réunioné fonx sur-rémunéré est pitoyable surtout quand on connait les scandaleux résultats des élèves inscrits à cette Université !!!

Continuez à vous couvrir en vous adoubant les uns les autres et en vous auto-congratulant, un jour viendra où il faudra rendre des comptes de cette gabegie de l'argent du contribuable !!!

16.Posté par Zozossi le 10/06/2016 17:18

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous, les frères de la Sainte Congrégation Communautariste Fumatolatre, à monter au cocotier les uns après les autres?
Les Karam, Sacri, Eve, et maintenant Lucas, tous ces apparatchiks-fonctionnaires subventionnés par la mère patrie reniée ou diffamée, chacun y va de son couplet anti-France mais pas trop, pro-indépendance mais pas trop, source à pognon oblige!

Parlons franc.

Les Réunionnais en ont un peu marre de ces gens assis le cul entre deux chaises -ou plutôt deux fauteuils tapissés de brocard-, je-pars-et-puis-je-reste, je-veux-et -je-veux plus, je-t'aime-et-moi-non-plus, tu-paies-et-je-te-tue.

Français?
Alors assumez notre histoire, étudiez-la objectivement, mais cessez de la prendre en otage, d'y déverser vos complexes et vos haines recuites, d'en faire un prétexte à règlement de compte personnel ou politique, règlement de compte dont vous faites sans vergogne votre gagne-pain.

Cette petite clique de mandarins coupés du peuple, devant à leurs opinions conformes aux mantras de la caste des postes en or, des rémunérations et subventions mirifiques, vit grassement d'une poule aux œufs d'or financée par nous, le peuple, et occupée à gratter, regratter, surregratter des plaies réelles ou supposées appelées "esclavage", "racisme", "discrimination", "colonisation" etc.

Raoul Lucas (post 15) se dit professeur d'université.

Qu'il vienne encenser les vers de mirliton de Prosper Eve, c'est son droit de mauvais critique littéraire.

Mais qu'il le fasse au moins dans une langue correcte, exempte de tout reproche.
Un professeur -a fortiori d'université- a un devoir d'exemplarité.

Or que lisons-nous ici?

Un texte constellé de fautes et de maladresses:

-"raoul" et "réunion" sans majuscule,
-"haute teneur" au lieu de "haute tenue",
-"se moquent comme une guigne" au lieu de "se moquent comme d'une guigne",
-"anomalie entre le fait que nous sommes…etc.": phrase incorrecte de bout en bout;
-"sans que cela n'ait" au lieu de "sans que cela ait",
-"ceux là" au lieu de "ceux-là",
-"en honneur pour celles et ceux" au lieu de "en l'honneur de celles et ceux",
-"qui nous ont formé" au lieu de "qui nous ont formés", etc.

Disons-le tout net: le diable se cache dans les détails.
Mépris ou ignorance des régles?
Le fond se juge aussi à la forme.
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement".
Et donc correctement.

Mais on ne s'étonne pas que l'auteur soit diplômé en "sciences de l'éducation", cette imposture lyssenkiste qui a aussi peu à voir avec la science qu'avec l'éducation -et encore moi avec l'instruction, comme nous le constatons ici.

Le zintello serait-il l'affliction de l'intelligence?
Il n'en est heureusement que le bouffon.

15.Posté par raoul Lucas ( Université de La réunion) le 10/06/2016 08:43

Je n'ai pas pour pratique de poster des commentaires sous des pseudos , bien que n' ignorant en rien l' usage dans ce domaine , sur les sites d'info.
Ce premier point précisé , j'étais au courant de ce poème , sans l' avoir eu en lecture .
je tiens à remercier Monsieur Dupuy de l' avoir publié , Nicolas Bonin du Quotidien y a fait référence sans le publier .

Sur le texte .
Je salue le courage de mon collègue Prosper Eve . Je salue également la haute teneur de ce texte et sa portée .
Que ceux et celles qui ont fait le choix d' envoyer leurs enfants faire des études supérieures ailleurs qu' à l' université de La Réunion,
Que celles et ceux qui se moquent comme une guigne des résultats dans cette université
Que celles et ceux qui ne voient en rien anomalie entre le fait que nous sommes la seule université française où les carrières des enseignants sont aussi météoriques , avec le plus grand nombre , en proportion de professeurs de classe exceptionnelle, sans que cela n'ait aucune incidence positive sur les résultats des étudiants.
Donc que celles et ceux là , je pourrais poursuivre cette liste, continuent à s' en prendre à EVE , à s'ériger expert en métrique ou critique littéraire , et exhiber d' autres chiffons rouges pour que les choses demeurent en l' état, comme à tenter de faire diversion ou de salir ceux qui dénoncent cette situation .
Nous sommes une poignée dans cette université , professeurs et tous personnels à nous battre depuis 12 ans contre les agissements de Mohamed Rochdi le dos au mur .
Nous ne demandons rien , nous le faisons au nom de l' idée que nous faisons de notre travail d' universitaire , en honneur pour celles et ceux qui nous ont formé et pour le respect des étudiants et de leur famille.
Mesdames et Messieurs si l' intelligence des situations n'est pas naturellement répandue , il n' est pas interdit , en 2016, dans le monde des réseaux sociaux et autres sites, de faire montre d' un peu d' éducation dans les commentaires que l' on peut poster , à moins sciemment d' être dans une démarche masquée d' obscurcissement pour que rien ne change.
Raoul Lucas ,
Enseignant à l ' Université de La réunion

14.Posté par VPV le 10/06/2016 07:49

Où est mon commentaire ? censure ? pourtant rien d'autre qu'un avis mesuré sur la démesure haineuse, l'appel à la haine que représente ce "magnifique" poème selon dupuy ...

13.Posté par vincent Caramante le 09/06/2016 19:05

Bravo à Monsieur Prosper EVE.
Les réactions hostiles sont toujours de la rengaine méprisante, avec menaces débiles d'abandon de la Mère Patrie, ou encore, sous prétexte d'être fonctionnaire, interdire de s'exprimer, de cracher dans la soupe
Puisque ces gens n'oseraient pas tenir de tels propos dans les Régions à fortes revendications culturelles, telles que la Corse, la Bretagne, la Catalogne, les Flandres, l'Alsace et la Lorraine, le Pays Basque, etc, il est évident qu'ils ne considèrent pas les Réunionnais en véritables Français et ne respectent pas, leur culture ni leur passé.
Leurs réactions violentes, insultantes et humiliantes génèrent le contraire de ce qu'ils souhaiteraient:
Ce passé si gênant pour les colonialistes et néo-colonialistes, dont les travaux de Sudel FUMA sur l'Histoire du peuplement de la Réunion, de sa succession à l'Université, embarrassent les potentats administratifs.
L'égalité ne peut pas exister tant qu'il n'y a pas la reconnaissance et le respect des différences culturelles.

12.Posté par KLD le 09/06/2016 17:59

pas mal . du Franz Fanon poétisé , et c'est un compliment !

11.Posté par kafir le 09/06/2016 17:40

posté pour A mon avis 9. Méfions nous de la peste !

C'est bien parti, mais nous restons vigilants . Cherche-il une passerelle pour son ami karam ? a suivre !!!!!!!!.

kafir

10.Posté par Axel Ardan le 09/06/2016 17:14

Ça ne rime pas...

9.Posté par A mon avis le 09/06/2016 17:03

Habitants de La Réunion ! ...

Méfiez-vous comme de la peste,
des "poètes" qui s'adressent à un "peuple réunionnais"
et qui vous jettent au visage
Avec beaucoup de suffisance :

"Qui est Réunionnais ?"

8.Posté par Jackson le 09/06/2016 16:11

Le complexe d'infériorité selon Prosper Eve!

7.Posté par Léla le 09/06/2016 16:05

Prosper EVE, fonctionnaire retraité SUR-REMUNERE s'honorerait en renonçant à la prime ITR de + 35% pour les retraités de la Fonction Publique Française qu'il touche grassement chaque mois en crachant dans la soupe!

6.Posté par MARIANNE le 09/06/2016 14:39

MERCI monsieur Dupuy d' OZER rajouter pour vos lecteurs:

Peuple réunionnais

Méfiez-vous comme de la peste,

De ceux qui oublient de vous jeter au visage :

- Qui est Réunionnais trahi par ses très chers élu-e-s cumulards surpayés qui, selon qu'ils festoient dans le microcosme de la Rénion au frais de l'Etat en invitant nombre journalistes, où qu'ils voyagent en première classe en dégustant le champagne pour aller défendre avant tout, leurs propres privilèges à Paris, sous les ors de La République ?

- Qui est fonctionnaire Réunionnais SUR-REMUNERE, même retraité comme Prosper Eve, qui se plait a vouloir vivre dans un "certain" passé qui est son fond de commerce, au lieu de se projeter vers l'avenir et proposer des solutions concrètes pour développer cette terre de France, morceau d'Europe et assurer l'avenir de ses enfants Réunionnais ???

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes