Education

Un peu de répit à l'école Paul Hermann des Avirons

Lundi 29 Août 2011 - 10:33

Un seul mot pour décrire cette rentrée 2011 : "fermeture"
Un seul mot pour décrire cette rentrée 2011 : "fermeture"
 
Le coup de gueule des parents d'élèves de l'école élémentaire Paul Hermann s'est terminé vers 9h30 ce matin. Une dizaine de parents (seulement) s'était mobilisée dès 7h30 avec des revendications qui restent inchangées par rapport à la semaine dernière. Malgré le départ des parents et la reprise des cours pour les enfants, les pancartes, elles, restent attachées sur les grilles de l'établissement, comme un signe que les événements pourraient se répéter dès demain matin.

L'ouverture d'une classe, ou plutôt la réouverture d'une classe fermée dans cette école des Avirons, est toujours réclamée par les parents mécontents. L'école, inaugurée en juin 2010, connaît donc sa première année avec des classes de CP avec 28 ou 29 élèves.

Malgré des promesses du Recteur en juin prévoyant l'ouverture d'un poste d'enseignant si le taux de 28 élèves était dépassé, c'est bien une fermeture que les parents et enseignants ont dû constater à la rentrée.

Mercredi dernier, les gendarmes avaient été obligés d'intervenir en venant faire sauter le cadenas qui bloquait l'accès à la cours de l'école. Ce matin, la mobilisation semblait marquer un coup d'arrêt aux Avirons comme partout ailleurs dans l'île, week-end oblige. Néanmoins, de nombreux parents d'élèves ont d'ores et déjà donné rendez-vous devant le Rectorat mercredi prochain.

La partie n'est donc pas gagnée pour le Rectorat qui a réaffirmé qu'il avait procédé "aux ajustements de rentrée nécessaires"
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 932 fois



1.Posté par noe974 le 29/08/2011 10:50

On comprend l'inquiétude légitime des Parents ....pour l'école de leurs enfants ...
On était habitué à toujours gagner , ouverture des classes en grande quantité à chaque rentrée scolaire ...on avait l'impression de vivre dans la facilité ...
De nos jours , avec la crise mondiale , on se rend compte que les cadeaux de l'état commencent à devenir plus rares ...les ouvertures de classes sont plus difficiles que les fermetures ....
On accuse M. le Recteur de cette situation de "pénurie" de postes ....il a les postes que le Ministère lui donne ....
Il faut savoir vivre maintenant dans le temps de la "récession" ....
La France ne peut plus vivre au-dessus de ses moyens (tj à crédit)

2.Posté par cornouailles le 29/08/2011 14:44

C'est normal qu'un mercredi l'école soit fermée, et SANS CADENAS, je vous jure

3.Posté par PasDupes le 29/08/2011 15:11

L'avenir, c'est notre jeunesse ; ne la sacrifions pas !

Ne nous laissons pas duper par l'état de crise financière qui justifierait toute mesure visant à supprimer des moyens dans l'éducation.
Bien sûr, le gouvernement joue sur nos peurs et en profite pour supprimer des moyens là où il est pourtant crucial d'en conserver !
Education, santé pour ne citer qu'eux sont des cibles faciles.

Mais vouloir faire des économies sur notre santé ou sur notre jeunesse, ca n'a rien de "courageux", bien au contraire !!!

Un parent d'élève révolté de voir ses enfants inclus dans des classes surchargées.

4.Posté par Zavirons le 29/08/2011 15:15

Pour Cornouailles :

Erreur du journaliste, bien sur !

Le cadenas était la mardi. JE l'ai vu de mes yeux vus !

Un avironnais solidaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >