MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Un peu de "Macron-économie"


- Publié le Mercredi 14 Décembre 2016 à 11:30 | Lu 787 fois

Un peu de "Macron-économie"
Emmanuel Macron veut adapter la France à la mondialisation, la rendre plus réactive, flexible, entreprenante. Cette France est déjà là, sous ses yeux. Après le meeting de la Porte de Versailles du 10 décembre, que raconte-t-il, au juste ? De quoi est faite sa pensée ? 
Le premier thème de Macron est l’idée selon laquelle la France ne se serait pas réformée, qu’elle serait rigide, bloquée. Ainsi a-t-il déclaré que « la grande différence entre la France et le Royaume-Uni dans les années 1980, c’est que nous n’avons pas assuré les réformes de l’époque ». On rappelle que la France s’est puissamment réformée, le « tournant de la rigueur » enclenché en1983 conduisant à de nombreuses privatisations, à une flexibilité accrue du travail, à une forte modération salariale (au point que le coût du travail rapporté à la productivité est plus faible en France qu’au Royaume-Uni). Bref, une recherche générale de compétitivité. Et on ne peut pas regretter de ne pas avoir cassé le social comme l’ont fait les Britanniques, qui accumulent les tristes records de mauvaise santé sociale en Europe, comme le taux de pauvreté des enfants, qui atteint 30% pour les moins de 16 ans au Royaume-Uni (contre 21% en France et 26% en moyenne dans l’UE).

Les réformes de Macron, alors Secrétaire de l'Elysée ou Ministre des Finances, sont : le CICE (Crédit d'Impôt pour la compétitivité et l'Emploi) voté le 6/12/12, le Pacte de Responsabilité et de Solidarité voté le 23/07/14, l'ANI (accord national interprofessionnel du 11/01/13), la Loi Macron adoptée par l'article 49.3 le 6/08/15, enfin la Loi Travail adoptée par le 49.3 le 8/08/16. On ne peut pas dire qu'il n'ait rien réalisé. Pour quels résultats?

Ne peut-on souhaiter avec Macron que « des jeunes Français aient envie d’être milliardaires » ? On répondra qu’il ferait mieux de se préoccuper du sort des jeunes, qui galèrent entre logements trop chers et boulots trop rares, et dont seulement 25% pensent que leur vie sera meilleure que celle de leurs parents. Et surtout on lui répondra que le modèle des milliardaires de la Silicon Valley, n’existe pas : c’est en effet la recherche publique (et notamment celle financée par la défense américaine) qui est à l’origine d’inventions telle Internet, l’écran tactile ou encore le GPS, sans lesquelles Steve Jobs et consorts n’auraient jamais pu déployer leur talent. A moins que Macron ne souhaite doter les universités françaises des milliards qui leur manquent?

Les études récentes de l’OCDE et du FMI ont mis en évidence un lien négatif entre inégalités et croissance : plus un pays compte de milliardaires, moins sa croissance est forte, car les milliardaires, malgré leurs dépenses ostentatoires, ne consomment pas une part aussi élevée de leurs revenus que les pauvres. Le résultat établi par Keynes dans les années 1930 tient toujours : une économie robuste, où l’activité est forte, est aussi une économie égalitaire, et non pas une économie où quelques milliardaires surnagent dans un océan de pauvreté.

La France n’est-elle pas le pays de l’ « égalitarisme jaloux » ? En vérité, les inégalités ont fortement progressé : alors qu’au milieu des années 1970 il fallait 30 ans à un ouvrier pour rattraper le niveau de vie d’un cadre, il lui en faudrait 150 aujourd’hui. Un ouvrier vit 6 années de moins qu’un cadre. Enfin la France n’arrive qu’en 18è position des pays les plus égalitaires de l’OCDE. Macron, tout moderne qu’il s'estime, vit en fait dans la France du formica : il croit voir les garanties sociales des années 1960 (où les conditions de travail étaient très dures) qui ont disparu depuis vingt ans. Pas besoin de lui pour être « modernes », nous le sommes déjà.

Dr Bruno Bourgeon, #NuitDebout, président d'AID
D'après Charlie-Hebdo, n°1268


Lire : Introduction inquiète à la Macron-économie, par Thomas Porcher et Frédéric Farah, éditions Les Petits Matins.




1.Posté par GIRONDIN le 14/12/2016 12:27

.... Pas besoin de lui pour être « modernes », nous le sommes déjà.....
👍

La naphtaline.... 😁

2.Posté par crelon le 14/12/2016 12:45

La percée médiatique de Macron montre à quel point ce pays est 100% déboussolé.
Son dernier meeting a été un vrai succès , attirant beaucoup de monde , mais le spectacle de Macron
hurlant et éructant à la fin de son long discours était d'un ridicule consternant....
Les Français voudraient d'un tel clown pour président ? Au secours !

3.Posté par Pif le yinch le 14/12/2016 15:42

Le problème est simple : les Français veulent consommer plus que ce qu'ils devraient, et pour ça ils consomment des produits étrangers.

Donc, de 2 solutions :
- soit on continue de leur laisser le choix, mais on augmente les chances des entreprises françaises en améliorant leur fonctionnement
- soit on ne leur laisse plus le choix.

C'est les électeurs qui décideront.

Plutôt que de faire de la publicité pour des livres qui critiquent, venez donc sur les forums de Zinfos 974 nous convertir gratuitement à vos idées, en formulant des propositions concrètes.

4.Posté par Ralé le 14/12/2016 15:44

M Bourgeon vous vous appropriez tous les mouvement soi-disants "positifs" Emmanuel Macron est pour le progrès, pas pour la fin de tout comme les écolos bobos. On fait au mieux avec l'existant, on ne saccage pas tout pour repartir pied nu dans la forêt.

5.Posté par salsa le 14/12/2016 16:37

Parlons s en de macron il est comme Thierry robert lui ce fait dire l homme qui sauvera le monde des catastrophe d hollande mais qu en est il de lui ?un macaron plutôt

6.Posté par Noël le 14/12/2016 16:42

C'est l'ancien ministre qui a réussi a faire passer sa loi avec l'aide de la valse, à coup de 49-3 !!
On va le mettre à macérer et le faire valser, lui aussi en avril 2017 !!

7.Posté par Martin le 14/12/2016 17:03

Pour avoir lancer un fiasco comme nuit debout, je me serais fait petit! Pour reprendre un article de charli hebdo à quasiment mot pour mot, il y a du travail de réflexion à faire!

8.Posté par PATRICK CEVENNES le 14/12/2016 17:59

fukcd473
Macron, n'est-ce pas ce Ministre qui a dérèglementé les transports par bus en promettant monts et merveilles, c'est-à-dire 22000 créations d'emplois. Résultat, à peine 6000 ! Et lorsque les journalistes l'interpellent, ce bouffon affirme n'avoir jamais avancé de chiffres. C'est un menteur comme tous les professionnels de la politique ! Mdr !

3.Posté par Pif le yinch le 14/12/2016 15:42
Trouver rapidement la solution pour rembourser certaines dettes 1900 milliards, intérêts 1400 milliards et entreprises 7000 milliards
Interdire aux banques commerciales de "créer" la monnaie. Redonner ce pouvoir à la Banque de France.

9.Posté par Zozossi le 14/12/2016 20:54

Si Micron, c'est pas bon (ça, c'est sûr), on n'a qu'à l'ignorer.

Pas besoin de savants calculs et considérations économiques pour constater qu'il n'est que le pion de la finance anonyme et vagabonde qui, partout en Europe (et ailleurs), place directement ses employés de banque dans les présidences et les ministères pour achever de piller nos économies.

(Le signataire, le bon docteur Bourgeon, n'a apparemment pas encore remarqué que les trois derniers bobos de "Nuit Debout" étaient allés se coucher il y a déjà un bon moment…).

10.Posté par Grangaga le 14/12/2016 23:41

30 t'an in z'ouvrié, y fo 150 po arr' trapp' in kadd' ou in........ milyiar'd'èrr ?????
Fé pa zirr' a mwin don!!!!!!!! Ou parl' de kadd' an Frans' là ?????????

Et lo socyial'......pardon.... lo RSA, zot' y dénonss' tan lo ...."profitaz'izacyion" La Rényion y fé là.......
Bin in travay' èk' in bon salèrr' y sifi........ Anlèv' toutt' sarz' social' é salarial' déssi in fiss' de pay' é donn' lo travayièrr'..........li la pi bezwin lo CAF, lo l'Assédik' èk' toutt' lo...."socyiali'zacyion" noutt'.......bann' bézèrr' d'paké de z'élu y binll' a nou avèk'.
Nana ènn' y vé diminié lo primm' .... l'Assédik'.....Mgr Franswa Trwa, po pa sité, mé lo kotizacyion.....y diminié ossi ??????
La kotizacyion retrètt'........si ou la kass' kolé avan, ki sa y bénéfissi......po koué ou la kotizé ?????

An Swiss' in baléyièrr' Fass'-Foudd', y touss' 2 500 euro, koué li domann' de pliss'......

Mossié si ou défann' outt'...... (ou satt' outt' z'anfan ou ti z'anfan) outt' primm' la vi sèrr', outt' défiskalizacyion ou sé pa koué, byin a ou......mé pran pa kréol' po outt' kouyion.......

A zot' y défann' lo komèrss' ékitabb'.......zot' y koné an politik' Fransèz', a drwatt' konm' a goss' lé z'omm' lé pi ......ékitabb'........

11.Posté par La grenouille de bénitier élégamment avartisé par un militant du FN le 15/12/2016 09:10

POst 9

Plouf

12.Posté par klod le 15/12/2016 23:10

kan meme mieux que la "fillon didi robert fontainedusud -économie" libéraleux ////////////////


"toute chose étant égal par ailleurs" , comme disent les "économistes" .CF : pour les malcomprenants , les cours "d'économie" donnés dans nos grandes écoles framçaise qui perpétuent "le monde comme il va" .BEN !

certains s'en contentent , du "monde comme il va depuis si longtemps " .......... rien de nouveau , à cause de nos sortants "des grandes écoles framçaises " qui perpétuent les inégalités en toute "esprit démocratique mentér", et ce , sans complexes, il faudrait presque en etre "fier" , selon CERTAINS ........................... ben !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes