MENU ZINFOS
Faits-divers

Un pervers jugé pour avoir détourné les profils de 66 jeunes filles sur Facebook


Un Dionysien de 23 ans est convoqué devant le tribunal correctionnel ce mardi pour avoir piraté les profils Facebook et Messenger de plusieurs dizaines de jeunes femmes. Placé en détention provisoire le 21 février dernier, il a ensuite bénéficié d'un placement sous contrôle judiciaire le 25 mars, lors d'une demande de renvoi de l'audience en raison du mouvement social des avocats.

Par - Publié le Mardi 1 Septembre 2020 à 11:14 | Lu 5028 fois

Image d'illustration
Image d'illustration
Le mode opératoire du jeune homme était bien rodé. Il dérobait des photos intimes sur les profils Facebook et Messenger de ses victimes puis les menaçait de les diffuser si elles ne lui en fournissaient pas d’autres. 

Agé de 23 ans, le jeune Dionysien est poursuivi aujourd'hui pour transmission frauduleuse de données informatiques, usurpation d’identité, utilisation d’images à caractère sexuel obtenues par atteinte à l’intimité et chantage avec mise à exécution des menaces.
 
Pendant plus de deux ans, il a piraté les comptes Facebook de jeunes femmes aux quatre coins de l’île. Une fois les codes d’accès obtenus, il se connectait sur Messenger et se faisait passer pour sa victime afin de pirater les comptes de ses amies. En tout, il serait parvenu à accéder à pas moins de 66 profils sur le fameux réseau social.
 
Une fois connecté, il s’emparait, lorsqu'il y en avait, des photos intimes envoyées dans les conversations privées de ses victimes, puis menaçait de les diffuser à leurs proches ou sur des sites pornographiques si, là encore, ses nouvelles proies ne lui envoyaient pas de nouveaux clichés ou refusaient des conversations vidéo.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par sbuba le 01/09/2020 12:17

il n'a rien fait d'autre que d'exploiter la connerie humaine

2.Posté par Anonyme le 01/09/2020 13:34

Des proches ont vécus une histoire à l'identique, même mode opératoire, mais sur Snap et Insta.
Plainte déposée à Malartic mais qui disent ne pouvoir rien faire, à nous de nous débrouiller pour trouver le nom et le numéro de téléphone du pirate (si on savait faire nul doute qu'on serai venu avec les infos en venant déposer plainte) et ensuite revenir vers la police. Moi qui pensais que la devise "servir et protéger" avait une valeur.

3.Posté par celui le 01/09/2020 14:53

Il faudra qu'on m'explique l'intérêt de cette nouvelle mode qui consiste à envoyer à des "amis" ou à des "amies " des photos de ses organes génitaux .
C'est contraire au bon goût et expose à un chantage ....
Pas de photos pas de problèmes ...

4.Posté par QBR974 le 01/09/2020 16:30

A-t-il mis ses menaces à exécution? Il semble que non!!!

5.Posté par Mangue Piment le 01/09/2020 18:46

Les gens n'ont toujours pas compris qu'il n'y ni anonymat sur Internet ni vie privée sur les réseaux sociaux !

Vos contenus numériques, une fois créés, ne seront quasiment jamais effacés "physiquement" des supports de sauvegarde, sans compter les copies (ou caches) captées par votre "audience".

L'intimité est donc un mythe dès que l'on s'expose à quelconque appareil connecté.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes