Blog de Pierrot

Un patron sur deux souhaite fuir Mayotte

Vendredi 24 Juin 2016 - 17:52

Un patron sur deux souhaite fuir Mayotte
Le MEDEF de Mayotte vient de rendre public un sondage révélant que 55% des 700 chefs d'entreprises mahorais interrogés affirment envisager de quitter Mayotte.

Selon Les Nouvelles de Mayotte qui reprennent ces chiffres, 55% d'entre eux chercheraient surtout à fuir l'insécurité et 13% la fiscalité.

Dans son éditorial, le rédacteur en chef des Nouvelles de Mayotte révèle que, "c'est vrai que ces derniers temps ça déménage à fond puisqu'il ne se passe pas un jour sans qu'une boite ferme ou soit cédée et que son patron fonce à l'aéroport. D'ailleurs, si ça continue comme ça, les "plus anciens de Mayotte" comme on dit auront six mois de territoire"...

Reste maintenant à voir quelles mesures George Pau-Langevin va imaginer pour inverser la tendance. Avant de parler d'Egalité réelle, il s'agit avant tout dans un premier temps de créer les conditions de la survie...

Personnellement, et j'ai choqué quand j'ai dit ça pour la première fois, je ne vois malheureusement pas de solutions pour Mayotte en tant que département français. J'espère me tromper...
Lu 4314 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Athena le 24/06/2016 16:44

Pas surprenant hélas !

2.Posté par La Cata le 24/06/2016 19:47

Bientôt ce sera au tour de la Réunion, lorsque l'Europe coupera les subventions.....!

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/06/2016 21:59

fukcd473
1.Posté par La Cata le 24/06/2016 19:47
Pourquoi ? Un référendum se prépare pour demander de quitter OUI ou NON la France ?
Il y aurait un David Cameron local près à jouer au feu ? lol !

4.Posté par Pamphlétaire le 25/06/2016 02:42

Cela me rappelle les événements en Algérie...Les politiques n'appelaient pas cela une guerre car l'Algérie était un département comme Mayotte mais du maintien de l'ordre. Au fait, à Mayotte, si la langue officielle est le français, quel est le pourcentage de la population y compris les sans papiers qui parlent le français?

5.Posté par surcouf le 25/06/2016 05:27

Retrait en douceur comme les anglais avec Hong-Kong : référendum et dans quelques décennies on rend Mayotte aux Comores et on respecte la décision de l'ONU. Cette ile est un gouffre financier pour la France et la population globalement ne peut s'adapter à notre culture alors que nous détruisons la leur.

6.Posté par Réunionnais le 25/06/2016 08:48

Le problème c'est que maintenant si nous décidons de laisser Mayotte redevenir indépendante, la plupart des mahorais vont venir vivre a la Réunion! (et oui les allocations, le rsa, la caf) Sommes nous aussi, Réunionnais, capable d'accepter que la proportion de mahorais vivant ici augmente?
On ne va pas se voiler la face hein (certains vont encore me traiter de raciste), mais appelons un chat un chat, si on met ne serait-ce que 50% des mahorais (donc français) ici, c'est l"explosion sociale et culturelle. Rappelez vous justement l'Algérie. On a bien demandé à ceux qui voulait rejoindre la France de le faire, mais le ratio était beaucoup plus faible. La les mahorais ne vont certainement pas gonfler les rangs de leur communauté à Marseille. C'est la Réunion direct.

7.Posté par Pamphlétaire le 25/06/2016 08:50

La valise ou le cercueil...Cela vous remémore quelque chose? ☻☻☻

8.Posté par La sécurité constitutionnelle est une condition impérative à la vie et au développement de Mayotte (GS) le 25/06/2016 10:22

Erratum, les résultats du sondage effectué par le MEDEF de Mayotte, auprès des chefs d'entreprises de Mayotte sont : « 55% des chefs d’entreprises envisagent de quitter le territoire, dont 58 % en raison de l’insécurité et 13% la fiscalité. »
Source L'info Kwezi du 23/06/2016 : http://www.linfokwezi.fr/une-zone-franche-est-elle-possible-a-mayotte/ ;

En outre, concernant la proposition du MEDEF de Mayotte, d'ériger une zone franche totale à Mayotte; si une zone franche totale - c'est-à-dire, sur l'ensemble du département semble difficile à réaliser - par contre, des zones franches rurales sur toute la ruralité mahoraise, seraient, elles, aisées à mettre en œuvre et moins coûteuses pour l'Etat.
D'autant que les zones franches rurales développeraient la ruralité mahoraise, tout en déconcentrant l'activité économique du chef-lieu de Mamoudzou qui est saturé, pollué et très insécuritaire.

9.Posté par A force... le 25/06/2016 11:03

A force d'alimenter le discours : "zoreil (ou mzungu) déor" ils vont finir par tous vous prendre au mot... (comme en 1962 "la valise ou le cercueil", on a vu la suite...). Et cela n'a rien à voir avec le comportement détestable de certains "néo-colonisateurs") : je parle ici de créer les conditions pour générer de l'activité, du profit pour les entreprises, de l'emploi, etc...

10.Posté par Zarin le 25/06/2016 11:52

Chanson Valise ou Cercueil - Johnny Hallyday

Leur maison est en flammes
Un homme et sa femme
Dans la boue et le froid
Un paquet de billets
Dans la main d’un passeur
Ils bradent leur honneur
......

AUCUNE PUDEUR CE CLOWN !!!

11.Posté par Constat le 25/06/2016 15:18

@6.Posté par Réunionnais

Vous avez tout à fait raison. Ce n'est pas du raciste que d'être lucide face à une situation qui se dégrade lentement mais surement à cause de gens qui ne pourront jamais s'intégrer dans la société française. Faut dire aussi qu'ils ne font rien pour !
Les politiques n'ont pas encore compris, ou alors font-ils la sourde oreille, que lorsqu'un couple de réunionnais font deux gosses, le mahorais en fait huit à dix, parfois mieux, tout ça uniquement pour toucher le plus possible d'aides sociales. Et dans vingt ans nous seront en 2036, faites le calcul.
À moins que...?

12.Posté par Tonton le 26/06/2016 00:11

des chemises mouillées !

L'article parle certainement des chef d'entrepsies ZOREILS/MUZUNGU : )
Mais quels trouillards

70% des pays ont plus de problèmes de sécrutié (encore) - pour citer que "qq. continents": toute l'Afrique - et toute l'Amérique Latine....
Leurs chefs d'entreprises prennent pas 'la fuite' non plus, au premier coup d'Etat.

On s'"adapte aux conditions: Condominio fermé, gardes des sécurité (privé), grilles électriques, etc.
et la vie continue.

Ah, ils veulent vivre "comme en France, et laisser tout à l'Etat (et au même temps de profiter du soleil et d'un abattement sur l'impot de révenu) ?
Mais qu'ils laissent leurs places aux locaux. Il y a d'autres qui sont capables d'ouvrir des entreprises ET s'adapter aux conditions de la place.

On pourra le qualifier aussi de sélection naturelle.

13.Posté par jean claude payet le 26/06/2016 04:45

j;en connais plus qui souhaite quitter la reun que mayotte....donner lindependance a la reun et renflouer mayotte elle en vaut bien plus la peine

14.Posté par pipo le 26/06/2016 06:15

j'ai deja fuit ce pays il y a plus de quinze ans :)
et je ne le regrette pas, Mais celui qui ma acheté l'entreprise s'en mort surement les doigts...en affaire il n'y a pas de sentiment !

15.Posté par Nono le 26/06/2016 08:55

Et c'est bien compréhensible. Et bientôt à la RUN.

Oui tout à fait @11, que des locaux prennent leur place, dans des condominio fermés, gardés par des vigiles privés, grille électriques et autres, à la sud africaine quoi! En fait, pourquoi ne partez vous pas vous même ouvrir une entreprise à Mayotte, hein? Vous qui avez l'air si courageux, si entrepreneur derrière votre clavier. Vite, prenez un billet d'avion, ils vous attendent là bas !!!

16.Posté par Jules Bénard le 26/06/2016 09:21

Salut cousin Pierrot,
Tu sais que j'ai vécu là-bas il y a bien des années.
Mayotte n'était pas du tout comme ça.
Ceux qui bossaient s'en sortaient.
Les juges ne se faisaient pas violer chez elles.
Les gangs de voyous assassins n'existaient pas.
Quand je vois Mayotte à la télé, je n'ai plus du tout envie d'y retourner.
Tu dis que le département n'était peut-être pas la solution la mieux adaptée. Je suis bien d'accord. Déjà que pour nous, ici, je ne suis pas persuadé que ça le soit.
Bien à toi, JULOT.

17.Posté par boisdepomme le 26/06/2016 09:22

Continuez comme cela les politicards de LA RENYON qui deviennent de plus en plus intolérants..voilà ce qui attend LA RENYON dans quelques années....

18.Posté par Zarin le 26/06/2016 10:06

Chaque pays est un système culturel différent, et apprendre ce systeme est encore
plus laborieux que d’apprendre la langue. Certes la langue peut donner quelques indications
sur la culture. Après tout, elle en est un maillon essentiel. La langue allemande, par exemple,
avec sa rigueur grammaticale, traduit un sens de l’ordre des choses et de la discipline qui
prévaut dans la culture germanique. Le verbe placé en fin de phrase est également un
indicateur : il faut plus de temps aux Allemands pour exprimer leur pensée.


http://www.udi.hec.ulg.ac.be/cours/seminaire_echange_pratiques/fiches/2005_8.pdf

19.Posté par gabriel le 26/06/2016 10:21

Et les mahorais disaient que ce sont les comoriens sans papier qui sont des voyous , des voleurs etc .. Si la plus part des mahorais débarquent à La Réunion , je vois d'ici la xénophobie comme sont victimes les comoriens et les malgaches .
Les mahorais xénophobes avec leur frère et soeurs comoriens , les réunionnais xénophobes avec les mahorais vivant à la Réunion , la boucle est bouclée

20.Posté par vincezh le 28/06/2016 20:57

tonton

un ramassis de bêtises à l'état pur ton commentaire
la grosse différence, c'est que les pays dont tu parles, on a le droit d'etre armé
et si qq rentre chez toi le soir ou par effraction tu peux tirer et il n'y a même pas d’enquête

au fait tu habites ou ??
moi a mayotte

21.Posté par Constat le 29/06/2016 16:40

@15.Posté par Nono

Oui tout à fait @11 ou @12 ?

22.Posté par Dignité le 30/06/2016 09:34

J'ai toujours pensé que Mayotte est une terre dont le peuplement d'origine a été fait par des gens d'origine africaine devenus musulmans. Ces gens ne peuvent pas s'adapter aux valeurs de la république française.
Je me suis fait incendier par certains qui voyaient en moi un raciste primaire alors que je ne faisais que dire la vérité.
Les faits du moment me donnent raison et comme d'autres personnes, je m'interroge avec inquiétude sur le devenir de ce territoire.
La logique actuelle ne peut pas , ne doit pas durer. Car que voit-on?
- d'un côté des comoriens mahorais vivant dans un "eldorado" et mangeant à leur faim;
- de l'autre côté, à deux pas de porte, des comoriens de la même famille vivant dans un "enfer" et crevant la dalle.
Ceux qui sont en manque n'ont pas d'autre choix que de venir sur la terre dont ils revendiquent également l'appartenance pour ne pas disparaître. Ils se disent qu'ils n'ont pas à respecter le choix d'indépendance fait par leurs ancêtres et ils se considèrent comme l'égal du frère mahorais dont il partage la culture et les racines.

Les mahorais maintenant habitués à vivre dans "l'aisance" et mangeant à leur faim , sentent le glissement de leur île vers le giron comorien. Et de cela, ils n'en veulent surtout pas.

Que vont-ils faire?
Ils vont venir s'installer à la Réunion encouragés par des élus intéressés par leur voix aux élections.
Après tout pour eux, la vie à la Réunion n'est pas difficile. Il leur suffit de faire des enfants pour avoir de quoi manger et aussi un logement. Et comme le revenu tiré des enfants est proportionnel à leur nombre, vous voyez ce qui nous attend.
C'est très grave. Car si la "greffe" ne prend pas en raison de l'exiguïté de notre territoire, c'est la guerre civile annoncée.

23.Posté par 974... le 02/07/2016 00:51

Tu parles d'integration mais y a bien des Réunionnais qui sont Francais et ne s'integrent pas pour autant et ne parlent pas tres bien le Francais alors balaye devant ta porte merci...

24.Posté par Legaillard le 03/07/2016 12:35 (depuis mobile)

Bravo surcouf! Mayotte ne pourra jamais etre francaise. Un fosse entre les deux cultures. Laissons les tranquilles!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie